AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ROAD TO SALVATION FERME SES PORTES APRES TROIS ANS D'AVENTURE ! N'oubliez pas de vous joindre à nous pour l'après-midi chatbox dimanche 18 novembre à partir de 13h ! svp et d'y laisser un commentaire de préférence.

Partagez | 
 

 07. I don't want to live in fear and loathing [Jeanne & Liam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

"That Jeanne already fucked the town down and shook her arse at the ruins"

Age du perso : 31
Logement : 21, East Jefferson Street
Emploi : Psychologue
Nombre de messages : 1139

ABOUT YOU.
What's going on here ? : It's not my burden
Autres comptes: /
MessageSujet: 07. I don't want to live in fear and loathing [Jeanne & Liam]   Dim 07 Oct 2012, 19:45

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Jeanne était assise sur son lit, encore un peu dans les choux après les événements de la matinée. Liam devait être en bas. Il ne l'avait pas quittée de la journée... Après avoir été bousculé sur Adam Street, et être tombée par terre, elle n'avait plus esquisser le moindre geste. Son mari l'avait retrouvée, l'avait portée jusqu'à une personne compétente pour vérifier qu'elle n'avait rien, et l'avait ramenée à la maison. Jeanne était encore sous le choc, ne voyant dans sa tête que l'image du corps d'Odetta Walker... Elle aurait voulu oublier ça, penser à autre chose, mais elle n'y arrivait pas. La scène était bien trop ancrée dans son esprit. Une fois à la maison, sans personne pour la voir à part Liam, elle se reprit quelque peu. Elle prit son courage à deux mains, et sortit de sa torpeur pour aller prendre une douche. Sous le jet d'eau, elle se laissa aller, et des larmes silencieuses glissèrent sur ses joues, se mêlant à l'eau chaude. Elle resta comme ça jusqu'à ce que plus aucune larme ne coulent. Après ça, elle se sentait comme plus légère, pleurer lui avait fait du bien. Malgré ça, elle n'avait pas l'impression que ça allait beaucoup mieux... En mode pilote automatique, elle se sécha et s'habilla. Un pantalon de survêtement confortable, et elle trouva un t-shirt de son mari, trois fois plus grand qu'elle. Elle n'avait pas l'habitude de mettre les fringues de celui-ci, mais elle avait des circonstances atténuantes. Sentir l'odeur de Liam aussi près d'elle lui faisait du bien. Et à défaut de se coller contre son corps, elle avait opté pour le t-shirt.

Assise sur le lit, elle se demandait à présent quoi faire de sa personne. Après ce qui s'était passé, tout semblait inutile. Alors qu'elle était perdue dans ses pensées, elle ne vit pas son mari s'appuyer sur le chambranle de la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 31
Logement : 21, East Jefferson Street
Emploi : charpentier/electricien
Nombre de messages : 38
MessageSujet: Re: 07. I don't want to live in fear and loathing [Jeanne & Liam]   Dim 07 Oct 2012, 20:30

La journée avait été tragiquement riche en émotions. Liam aurait donné cher pour ne pas avoir été présent d'abord au cimetière, mais surtout au drugstore. La seule chose qui l'avait empêché de flancher lamentablement avait été d'avoir Jeanne à s'occuper. D'abord la soutenir lorsqu'ils pensaient que ce ne serait qu'un enterrement comme un autre, puis la protéger quand les choses avaient dégénéré de façon catastrophique au drugstore. Mais pour empêcher Calvin, Joshua et William de s'entretuer, il avait du quitter sa femme des yeux, et l'avait retrouvée à moitié inconsciente, au sol. Il avait eu très peur pour elle. Pourtant elle n'avait rien.

Il l'avait ramenée à la maison, au calme, et la laissa faire ce que bon lui semblait, le temps de reprendre ses esprits. Ici, à l'abri dans leur foyer, elle ne risquait rien, et s'il lui arrivait quelque chose, il serait vite auprès d'elle. Il ne voulait pas trop la couver, ne sachant pas dans quelle mesure elle avait été affectée par les événements, ni comment elle accueillerait un surcroît d'attention.
Il la laissa donc prendre sa douche, et s'occupa comme il pouvait dans la maison. Il rangea la vaisselle du matin, ramassa quelques affaires qui trainaient... Il avait entendu que la douche s'était arrêtée. Il décida qu'elle apprécierait sans doute une tasse de thé, et fit chauffer l'eau, puis remplit une tasse avec le premier sachet venu avant de se diriger avec précaution jusqu'à leur chambre où elle était assise sur le lit, semblant perdue. Elle avait l'air si fragile... D'autant plus dans ce t-shirt trop grand - qui était à lui, nota-t-il au passage avec surprise, car Jeanne n'était pas coutumière du fait. il s'appuya sur le chambranle de la porte, la tasse à la main, et attendit un certain temps, la laissant prendre conscience de sa présence d'elle même.
Mais comme elle ne semblait pas s'appercevoir qu'il était là, et que la tasse commencait sérieusement à lui bruler la main, il se racla la gorge.

" Ca te dirait une tasse de thé ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

"That Jeanne already fucked the town down and shook her arse at the ruins"

Age du perso : 31
Logement : 21, East Jefferson Street
Emploi : Psychologue
Nombre de messages : 1139

ABOUT YOU.
What's going on here ? : It's not my burden
Autres comptes: /
MessageSujet: Re: 07. I don't want to live in fear and loathing [Jeanne & Liam]   Dim 07 Oct 2012, 22:05

Jeanne avait les yeux fixés devant elle, sans vraiment voir la pièce. Elle avait passé en revue ce qu'elle pourrait faire, et elle allait se laissé tenter par le lit. Se mettre sous la couette, se cacher plutôt, et avec un peu de chance finir par s'endormir. Quoique, sûrement aurait-elle des cauchemars cette nuit... Mais elle fut sortit de ses pensées par Liam. Elle tourna lentement la tête vers lui. Il était appuyé sur le chambranle de la porte, une tasse à la main. Sûrement le thé qu'il venait de lui proposer. En temps normal, il n'aurait pas fait ce geste, et quand bien même il l'aurait fait, Jeanne aurait trouvé quelque chose à dire pour vexer son mari. Mais la situation était tout autre, et une tasse de thé, maintenant qu'elle l'avait presque sous le nez, était assez tentant. Elle acquiesça sans un mot, et Liam s'approcha d'elle, lui tendant la tasse brûlante.

« Merci, c'est gentil... »

Elle prit le thé et en but une gorgée. Elle se brûla la langue, et ne sentit même pas le goût du thé, seulement l'eau chaude. Mais elle ne laissa rien paraître, de toute façon ça n'était pas grave... une petite brûlure de rien du tout. Dans quelques instants elle ne sentirait plus rien... Elle posa la tasse sur la table de nuit à coté d'elle. Liam, quant à lui, faisait demi-tour, pour quitter la pièce. Voulait-il la laisser seule elle, ou était-ce lui qu'il voulait isoler ? Peu importe de toute façon...

« Liam... » Il se retourna. La jeune femme n'avait sûrement pas besoin de forcer pour avoir l'air de supplier... « Tu voudrais pas... rester avec moi ? » Elle sentait une vague de larmes revenir, elle qui pensait qu'elle avait épuisé le stock... Mais elle se retint de fondre en larmes. Cela les mettrait sûrement en position gênante, ce dont ils n'avaient pas besoin pour le moment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 31
Logement : 21, East Jefferson Street
Emploi : charpentier/electricien
Nombre de messages : 38
MessageSujet: Re: 07. I don't want to live in fear and loathing [Jeanne & Liam]   Lun 08 Oct 2012, 12:57

L'ambiance était pesante, à n'en pas douter, mais au moins, ils ne s'engueulaient pas, c'était un bon début. De toute facon, Liam ne se sentait pas de reprocher quoi que ce soit à Jeanne, vu l'état dans lequel elle était. Même lui avait été ébranlé par la vision d'horreur qu'on leur avait infligé, et il se demandait quel espèce de taré avait bien pu faire ca. Alors pour le coup, même si Jeanne avait décidé de le traiter de tout les noms pour se défouler, il n'aurait sans doute pas eu l'idée de lui en vouloir - en tout cas pas tout de suite.
Mais en l'occurrence, elle était abattu, absente... traumatisée même semblait-il. Elle accepta la tasse dans son état second et porta directement la boisson brûlante à ses lèvres. Liam faillit lui signaler qu'elle allait sans doute se brûler, mais préféra ne pas intervenir - d'ici à ce qu'elle lui réponde du tac-au-tac qu'elle était assez grande pour savoir ce qu'elle faisait...
Il lui fit un pauvre sourire et s'éloigna doucement. Elle avait sans doute besoin d'être seule. Dormir lui ferait le plus grand bien. Il se sentait déchiré de la voir ainsi, et aurait aimé pouvoir y changer quelque chose. Encore une fois, il avait l'impression d'être revenu des années en arrière, lorsque les parents de Jeanne avaient disparu, à la différence qu'à l'époque, il avait su comment la consoler, il avait su la prendre dans ses bras. Aujourd'hui, il se sentait impuissant et inutile, et ces sentiments désagréables s'ajoutaient au malaise de la journée.

Mais avant qu'il ait franchi le seuil de la porte, elle l'avait rappelé, et lui avait demandé de rester auprès d'elle. Il ne demandait que cela, et s'il avait eu des doutes, l'air suppliant de Jeanne aurait achevé de le convaincre. Il se retourna doucement et vint s'assoir avec précaution à côté d'elle. " Bien sur. " Il lui passa la main dans le dos d'un geste qui se voulait apaisant, n'osant pas aller plus loin malgré l'envie qui le tenaillait de la serrer dans ses bras, mais disponible si elle voulait s'y réfugier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

"That Jeanne already fucked the town down and shook her arse at the ruins"

Age du perso : 31
Logement : 21, East Jefferson Street
Emploi : Psychologue
Nombre de messages : 1139

ABOUT YOU.
What's going on here ? : It's not my burden
Autres comptes: /
MessageSujet: Re: 07. I don't want to live in fear and loathing [Jeanne & Liam]   Lun 08 Oct 2012, 15:35

Liam vint s'asseoir à coté d'elle. Rien que sa présence lui faisait du bien. Elle se sentait moins seule, même si elle avait l'impression d'être tout de même isolée dans une bulle, comme si tout ce qu'il y avait autour d'elle ne pouvait l'atteindre... Malgré cette bulle invisible, elle sentit Liam lui passer une main dans le dos, elle sentit sa présence, sa chaleur. Il avait cette capacité de l'atteindre de toutes les façons possibles, de faire tomber les barrières qu'elle dressait. Cette fois-ci encore, la main dans son dos la fit réagir. Pas autant qu'en temps normal, mais assez pour qu'elle arrête de penser à ce qu'elle ressentait et se tourne vers Liam.

Il avait assisté aux mêmes événements qu'elle, et pourtant ça n'avait pas l'air de le toucher plus que ça. Il n'avait pas connu Odetta autant qu'elle, avait fait des études de médecine et donc avait déjà vu un cadavre, mais tout de même... Il semblait si calme que Jeanne l'envia. Elle aurait préféré que tout ça ne la touche pas, au risque de paraître insensible. Au contraire, son empathie se retournait désormais contre elle, alors qu'elle avait toujours su plus ou moins la gérer.

Elle posa sa tête sur l'épaule de son mari, cherchant un contact avec lui. Peut être qu'en se rapprochant de lui, elle finirait par se calmer, il trouverait le moyen de l'apaiser. Elle savait qu'il en avait les moyens, puisqu'il y était déjà arrivé auparavant. Cela faisait des années, et ils avaient sûrement du changer depuis le temps, mais Jeanne ne demandait rien d'exceptionnel. Le sentir contre elle était pour le moment bien suffisant. Elle hésita à réclamer un câlin haut et fort, elle était au bord du trou alors tant qu'à y être autant en profiter ! Mais elle ne trouva pas la force de dire quoi que ce soit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 31
Logement : 21, East Jefferson Street
Emploi : charpentier/electricien
Nombre de messages : 38
MessageSujet: Re: 07. I don't want to live in fear and loathing [Jeanne & Liam]   Mar 09 Oct 2012, 17:17

Il ne s'était pas senti aussi gauche depuis bien longtemps. ceux qui croyaient que les couples de longue date à fortiori mariés, avaient plus de facilités à communiquer et à se comprendre se fourraient le doigt dans l'oeil jusqu'au coude. Liam avait plutôt l'impression que plus le temps passait, moins il comprenait Jeanne. Ou peut-être n'était-ce qu'eux ? Cependant force était de constater que si la journée déjà pesante avait pris un tour dramatique, elle avait néanmoins signé une sorte de trève dans les hostilités du couple Rickard : cela faisait très longtemps qu'ils n'avaient pas passé autant de temps dans une même pièce sans que cela dégénère. Sans parler des événements précédents... Dommage qu'il ait fallu un drame pour enterrer cette hache de guerre.

En ce qui concernait Liam en tout cas, il n'avait aucune envie de faire autre chose que de rassurer Jeanne et la soutenir. Il supportait sans broncher de la voir en colère, voire même indifférente, mais il n'avait jamais pu endurer de la voir aussi mal. Et cela, plus encore que ce qui était arrivé à Odetta - c'était pas beau à voir, macabre, et tout ce que vous voulez, mais enfin elle était morte et n'allait sans doute pas trop en souffrir - le rendait malade. Mais en bon mec, il s'efforcait de ne rien montrer, d'être fort pour deux, afin qu'elle sache qu'elle pouvait toujours compter sur lui. La détresse de Jeanne lui broyait le coeur, mais c'était elle qui avait besoin d'attention.

Et ca semblait marcher : elle laissa sa tête aller sur son épaule et il comprit sans qu'elle ait besoin de le dire. Finalement, ce n'était pas aussi compliqué qu'il le craignait. Il suffisait de se rappeler qui elle était. C'était même encore plus simple que cela : il suffisait de suivre son instinct. Il se laissa donc aller à refermer ses bras autours d'elle, faire une barrière de son corps entre elle et les monstres qui oeuvraient sans doute au dehors. Un nid douillet de réconfort. Il lui caressa doucement les cheveux.

" C'est fini... Il ne faut plus y penser... " Quel crétin... Avec une phrase comme celle là, il allait se faire recevoir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

"That Jeanne already fucked the town down and shook her arse at the ruins"

Age du perso : 31
Logement : 21, East Jefferson Street
Emploi : Psychologue
Nombre de messages : 1139

ABOUT YOU.
What's going on here ? : It's not my burden
Autres comptes: /
MessageSujet: Re: 07. I don't want to live in fear and loathing [Jeanne & Liam]   Mar 09 Oct 2012, 21:13

A peine quelques secondes après avoir posé sa tête sur l'épaule de son mari, celui-ci l'entoura de ses bras, de sa chaleur et de son odeur. Depuis combien de temps n'avait-elle pas eu ce genre de contact avec son mari ? Cela faisait un moment ! Elle avait cessé de compter, parfois même elle avait cessé d'espérer qu'elle retrouverait les bras de Liam. Il leur fallait un triste événement, et que Jeanne soit dans un triste état pour que les choses redeviennent comme elles étaient, en tout cas pendant quelques minutes. Elle se laissa aller dans ses bras, vu que c'était ce qu'elle réclamait implicitement.

Comme le contact de sa main sur son dos tout à l'heure, le contact de ses bras la fit réagir intérieurement. Elle avait toujours l'image du drugstore dans la tête, mais peu à peu une pensée beaucoup plus agréable prenait place dans son esprit. Ce n'était peut être pas le moment pour ça, mais elle n'y pouvait rien. L'odeur de Liam l'a fit sortir de sa torpeur, et sa peau l'électrisa. Elle sentit un frisson parcourir son échine alors qu'il lui caressait les cheveux. Elle laissa passer quelques minutes, sans un geste, se contentant de ce que son mari lui donnait. Mais bien vite elle eut envie de plus...

Elle se rapprocha donc encore un peu plus de Liam. Elle glissa son nez dans le cou de son mari, l'effleurant de ses lèvres. Elle aurait voulu aller bien plus loin, se laisser emporter par son désir et ne plus penser à rien d'autre. Glisser une main dans ses cheveux était tentant, mais en même temps que ses envies, quelques incertitudes et appréhensions c'étaient réveillées. Comment allait-il réagir à ces gestes ? Allait-elle se faire rembarrer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 31
Logement : 21, East Jefferson Street
Emploi : charpentier/electricien
Nombre de messages : 38
MessageSujet: Re: 07. I don't want to live in fear and loathing [Jeanne & Liam]   Mer 10 Oct 2012, 13:04

Liam s'était attendu à une remarque cinglante, il fut surpris qu'il n'en soit rien. Même, il fut pris au dépourvu par la réaction étonnamment sensuelle de sa femme. Il n'avait eu d'autre intention que de lui offrir un soutien, et de la laisser se reposer. Il estimait qu'elle en avait besoin après l'agitation du jour, et il pensait même qu'elle n'avait pas d'autre envie, ou alors peut être parler de ces événements tragiques pour mieux les exorciser.
D'autre part, leurs relations étaient telles depuis tout ces mois qu'il ne pensait même pas à d'éventuelles avances de la part de sa femme. Leur couple... N'avait plus grand chose d'un couple, depuis tout ce temps.

Aussi lorsqu'il sentit les lèvres de sa femme contre son cou, son premier réflexe fut de se raidir. Ils n'avaient plus été si proches depuis si longtemps qu'il avait oublié la sensation de ses lèvres contre sa peau. Ce simple geste lui semblait étrangement incongru : avait-il seulement envie de lui laisser le droit de le toucher de la sorte, alors que cela faisait des semaines qu'ils n'avaient plus rien échangé d'autre que des mots de colère à la limite de l'insulte ? Alors qu'il l'avait suivie dans ce trou et n'y avait gagné que de longues heures de solitude entrecoupées de disputes ou d'indifférence ? Il avait beau être conscient que la part de lui qui en voulait à Jeanne pour ses échecs professionnels tenait surtout de ce que son père s'en était pris à Jeanne lorsqu'il avait arrêté ses études, mais il n'arrivait pas à aller contre ce sentiment. Et à mesure qu'ils s'éloignaient et que sa famille lui manquait, cette part avait fini par remplir presque tout l'espace. Et Liam doutait qu'après les événements du jour, le moment soit bien choisi pour renverser la vapeur.

Pourtant, immdiatement après son réflexe qui l'amena presque à se reculer, il retrouva aussi le frisson familier, mais oublié depuis si longtemps, que lui procurait le contact de Jeanne. Tenaillé entre l'envie de la repousser - ce n'était pas le moment - et de lui répondre - mais on s'en fout que ce soit pas le moment ! - , il se contenta de fermer les yeux. Sa main néanmoins, mue par l'habitude et interprète des désirs profonds de Liam, se fit caressante sur le bras de Jeanne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

"That Jeanne already fucked the town down and shook her arse at the ruins"

Age du perso : 31
Logement : 21, East Jefferson Street
Emploi : Psychologue
Nombre de messages : 1139

ABOUT YOU.
What's going on here ? : It's not my burden
Autres comptes: /
MessageSujet: Re: 07. I don't want to live in fear and loathing [Jeanne & Liam]   Mer 10 Oct 2012, 21:04

Elle n'avait fait qu'effleurer le cou de Liam de ses lèvres, mais elle le sentit se raidir. Ils étaient maintenant dans une position qui les rendait proches. Elle sentait même sa respiration, sa cage thoracique se soulever et se rabaisser au rythme de son souffle. Sous ses lèvres, la carotide envoyait du sang jusque son cœur. A cette pensée, sa main vint se poser sur ce dernier. Malgré les semaines qu'ils avaient passés à ne rien faire d'autres qu'à se disputer, Jeanne n'avait pas oublié comment faire. En même temps, elle avait continué à pratiquer sans son mari... Mais ce n'était pas la même chose. Liam lui procurait autre chose, donnait une autre dimension à leurs ébats. Les autres hommes avec qui elle s'était envoyée en l'air étaient doués, mais ils n'étaient pas Liam... L'amour pouvait-il donné un autre sens au sexe ?

Le manque de réaction de son mari la mis quelque peu mal à l'aise. Elle s'attendait à un peu plus de... coopération. Elle sentit la caresse sur son bras, mais voulait plus. Elle voulait sentir ses mains sur d'autres parties de son corps, et pas seulement ses mains. Normalement, elle aurait du se sentir coupable d'avoir ce genre de pensées dans un moment pareil. Une chose horrible s'était produite aujourd'hui, et sûrement qu'ils s'en souviendraient pendant un long, très long, moment. Mais pas maintenant. Jeanne ne voulait pas de ces images dans sa tête, et pour l'instant, la seule façon qu'elle avait trouvé pour ne pas y penser était de sauter sur son mari.

Enfin pour le moment, il ne lui donnait pas vraiment satisfaction. Sa passivité aurait pu l'énerver, mais elle savait que si elle faisait ça, elle pourrait toujours dire adieu à ce qu'elle avait en tête. Alors elle prit sur elle, et se fit patience. Elle y alla doucement, et au lieu de se mettre à califourchon tout de suite sur lui, elle remonta sa main de son torse à sa nuque. Elle embrassa légèrement son cou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 31
Logement : 21, East Jefferson Street
Emploi : charpentier/electricien
Nombre de messages : 38
MessageSujet: Re: 07. I don't want to live in fear and loathing [Jeanne & Liam]   Jeu 11 Oct 2012, 21:14

Il aurait du se douter que son manque d'entousiasme immédiat n'allait pas arrêter Jeanne pour autant, si elle était décidée à obtenir satisfaction. De toute facon, il savait qu'il n'était pas à même de lui refuser ce qu'elle semblait fermement désirer. Trop de temps s'était écoulé depuis la dernière fois qu'ils avaient partagé un moment d'intimité sans tension, et la journée avait en fait absorbé toutes les tensions qu'ils auraient pu vouloir se créer. Auraient-ils seulement l'énergie de se disputer après ces événements ? Liam avait l'impression que le quota de drama avait déjà été dépassé et qu'il était nécessaire d'équilibrer avec autre chose, quitte à ce que cela ne dure qu'un instant.

Par ailleurs, il avait envie de se convaincre qu'ils pouvaient tirer un trait sur leurs différends, qu'il pouvait se passer d'expliquer à Jeanne pourquoi il allait mal et pourquoi il n'arrivait plus à se satisfaire d'elle. Pourquoi il voulait plus. Peut être qu'il pouvait lui prendre ce qu'il lui manquait, et faire preuve d'un égoïsme qui risquait fort de l'écoeurer de lui-même. Liam savait qu'il ne faisait pas les choses à moitié et qu'il pouvait se montrer exigeant - plus que ce que les autres pouvaient le tolérer. C'était aussi pourquoi il avait mis de la distance avec Jeanne. Mais si elle se refusait à lui laisser l'espace qu'il demandait... Pourquoi ne pas prendre ce qu'elle lui donnait à cet instant même ?

Liam n'était pas coutumier de sentiments aussi violents. D'ordinaire, il contenait ses passions, surtout lorsque cela concernait Jeanne. Mais la journée était placée sous le signe d'une certaine violence, après tout...
La main qu'il avait laissé parcourir le bras de sa femme remonta sur sa nuque et la saisit fermement pour la faire reculer, afin de pouvoir l'embrasser à son aise, un baiser impérieux, presque une marque de propriétaire. Lorsqu'il mit fin à ce baiser, il la regarda, les yeux brûlant d'un feu ardent. Ses mains se posèrent sur le bassin de sa femme, et l'attira de telle sorte à la placer à califourchon sur lui [je pensais que tu y irais toute seule ^^ ], lui plaquant fermement le bassin contre le sien. Les adducteurs de Jeanne devaient sans doute protester d'être ainsi écartelés, mais il n'en avait cure : maintenant qu'il avait relaché la bride de ses désirs qu'il tenait serrée depuis tout ce temps afin de démêler ses sentiments, il ne pourrait pas faire marche arrière, et il n'en avait aucune envie. Il passa ses mains sous le t-shirt et les remonta d'un geste sensuel le long de son dos, sans la quitter des yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

"That Jeanne already fucked the town down and shook her arse at the ruins"

Age du perso : 31
Logement : 21, East Jefferson Street
Emploi : Psychologue
Nombre de messages : 1139

ABOUT YOU.
What's going on here ? : It's not my burden
Autres comptes: /
MessageSujet: Re: 07. I don't want to live in fear and loathing [Jeanne & Liam]   Ven 12 Oct 2012, 14:33

Ça y était, Liam passait enfin à l'action. Il la fit reculer, séparant sa bouche de son cou. Elle crut pendant quelques secondes qu'il allait lui demander d'arrêter, jusqu'à ce qu'il colle ses lèvres contre les siennes. Ce n'était pas un baiser doux, ou tendre, mais plutôt fougueux, sauvage, et ça lui convenait. Elle était du genre à ne pas se laisser faire, et encore moins par un homme, mais être ainsi dirigée par Liam fit monter son désir encore d'un cran. Elle agrippa ses cheveux, tentant plus ou moins de faire perdurer leur étreinte. Elle n'avait pas goûté aux lèvres de Liam depuis si longtemps qu'elle aurait presque voulu que ça ne se finisse pas aussi vite. Mais il mit fin à leur baiser. Pendant un instant il la regarde, et Jeanne voit bien le désir qui s'y dessine. A ce moment la, plus rien d'autre n'a d'importance. Elle a oublié tout ce qui s'était passé avant, et ne sais plus qu'une seule chose : son mari la désire.

Sans se quitter des yeux, il va la placer à califourchon sur lui, la collant à lui. Une douleur vive va se faire ressentir, mais comme le reste elle sera occultée. Elle entoura le bassin de Liam de ses jambes, et fit quelques mouvements de va-et-vient, jusqu'à ce qu'elle sente ses mains caresser son dos. Un frisson parcourt tout son corps, comme si c'était la première fois qu'il la touchait. Ses mains étaient fortes et rugueuses, des mains de charpentier. Elle aimait ses mains, elle les avait senti changées au fil des ans. Quand ils étaient encore étudiants, elles étaient douces mais aussi hésitantes. Aujourd'hui, elles étaient expérimentées et rudes. Liam était un mélange de dureté et de tendresse, jusqu'à ses mains. Aux premiers abords, il semblait bourru, mais il pouvait se montrer très doux.

A ce moment la en revanche, elle ne pensait pas que ce qui suivrait serait doux, tendre, mais plutôt passionné. Elle prit le visage de son mari en coupe, entre ses mains, si petite en comparaison des siennes. Ses pouces caressaient ses joues, tandis que ses autres doigts caressaient derrière ses oreilles, la racine de ses cheveux. Elle rapprocha son visage du sien, leurs nez se touchèrent, et elle effleura sa bouche de ses lèvres. Elle mordilla la commissure de ses lèvres, tout en continuant de le regarder. D'un coté, elle voulait prendre son temps, explorer comme pour la première fois le corps de Liam. Et d'un autre, son désir se faisait de plus en plus pressant.

A califourchon sur lui, elle se sentait limitée dans ses mouvements. Ils étaient collés l'un à l'autre, et elle n'avait que son visage à toucher. Jeanne tenta de changer de position en entraînant son mari dans son geste. Ainsi il se retrouva sur elle. Allongée sur le lit, le corps de Liam sur elle, elle glissa à son tour les mains sous le t-shirt de son mari, et caressa son dos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 31
Logement : 21, East Jefferson Street
Emploi : charpentier/electricien
Nombre de messages : 38
MessageSujet: Re: 07. I don't want to live in fear and loathing [Jeanne & Liam]   Dim 21 Oct 2012, 14:02

Tous les voyants étaient au rouge et les sirènes sifflaient dans ses oreilles : ce qu'il se passait là était mal. Il ne voulait pas partager un moment d'intimité, il voulait passer ses nerfs, se libérer d'une tension qui s'était exacerbée au cours de ces scènes d'horreur au drugstore. S'il prenait le temps d'y penser, il retrouverait sans doute l'odeur de chair putréfiée qu'avait exhalé le corps sans vie d'Odetta Walker. Il entendrait sans doute à nouveau le bruit de fruit pourri qu'avait fait son crâne en explosant sur le parvis du drugstore. Alors l'heure n'était pas vraiment au genre d'activité qu'ils avaient entamé.
Par ailleurs, il n'était pas sur que Jeanne partageait son intention. Ne cherchait-elle pas les sentiments au lieu d'une débauche libératrice ? Avait-il le droit de la tromper sur ses intentions de la sorte ? Ils n'étaient plus sur la même longueur d'onde depuis des semaines, pourquoi se seraient-ils accordés à la faveur d'un drame ? Une part de lui se sentait coupable et avait l'impression de la trahir de la pire des facons.

Seulement les digues étaient rompues. L'aurait-il voulu qu'il n'aurait pas pu faire demi-tour. Et de toute façon, il n'en avait aucune envie. Il voulait oublier ce qu'il s'était passé aujourd'hui, ce qu'ils vivaient depuis ces dernièrs mois, et s'oublier lui-même par la même occasion.

Jeanne le manoeuvra de manière à se retrouver allongée sur le lit, ce qui lui convenait bien, finalement, et lorsqu'elle passa ses mains sous son t-shirt, il se redressa pour ôter vivement son haut, et en fit de même pour elle, la dénudant presque entièrement. Il rejeta les vêtements au hasard, à l'autre bout de la pièce et replongea sur ses lèvres, l'embrassant avec la meme ardeur, avant de se saisir de sa poitrine, la malaxant, agacant les têtons jusqu'à la limite du soutenable. Il la voulait toute entière, il voulait la faire plier, la faire supplier et passer par la même occasion toute sa frustration contenue, dans ce mélange d'amour et de haine que pouvait générer la passion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

"That Jeanne already fucked the town down and shook her arse at the ruins"

Age du perso : 31
Logement : 21, East Jefferson Street
Emploi : Psychologue
Nombre de messages : 1139

ABOUT YOU.
What's going on here ? : It's not my burden
Autres comptes: /
MessageSujet: Re: 07. I don't want to live in fear and loathing [Jeanne & Liam]   Dim 28 Oct 2012, 22:35

Si elle avait eu des doutes quant aux intentions de Liam, ils s'étaient envolés maintenant. Il pouvait encore faire marche arrière, arrêter là leurs ébats, mais cela aurait étonné Jeanne. Une passion dévorante était en train de s'emparer d'eux, et s'interrompre en si bon chemin n'était plus une possibilité. En tout cas, pas pour elle. Bien qu'au début ce n'était qu'une manière de ne plus penser aux événements de la matinée, le but était maintenant d'aller jusqu'au bout, de retrouver son mari au moins pour ce soir. Et puis celui-ci avait l'air de penser à la même chose qu'elle. Alors qu'elle les fit changer de position, il se laissa faire et prit même les choses en main.

Une fois allongée sur le dos, elle fut à l'entière disposition de Liam qui ne perdait pas une seconde. A peine eut-elle glisser ses mains sous son t-shirt, il se releva et l'enleva. Pendant une seconde, elle le vit au dessus d'elle, la dominant de toute sa hauteur, et lui laissant voir son torse musclé. Et puis il revint vers elle, la débarrassant de son haut. Bien que d'habitude elle n'aimait pas qu'on lui dicte sa conduite, les initiatives que son homme prenait la satisfaisait. Se laisser faire et transporter par la passion qu'il y mettait lui rappelait que parfois ça avait du bon de ne pas tout contrôler. Le baiser fougueux qui s'en suivit, les durs caresses qu'il faisait subir à sa poitrine, ce n'était pas forcément ce qu'elle préférait, mais elle y prit un plaisir nouveau. Leur relation était depuis si longtemps un mélange d'amour et de haine qu'il ne pouvait décidément pas en être autrement dans l'intimité la plus poussée.

Elle rejeta la tête en arrière, n'en pouvant presque plus de ce qu'il lui faisait subir. Mais elle ne l'en empêcha pas, elle mit seulement fin à un baiser impétueux. Elle arqua son dos, et un gémissement de plaisir sortit de sa bouche. Elle était divisée entre lui demander d'arrêter et lui en demander plus. Enfin ça s'était intérieurement parce qu'à chaque fois qu'elle tentait plus ou moins de dire quelque chose, ce n'était qu'un gémissement qui sortait de sa bouche. Elle entoura Liam de ses jambes et colla son bassin au sien. Elle était à présent toute à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 31
Logement : 21, East Jefferson Street
Emploi : charpentier/electricien
Nombre de messages : 38
MessageSujet: Re: 07. I don't want to live in fear and loathing [Jeanne & Liam]   Lun 05 Nov 2012, 23:31

Liam avait presque espéré que Jeanne protesterait. Qu'après des semaines, voire des mois de distance, elle aurait exigé plus de tendresse, plus d'attention. Moins de violence. Mais non. Elle acceptait avec la même intensité, et ne faisait pas mine de protester. De toute facon, et pour terrible que cela puisse paraitre, Liam n'était même pas sur qu'il se serait arrêté si Jeanne le lui avait demandé, supplié de renoncer à la prendre. Cela faisait trop longtemps qu'il ne l'avait pas touchée. Comme une drogue, maintenant qu'il avait à nouveau gouté à sa peau, il ne s'arrêterait qu'à l'overdose.

En plus, chacun des gémissements de Jeanne faisait monter son désir, et à dire vrai, il n'y tenait plus. Il n'avait aucune envie de faire durer le moment - ils étaient loin du romantisme. De toute facon, un jour d'enterrement, il n'y avait pas de place pour les roses et le décorum. Il s'empressa donc de défaire sa ceinture et d'enlever, et presque arracher son pantalon. Il passa sa main dans les cheveux de sa femme, la dévorant des yeux avec un regard fiévreux. Il avait l'impression de redécouvrir son visage, comme s'il ne l'avait pas vue depuis des mois. Et ce n'était pas entièrement faux : depuis tout ce temps, ils se passaient à côté sans vraiment se voir. Cet instant rappelait à Liam tout ce qu'il manquait en s'éloignant de Jeanne. Mais malgré ce qu'il se passait en cet instant même, il ne savait toujours pas comment résoudre leur problème, ne savahant même pas quel était la nature exacte de leur probleme. Et puis en l'état... Il s'en foutait comme de sa première capote...

En parlant ca... N'y tenant plus, et n'ayant en fait aucune envie de réfléchir, il avait juste envie de te détendre une bonne fois pour toute. Il la pénétra donc avec force, lachant un gémissement de ce qu'il avait oublié le frisson qu'il pouvait en ressentir. Puis sans se soucier de ce que pouvait ressentir Jeanne, il commenca son mouvement de va et vient. Il se serra contre elle en accélérant le mouvement progressivement, à mesure que la pression se faisait plus forte, et jusqu'à ressentir la libération qu'il attendait, dans un cri, et se laissa retomber contre Jeanne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: 07. I don't want to live in fear and loathing [Jeanne & Liam]   

Revenir en haut Aller en bas
 

07. I don't want to live in fear and loathing [Jeanne & Liam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Road to Salvation  :: GRAYSON :: EAST JEFFERSON STREET :: Rickard's-
Sauter vers: