AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ROAD TO SALVATION FERME SES PORTES APRES TROIS ANS D'AVENTURE ! N'oubliez pas de vous joindre à nous pour l'après-midi chatbox dimanche 18 novembre à partir de 13h ! svp et d'y laisser un commentaire de préférence.

Partagez | 
 

 04. Let's go to the mall [Aidan & Calleigh]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Calleigh

Invité

MessageSujet: 04. Let's go to the mall [Aidan & Calleigh]   Ven 26 Aoû 2011, 23:26

Calleigh Davenport


La perspective de se noyer dans une masse de gens pendant son jour de congé n’enthousiasmait pas vraiment Calleigh. Au contraire. Mais il fallait bien qu’elle fasse un tour dans les rayons du seul grand magasin du coin, parce que son stock de provision commençait à sérieusement manquer. Enfin, c’était son stock de sucrerie qui avait clairement diminué durant les dernières semaines, et trop flemmarde ou prétendument trop occupé, elle avait attendu le dernier moment pour bouger. Sa liste de course s’allongeait, en plus des fournitures dont son appartement avait désespérément besoin mais qu’elle continuait d’emprunter à ses voisins sans le moindre scrupule.
Elle aurait cent fois préféré retourner squatter au Susan’s pour le reste de l’après-midi, mais elle y passait déjà tellement de temps que ses collègues allaient la mettre dehors à coup de balais à l’instant où elle passerait la porte. Moyennement tentant. Elle pouvait aussi traîner dans Grayson ou vérifier encore une fois dans les cartons chez sa mère si elle n’avait pas oublié quelque chose : au final, rien qui allait la mettre en joie. Alors elle s’était persuadé d’au moins faire quelque chose d’utile, pour une fois qu’elle ne travaillait pas. Et si elle se trouvait un chemisier, elle n’allait pas cracher dessus. Après tout, elle allait bientôt recevoir sa paye, non ? Et elle n’était pas obligée de la dépenser, entièrement, dans…dans… Elle n’avait même pas envie d’y penser.

Calleigh était partie de chez elle juste après midi et demi, sans beaucoup manger. Elle avait calculé que le temps qu’elle sorte de la ville en conduisant au pas et qu’elle roule jusqu’à Edgerton sans se presser, il serait sans doute un peu plus de l’heure de la réouverture des magasins. Elle espérait qu’il n’y aurait pas trop de monde à ce moment là, et qu’ainsi elle sortirait plus vite avec ces sacs sous les bras. Si elle ne tombait pas dans un embouteillage, en tout cas, ça marcherait comme plan. Quoi qu’elle ne soit pas sûre d’en avoir jamais vraiment connu un jour dans la région.

Arrivée sur le parking un peu plus tard que prévu, elle se gara sans encombre. Habiter dans des petits villages éloignés les uns des autres, ça permet d’apprendre à conduire. Elle avisa le Macy’s d’un coin de l’œil, avant de descendre et de fermer distraitement la portière. Elle avait repéré quelqu’un dans la petite foule qui allait et venait. D’un naturel entreprenant, elle s’approcha naturellement en faisant tourner ses clefs sur un de ses doigts.

« Eh, t’es pas celui qui à organiser un anniversaire pour quelqu’un au Susan’s ? Mais si, je me rappelle maintenant, assura-t-elle en se penchant devant lui. Huum, c’était pour… ton frère ! Désolé, j’ai du mal avec les histoires de famille et tout ça.»

Elle était plutôt satisfaite d’elle, y’a pas à dire. Sa mémoire de lunatique avait parfois quelques ratés, alors elle avait de bonne raison d’être contente. Mais elle n’aurait pas pu oublier sa tête blonde comme ça, surtout qu’il avait attiré son attention en organisant cette anniversaire.

© Alison Lohman
PNJ interprété par Mariee

INFORMATIONS
21 ans
Serveuse au Susan's Coffee
Soeur de Jonas Davenport (disparu à Grayson)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

A million miles from home, I'm walking ahead ; I'm frozen to the bones, I am.

Age du perso : 20
Logement : 08, East Jefferson Street
Emploi : _
Nombre de messages : 1896

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Aahron, Kathleen & Nathaniel
MessageSujet: Re: 04. Let's go to the mall [Aidan & Calleigh]   Sam 27 Aoû 2011, 12:54

    Jetant des regards prudents autour de lui, Aidan porta la cigarette qu’il avait réussit à gratter à ses lèvres. Il se sentait idiot de fumer sur ce parking, tout seul, alors qu’il n’en avait même pas vraiment envie. Ça lui avait pris comme une envie de pisser et il s’était lancé dans l’aventure, toussotant par moment en avalant un peu de fumée, laissant le cylindre blanc se consumer entre ses doigts le reste du temps.
    Si Aahron le prenait, il aurait certainement droit à un savon. Samuel n’en recevait jamais à ce sujet et pouvait faire tout ce qui lui plaisait, et quand l’adolescent le signalait, son ainé lui répondait toujours cette réplique complètement stupide et vieille comme le monde : et alors ? Si Samuel sautait par la fenêtre, tu sauterais aussi ? Parce que fumer est une sorte de suicide tu sais ?
    Et la conversation prenait alors un tournant improbable et dans les visions de son frère, Aidan terminait toujours sous les ponts, une aiguille rouillée dans un bras, mort dans son vomi…

    Le petit blond poussa un soupir, crachant pas la même occasion un petit nuage opaque et paresseux qui s’éleva dans l’air chaud de ce début d’après-midi. Il fit ensuite voyager son regard azuré sur le décor, essayant encore de voir venir son frère et sa petite amie qui s’étaient éclipsés. Enfin non, techniquement, c’était lui qui s’était défilé et avait refusé de les attendre au garage où ils s’étaient rendus pour un problème d’huile sur la voiture de Julie.
    La journée s’annonçait pourtant prometteuse…
    Allie et Isaac avaient pliés bagages hier pour retourner à Cleveland et le soir venu, Aahron leur avait proposé à tous les deux d’aller faire un tour pour les sortir un peu de Grayson eux aussi. Ils avaient acceptés sans beaucoup hésiter mais, au moment de démarrer la seule voiture qui leur restait sur place (Allie et Isaac ayant pris la Volvo), tous les voyants étaient devenus fous.
    Les Donnelly étaient vite tombés d’accord sur lefait qu’il était hors de question d’aller demander son aide à Nathaniel Redd… Ils avaient alors conduis jusqu’à Edgerton pour trouver un garage en priant pour ne pas tomber en rade en chemin. Ce qui était finalement arrivé, bien évidemment.
    Julie et Aahron étaient donc en train d’attendre le verdict alors qu’Aidan s’était dirigé vers le centre commercial un peu plus loin. Lâche, sans doute, mais tant pis. Il ne supportait Julie qu’à très petites doses ces temps-ci et toutes ces emmerdes qui leur tombaient en prime sur le coin du museau le blasait totalement.

    Alors qu’il venait de se décider à éteindre la cigarette absolument pas salvatrice qu’il avait en bouche, une jeune femme vint à sa rencontre. Aidan mis de longues secondes à la reconnaitre, s’aiguillant grâce aux informations qu’elle lui donnait.

    « Oh ! Oui, oui, c’est moi. Aidan » précisa-t-il en lui adressant un sourire forcé « C’était pour mon frère et la fiancée de mon autre frère, en fait. Par contre… ton nom m’échappe encore, désolé. Faut dire que beaucoup d’alcool a coulé depuis ce moment. Et notamment ce soir là, mais ça tu as dû t’en rendre compte » chercha-t-il à plaisanter, sans vraiment y mettre beaucoup de cœur

    En vérité, il ne se souvenait pas de la moitié de cette fameuse soirée d’anniversaire et n’avait pas cherché plus que ça à s’en souvenir. Vu comme les choses avaient tournées une fois de retour chez eux…


....................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Calleigh

Invité

MessageSujet: Re: 04. Let's go to the mall [Aidan & Calleigh]   Lun 29 Aoû 2011, 15:34

Calleigh Davenport


D’accord, il ne se rappelait pas du tout d’elle visiblement… En même temps, elle ne se rappelait que vaguement de celui du jeune homme mais quand même… Calleigh devait bien admettre que cela avait un petit côté vexant que quelqu’un oublie son nom – personne n’aime être insignifiant-, mais ce genre de cas lui arrivait plus souvent que l’on voulait bien le croire ou qu’elle n’aurait aimé. Il y a eu beau beaucoup d’alcool dans cette soirée, c’est sur. Et la jeune femme était la première qui pouvait le dire, puisque c’était elle qui s’était coltinée les sacs de bouteilles en verre vide à transporter jusqu’aux grosses poubelles de l’extérieur et qu’elle avait cru se casser les reins à plusieurs reprises, tombant essoufflée à mi-chemin.
Mais généralement si les gens ne retenaient pas son nom, c’était parce qu’ils oubliaient rapidement qui remplissaient les verres qu’ils descendaient cul sec avant d’en redemander une tournée ou ne mémorisaient le prénom que de sa jolie petite collègue, Deborah, beaucoup exubérante qu’elle et beaucoup moins girl next door aussi. L’histoire de sa vie, pensa-t-elle avec humour sachant pertinemment qu’elle dramatisait un peu. Beaucoup.

« Ouais, j’comprend bien. Vous avez vidé nos stock, vous tous ! plaisanta-t-elle.Calleigh Davenport. Elle tendit la main, histoire d’officialiser cette deuxième présentation. La fiancée de l’autre frère… Ouais, je me rappelle maintenant. Enfin, je crois. C’était une soirée de boulot pour quand on est derrière le bar, on n’avait pas toujours le temps de retenir tous les visages et les noms qui vont avec. »

En effet, elle n’était pas du tout physionomiste, et sa mémoire était beaucoup trop vite dépassée. Alors associer aux visages, aux noms ou prénoms avec les liens familiaux, il ne fallait pas trop lui en demander. Si elle avait retenu le visage d’Aidan, comme il venait de le lui préciser, c’était parce qu’elle l’avait vu un peu avant.
La blonde repéra dans la main du blondinet la cigarette, quasi terminée. Elle ne fumait personnellement pas, et avait toujours trouvé cela étrange de voir des jeunes le faire. Que sa mère le fasse passe encore, surtout maintenant que Calleigh avait le nid familial ou maternelle plutôt. Mais sur des personnes de son âge, ou plus jeunes particulièrement, non vraiment, elle trouvait cela étrange. Cela lui accrochait le regard, mais elle s’abstint de faire une remarque. Pas envie de s’entendre dire qu’elle était sévère. C’était un reste de l’éducation droite et proprette qu’elle avait reçu. Elle avait attendu vraiment longtemps pour boire de l’alcool en cachette, par exemple. Dire qu’elle venait à peine de franchir l’âge qui lui permettait de boire « légalement » de l’alcool aux Etats-Unis. C’était malheureux de devoir attendre aussi longtemps.
En y repensant, Aidan n’avait pas du tout l’âge requit et elle l’avait laissé faire. Elle n’était pas contre la fête non plus, il ne fallait pas croire qu’elle était une rabat-joie non plus.

« Donc si je me rappelle bien, tu viens de Grayson, non ? Bordel que cela lui faisait mal de dire ce mot.Alors, qu’est-ce que tu fais ici? C’est pas la porte à côté quand même.

© Alison Lohman
PNJ interprété par Mariee

INFORMATIONS
21 ans
Serveuse au Susan's Coffee
Soeur de Jonas Davenport (disparu à Grayson)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

A million miles from home, I'm walking ahead ; I'm frozen to the bones, I am.

Age du perso : 20
Logement : 08, East Jefferson Street
Emploi : _
Nombre de messages : 1896

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Aahron, Kathleen & Nathaniel
MessageSujet: Re: 04. Let's go to the mall [Aidan & Calleigh]   Lun 29 Aoû 2011, 17:38

    Il lui sourit gentiment lorsqu’elle évoqua la soirée et les soucis que lui et ses frères avaient causés.
    Dans l’ensemble, tout le monde s’était bien amusé, si on occultait les remarques désagréables qu’il avait lui-même faites au micro juste après la vente aux enchères organisée à la va-vite pour proposer Aahron à la gente féminine. Vente qui avait eu lieu uniquement pour faire enrager son ex-femme, Trisha, présente ce soir-là, et qu’Aidan avait surprise les lèvres collées à celle de son frère… Elle l’avait fait souffrir une fois et il était bien décidé à lui mettre des bâtons dans les roues et l’empêcher de le reconquérir. D’autant qu’Aahron n’avait pas été le seul à souffrir de ce divorce, puisqu’ils avaient eu un adorable bambin tous les deux qui se remettait encore difficilement de cette séparation.
    Mais c’était une autre histoire.

    En tout cas, il était rassuré de voir qu’il n’était pas le seul à avoir la mémoire courte puisque, depuis le début de leur échange, elle ne s’était pas risquée à prononcé son prénom. Il l’avait renseignée au moment de leur poignée de mains, prononçant un petit « Aidan Donnelly » difficilement articulé avec sa cigarette coincée entre ses lèvres.
    Il fallait d’ailleurs qu’il s’en débarrasse. Depuis qu’il l’avait allumée, elle le gênait plus qu’autre chose, et cracher de la fumée en direction de son interlocutrice serait sûrement mal venu…

    Pendant qu’elle lui demandait d’où il venait, se trompant lourdement sur ce point (ou pas), il la jeta entre eux avant de l’écraser sur le sol. Il n’avait jamais été un grand écologiste…

      « Non, non ! On n'est pas de Grayson » s’empressa-t-il de répondre, les yeux écarquillés pour bien faire comprendre à Calleigh que l’idée même le dérangeait « Enfin… Hem… Ouais, si, pour le moment, mes frères et moi on vit là-bas mais je suis de Cleveland en réalité. Et fier de l’être »

    Il détestait l’idée d’être associé à ce stupide village. La remarque de la jeune femme avait au moins permis qu’il sorte un peu de sa torpeur. Il cala ses mains dans les poches de son bermuda clair avant de reprendre, plissant un œil à cause du soleil brûlant qui ne les épargnait ni l’un ni l’autre. Cela dit, il lui paraissait un peu plus clément qu’à Grayson.

      « On est arrivé y a quelques semaines, pour l’été… Mais on connaît personne. Enfin j’veux dire, on n’est pas venu voir de la famille ou quoi que ce soit, c’est juste… Compliqué et un peu HS j'crois » sourit-il, ne sachant pas vraiment pourquoi il prenait la peine de se justifier « Là on est venu jusqu’ici pour faire un peu de shopping et nous aérer les neurones. Il fait cuisant à Grayson. Sauf que la bagnole est tombée en rade alors mon frère et ma copine s’occupe de la faire réparer pendant que… j’attends » conclut-il « Et toi t'es de... du village où y a le Susan's ? »


....................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Calleigh

Invité

MessageSujet: Re: 04. Let's go to the mall [Aidan & Calleigh]   Mer 31 Aoû 2011, 00:22

Calleigh Davenport


Son histoire avait l’air drôlement compliqué, ce qui fit sourire Calleigh. Déjà il avait l’air d’être profondément dégoutait d’être associé à Grayson et il avait tenu à bien le lui montrer. Voilà au moins quelque chose qu’elle parvenait à comprendre sans peine aucune, elle devait bien l’avouer. C’était après surtout, lorsqu’il expliquait pourquoi il était là cet été que cela devenait embrouillé. Il l’avouait lui même. Comme il ne semblait pas partant pour lui livrer d’autre information, elle ferait avec et garderait cela dans un coin de sa tête. Dans l’immédiat, elle retenait surtout la galanterie qu’il avait eu de laisser sa copine seule chez le garagiste avec son frère.

« Cleveland ? C’est grand ? J’connais pas du tout. En même temps, je suis jamais sortie de la région, tu vois fit-elle remarquer en souriant doucement pour elle-même.Après, pour ta famille, t’en fais pas. C’est pas mes histoires, t’as pas besoin de me dire ! Menteuse. Petite menteuse, elle avait quand même un peu envie de savoir pourquoi il était venu se perdre par ici. Sinon, c’est vrai, je viens de Westbridge. Le Susan’s, c’est un peu tout ce qu’on a. »

Son petit discours était assez…discontinu. Elle était passée du coq à l’âne comme à son habitude, sans que cela ne lui cause aucun problème pour se comprendre elle-même. Après que cela soit simple à comprendre pour les autres, pour tous ceux qui l’écoutaient parler, elle n’en était pas vraiment sûre. Pas sûre du tout, mais peu importe. Elle n’avait jamais su faire autrement. Elle mis sa main dans sa poche pour y ranger ses clefs qui encombraient ses mains. Alors, elle posa ses mains sur ses hanches de manière décontractée. Elle sentait dans sa nuque le soleil qui tapait et se félicita d’avoir attaché les cheveux blonds sur le haut de sa tête. Pourquoi avoir fuit un village pour venir dans un autre, ça… Il lui semblait que cela revenait au même.

Etrangement, Calleigh revint rapidement sur le dégout, il fallait bien appeler un chat un chat, d’Aidan pour sa ville. Elle n’arrivait pas à en connaitre la raison, même pas à imaginer une hypothèse. Parce qu’elle avait pour l’instant le monopole de l’excuse. Les autres histoires de disparitions, les rumeurs entre autre, elle n’y avait jamais cru parce qu’elle n’en avait jamais eu de preuve concrète. Alors imaginer qu’elle n’était pas la seule touché c’était au-dessus de ses capacités.

« Tu n’aimes pas Grayson, je me trompe ? demanda la jeune femme l’air de rien.Ou alors c’est juste passer des « vacances » ici qui te dérange ?
Ca aussi, elle pouvait le comprendre. Être ici pendant les mois d’été pouvait être mortellement ennuyeux, surtout lorsqu’on est jeune.

© Alison Lohman
PNJ interprété par Mariee

INFORMATIONS
21 ans
Serveuse au Susan's Coffee
Soeur de Jonas Davenport (disparu à Grayson)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

A million miles from home, I'm walking ahead ; I'm frozen to the bones, I am.

Age du perso : 20
Logement : 08, East Jefferson Street
Emploi : _
Nombre de messages : 1896

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Aahron, Kathleen & Nathaniel
MessageSujet: Re: 04. Let's go to the mall [Aidan & Calleigh]   Mer 31 Aoû 2011, 02:45

    Si Cleveland était grand ? C’était comme demandé à Hulk s’il était vert… Le fait que Calleigh ne connaisse pas Cleveland, sa superficie ou n’importe quoi à son propos lui paraissait aussi troublant qu’humiliant (pour elle, cela allait de soi). Mais il se garda bien de faire le moindre commentaire à ce propos. De toute façon, la jeune femme avait déjà enchainé pour parler de son propre coin.
    Coin qu’il ne connaissait pas non plus mais selon lui, c’était tout à fait légitime et dans l’ordre des choses. Ne pas connaître Cleveland… Franchement !

    Mais le flot de pensée d’Aidan dévia rapidement pour se centrer sur une partie beaucoup plus intéressante et surprenante encore que ce manque de connaissance géographique et culturelle.
    Calleigh ne savait pas qui il était, de quelle famille il était issu et tout ce qui les entourait. Soit elle était bonne comédienne, soit elle n’était pas amatrice de cancans et c’était tout à son honneur. Ou bien, dernier option un peu plus dégradante : elle ne s’intéressait absolument à rien et était un peu attardée. La campagnarde recluse par excellence.
    Elle ne lui avait pas paru de cette trempe au Susan’s Coffee mais en même temps, il ne se souvenait plus de grand chose concernant cette soirée et c’était surtout entretenu avec Deborah. Non ?

    Lorsque se fut à son tour de s’exprime, Aidan passa une main dans sa nuque, partagé entre plusieurs sentiments. La gêne de devoir se présenter et se révéler à cette fille qu’il ne connaissait pas vraiment (depuis son arrivée à Grayson, il avait l’habitude d’être précédé par sa réputation… une réputation peu glorieuse), la surprise et le soulagement. Il y avait bien un peu de méfiance dans le fond de son regard azuré également, mais pas assez pour que Calleigh puisse le soupçonner.

      « Bah… C’est… Waw, en fait c’est super bizarre » sourit-il avant de laisser échapper une petite exclamation mal à l’aise « T’es la première personne que j’rencontre qui n’a pas l’air au courant de toute notre vie dans le détail ! Pourtant on parle même de nous dans le journal de Grayson ! …Cela dit t’habites pas à Grayson alors, c’est pt’être normal que tu l’ai pas lu » réalisa l’adolescent, découvrant en même temps qu’il y avait une vie en dehors du village, ce qu’il avait fini par oublier

    Il y avait même des gens qui ne savaient pas qui il était, pourquoi il était là et s’en moquaient royalement. La vie continuait hors de cette bulle étouffante qu’était devenue Grayson et c’était une idée aussi perturbante qu’agréable à envisager.
    Après une courte pause et un raclement de gorge, Aidan reprit la parole.

      « En fait, mes parents sont passés par ici y a quelques mois et… Pourtant ça a fait un tapage monstre, les villages alentours ont participés aux recherches et… Enfin bref, mes parents ont eu un accident de voiture ici et… »

    Même après tout ce temps, il avait encore du mal à mettre des mots sur tout ça. Sur la douleur, le chagrin, le sentiment d’abandon qu’il éprouvait, ce vide en lui.

      « Ils ont…disparus » réussit-il à lâcher, incapable de préciser davantage les choses « Alors mes frères et moi on est venus parce que…parce que ça nous a semblé… évident. Mais comme j’te disais c’est compliqué. Et non… J’aime pas être ici, mais ça n’a rien à voir avec l’ennuie »

    Sa gorge était nouée à présent et il aurait voulu pouvoir s’occuper les mains et la bouche. Il avait jetée sa cigarette un peu trop tôt en fin de compte…




....................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Calleigh

Invité

MessageSujet: Re: 04. Let's go to the mall [Aidan & Calleigh]   Dim 04 Sep 2011, 22:19

Calleigh Davenport


Aidan était-il si connu que cela à Grayson pour qu’il s’étonne qu’elle ne connaisse pas son histoire ? Pas la peine d’être aussi choqué selon elle, Calleigh n’écoutait pas toujours les ragots. Parfois, elle aimait bien en colporter certain et parler pour ne rien dire, comme toute fille qui se respecte, mais elle savait parfaitement quand il fallait s’arrêter ou non. Elle ne passait pas tout son temps à cela. Mais il était quoi au juste, une sorte de rockstar qui venait passer des vacances icognito ? Après tout, il avait bien dit qu’il ne connaissait personne par-ici. Il faisait partie d’un nouveau boysband de frères en version moins catho ?

« Attend, t’es un Donnelly en fait ? réalisa la jeune femme soudainement en le pointant du doigt, geste particulièrement polie notons-le.Si, j’ai déjà entendu parler de ça… de toi alors. Y’a un petit moment déjà. Des tes parents, surtout. J’avais pas du tout fait le rapprochement. »

Elle se rappela alors qu’on lui en avait parlé plusieurs fois lorsque les recherches venaient d’être lancées, particulièrement quand Grayson avait demandé de l’aide au village aux alentours. Le blond avait raison, ça avait fait « un tapage monstre » et il avait été impossible d’y échapper. Après, les rumeurs s’étaient accentués au Susan’s lorsque les enfants des disparus avaient débarqués et qu’ils étaient installer durablement. Et c’est là qu’elle avait décroché, car la plupart des histoires qu’elle entendait durant son service ou par ses voisins étaient affreusement loufoques et pitoyables…

« Honnêtement, j’ai arrêter d’écouter ce qu’on pouvait raconter sur toi et tes frères lorsqu’elles hésitaient entre le fait que vous soyez des satanistes ou simplement maudits. Discerner le vrai du faux devenait trop compliqué.»

Là, la blonde devait avouer qu’elle dramatisait un peu beaucoup. Surtout pour l’histoire des satanistes. Quoi que, si elle n’avait vraiment entendu le mot « sataniste », la vérité avait finit par beaucoup s’en rapprocher au final.
Elle perçut, un peu tard, le mal aise d’Aidan. C’est vrai que ces parents avaient disparus quand même et elle était bien placée pour savoirà quel point le sentiment d’abandon pouvait faire mal. Peut-être plus mal encore que lorsque la mort d’un proche est officielle. Elle insulta mentalement d’avoir été aussi cruche et de l’avoir obligé à en parler encore. Elle aurait pu l’arrêter, mais non, elle l’avait laissé faire jusqu’au bout, jusqu’il soit obligé de prononcer les seuls paroles qu’il n’avait certainement pas envie d’entendre. Félicitation, elle venait de mettre lamentablement les pieds dans le plat. Une idée pour récupérer ça ?

« Ca va passer, tu vas voir,souffla-t-elle en se pinçant les lèvres pour essayer de se rattraper maladroitement.Tu vas pas toujours avoir mal comme ça, je sais de quoi je parle.»

Elle se raccrocher aux branches comme elle pouvait. C’était toujours mieux que rien du tout, se persuadait-elle.
« Enfin, j’dis ça, je suis un peu hypocrite. J’arrive toujours pas à regarder les photos marmonna-t-elle, plus pour elle-même.

© Alison Lohman
PNJ interprété par Mariee

INFORMATIONS
21 ans
Serveuse au Susan's Coffee
Soeur de Jonas Davenport (disparu à Grayson)

Revenir en haut Aller en bas
avatar

A million miles from home, I'm walking ahead ; I'm frozen to the bones, I am.

Age du perso : 20
Logement : 08, East Jefferson Street
Emploi : _
Nombre de messages : 1896

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Aahron, Kathleen & Nathaniel
MessageSujet: Re: 04. Let's go to the mall [Aidan & Calleigh]   Lun 05 Sep 2011, 11:48

    C’était prévisible, elle avait finalement entendu parler des Donnelly. Les fameux frères Donnelly qui finirait plus connu que les Beatles dans le coin s’ils continuaient dans cette voie.
    La remarque de la jeune femme à propos des rumeurs complètement folles et stupides circulant à leur sujet lui arracha tout de même un sourire. C’était certainement le fait que Calleigh trouve ça visiblement ridicule et intéressant au possible qui lui plaisait là-dedans. Personne n’aimait être pris pour un sataniste… A moins d’en être un certainement. Bref.

    Le sujet changea de toute façon, pour devenir plus sombre et désagréable cela dit.
    Aidan était toujours mal à l’aise lorsqu’il s’agissait d’aborder le sujet de ses parents disparus. Des images extrêmement déplaisantes et dont il n’avait jamais pu parler à quiconque remontaient alors. Des images sanglantes, malsaines et d’une violence inouïe.
    Il avait beau essayer de les refouler, il n’y parvenait jamais totalement avant un bon moment. Ou du bon alcool.
    Le petit blond tenta donc d’occulter tous ces pénibles souvenirs qui n’étaient même pas siens pour se concentrer sur ce que lui disait son interlocutrice.

    Ses sourcils froncés par l’incertitude, il l’écouta partager sa propre expérience de la mort, se détendant légèrement. C’était toujours plus simple de parler avec quelqu’un qui savait ce que vous ressentiez. Et qui n’était pas de votre famille, bien entendu. Les souvenirs évoqués prenaient alors une toute autre dimension, moins émotionnelle, moins douloureuse.
    Il avait tenté de parler avec ses frères de tout ça, mais ils étaient eux-mêmes trop chagrinés pour vraiment chercher à comprendre sa peine. Julie quant à elle, était simplement agacée qu’il ressasse tout ça et souhaitait le voir passer à autre chose à présent. C’est que ça commençait à faire plusieurs mois maintenant, y avait prescription selon sa petite amie…
    Aidan n’arrivait pas vraiment à lui en vouloir, elle ne pouvait simplement pas comprendre.

    Le jeune homme déglutit, ouvrit la bouche pour la refermer avant de finalement se lancer.

      « Tes…tes parents aussi sont… Enfin tu sais… Plus là » demanda-t-il simplement, d’un ton neutre

    Il détestait qu’on se montre compatissant quand il évoquait le décès de ses parents, qu’on le regarde avec pitié, et ne voulait pas s’adresser à Calleigh de cette manière.

....................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Calleigh

Invité

MessageSujet: Re: 04. Let's go to the mall [Aidan & Calleigh]   Dim 11 Sep 2011, 01:09

Calleigh Davenport


Calleigh se mordit la lèvre inférieure en fronçant les sourcils. Elle n’aimait pas se rappeler à quel point son cœur pouvait se serrer lorsqu’elle croisait par hasard le visage de Jonas dans des vieilles photos, lorsqu’elle retrouvait un objet particulier qu’il lui avait appartenu et de se souvenir d’un instant parmi d’autre. C’était toujours des sentiments étranges s’emparait d’elle, car c’était comme si les moments dont elle se rappelait alors n’avaient pas vraiment existé, étant donné que sans leur personnage principal ils n’avaient plus du tout lieu d’être.

A la question d’Aidan posé sur un ton qu’elle savait faussement détaché car elle l’avait bien vu hésité avant de parler, elle se rendit compte qu’il était tellement naturel pour elle parler de son frère qu’elle ne l’avait même pas précisé. Il avait cru que c’était ses parents qui étaient mort, et si on suivait fil de la conversation, c’était normal qu’il se soit trompé. A Westbridge, et donc sa petite communauté, tout le monde la considérait comme la fille qui avait vu son frère disparaitre et n’avait plus besoin de le préciser.

« Non. Pas eux. Jonas. dit Calleigh dans un souffle avant de préciser, car ce n’était évident que pour elle : C’est mon grand frère.

Même si cela semblait assez bizarre – on le lui avait déjà fait remarqué plusieurs fois-, elle n’utilisait pas le passé lorsqu’elle parlait de son frère. Et ne le ferait certainement jamais, alors qu’elle en parlait de lui plus qu’elle ne voulait bien le reconnaitre ou même qu’elle ne s’en rendait compte. Disparu, mort, ou tout ce que vous voudrez d’autre, il restait toujours son frère, elle l’aimait toujours et cela ne changerait pas même si le monde continuerait tout de même de tourner.
La voilà qui nageait dans le pathos, avec ces phrases. Brillant.

« Il a disparu, tu vois. Lui aussi » trouva-t-elle utile de préciser, tout autant pour ne pas laisser le silence s’installer que parce qu’elle avait trouvé cela important.

Dans le fond, cela l’était certainement, parce que cela changeait beaucoup la situation et parce que cela voulait dire qu’Aidan et Calleigh avait quelque chose en commun. Quelque chose que les gens ne pouvaient pas vraiment comprendre, car ce n’était pas comme perdre un parent âgé et le voir là, dans son cercueil. Pour les gens qui n’avaient pas vécut ce genre d’évènement tragique, un décès était un décès et il fallait aller de l’avant. A croire que l’on pouvait tout effacer et tout recommencer comme si de rien n’était. Calleigh n’avait jamais vraiment su où il était cet ‘‘avant’’, parce qu’elle n’avait pas eu l’impression d’avancer, de se reconstruire ou toutes les autres expressions pour dire simplement faire semblant d’avoir oublié alors que d’un instant à l’autre on risque de voir son cœur se déchirer. Elle, elle avait surtout eu l’impression de faire avec, parce qu’elle n’avait pas le choix. Point.

© Alison Lohman
PNJ interprété par Mariee

INFORMATIONS
21 ans
Serveuse au Susan's Coffee
Soeur de Jonas Davenport (disparu à Grayson)

Revenir en haut Aller en bas
avatar

A million miles from home, I'm walking ahead ; I'm frozen to the bones, I am.

Age du perso : 20
Logement : 08, East Jefferson Street
Emploi : _
Nombre de messages : 1896

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Aahron, Kathleen & Nathaniel
MessageSujet: Re: 04. Let's go to the mall [Aidan & Calleigh]   Dim 11 Sep 2011, 14:33

    Aidan fronça les sourcils à l’évocation d’un prénom. Etait-il censé connaître ce dénommé Jordan ou avoir déjà entendu parler de cette affaire de disparition ? Parce que ça n’était absolument pas le cas…
    Mais Calleigh précisa bien vite qu’il s’agissait de son frère et la lumière se fit dans l’esprit du petit blond. Il comprenait qu’elle n’ait pas immédiatement songé à préciser sa relation avec le disparu. Lui-même, lorsqu’il évoquait ses parents, s’attendait à ce que son interlocuteur ait une image très précise de qui étaient Sean et Margaret. Il s’attendait même presque à ce qu’une conversation à leur propos se lance et à pouvoir évoquer leurs passions, des souvenirs communs, ce genre de choses.
    Leur perte était si lourde qu’il s’attendait à ce que tout le monde la partage. Mais si ses interlocuteurs auraient gagné à les connaître, ça n’était pas souvent le cas. Pas en dehors de son quartier à Cleveland du moins…

    Maintenant qu’il avait compris et digérée l’information, un doute s’infiltra en lui. Aidan était le premier à avoir utilisé le terme « disparu » pour parler de ses parents. Il l’avait associé avec les mots « accidents de voiture » et elle avait sans doute pris ça pour un euphémisme de la mort. Mais ça n’était pas le cas en l’occurrence puisque les corps des deux retraités n’avaient jamais été retrouvés malgré la fouille du lac.
    C’était un mystère pour beaucoup, et surtout pour les quatre Donnelly qui avaient beaucoup de mal à envisager qu’une telle chose soit possible.
    Et Calleigh avait utilisé le même terme. Jonas avait disparu.
    Sa première pensée avait été que le garçon était mort, mais quelque chose le chagrinait tout de même. Peut-être le « lui aussi » qu’elle avait ajouté, sachant qu’elle était finalement au courant de l’affaire du drame de ses parents et donc du fait qu’aucun corps n’avait été retrouvé.
    Peut-être aussi l’éclat dans le fond de ses grands yeux braqués sur lui.

    « Excuse-moi de demander ça, c’est un peu cru mais… Quand tu dis que Jonas a disparu, tu veux dire… qu’il est décédé ou qu’il s’est évaporé dans la nature ? » se lança-t-il finalement après un court silence

    Si la deuxième option était la bonne alors… Alors c’était vraiment gros. Soudain, Aidan regrettait de ne pas s’être penché plus que ça sur le dossier d’enquête monté par ses ainés avec l’aide de Trisha. Peut-être que la disparition de Jonas était évoquée. Si bien sûr il avait disparu dans les environs.
    Grayson n’était pas non plus une zone à haut risque techniquement. Pas de montagne ou se briser la nuque en tombant dans une crevasse, juste des bois certes conséquents mais quand même… A moins que ce soit encore une affaire de lac.

....................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Calleigh

Invité

MessageSujet: Re: 04. Let's go to the mall [Aidan & Calleigh]   Ven 16 Sep 2011, 21:20

Calleigh Davenport


Calleigh ne le fit pas exprès, mais elle se tendit lorsqu’Aidan lui posa sa question, celle qu’elle n’avait pas vraiment envie d’entendre. Elle n’était pas très à l’aise avec cette disparition, vraiment pas. Elle n’aimait pas en parler, peut-être parce qu’elle ne savait pas trouver les mots pour le faire et qu’elle avait du mal. Ses mains passèrent instinctivement dans ses cheveux dorés, comme pour prendre le temps de trouver une contenance et également une réponse par la même occasion. Parce que visiblement, et malheureusement, il en attendait une. Seulement, elle ne savait pas vraiment ce qu’elle devait dire, comment elle devait le dire.

« C’est...la deuxième version qui est la bonne à vrai dire, hacha-t-elle simplement, en changeant d’appui sur ses pieds nerveusement. Jamais retrouvé. On l’a jamais retrouvé. »

Par habitude, elle n’en disait pas plus. Pas besoin. La plupart des gens connaissaient déjà tous les détails de cette affaire, surtout les gens qu’elle croisait tous les jours et qui ne lui avaient posé cette question que par une politesse qu’elle détestait ou pour qu’elle donne une information qui n’avait pas encore filtré – être le premier a avoir un nouveau scoup était tellement priser... Et être avec un nouveau fraîchement débarqué dans le pays où tout le monde connait la vie de tout le monde permettait justement d’éviter ses détails pénibles, ces histoires sordides et tristes qu’on lui avait inlassablement demandé de raconter encore et encore. C’était tranquille, reposant.
Pourtant, elle savait qu’il demandait de s’expliquer, de lui faire partager son expérience comme elle l’avait déjà fait avec son approche de la mort. Une part d’elle avait quand même eu toujours envie de s’exprimer et de raconter tout ça pour se soulager quelque part. Mais bizarrement, cela semblait presque plus facile qu’avec quelqu’un qui ne fasse pas les fins de ses phrases.

« Il revenait de je-ne-sais-plus-où, j’ai oublié avec le temps, avec sa copine. Et alors ils ont pris leur voiture, ils appelés chez nous avant pour dire qu’ils faisaient un détour… Mais voilà. Ils sont jamais arrivé jusqu’à Westbridge en fait. On a dit que c’était une fugue d’abord, mais je sais que c’pas vrai. Ca peut pas être vrai. »

La fugue. C’était quelque chose qu’on lui avait beaucoup répété, surtout au début, même ses parents y avaient finit par y croire un moment. Mais Calleigh s’était toujours mise en colère lorsque les gens lui parlaient de cela, parce qu’elle savait que Jonas ne lui aurait pas fait cela. Il n’aurait pas pu. Pour prouver sa théorie, ses idées et faire comprendre à tous ceux qui disaient le contraire qu’il était arrivé quelque chose à son frère, quelque chose de certainement grave, elle avait commencé à retourner toutes les affaires de son frère et s’impliquer dans l’enquête.

© Alison Lohman
PNJ interprété par Mariee

INFORMATIONS
21 ans
Serveuse au Susan's Coffee
Soeur de Jonas Davenport (disparu à Grayson)

Revenir en haut Aller en bas
avatar

A million miles from home, I'm walking ahead ; I'm frozen to the bones, I am.

Age du perso : 20
Logement : 08, East Jefferson Street
Emploi : _
Nombre de messages : 1896

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Aahron, Kathleen & Nathaniel
MessageSujet: Re: 04. Let's go to the mall [Aidan & Calleigh]   Sam 17 Sep 2011, 11:18

    Qu’y avait-il entre Westbridge et le reste du monde ? Pour Aidan, la réponse était simple : il y avait Grayson, Missouri. Ce village maudit où ses propres parents avaient disparus, comme beaucoup de personnes avant eux. Possiblement comme Jonas, le frère de Calleigh qui s’était donc évaporé dans la nature avec sa petite amie il y a un moment…
    Le jeune homme regrettait amèrement de ne pas s’être penché sur les dossiers de Trisha à l’époque où avait commencé leur quête de vérité. Peut-être que le nom du garçon lui aurait parut plus familier et qu’une conversation tout à fait différente aurait pu se lancer. Une conversation à propos de Grayson et ses bizarreries, ses accidents, ses morts. Mais le petit blond ne l’avait pas fait, trop abattu et concentré sur sa propre douleur pour daigner s’intéresser au sort de parfaits inconnus et à la perte endurée par leur famille.

    Aidan passa une main dans sa nuque, piétinant sur place sans vraiment savoir quoi dire. Parce qu’il n’y avait rien à dire mais qu’un long silence pesant n’était certainement pas la réponse adéquate à ce genre de révélations.

      « L’accident de mes parents étaient pas vraiment un accident non plus » finit-il par lâcher, l’estomac soudainement noué, son cœur battant un peu plus fort dans sa poitrine

    C’était étrange de se trouver à nouveau devant cette jeune femme croisée dans un bar du coin et de se découvrir tant de points sombres communs… Quand il l’avait vue pour la première fois, souriante, excitée par l’idée d’organiser une soirée avec lui, le jeune homme n’avait pas envisagé une seule seconde qu’elle ait pu vivre de telles épreuves. Des épreuves assez similaires aux siennes finalement.

      « Nathan… le garagiste de Grayson, celui qui avait réparé la voiture de mes parents la veille de leur disparition, il dit que c’est mon père qui a provoqué l’accident. Il dit qu’il a sûrement eu une crise cardiaque et a quitté la route. Ça explique qu’il n’ait pas freiné et qu’il ait quitté la route selon lui. Selon le dossier aussi mais on n’y croit pas » reprit-il, sans vraiment savoir s’il avait raison de se confier à se point à cette inconnue qui paraissait partager ses souffrances « Ça peut pas être vrai ça non plus… Pour plusieurs raisons »

    Il ne chercha pas à les développer cela dit.
    Aidan n’était pas certain que ce soit le lieu ou le moment le plus approprié pour ce genre de conversation. Et il n’était pas sûr que Calleigh ait réellement envie qu’ils se confient l’un et l’autre et s’épanchent sur leurs sentiments respectifs et leurs doutes. Mais Aidan n’avait jamais été très doué pour éviter les sujets fâcheux et avait la fâcheuse tendance à toujours sauter à pieds joints dans les plats.

      « C’est de ne pas savoir qui est le plus dur. De ne pas être certain… C’est en train de nous rendre dingues mes frères et moi » souffla-t-il avant de pousser un lourd soupir


....................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Calleigh

Invité

MessageSujet: Re: 04. Let's go to the mall [Aidan & Calleigh]   Mar 20 Sep 2011, 20:02

Calleigh Davenport


Le silence était assez pesant, assez long et dérangeant aussi. Soudainement elle se rendit compte qu’elle avait bien trop l’habitude de ce genre de moments tant elle avait du en affronter beaucoup, ce qui était assez bizarre. Mais elle ne pouvait pas demander à un adolescent de trouver les mots là où elle ne les trouvait pas, même s’ils partageaient les mêmes expériences.

Calleigh, quant Aidan trouva enfin quelque chose à dire, préféra l’écouter jusqu’à ce qu’il ait finit que de poser les questions qui lui brûlaient les lèvres, même lorsqu’il la laissait sur sa faim en dévoilant l’affaire à demi-mot. Il faut bien avouer que cela en soulevait des questions tout de même, et qu’à force de traîner avec Cyburn son pseudo-détective, elle avait prit certains réflexes. Elle se mettait déjà a imaginé des hypothèses sur la disparition des parents du jeune homme, sans se préoccuper de ce qu’elle avait pu entendre auparavant. Et s’il y avait un lien entre les deux disparitions ? Peu probable, certe, il y avait une chance sur des centaines peut-être, mais finalement il n’y en avait pas tant que cela des gens qui s’évanouissaient dans la nature dans le périmètre Westbridge-Grayson. Elle devrait creuser de ce côté-là et s’intéresser un petit peu plus à cet affaire lorsqu’elle aurait le temps.
Tout d’abord, s’il n’avait pas mentionné le garagiste de Grayson, elle aurait fort possiblement cru la version de la crise cardiaque. Seulement, elle se méfiait comme de la peste des gens de cette ville, particulièrement ceux qu’elle ne connaissait pas comme ce dénommé Nathan. Alors maintenant elle n’avait pas du tout envie de croire à cette hypothèse. S’il n’y croyait pas lui non plus, Aidan n’expliqua pas beaucoup pourquoi, mais la jeune femme espérait déjà que comme elle, il se gardait de croire sur parole les habitants de Grayson.

« Ouais… Ce n’était pas très brillant mais la seule chose qui vint en premier, avant qu’elle continue un ton plus bas : Mais tu vois, ça fait quatre ans maintenant et je suis pas devenue folle. J’y croyais pourtant, je croyais que j’allais jamais tenir. Des fois ça revient ça aussi, comme impression. Et puis, on m’a dit que ça faisait tout juste un an qu’il avait disparu. Je suis sûre que je n’ai jamais été aussi en colère que ce jour là, en colère de n’avoir pas vécu, de l’avoir finalement pas si cherché que ça parce que j’avais passé mon temps à le pleurer. »

Dire qu’ils se trouvaient tous les deux à l’entrée d’un supermarché. Le décor ainsi que les bruits de fonds de voiture, de cris d’enfants et de papotage léger autour d’eux ne se prêtaient pas vraiment à la discussion. Mais personne ne semblait le remarquer, heureusement.
Elle se rappela qu’elle devait lui demander quelque chose, et se lança avant d’oublier :

« Désolé de… remuer le couteau dans la plaie si on peut dire ça dans cette situation dit-elle, avec sa voix retournée à la normal. Mais est-ce qu’on t’a parlé de mon frère ? Est-ce que quelqu’un a fait le lien ? J’veux dire, ça serait possible que…

Calleigh se mordit la lèvre, finir sa phrase était trop délicat.

© Alison Lohman
PNJ interprété par Mariee

INFORMATIONS
21 ans
Serveuse au Susan's Coffee
Soeur de Jonas Davenport (disparu à Grayson)

Revenir en haut Aller en bas
avatar

A million miles from home, I'm walking ahead ; I'm frozen to the bones, I am.

Age du perso : 20
Logement : 08, East Jefferson Street
Emploi : _
Nombre de messages : 1896

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Aahron, Kathleen & Nathaniel
MessageSujet: Re: 04. Let's go to the mall [Aidan & Calleigh]   Mar 27 Sep 2011, 15:27

    Quatre ans… Aidan était incapable de se projeter dans un avenir si lointain et de s’imaginer ne pas connaitre la vérité, ne pas avoir réussi à être en paix avec toute cette histoire. Pourtant au train où allaient les choses, il n’était pas certain de pouvoir combler ses attentes.
    Bon sang, quatre ans, c’était une véritable éternité ! Comment Calleigh avait-elle réussi le prodige de ne pas devenir dingue, de ne pas avoir envie de tuer tout le monde ou même de quitter la région ? La réponse à cette dernière question paraissait assez simple : elle avait toujours l’espoir de voir revenir son frère et en restant dans sa ville natale, elle pourrait être dans les premières à le retrouver.

    Il était plusieurs fois arrivé à Aidan de s’imaginer entendre la porte de la maison qu’il partageait avec ses parents s’ouvrir. Il imaginait son père rentrer en poussant un lourd soupir soulagé à l’idée de retrouver son chez lui et les siens. Il pouvait presque entendre la voix de sa mère et son sourire dans celle-ci quand elle lui dirait : tu ne devineras jamais ce qui vient de nous arriver mon ange.
    Il les imaginait lui expliquer de quelle manière ils s’étaient farouchement raccroché à l’idée de le revoir un jour, comme cette idée leur avait paru délicieuse alors qu’ils étaient coincés, entre deux mondes, incapable de revenir. Le jeune homme voulait les entendre lui dire que lui et ses frères étaient devenus leur force et qu’ils avaient fini par triompher du mal qui tentait de les garder séparés grâce à elle.
    Mais au fond, il savait que ça n’arriverait jamais. Il avait su dès le premier jour qu’ils étaient perdus et qu’il ne les reverrait jamais. Aidan avait compris longtemps avant que ses frères ne fassent qu’envisager la chose avec une horreur grandissante qu’aucun d’eux ne les reverrait jamais plus.
    Ils étaient morts.
    Et à cet instant, même s’il n’en dirait pas un mot à Calleigh, de la même manière qu’il savait que Sean et Margaret Donnelly n’étaient plus, le jeune homme était intimement convaincu que Jonas ne réapparaitrait jamais sur le seuil de sa porte, avec quatre ans de retard sur son emploi du temps.

      « J’en ai jamais entendu parlé, non, désolé » répondit-il après un court silence « Mais c’est pas impossible que mes frères, eux, en aient entendu parlé. Ils ont fait une recherche sur tous les cas de disparition des environs alors… Oui, ils ont forcément du lire quelque chose sur ton frère et faire un lien avec l'accident de mes parents. En fait, ils ont carrément monté tout un dossier là-dessus grâce à mon ex-belle sœur qui est avocate. J’ai jamais voulu y regarder de trop près cela dit. J’étais pas encore prêt pour ça je crois » s’expliqua-t-il sincèrement, avant de désigner un point vague dans son dos du pouce et d’ajouter « Mon frère devrait plus trop tarder à revenir maintenant, alors si tu veux, on pourrait lui poser la question, il en aura probablement plus à te dire là-dessus que moi. Enfin t’as peut-être des courses urgentes à faire… Tu penses que ça pourrait être lié ? Enfin j'veux dire... Mes parents ont eu un accident alors que ton frère n'est juste jamais rentré »




....................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Calleigh

Invité

MessageSujet: Re: 04. Let's go to the mall [Aidan & Calleigh]   Mar 04 Oct 2011, 20:30

Calleigh Davenport


Cela aurait été trop simple s’il avait connu l’affaire de son frère, elle s’y était attendue.

« T’en fais pas » bredouilla-t-elle, mais il avait immédiatement repris sa longue tirade.

Calleigh ferma les yeux. Comme elle aurait aimé…Elle aurait cent fois vendu son âme pour que ces deux disparitions soient liées, car cela serait une avancée, certes minime puisque qu’il n’y avait pas plus d’indice dans la disparation des parents d’Aidan que dans celle de Jonas, mais une avancée. Elle s’imagina un très court instant si c’était vrai ; l’indice qu’elle avait cherché depuis des mois et qui empêcherait le dossier Davenport d’être clos, elle l’aurait trouvé sur un parking. En quelque sorte. Le hasard se jouait décidément d’elle avec une ironie déplaisante et drôlement cruelle. Finalement, elle se débrouiller très bien toute seule, elle était douée comme détective ! Elle en venait presque à regretter d’avoir engagé un privé.

« Humpf, ouais, pourquoi pas. Ca peut toujours m’être utile d’avoir de nouvelles informations, surtout si votre dossier est aussi fournie que ça. répondit la jeune femme en haussant machinalement les épaules. Honnêtement, j’étais venue faire les le plein en sucrerie, donc je vais pouvoir tenir encore quelques minutes sans mon apport de sucres.

Pratique l’ex-belle sœur. La blonde aurait aussi parfois besoin d’un avocat, juste pour avoir un vrai avis professionnel sur tout ce qu’elle avait pu amasser. Mais ce n’était pas avec un salaire de serveuse, même si elle vivait très bien, qu’elle pourrait se le permettre. Et elle n’avait pas comme le jeune homme des relations aussi utile. Pour tout dire, ces « relations » se limitaient à quelques artisans des alentours.

« Je sais que c’est peut-être un peu trop espérer que de voir un lien entre ses… disparitions. C’est juste que c’est possible, non ? Il était en voiture, lui aussi, tu vois. Autre point commun. Sauf qu’on a jamais retrouvé la voiture, c’est vrai. Mais c’est définitivement pas une fugue, impossible. Alors quoi : y’aurait comme deux personnes dingues qui tuent voir kidnappent occasionnellement ou plutôt les font disparaitre de la surface de la terre littéralement au même endroit ?J’y crois pas. Et pourtant, j’ai tout envisagé, même des trucs dingues comme des sociétés secrètes. Je crois que j’ai juste besoin d’espérer encore un peu qu’on va trouver un truc, tu comprends ?

Calleigh se demanda pourquoi elle lui racontait tout ça. Peut-être parce qu’elle savait qu’il comprenait un peu mieux que les autres, peut-être parce qu’elle bouillonnait intérieurement sans trop laisser paraitre de trouver quelque chose. Elle savait pertinemment que les coins de ses joues devaient frétiller, mais elle se retint de lui dire à quel point cette potentielle parenté pouvait la retourner d’un bout à l’autre.

© Alison Lohman
PNJ interprété par Mariee

INFORMATIONS
21 ans
Serveuse au Susan's Coffee
Soeur de Jonas Davenport (disparu à Grayson)

Revenir en haut Aller en bas
avatar

A million miles from home, I'm walking ahead ; I'm frozen to the bones, I am.

Age du perso : 20
Logement : 08, East Jefferson Street
Emploi : _
Nombre de messages : 1896

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Aahron, Kathleen & Nathaniel
MessageSujet: Re: 04. Let's go to the mall [Aidan & Calleigh]   Mer 05 Oct 2011, 15:48

    Les sourcils crispés par le doute, le jeune homme mordillait nerveusement sa lèvre inférieure alors que Calleigh répondait à sa question. Il aurait préféré qu’elle n’en fasse rien. Cette conversation prenait des proportions peut-être un peu trop importantes pour ses frêles épaules affaissées par la fatigue accumulée.
    Une part de lui voulait savoir bien entendu. Une part de lui qui n’aspirait qu’à venger ses parents et tous les autres, qui aspirait à la justice, à s’échapper de cet engluant doute, cette ignorance qui le rendait fou. La quête de vérité était la raison même de sa présence et de celle de ses frères à Grayson et c’était cet air décidé et vorace allant de paire qu’il se devait d’afficher tous les jours…

    Mais au fond, il ne voulait pas savoir. Il était terrifié par l’idée de comprendre ce qui se passait ici et il savait qu’à force de frapper à la porte du Diable, quelqu’un allait bien finir par venir leur ouvrir. Et alors qu’arriverait-il à ce moment ?
    Ses frères et lui allaient-ils tomber sur une société secrète sataniste ? Allaient-ils découvrir que l’ennuie avait fini par avoir raison de la santé mentale des habitants d’un petit village perdu du Missouri ? qu’ils s’étaient mis à tuer des touristes par plaisir, pour se détendre ?
    Quelque chose (ses cauchemars) disait à Aidan que la vérité était pire encore que tout ce que lui, ses frangins ou Calleigh pourraient s’imaginer.
    Face à tout cela, il se sentait retombé en enfance, à l’époque où, persuadé que le Croque Mitaine se trouvait dans son dos, il n’osait pas sortir la tête de ses couvertures pour le voir. Parce que temps qu’il ne l’avait pas vu, il y avait encore une chance pour qu’en fait, le monstre ne soit pas près à le dévorer…

      « Ouais… je comprends » parvint-il cela dit à répondre, s’obligeant à faire apparaitre un petit sourire encourageant sur ses lèvres un peu plus pâles que précédemment

    Et c’était vrai dans un sens. Il comprenait ce qu’elle pouvait ressentir et le ressentait parfois lui-même. Au début, il avait été révolté, il avait eu soif de savoir, mais plus maintenant. Et plus les jours s’écoulaient, plus Aidan avait envie de laisser tout ça derrière lui, de laisser le Croque Mitaine dans le placard de la foutue maison qu’ils louaient à Grayson.
    Mais ses parents méritaient bien que justice soit rendue… Ses parents méritaient une sépulture digne de ce nom et ses frères, de leur faire un véritable adieu.

      « Il y a forcément un lien. Forcément. J’le sens » ajouta-t-il après qu’un court silence ce soit imposé, son regard aigu planté dans celui de la jeune femme

    Et c’est à ce moment précis que quelque chose se mit à vibrer dans la poche de son jean. Peu habitué à ce que son portable fonctionne, il fallut un temps interminable à Aidan pour songer à plonger sa main pour en tirer l’appareil qu’il observa avec incrédulité quelques secondes.

      « C’est mon frère » signala-t-il avant d’enfin penser à prendre l’appel, portant le cellulaire à son oreille « Allô ? »
      « Pas trop tôt, où est-ce que t’es ? »
      « Euuuh… sur le parking. Devant le Macy’s. All… »
      « Bon faut qu’tu viennes nous retrouver au garage »
      « Quoi ? Mais pourquoi ? » s’agaça Aidan en se détournant un peu de Calleigh pour avoir un semblant d’intimité
      « Parce que t’aurais jamais dû t’éloigner déjà » tiqua Aahron qui avait toujours eu horreur de se justifier « et parce que j’te l’demande c’est tout ! »
      « Mais on devait faire un t… »
      « J’ai pas le temps Aidan, ramène-toi ! »

    Et avant que le petit blond ait pu protester une fois encore, son frère avait raccroché. Après un soupir irrité, le jeune homme se retourna vers la jeune femme près de lui et il se dégonfla. Gêné, il passa sa main dans ses cheveux en reprenant la parole.

      « Bon, y doit y avoir un souci avec la caisse parce qu’ils veulent que je les rejoigne tout de suite au garage. J’t’aurais bien proposé de venir mais j’crois pas que ce soit le meilleur moment de poser des questions à mon frère… Surtout sur ce genre de sujet » ajouta-t-il d’un air entendu « Mais si ça te dis toujours, tu pourrais passer chez nous, à Grayson, un de ces jours. Ou bien on pourrait se retrouver au café où tu bosses si tu préfères. Je vais t’donner mon numéro, d’accord ? »


....................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Calleigh

Invité

MessageSujet: Re: 04. Let's go to the mall [Aidan & Calleigh]   Mar 11 Oct 2011, 19:24

Calleigh Davenport


Calleigh se mordit la lèvre une nouvelle fois après sa longue tirade. Si elle le faisait encore une fois, elle finirait par la mordiller jusqu’à sang, déjà qu’elle devait avoir les lèvres plus rouge que si elle avait mit du rouge à lèvre.
Elle se demandait s’il comprenait vraiment son envie de réponse, sa quête de vérité qui finissait par l’obsédé comme une maladie dans ses moments les plus sombres ou s’il lui avait dit cela uniquement pour qu’elle se taise ou par compassion. Dans le fond, elle espérait bien la première hypothèse, mais elle pouvait comprendre que tout le monde ne réagisse pas d’une manière aussi extrême. Déjà tout le monde n’avait pas envie de savoir. Comme meilleure exemple, elle pouvait aisément citer sa mère qui contrairement à elle n’aspirait qu’à la tranquillité et ne voulait jamais entendre parler de quelque chose qui ait un lien avec la disparition de son fils. C’était quelque chose que Calleigh avait toujours eu beaucoup de mal à comprendre même si elle avait toujours évité de le faire remarquer ; on ne pouvait aussi facilement renier ce qui avait pu se passer, mais si justement on se savait rien de ce qui c’était passé.

Lorsqu’une sonnerie retentit, elle porta immédiatement une main à son jean. Son téléphone sonnait tellement souvent lors de ses jours de repos que cela ne l’aurait pas étonné. Mais non, pour une fois, il semblait qu’elle aurait la paix toute la journée. Elle fit semblant de regarder le ciel et les environs lorsqu’Aidan décrocha le sien, histoire de ne pas avoir l’air de tout écouter alors qu’elle était délibérément en train de le faire. La conversation dura moins d’une minute, et Calleigh ne comprit pas grand-chose, juste que cela avait l’air plutôt tendu entre le jeune homme et son frère. Il avait l’air agacé lorsque l’appel prit fin.

« Y’a jamais vraiment de bon moment en même temps, ironisa la jeune femme qui feint de ne pas avoir compris l’amorce d’une dispute. Ouais, écoute… On verra plus tard, c’est mieux je pense. Grayson, c’est pas mon endroit favoris, j’évite un peu d’y mettre les pieds. Elle se tortilla sur place. C’était pas très correct de le dire qu’elle ne pouvait pas voir Grayson en peinture, hein ? Passez donc au café un de ces jours. Tiens, donne ton numéro .»

Elle prit le numéro que le jeune homme lui donna avant de le saluer. Elle le regarda s’éloigner avant de soupirer un grand coup, comme si elle perdait d’un coup tout son aplomb. Il valait mieux qu’elle trouve de quoi s’occuper la tête maintenant qu’elle avait les idées toutes embrouillées.

© Alison Lohman
PNJ interprété par Mariee

INFORMATIONS
21 ans
Serveuse au Susan's Coffee
Soeur de Jonas Davenport (disparu à Grayson)

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: 04. Let's go to the mall [Aidan & Calleigh]   

Revenir en haut Aller en bas
 

04. Let's go to the mall [Aidan & Calleigh]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Road to Salvation  :: LES VILLES ALENTOURS :: EDGERTON :: Macy's-
Sauter vers: