AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ROAD TO SALVATION FERME SES PORTES APRES TROIS ANS D'AVENTURE ! N'oubliez pas de vous joindre à nous pour l'après-midi chatbox dimanche 18 novembre à partir de 13h ! svp et d'y laisser un commentaire de préférence.

Partagez | 
 

 07. Le coeur a ses raisons... [Elizabeth & William]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



Age du perso : 27
Logement : 24, Madison Street
Emploi : Gérante de l'épicerie
Nombre de messages : 782

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes:
MessageSujet: 07. Le coeur a ses raisons... [Elizabeth & William]   Lun 27 Aoû 2012, 20:46

11 août 2009

En se dirigeant vers la ferme des Ferguson, Elizabeth s'efforcait de faire le tri dans ses impressions, sensations, sentiments. La veille avait été riche en émotions fortes et bouleversements, et elle n'était pas sure de pouvoir appréhender la portée des derniers événements.
Elle avait pourtant abordé la journée avec sérénité, persuadée que les choses se passeraient pour le mieux. Elle avait été certaine qu'elle pourrait supporter l'indifférence de Declan. Certaine qu'elle pourrait passer la journée à moins de 10m de Nathaniel et y survivre. Certaine que les rumeurs les concernant, elle et le sherif, n'auraient pas de portée ce jour là. Certaine que l'âme de Grayson serait au repos.

Mais ses certitudes avaient volé en éclats au rythme du soleil écrasant.

Une voix insidieuse avait appelé Declan de ses voeux toute la journée, lui rappelant par là même qu'il ne lui avait pas adressé un regard. On l'avait d'ailleurs à peine vu de la journée. Ou en tout cas avait-il pris un soin particulier à éviter le stand de restauration. Une autre voix, vacharde, lui soufflait qu'il avait sans doute passé la journée au stand boisson... Ce qui la ramenait à l'autre point noir de la journée : les langues avaient fonctionné dans son dos. La discussion qu'elle avait eu avec Jeanne prouvait que ca jasait dans le village. Et sans doute pas en bien, à en juger par l'air compatissant de la psychologue. Bon sang, ils étaient pourtant adultes et consentants ! Et Suzanna n'était plus un bébé !

Les menaces à peine voilées de Nathaniel l'avaient fortement ébranlée, aussi. Elle s'était convaincue que le garagiste ne l'impressionnait plus, mais elle savait que c'était faux. Ce n'était pas pour rien qu'elle avait eu peur de rentrer seule...
Concernant ce dernier point, d'ailleurs, elle n'arrivait pas à déterminer ce qu'elle ressentait. Elle était bien sure soulagée d'avoir eu de la compagnie pour la nuit - elle ne se posait pas encore la question des nuits suivantes et des angoisses qui ne manqueraient pas de l'assaillir - mais quelles seraient les conséquences de cette nuit avec Calvin ?
D'abord, cela concernerait Declan, et très vite ensuite, la rumeur... Bon bien sur, Elizabeth n'était finalement plus à ca prêt...
Elle s'interrogeait aussi sur le comportement de Calvin, vis à vis d'elle - quelle valeur il accorderait à leurs ... échanges ? -, mais aussi vis à vis de Grayson. Ce qu'elle avait compris de ses intentions la laissait perplexe. Et inquiète. Ils n'avaient pas besoin d'un problème supplémentaire, et Calvin était pourtant décidé à en être un...
Mais somme toute, Elizabeth devait admettre qu'elle retirait du positif de sa nuit de débauche : contre toute attente, elle avait bien dormi, se sentait détendue malgré ce qui les attendait et prête à affronter... Ce qui se présenterait.

C'est donc d'un pas décidé qu'elle franchit le portail de la ferme. Comme souvent, elle s'interrogea sur l'endroit où elle pourrait bien trouver le maire. Un dimanche, un lendemain de fête.... Elle paria sur le salon. Elle se dirigea donc vers la maison et frappa à la porte.


Dernière édition par Elizabeth M. Pryde le Jeu 06 Sep 2012, 00:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 39
Logement : Washington Street
Emploi : Maire et Fermier
Nombre de messages : 277

ABOUT YOU.
What's going on here ? : It's all our fault...
Autres comptes: Logan, Charlie, Casey
MessageSujet: Re: 07. Le coeur a ses raisons... [Elizabeth & William]   Jeu 30 Aoû 2012, 15:48

    Fichu moteur, comme si c’était la période où il convenait de tomber en panne. Il n’y avait certes jamais de bonne période pour subir une panne de moteur, mais celle-ci était pire que les autres. William et David étaient submergés de travail, c’était chaque année la même histoire en cette période. Le soleil avait ravagé la moitié de leurs champs, mais il restait toute une moitié à récolter et la moisson était urgente, sinon les rayons cuisants se chargeraient eux-mêmes des 50% restant. Malheureusement ce matin à l’aube, lorsque David et lui s’étaient rejoins dans la grange, un peu après l’aube, force leur avait été de constater qu’ils ne pourraient pas rattraper leur samedi de vacances aux allures dominicale. Ils n’avaient pas pu travailler la veille avec le pique-nique, comptaient se rattraper aujourd’hui, et au lieu de cela ils avaient passé tout ce début de journée à s’agiter autour du tracteur qui avait obstinément refusé de démarrer.

    Ils avaient fait tout un tas d’essais infructueux, avant d’enfin déterminer quelle pièce était défectueuse. David était tout de suite parti en ville pour en acheter une neuve, et en attendant, William s’occuper de démonter la pièce en question, les mains noires de cambouis et le front couvert de quelques perles de sueurs poussiéreuses.

    Ils avaient tout de même prit une petite pause ce midi pour manger avec toute la famille, et ils avaient ainsi pu croiser Alicia et les jumeaux qui entre temps, étaient eux aussi partis en ville, mais pour les soldes et le cybercafé. Il était de retour dans la grange désormais, les chevaux à l’ombre avec lui, puisqu’en journée il faisait bien trop chaud pour les laisser dehors.

    William essayait tant bien que mal de n’pas voir en cette panne une espèce de signe négatif. Lorsque leur Invisible était mécontent, c’était ainsi que les choses tournaient : mal. Les animaux tombaient malade, les machines tombaient en panne, et leurs vies se voyaient sans cesse ponctuées de contrariétés agaçantes. Il trouvait ce manège asservissant depuis toujours. Il leur retirait leur privilège dès qu’ils tentaient d’exercer le moindre libre arbitre, et loin de le dissuader, toutes ces fameuses contrariétés ne servaient justement qu’à le conforter dans son idée qu’il en avait assez. Il voulait que cela cesse, et même si sa ferme devait partir en fumée, il n’en démordrait pas.

    Quelques coups sourds et lointains le firent relever la tête de son ingrate besogne et sortir l’esprit de ses ingrates pensées. On frappait à la porte. Poussant un petit soupir, il salua l’intervention qui lui permettait de prendre une pause. Agrippant un chiffon, il entreprit de s’essuyer les mains tandis qu’il ressortait de la grange pour se diriger vers la maison. Il distingua bien vite la délicate silhouette de la jeune Pryde. Il fut étonné de la trouver sur le pas de sa porte aussi vite et s’en inquiéta même, songeant que quelque chose venait peut-être de se passer. D’un air concerné il se rapprocha encore et la héla.

    « Elizabeth ? Tout va bien ? » s’enquit-il.

    Avec cette panne inopinée, les soucis étaient ce qui lui venait tout de suite à l’esprit et il ne voyait pas quelle autre raison que l’urgence aurait pu pousser l’épicière à le confronter aussi vite. Pas après cette conversation à demi mots qu’ils avaient eut la veille. Il s’était plutôt imaginé qu’elle le fuirait, pourtant elle était là…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 27
Logement : 24, Madison Street
Emploi : Gérante de l'épicerie
Nombre de messages : 782

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes:
MessageSujet: Re: 07. Le coeur a ses raisons... [Elizabeth & William]   Lun 03 Sep 2012, 20:37

Raté. William sortit de la grange, visiblement dérangé dans une tache pour le moins salissante. Pour le coup, Elizabeth se fustigea mentalement. On était dimanche, William avait une ferme à faire tourner, et rien n'était si pressant qu'elle n'aurait pu attendre le lendemain, ou que William passe à l'épicerie. En précipitant ainsi les choses, elle le dérangeait sans aucun doute... Mais la vérité était peut être qu'elle avait peur de renoncer finalement, de rejoindre le troupeau quand elle savait pertinemment que leur vie n'en était pas une. Elle avait toujours fait ce qu'elle avait à faire parce que c'était leur mission, leur devoir, mais n'en avait jamais retiré la moindre fierté. Mais tant que tous oeuvraient dans le même sens, il ne lui était pas venu à l'idée de faire autre chose.

Ce que William avait en tête, associé aux derniers événements... Elle savait qu'elle n'avait plus grand chose à perdre.

L'air inquiet de William la fit sourire. Bien sur, que pouvait-il imaginer d'autre qu'une nouvelle catastrophe ? Elle leva sa main bandée en secouant la tête d'un air qui se voulait rassurant.

" Oui bien sur... " Question de point de vue. Beaucoup de choses restaient en suspend, mais pour l'instant, les démons ne s'étaient pas encore réveillés. Donc on pouvait considérer que les choses allaient aussi bien que possible. Et puis sa main levée tirait sacrément et la fit grimacer, contredisant ce qu'elle venait de dire.

Elizabeth se posa la question de ce qu'elle allait bien pouvoir dire ensuite. Par quel sujet valait-il mieux commencer ? Devait-elle déja faire un peu de conversation ? Mondanités, banalités ? A y bien regarder, William devait avoir d'autres chats à fouetter que de s'occuper d'elle, autant ne pas tourner autours du pot.

" Je voulais juste parler... de certaines choses avec toi... " Elle regarda autours d'elle, soudain peu désireuse de trainer dans la cours pour discuter de ces sujets sensibles avec le maire. " On peut peut être ne pas rester là ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 39
Logement : Washington Street
Emploi : Maire et Fermier
Nombre de messages : 277

ABOUT YOU.
What's going on here ? : It's all our fault...
Autres comptes: Logan, Charlie, Casey
MessageSujet: Re: 07. Le coeur a ses raisons... [Elizabeth & William]   Mar 04 Sep 2012, 22:09

    Durant quelques instants, William ne fut pas certain d’avoir bien comprit la réponse que venait de lui fournir la jeune épicière. D’un froncement de sourcil il avisa la main bandée d’Elizabeth qui avait de plus l’air de la faire souffrir, pourtant elle lui répondait d’un petit sourire rassurant que tout allait bien. Les choses eurent plus de sens lorsqu’elle reprit la parole pour lui demander une entrevue privée.

    Il comprit enfin que cette main blessée n’avait rien à voir avec sa présence et qu’il s’agissait de tout autre chose. William savait quoi d’ailleurs, du moins le subodorait-il puisque la jeune femme souhaitait s’entretenir avec lui en privé, ce qui soulignait le caractère secret des choses dont elle voulait lui faire part. Délaissant sa mine interloquée, le Maire acquiesça d’abord, puis tendit la main vers la petite dépendance en préfabriqué qui lui servait de bureau depuis des années déjà. Il aurait préféré la recevoir à l’intérieur de la maison afin de pouvoir lui proposer à boire et un siège plus confortable, mais il ignorait quand rentrerait le reste de la famille et il ne tenait aucunement à être interrompu.

    « Oui bien sûr, je t’en prie, tu connais le chemin » lui indiqua-t-il tandis qu’elle redescendait du perron de la maison pour prendre la direction de son bureau.

    Il lui emboîta le pas sans attendre, continuant d’essuyer ses mains sales et huileuses contre le chiffon qu’il avait agrippé dans la grange. Le soleil était aussi cuisant que d’habitude et William ne fut pas fâché d’arriver à l’intérieur et de bénéficier de l’ombre et d’un rien de fraicheur. Dans son bureau se trouvait une fontaine à eau et du bout des doigts pour ne pas risquer de salir les gobelets de plastique, il en rempli deux, dont un qu’il tendit à la brunette.

    « Je dois dire que je ne m’attendais pas à te revoir si vite. Du moins ailleurs qu’au magasin » précisa Will « Je t’écoute »

    A vrai dire, il redoutait un peu ce que s’apprêtait à lui dire Elizabeth. Il était revenu à la charge la veille et elle lui avait signifié qu’elle réfléchirait comme il le lui avait demandé. Avait-elle réellement réfléchi en une seule soirée ? Une décision aussi hâtive ne lui augurait rien de bon et il imaginait plutôt l’épicière lui demander clairement de la laisser tranquille avec ses envies de rébellion. Quoi qu’il en soit elle avait toute son attention et avant qu’elle ne se mette à parler, il lui indiqua courtoisement la chaise visiteur pour qu’elle prenne place, lui-même restant à côté de la fontaine à eau pour éviter un face à face trop formel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 27
Logement : 24, Madison Street
Emploi : Gérante de l'épicerie
Nombre de messages : 782

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes:
MessageSujet: Re: 07. Le coeur a ses raisons... [Elizabeth & William]   Jeu 06 Sep 2012, 21:38

Elizabeth poussa un soupir discret quand William lui indiqua son bureau, à l'écart de la maison où enfants et épouse pouvaient à tout moment débarquer et rendre les choses plus difficiles qu'elles ne l'étaient. Cependant, elle n'arrivait pas à déterminer ce qu'elle ressentait exactement. Etait-ce le soulagement, de savoir que les choses n'allaient pas être différées ? Etait-ce la crainte, d'imaginer que Nathaniel découvre tout et le lui fasse chèrement payer ? Elle savait qu'elle serait sans doute la première à subir ses foudres, il lui avait bien fait comprendre la veille qu'il n'espérait que ca... Elle savait aussi que tôt ou tard, il faudrait lui faire face et assumer ses choix. Jusqu'à ce jour, l'épicière avait toujours réussi à lui échapper, d'une manière ou d'une autre - parfois sans trop savoir comment. Mais Nathaniel finirait par l'avoir...
Elizabeth craignait aussi le jugement que William pourrait porter sur ses décisions, qu'il s'agisse de Grayson ou de son histoire avec le shériff. Il était proche de Declan, il savait sans doute ce qu'il en était. Allait-il lui faire la moindre remarque à ce sujet ? Elle l'espérait assez courtois pour éviter d'en parler...

Elle entra donc dans le bureau, à peine protégé de la chaleur, et fit quelques pas sans but, réfléchissant à la manière d'aborder le sujet. Elle rassemblait ses pensées, laissant son regard errer sur les murs de la pièce, les meubles, les papiers qui attendaient sans doute que William s'occupe d'eux...
Lorsqu'elle réalisa que le maire lui tendait un gobelet d'eau, elle eut un sourire moqueur pour elle-même et le remercia.

" Je peux le comprendre... "

Elle s'installa sur la chaise que William lui indiquait, pour se relever aussitôt. Elle n'arrivait pas à rester assise, trahissant ainsi sa nervosité. Elle finit par boire une gorgée d'eau avant de poser le gobelet sur le bureau et de se lancer :

" Mais... il s'est passé plusieurs choses hier, et j'ai réalisé que remettre encore ma décision n'était pas la meilleure des idées... Tu as raison : on ne peut pas résoudre le problème de la facon dont Nathaniel l'entend. Plus de morts, plus d'attention sur Grayson... Et cette idée d'ours... Ca me semblait crédible sur le moment, mais... Que ferons nous quand nous aurons d'autres Donnelly sur le dos ? " Elle secoua la tête. " Ca ne tient pas la route... et puis... " Elle repensa au regard de Nathaniel, la veille, à l'indifférence de Declan et à sa nuit agitée... " En fait, je ne veux pas continuer comme ca. " Ce "ca" incluait beaucoup de choses, mais choisir des innocents pour en faire des brochettes en faisait partie en premier lieu. Venait ensuite la myriade d'autres raisons qui faisait qu'elle en avait assez. " Je ne me souviens même plus comment c'était, avant d'avoir reçu ce cadeau empoisonné... "

Elle croisa ses bras sur sa poitrine et poussa un nouveau soupir de soulagement en regardant William, cette fois franchement. Elle s'était attendu à éprouver de la crainte, de l'inquiétude ou des regrets. Mais elle se sentait simplement soulagée d'un poids, maintenant que le pas était franchi. Elle venait sans doute de sauter dans le vide, et la chute serait mortelle, mais au moins était-ce son choix, sa décision, et pas l'héritage d'une faute commise des décennies plus tôt. Et puis elle allait montrer à Nathaniel qu'elle n'avait pas peur de lui - hem... - , à Declan qu'elle n'avait pas besoin de lui...
Elle guettait maintenant la réaction de William
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 39
Logement : Washington Street
Emploi : Maire et Fermier
Nombre de messages : 277

ABOUT YOU.
What's going on here ? : It's all our fault...
Autres comptes: Logan, Charlie, Casey
MessageSujet: Re: 07. Le coeur a ses raisons... [Elizabeth & William]   Dim 09 Sep 2012, 20:29

    Il sentait clairement l’épicière en proie à une agitation particulière. La nervosité n’était pourtant le trait de caractère que l’on imputait le plus facilement à la jeune Pryde, toujours si posée, si courtoise et pondérée d’habitude. Il la sentait dans le doute, dans l’expectative même, et au fond c’était bien normal. Après tout, n’était-ce pas exactement l’effet qu’il avait espérer créer chez elle ? Semer dans son esprit la graine du doute, pour y faire germer la remise en question ? Elle était celle qu’il avait choisi car l’ayant connu depuis sa plus tendre enfance, l’ayant observé grandir et côtoyer tant d’années, il savait pertinemment qu’Elizabeth avait un bon fond. William reconnaissait même en elle quelques traits de caractère commun. Responsable, réfléchie, observatrice, avenante, mais surtout, cette capacité qu’elle avait d’assumer le poids du sang sans jamais faillir, malgré une nature profonde en complète opposition avec ce mode de vie.

    Sans oublier que son jeune âge lui permettait de rêver d’un après. Un après Grayson. Lui aussi le pouvait, mais au travers de ses enfants plus que pour lui-même. Elizabeth elle, approchait de la trentaine et pouvait prétendre recommencer, reconstruire une vie après tout cela. Voilà pourquoi il plaçait bien plus d’espoir en elle qu’en Declan, qui était pourtant son ami de toujours, mais qu’il savait désabusé, et aigri…

    Lorsque l’épicière entreprit de lui expliquer ce qu’elle avait sur le cœur, William lui accorda toute son attention, continuant de prier intérieurement pour que la jeune femme lui soit favorable. Il avait besoin d’une alliée au sain de leur groupe, autre que sa propre femme, et si Elizabeth lui disait non, il ne pourrait plus compter que sur lui-même. Il était prêt à le faire, bien sûr, mais cette vision n’en restait pas moins désagréable.

    Le début ne l’éclaira que très peu, et ce ne fut qu’au moment de l’entendre affirmer qu’elle ne voulait pas continuer comme ça qu’il se sentit traversé d’un rayon d’espoir. Il piétina sur place, triturant machinalement son gobelet d’eau, avant d’entreprendre de lui répondre :

    « Moi non plus… » avoua-t-il.

    Et c’était vrai. Plus de vingt ans maintenant, qu’il assumait tout cela au nom des Ferguson. Il n’avait plus le moindre souvenir de sa vie d’avant.

    « Mais il a fallut que je devienne père pour commencer à remettre tout cela en question. Tu es probablement plus maligne que je n’le suis » sourit-il pauvrement « … je pense que nous devrions arrêter de considérer les Donnelly comme un problème, mais plutôt comme une solution. Toi, Alicia, moi, tous ici, nous sommes pieds et poings liés… mais pas eux. Je me suis intéressé aux frères de plus près. Ils ne me font pas encore totalement confiance mais ça commence. Sans oublier David. Je lui ais tout révélé il y a de ça quelques temps et il est prêt à faire ce qu’il faut. Si on s’y met tous ensemble, nous trois, avec David et les Donnelly… je suis presque certain que nous avons une chance »

    Ou tout du moins s’en persuadait-il pour se donner le courage de persévérer dans son projet…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 27
Logement : 24, Madison Street
Emploi : Gérante de l'épicerie
Nombre de messages : 782

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes:
MessageSujet: Re: 07. Le coeur a ses raisons... [Elizabeth & William]   Dim 09 Sep 2012, 23:57

Si William lui avait dit ouvertement qu'elle pouvait espérer un après, elle lui aurait sans doute rit au nez. Elle était persuadée qu'ils signaient leur arrêt de mort en complotant pour renverser l'ordre établi. Enfin en tout cas, la plus grande partie d'elle même. Une petite part cependant, voulait croire que c'était possible, qu'ils pourraient se dégager de ce bourbier et vivre sans le poids de leur héritage.
Mais confiance en cette opération ou pas, elle ne comptait pas continuer, et maintenant qu'elle avait décidé d'agir, elle allait faire ce qu'il fallait pour changer la donne, tout comme elle avait tout fait pour respecter les conditions posées pour la survie de Grayson. Même si ca voulait dire affronter ouvertement son pire cauchemar en la personne de Nathaniel...

Elle commenca par croiser les bras pour écouter William, mais se ravisa rapidement : la position l'élancait dans la main. Elle grimaca et regarda sa main par réflexe d'un air accusateur, comme si cette derniere allait s'excuser de lui faire mal. Elle remarqua d'ailleurs qu'un point de sang apparaissait sur le bandage, et nota d'aller jusqu'à l'hopital pour faire examiner cette blessure.

La tirade de William la fit aussi grimacer. Même si elle l'admirait de prendre un risque pareil pour sa famille, elle ne partageait pas forcément son plan pour une seule raison : cela revenait à filer le bébé à d'autres pour résoudre des problèmes qui n'étaient pas les leurs. D'autre part, apprendre que William s'était confié à David Handel dans leur dos lui fit voir rouge.

" Tu as tout révélé à David ?! Comment as-tu pu prendre ce risque ! En plus il n'a rien à voir dans tout ca, il n'est pas d'ici et n'est pas impliqué ! Pourquoi ?! " Elizabeth se passa sa main valide sur le visage et prit une inspiration pour se calmer. Ce qui est fait est fait, mais elle voulait néanmoins savoir ce qui avait motivé William.

" Je sais que tu veux leur expliquer ce qu'il en est, mais tu penses vraiment que c'est une bonne idée ? Je veux dire... C'est les mettre en première ligne alors qu'ils ne sont pas concernés à proprement parlé... Et comment tu comptes passer outre les radars ? Tout ce qu'on fera ici sera sans doute vu et nous retomberas dessus... Tu sais que Nathaniel a un don pour savoir ce qu'il se trame... " Elle ne put reprimer un frisson en évoquant le garagiste.
Elle marqua un silence avant de poursuivre. " Plus il y a de monde impliqué, plus il est difficile de tenir un secret. Alors si on implique les Donnelly, il faudrait d'abord avoir un coup d'avance : on parle aux Donnelly, et après ? On piège Nathaniel ? " Elle avait lancé ca au hasard, elle n'avait pas d'idée qui lui semblait réaliste. Par contre, emprisonner le garagiste, l'empêcher de nuire, c'était une idée séduisante. Irréaliste à son avis, mais séduisante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 39
Logement : Washington Street
Emploi : Maire et Fermier
Nombre de messages : 277

ABOUT YOU.
What's going on here ? : It's all our fault...
Autres comptes: Logan, Charlie, Casey
MessageSujet: Re: 07. Le coeur a ses raisons... [Elizabeth & William]   Jeu 27 Sep 2012, 21:58

    La réaction de l’épicière concernant David n’étonna pas le Maire. Depuis leur plus tendre enfance ils avaient été éduqués au secret, ils avaient été dressés à ne faire confiance qu’aux natifs de Grayson et à considérer tous les étrangers, si pas comme des ennemis, au moins comme une potentielle menace. D’un côté donc, William comprenait que cet excès d’honnêteté soit un risque encouru, d’un autre côté, toutes ces choses étaient désormais à remettre en question s’ils voulaient réellement se débarrasser du poids qui pesaient sur leurs familles respectives. Les secrets devraient être dévoilés, les non-dits devraient être expliqués, et les anciens alliés devraient être remplacés par de nouveaux. Ils voulaient du changement, un réel changement, ce serait donc toutes leurs meurs qui devraient changer.

    « David et les Donnelly ne sont effectivement pas d’ici Elizabeth, mais est-ce que tu crois vraiment qu’on pourra arriver à quoi que ce soit sans aide extérieur ? Je te l’ai dis, toi, moi-même, Alicia, nous sommes pieds et poings liés par un serment qui nous dépasse. Il nous tient en laisse comme des chiens, et je sais que cela peut paraitre égoïste, presque cruel d’impliquer des étrangers à toute cette histoire, mais nous n’avons pas le choix. Sans oublier que David vie ici et partage notre quotidien depuis des années Il est soumis aux lois de Grayson tout comme nous désormais. Il a eut le temps de s’interroger, de remarquer des choses par lui-même de toute manière. Croix-moi, il en avait déjà déduit pas mal sans mon aide » affirma Will d’un petit haussement de sourcil « C’est quelqu’un de juste et de fidèle, j’ai toute confiance en lui »

    Il poussa un bref soupir, puis déposa son gobelet sur le bureau avant de le contourner machinalement pour aller s’assoir sur sa chaise habituelle.

    « Pour ce qui est des Donnelly, je crois que depuis le temps, il est assez évident qu’ils ne partiront pas avant d’avoir découvert le fin mot de toute cette histoire, et comment ont disparus leurs parents. Ils veulent absolument un coupable. Moi je dis : donnons leur ce coupable, le vrai, pas ses intermédiaires. Quoi qu’il en soit, c’est par eux que tout a commencé, c’est à leur arrivée que la situation s’est précipitée pour nous tous. Ils ont un rôle à jouer dans cette histoire, je le sens, je ne sais pas encore exactement le quel, mais peu importe. Ils ont prouvés leur détermination, je pense qu’ils méritent de savoir ce qu’il est advenu de leurs parents » conclut-il d’un ton ferme mais calme.

    Il croyait sincèrement en ce qu’il disait, pour William, les signes étaient là, et il s’était depuis le temps persuadé que les Donnelly seraient pour eux une passerelle vers la liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 27
Logement : 24, Madison Street
Emploi : Gérante de l'épicerie
Nombre de messages : 782

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes:
MessageSujet: Re: 07. Le coeur a ses raisons... [Elizabeth & William]   Dim 30 Sep 2012, 14:49

Elizabeth leva les mains pour se rendre à l'évidence. William était quelqu'un de rationnel et elle lui faisait confiance. Plus qu'à la plupart des autres impliqués dans leur petits secrets en tout cas. Et elle comprenait ses arguments. Ils n'avaient jamais réussi à rien seuls, d'autres pourraient peut être y arriver là où ils avaient échoué. Mais elle avait toujours des scrupules à refiler leurs problèmes à des gens comme David qui n'étaient pas liés à Grayson par leur héritage. Cependant, quel autre choix avaient-ils ?

" D'accord. Tu es le mieux placé pour juger des qualités et de ce qu'on peut dire ou pas à David, j'imagine. C'est juste... J'ai du mal à imaginer qu'une personne qui n'est pas originaire de Grayson puisse connaitre sa véritable histoire. Et encore moins imaginer qu'ils puissent décider de faire autre chose que de prendre leurs jambes à leur cou... " Elle lui jeta un regard goguenard : quand on connaissait les implications et les risques que pouvaient représenter le défi lancé au maître de leur destin, il était compréhensible de fuir à l'autre bout du pays. Qu'est-ce qui pouvait bien pousser David à vouloir participer à tout ca ? " Comment as-tu réussi à le convaincre de rester et de t'aider dans tes plans ? "

La suite de la discussion relevait d'une même logique, tout aussi imparable. La fratrie n'allait pas se décourager, plus maintenant, alors qu'ils avaient tout fait pour les écœurer de Grayson. Il fallait donc changer diamétralement de stratégie.
" Bien. Mettons qu'on explique aux Donnelly ce qu'il est réellement advenu à leurs parents. D'abord, tu veux le faire quand, et où ? Et ensuite ? Le risque qu'ils nous prennent pour des fous ou qu'ils appellent directement la police est quand même plus élevé que d'imaginer qu'ils veuillent nous aider d'une manière ou d'une autre. Sans parler du fait qu'ils peuvent décider tout simplement de partir... " La situation lui paraissait assez bien résumée de la sorte. Elle était prête à se ranger à l'avis de William, d'autant que ses arguments étaient imparables. Mais elle continuait à s'inquiéter de la suite.

" Mais après ? Comment est-ce que tu envisages leur implication, comment veux-tu les utiliser ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 39
Logement : Washington Street
Emploi : Maire et Fermier
Nombre de messages : 277

ABOUT YOU.
What's going on here ? : It's all our fault...
Autres comptes: Logan, Charlie, Casey
MessageSujet: Re: 07. Le coeur a ses raisons... [Elizabeth & William]   Mar 02 Oct 2012, 22:04

    William comprenait tout à fait Elizabeth lorsque celle-ci affirmait avoir du mal à impliquer des personnes extérieures de Grayson aux affaires du village. Lui-même, durant fort longtemps, s’était mit les mêmes barrières. D’abord, ils avaient été élevés comme ça, dans le culte du secret, ce qui les rendait forcément maladroit avec la vérité. Ensuite, c’était un vrai fardeau à porter, et un fardeau qui se portait à vie. Dire la vérité, c’était changer le cours d’une vie, pratiquement. Ils avaient désormais cette responsabilité en plus sur les épaules, celles de jouer un rôle déterminant dans le destin de ces personnes qui, si la chance était avec eux, deviendraient leurs seuls alliés dans cette histoire. William avait murement réfléchi les choses avant de prendre cette décision, et continuait d’émettre des réserves, voir, de ressentir une espèce de culpabilité, mais les enjeux dépassaient l’histoire d’une poignée de personnes. Ils concernaient tout Grayson, et leur descendance… C’était en sacrifier quelques uns pour en sauver bien d’autres, et le Maire gardait cela constamment à l’esprit pour ne pas flancher.

    « Il n’a pas eut besoin d’être convaincu Elizabeth, les choses se sont … je ne sais pas, les choses se sont faites d’elles-mêmes je dirais. Je sais que ça peut être difficile à concevoir mais certaine personne sont assez altruiste pour se sentir naturellement impliquées. Le seul exemple de ma propre femme suffirait. Je lui ais tout révélé avant le mariage en lui laissant l’occasion de refuser. Au lieu de ça elle m’a dit oui et aujourd’hui, plus de vingt après, elle est toujours des nôtres »

    Elle n’était pas la seule d’ailleurs. De son temps, Jon Redd, le père de Nathaniel et Clyde, avait épousé une jeune fille du village qui elle aussi s’était vu embarquée dans tout cela. De même que son frère cadet Patrick qui avait épousé Tracy, de Gower. Et bien sûr, il y avait Declan… sa défunte femme n’était pas native de Grayson elle non plus, mais cet exemple là s’était très mal terminé, et surtout, ce n’était pas le moment de parler de son ami à Elizabeth, du moins si l’on en croyait les rumeurs…
    De toute façon elle avait enchainé sur les Donnelly.

    Les questions fusaient déjà, certaines où il savait quoi dire, certaines ou il ne pouvait qu’ébaucher la réponse, d’autres ou le ‘je ne sais pas encore’ serait de rigueur.

    « Pour l’instant je tâte encore le terrain avec eux. Ils étaient sur la défensive avec tout l’monde et en un sens, ils avaient raison de le faire. Mais depuis peu j’ai de bonnes relations avec le plus âgé, Aahron. Je sens que le dialogue tend vers la confidence, mais je n’ai encore rien prévu de défini. C’est impossible de toute manière, il y a bien trop d’inconnues. C’est de loin la méthode que j’aime le moins mais sur ce coup-là, l’improvisation est de mise. Maintenant, il est possible qu’ils réagissent très mal à la nouvelle, tout comme il est possible qu’ils désirent vengeance et n’aient tout simplement besoin de personne pour s’engager sur cette voie. Un peu comme David »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 27
Logement : 24, Madison Street
Emploi : Gérante de l'épicerie
Nombre de messages : 782

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes:
MessageSujet: Re: 07. Le coeur a ses raisons... [Elizabeth & William]   Dim 07 Oct 2012, 15:06

Elizabeth plissa le front, visiblement sceptique sur l'argument de l'altruisme. Elle comprenait les relations de couple où forcément, un moment donné, le secret devait être révélé avant d'aller plus avant. Mais l'autre acceptait parce que les sentiments étaient en jeu, comme ce fut le cas d'Alicia. Et d'ailleurs, heureusement qu'il se trouvait des personnes extérieures à Grayson pour accepter le poids de leur héritage, car s'il avait fallut se contenter de s'unir entre familles impliquées, leur visiteur se serait rapidement retrouvé à régner sur un troupeau de dégénérés.
Elizabeth ne pouvait s'empêcher de se demander ce qui pouvait motiver David à accepter de prendre part à leurs déboires : il n'avait d'autres attaches que la famille de William, pour autant qu'elle en savait. De même, elle pourrait comprendre les motivations des Donnelly : vengeance, justice... Mais elle bloquait vraiment sur cette aide désintéressée.

Néanmoins, elle décida de se ranger au jugement de William : il connaissait David après tout. Elle supposa donc que le maire avait fait son choix en toute connaissance de cause.

Elle écouta attentivement les explications qu'il lui donnait sur l'avancée de l'opération séduction envers la fratrie qui avait causé tant de remous, sans doute irréversibles, dans leur communauté. Mais bien sur, les choses n'étaient pas gagnées d'avance : vu l'accueil qui leur avait été fait, les Donnelly ne se laisserait pas approcher aussi facilement. Elle poussa un soupir : l'improvisation était tellement risquée, mais ils n'avaient guère d'alternative.

" D'accord. On n'a pas tellement le choix de toute façon... " Attendre passivement n'était pas sa tasse de thé, et elle n'avait pas l'intention de se contenter d'observer, pas s'il s'agissait d’œuvrer pour le bien. Elle trainait les pieds lorsqu'il s'agissait de s'en prendre à leur victime du moment, mais là, l'objectif était autrement plus motivant. " Qu'est-ce que je peux faire ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 39
Logement : Washington Street
Emploi : Maire et Fermier
Nombre de messages : 277

ABOUT YOU.
What's going on here ? : It's all our fault...
Autres comptes: Logan, Charlie, Casey
MessageSujet: Re: 07. Le coeur a ses raisons... [Elizabeth & William]   Ven 12 Oct 2012, 13:53

    La simple réplique de son interlocutrice suffit à elle seule à déconnecter la tension qui l’étreignait. Il se fendit d’un faible petit sourire et l’observa quelques instants. A leurs rangs clairsemés venaient de s’ajouter une nouvelle alliée et cette simple question mettait ce fait en évidence. Le soulagement qui en découlait n’était pas feint. Ils étaient peu, ils n’avaient aucun plan précis, fort peu de chances de réussites, et bien des obstacles qui se dresseraient sur leur route, pourtant William trouvait tout de même le moyen de se réjouir un peu, et se trouvait d’ailleurs étonné d’être encore capable d’éprouver un tel sentiment. Il n’était pas de ceux qui s’épanchent, de ceux qui se livrent, mais il espérait que la petite épicière pourrait lire au fond de ses yeux délavés toute la reconnaissance qu’il ressentait à son égard en cet instant.

    Ce qu’elle pouvait faire ? Bon sang, pour aujourd’hui il jugeait qu’elle en avait largement assez fait ! Un tel engagement, un tel plongeon en eaux troubles. Lui-même avait mit tellement de temps pour embrasser la cause, il savait ce que cela signifiait. La prise de risque, la punition dont ils pourraient être victimes, sans oublier Nathaniel, qui continuerait assurément à leur mettre des bâtons dans les roues, voir pire. Ils ne seraient pas trop de quatre pour affronter tout cela. Il allait d’ailleurs devoir parler de cette entrevue à Alicia et David le plus vite possible. Une paire d’yeux et d’oreille en plus pour les aider à contrôler ce village ne serait franchement pas du luxe.

    « Être prudente et à l’écoute pour commencer. Chaque rumeur peut cacher un fond de vérité et il ne faut rien laissé au hasard » expliqua-t-il « A part ça… rien qui ne puisse attendre demain » sourit le maire, de ce même sourire ou perçait la gratitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 27
Logement : 24, Madison Street
Emploi : Gérante de l'épicerie
Nombre de messages : 782

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes:
MessageSujet: Re: 07. Le coeur a ses raisons... [Elizabeth & William]   Mar 16 Oct 2012, 09:25

Elizabeth lui répondit en hochant la tête avec un sourire hésitant. Elle ne savait pas trop si c'était une bonne chose d'attendre encore, mais William avait établi une ligne de conduite, et il leur en fallait sans doute plus avant d'agir. Elle même n'avait eu que peu de contact avec eux, et à chaque fois, cela avait mal tourné. Alors continuer à observer et recueillir des informations lui semblait une bonne idée. Quant à rester prudente... Aucun danger de ce côté là ! Nathaniel lui avait fait peur comme rarement, d'autant que cette fois, elle avait été dans la ligne de mire. Il l'inquiétait déjà quand il menaçait les autres, prendre directement les menaces du garagiste était effrayant.
On pourrait d'ailleurs juger admirable que Nathaniel n'ait pas besoin de grand chose pour inspirer la terreur à ceux qui croisaient sa route. Mais en même temps, Elizabeth était conditionnée depuis l'enfance à redouter son regard pervers. D'ailleurs, elle savait qu'en étant là et en complotant dans son dos, elle prenait un risque conséquent - imaginaire ou réel. Mais de toute façon, elle n'allait plus faire demi-tour.

L'autre raison de sa réserve était qu'elle n'arrivait pas à déterminer si elle était satisfaite ou déçue que William ne lui ait pas parlé de Declan. Elle savait que le maire lui parlait, lui ! Il savait sans doute des choses, mais d'un autre côté, voulait-elle encore savoir comment allait le shérif ?

" D'accord. J'imagine qu'il va encore se passer du temps avant qu'on puisse faire quoi que ce soit... On se tient au courant alors... " Elle allait tourner les talons quand elle se souvint qu'en matière de rumeur, elle en avait une solide sous la main. Presque littéralement. " D'ailleurs ! Tant que je suis là... J'ai ... eu l'occasion de discuter avec Calvin. Douglas. Hier. Il me parait... remonté contre beaucoup de monde ici, à commencé par toi et... Declan. Il a apparemment l'intention de perturber les élections à venir. Vu comment est la situation actuelle, ca me parait dangereux. Pour tout le monde, lui le premier. Il ne sait même pas contre quoi il peste... " Elle avait prononcé le nom de son ex-amant très vite, comme si elle avait peur de s'y brûler. Pour le reste, elle s'efforcait de prendre un ton détaché, comme si tout était parfaitement normal. Après tout, elle fréquentait qui elle voulait, non ? " Je ne sais pas ce que tu en penses, mais je crois qu'il faut le garder sous surveillance... Ce qui ne va pas être évident vu qu'il déteste quasiment tout le monde, et que tout le monde le lui rend bien... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 39
Logement : Washington Street
Emploi : Maire et Fermier
Nombre de messages : 277

ABOUT YOU.
What's going on here ? : It's all our fault...
Autres comptes: Logan, Charlie, Casey
MessageSujet: Re: 07. Le coeur a ses raisons... [Elizabeth & William]   Jeu 25 Oct 2012, 20:54

    Toute cette discussion lui avait semblée encourageante et positive, du moins jusqu’à ce que le nom de Calvin Douglas ne soit prononcé. Le demi sourire contenté et reconnaissant qu’il affichait depuis quelques instant s’envola dès que l’image du barman jaillit dans son esprit. La dernière fois qu’il l’avait croisé de près c’était ici même dans son bureau et cet abruti congénital, cette espèce de singe mal apprivoisé au cerveau atrophié s’était permit de le frapper. Pourquoi ? Eh bien c’est ça qui était le plus grave avec Douglas. Pour rien. Simplement les élucubrations de son esprit malade, puisque depuis le temps que cet oiseau fichait la pagaille dés qu’il le pouvait, cela ne faisait plus l’ombre d’un doute pour le Maire qu’une pathologie devait à coup sûr se cacher là-dessous. Son agacement fut d’ailleurs amplement perceptible dans le tic nerveux et agacé qui agita le visage de William, d’ordinaire si impassible. Pourtant il n’était plus question d’impassibilité à l’égard de cet homme-là désormais, William le détestait, purement et simplement. Et c’était réciproque mais, du reste, Calvin semblait haïr tout et tout l’monde, … d’ailleurs au moment même où cette pensée traversait son esprit, Elizabeth se chargeait de le dire à voix haute. Cette belle ironie lui arracha un nouveau sourire, mais jaune cette fois-ci.

    « Perturber les élections »
    répéta-t-il comme si c’était l’une des plus grosse énormité qu’il ait jamais entendu « Evidemment qu’il projette de perturber les élections. Dis-moi un peu ce qu’il ne projette pas de perturber, ça serait plus court je crois » ironisa Will d’un regard aigre « Le plus affolant à son propos, c’est justement ce que tu as dis : cet idiot ne sait même pas contre quoi il peste. Il est infernal et d’une bêtise assez consternante… »

    Il croisa les bras, le front plissé d’un air à la fois méditatif et concentré.

    « Je t’avouerai que j’ai grand mal à le prendre au sérieux, mais si tu pense qu’il faut garder un œil sur lui je te fais confiance. Comment se comporte-t-il avec toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 27
Logement : 24, Madison Street
Emploi : Gérante de l'épicerie
Nombre de messages : 782

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes:
MessageSujet: Re: 07. Le coeur a ses raisons... [Elizabeth & William]   Sam 03 Nov 2012, 23:03

Elizabeth s'était bien douté que parler de Calvin ne mettrait pas l'ambiance. Elle ne pouvait pas blamer William, après tout, même si elle n'avait jamais vraiment compris le comportement du barman. Indépendamment de la nuit dernière, il s'était toujours comporté correctement à son encontre. Mais cela cachait sans doute autre chose. L'épicière avait l'intuition qu'il avait l'intention d'intervenir pendant les élections pour continuer à faire enrager William - et Declan - plutôt qu'autre chose, mais il pouvait avoir d'autres motivations... Et en tout cas, il n'allait pas rester gentiment derrière son bar.

" On ne peut pas lui en vouloir de ne pas savoir où il a mis les pied, et à quoi il risque d'être confronté... Il devine qu'il se passe quelque chose de pas catholique, c'est plutôt logique qu'il s’énerve... J'admets cependant qu'il s'y prend comme un manche... Mais le fait est qu'il va forcément jouer le chien dans le jeu de quille pour ce qui concerne nos affaires. Aussi bien les affaires courantes que ce que nous envisageons... "

Elle était aussi surprise de la réaction de William, par ailleurs plutôt enclin au calme. Visiblement, Calvin mettait un point d'honneur à mettre tout le monde sur les nerfs, y compris les plus paisibles. Quelque soit le moyen employé, en plus...
La question directe de William la prit de court. Elle n'avait pas eu l'intention d'aborder la nature de sa relation avec Calvin. Pas tant qu'elle comptait s'en cacher, mais comment aborder le sujet sereinement avec les perturbations des deux dernières semaines, et en prime avec l'un des meilleurs amis de Declan ?
Elle baissa le nez en rosissant légèrement.

" Normalement. Enfin... Il ne s'est jamais montré agressif, ni n'a jamais eu... de geste... déplacé... On n'a jamais eu de mots comme vous avez pu en avoir, si c'est le sens de ta question... "

Elle se dandina d'un pied sur l'autre et prit une inspiration avant de relever la tête et croiser le regard du maire. En espérant qu'il ne demande rien de plus précis... Elizabeth ne savait pas trop si elle pourrait endurer le jugement de William en cet instant, d'autant qu'il ne serait sans doute pas favorable. Mais la dernière chose dont elle avait besoin, c'était bien d'être déjugée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: 07. Le coeur a ses raisons... [Elizabeth & William]   

Revenir en haut Aller en bas
 

07. Le coeur a ses raisons... [Elizabeth & William]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Road to Salvation  :: GRAYSON :: WASHINGTON STREET :: ferme des Ferguson-
Sauter vers: