AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ROAD TO SALVATION FERME SES PORTES APRES TROIS ANS D'AVENTURE ! N'oubliez pas de vous joindre à nous pour l'après-midi chatbox dimanche 18 novembre à partir de 13h ! svp et d'y laisser un commentaire de préférence.

Partagez | 
 

 07. I have no idea what I'm doin' here, but...since I'm here, maybe we could try someting together... [Aidan, Casey & Joshua]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

A million miles from home, I'm walking ahead ; I'm frozen to the bones, I am.

Age du perso : 20
Logement : 08, East Jefferson Street
Emploi : _
Nombre de messages : 1896

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Aahron, Kathleen & Nathaniel
MessageSujet: 07. I have no idea what I'm doin' here, but...since I'm here, maybe we could try someting together... [Aidan, Casey & Joshua]   Dim 19 Aoû 2012, 15:29

    Il ne savait pas vraiment par quel miracle il avait atterrit ici, dans la chambre de Casey, mais il y était. Aidan s’était imaginé devoir braver tout un tas d’épreuves, terrasser des dragons et décapiter des hydres pour parvenir à ce résultat, mais William s’était contenté de lui adresser un regard méfiant en prenant de ses nouvelles et Alicia lui avait demandé ce qu’il voudrait boire, se proposant de leur monter un plateau dans quelques minutes.
    Il savait que c’était une technique vieille comme le monde qui se transmettait de génération en génération de parents pour empêcher leurs gosses et leur invité de faire des galipettes, mais ça n’était de toute façon pas dans les intentions d’Aidan. Il avait bien embrassé Casey une fois, mais ça avait été un baiser ridicule, provoqué par la panique, le jour où il avait appris que Julie débarquait.
    Ca avait été une erreur stupide et heureusement, la fille du maire ne lui en avait pas tenu rigueur.

    En fait, c’était sa réaction à elle qu’il craignait le plus, et un peu celle de Joshua aussi. Il avait beau s’entendre avec lui, il avait toujours l’impression de sentir peser sur lui le regard : touche à ma sœur et je t’émascule… Fais lui du mal et t’es mort. Ca n’était pas un regard très agréable à sentir peser sur soi.
    Il avait frappé timidement à la porte de la jeune femme, espérant qu’elle ne soit pas en petite tenue. Lui-même passait les trois quart de son temps torse nu avec cette chaleur insoutenable et il aurait eu l’air vraiment con si Casey l’imitait dans l’intimité de sa chambre.
    La pensée qu’elle se baladait à moitié nue devant son frère le traversa et il en fut totalement écœuré. Aidan avait entendu un tas d’histoire dégueulasse sur des comportements de jumeaux et ne savait pas trop comment il réagirait si, pensant que c’était Joshua qui venait frapper…
    Mieux valait arrêter ici le cours salace de ses pensées. Et puis de toute façon, ça n’avait pas l’air d’être le genre de Casey de se dénuder devant qui que ce soit.

    Il poussa la porte après y avoir été invité et pénétra dans la chambre qu’il avait déjà visitée quelques fois. Casey s’y trouvait (habillée évidemment), un bouquin entre les mains. Elle parut surprise de le voir là et, l’espace d’une seconde, il eut l’impression qu’elle rougissait, mais ça pouvait tout aussi bien être à cause de la chaleur.
    Les volets étaient fermés pour empêcher les rayons brûlants de pénétrer dans la pièce éclairée par une petite lampe de bureau sous laquelle se tenait l’adolescente pour lire dans la fraicheur relative de la pièce.

      « Salut… J’te dérange pas ? » demanda-t-il en s’avançant, laissant la porte ouverte derrière lui (Alicia et William seraient rassurés comme ça) « Ta mère m’a dit que je pouvais monter. Elle nous amènera des cookies et un peu de sa limonade tout à l’heure… »

    Il s’essaya à sourire et eut bien l’impression que ses joues à lui aussi s’empourpraient. En tout cas, sa température corporelle venait de monter d’un cran et sa bouche de s'assécher…
    Pourquoi cette fille l'impressionnait-elle toujours autant ?

....................................


Dernière édition par Aidan S. Donnelly le Lun 24 Sep 2012, 20:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 19
Logement : 04, Washington Street
Emploi : Etudiante en Lettre
Nombre de messages : 271

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I don't wanna know
Autres comptes: Logan, Charlie, William
MessageSujet: Re: 07. I have no idea what I'm doin' here, but...since I'm here, maybe we could try someting together... [Aidan, Casey & Joshua]   Lun 20 Aoû 2012, 01:23


    « It’s too late, always has been, always will be. Too late »

    La phrase l’oblige à s’arrêter dans sa lecture et elle ébauche un petit sourire pensif avant de caler son menton pointu au creux de sa main. Les mots sont simples, sans prétention, mais sonnent tellement juste. C’est beau, et triste à la fois, ce fatalisme lointain et nébuleux. Ca veut tout dire, et en même temps, pas grand-chose. Bien qu’au final, l’un et l’autre aient un peu le même sens, puisque tout dire, c’était aussi ne rien dire en fait, du moins rien de précis. En tout cas, la phrase l’avait interpelée et séduite, et sa pensée principale était surtout qu’elle espérait un jour pouvoir écrire ce genre de phrase, qui serait lue par de jeunes adolescents à travers le monde qui comme elle, s’interrompraient dans leur lecture pour se poser des questions sur la vie et réfléchir.

    «It’s too late, always has been, always will be. Too late » répéta la jeune femme d’une voix sourde et rêveuse, avant de pousser un petit soupir, les yeux dans le vague.

    Presque aussi tôt, la jeune fille en poussa un second. Pas rêveur du tout celui-là, plutôt le soupir de celle qui cherchait l’oxygène là où il n’y en avait juste plus une goûte. Ses volets étaient clos mais l’absence totale de vent rendait l’air tiède et désagréable à respirer. Le pire, c’est que la météo du coin annonçait de la pluie et des orages à peu près partout… sauf chez eux ! Elle avait toujours adoré le soleil, même cuisant, mais après plus de deux mois de ce régime, même elle commençait à en avoir marre. Et ce n’était rien comparé à son père qui râlait tous les jours à propos du bétail et des champs où il n’y aurait plus rien de bon à récolter d’ici la mi-août si ça continuait comme ça. D’un point de vue beaucoup plus égoïste elle en avait plus qu’assez de se sentir moite et collante.

    Un troisième soupir tandis qu’elle changeait de position, tirant sur le tissu de sa jupe pour la décoller de la peau moite de ses cuisses. C’est à ce moment là quelques coups résonnèrent à la porte de sa chambre. Persuadée que c’était son père elle lança un « ouais ? » sans même se tourner vers l’entrée, son regard de nouveau rivés à cette phrase qui l’avait marquée et interrompue.

    La porte mit juste quelques fractions de secondes en trop à s’ouvrir. Assez pour que ces quelques fractions de secondes brisent l’habitude et ne l’alertent. Et effectivement ce n’était pas son père sur le pas de la porte de sa chambre, mais Aidan Donnelly… Ses yeux s’arrondirent légèrement et elle se redressa presque aussi tôt, surprise de le voir débarquer comme ça, là dans sa chambre. En règle générale elle n’aimait pas trop les visites improvisées, parce que ça ne lui laissait pas le temps de se préparer mentalement. Et avec Aidan, la préparation mentale était préférable. Il avait le don de la piquer au vif et en même temps elle l’aimait bien, sans même savoir c’qu’elle pouvait bien lui trouver puisqu’ils ne se connaissaient pas tant que ça au fond.

    « Oh… ok » répondit-elle d’abord, avant de continuer à l’observer en silence quelques instants « Hem… non tu m’dérange pas. Je lisais juste » en soulevant son bouquin.

    Remarque nulle et inutile en somme.

    « J’m’attendais pas à te voir là c’est tout. Tu frappe à la porte comme mon père, donc j’ai cru que c’était lui »

    Remarque inintéressante cette fois. De mieux en mieux.

    « Enfin bref on s’en fout » elle s’assit sur le rebord du lit et trouva fort désagréable de le voir planté là debout, mais trouva ça assez naze de lui dire de s’assoir, ça faisait guindé et bizarre … « Tu.. ça va ? Quoi d’neuf ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

A million miles from home, I'm walking ahead ; I'm frozen to the bones, I am.

Age du perso : 20
Logement : 08, East Jefferson Street
Emploi : _
Nombre de messages : 1896

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Aahron, Kathleen & Nathaniel
MessageSujet: Re: 07. I have no idea what I'm doin' here, but...since I'm here, maybe we could try someting together... [Aidan, Casey & Joshua]   Lun 20 Aoû 2012, 10:38

    Malaise, malaise…
    Il se doutait qu’à un moment, il allait falloir qu’il lui dise ce qu’il fichait là exactement, le souci étant qu’il n’en avait pas la moindre idée. Il s’était levé sans particulièrement penser à Casey, sans rien planifier et n’avait pas eu l’intention de la voir de toute la matinée, et puis quand Aahron s’était mis en route pour aller récupérer des outils à la ferme après sa pause déjeuner : il lui avait demandé s’il pouvait venir avec lui. Son frère avait accepté sans trop poser de questions puis l’avait laissé se débrouiller une fois sur place, sa tâche de chauffeur effectué.
    Il ne savait pas trop d’où lui était venue cette idée, comme beaucoup d’autres qui le traversaient soudainement l’esprit. Comme celle de descendre une pente dans un caddie par exemple… c’était le genre de truc qu’il faisait sans vraiment y réfléchir et qu’Aidan venait souvent à regretter.
    Est-ce que c’était de ça qu’il parlerait à Casey quand elle lui dirait : qu’est-ce que j’peux faire pour toi Aidan ?
    Ouais, peut-être qu’il lui répondrait de lui péter le poignet.

      « Bah ça va, ça va… Il fait chaud » sourit-il maladroitement, se demandant s’il était bien utile de lui renvoyer la question

    Elle aussi devait aller relativement bien mais avoir chaud et puis, même si quelque chose la tracassait, il y avait vraiment peu de chances qu’elle se confie à lui. Pas qu’il soit la dernière personne sur toute la planète à qui elle parlerait de ce genre de trucs, mais il savait qu’il n’était pas vraiment sur la liste des gens à qui elle faisait pleinement confiance… Ou même qu’elle appréciait, tout simplement.
    Alors qu’est-ce qu’il foutait là ?

      « J’avais envie d’te voir » lâcha-t-il sans y réfléchir, se surprenant lui-même et se détestant de ne même pas être capable de cacher sa propre surprise face à cette révélation « Enfin pas vraiment de te voir, mais… Si, j’avais envie de voir comment tu allais et tout ça »

    Et quoi alors, maintenant qu’il savait qu’elle allait bien, il allait lui dire au revoir et retourner chez lui ? La honte qu’il éprouvait à cette seconde l’y incitait fortement mais il savait qu’il aurait l’air plus dérangé encore.

      « J’m’ennuyais un peu »

    C’était la remarque la plus vexante qu’il pouvait lui faire. De toute façon, quand il était face à elle, Aidan ne pouvait pas s’empêcher de faire des gaffes. Malheureusement, même si c’était assez gênant, ça n’était pas la pire des remarques déplacées ou peu délicates qu’il ait pu lui faire depuis leur rencontre. Une rencontre qui d’ailleurs avait été placée sous le signe de l’incompréhension, du malaise et de la bêtise. Il détestait s’en souvenir.

      « Du coup j’avais pensé à venir faire de l’équitation avec toi comme on avait parlé mais il fait beaucoup trop chaud et j’ai oublié ma guitare » se rattrapa-t-il lamentablement, s’agrippant désespérément aux branches « Joshua est en vadrouille ? »

    Le plus simple à présent était de simuler un malaise pour justifier ses conneries.

....................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 19
Logement : 04, Washington Street
Emploi : Etudiante en Lettre
Nombre de messages : 271

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I don't wanna know
Autres comptes: Logan, Charlie, William
MessageSujet: Re: 07. I have no idea what I'm doin' here, but...since I'm here, maybe we could try someting together... [Aidan, Casey & Joshua]   Mer 22 Aoû 2012, 00:22

    Casey avait ébauché un petit sourire lorsque le jeune homme lui avait confié avoir eut envie de la voir. Et son petit sourire s’était presque aussitôt évaporé. L’adolescente aurait largement préféré qu’il s’en tienne à « j’avais envie de te voir ». Ce n’était pas trop son genre de s’émouvoir et de gagatiser, mais elle avait sincèrement trouvé ça mignon et touchant comme réponse. Sauf qu’Aidan avait le chic pour être adorable une seconde et vexant la suivante. Pas qu’elle était réellement vexée, mais plutôt déçue. Pas trop non plus, puisqu’elle commençait à s’y faire. Chaque fois qu’ils étaient ensemble c’était la même histoire. Il sortait des trucs vraiment gentils de temps en temps, puis il se rétractait en sortant quelque chose de vraiment très maladroit qui la froissait et l’agaçait. Elle ignorait pourquoi c’était chaque fois comme ça et avait presque envie de lui demander directement et sans détour, sauf que ça n’était pas une très bonne idée. Rien de mieux pour foutre une conversation en l’air dès le départ et même s’il avait déjà trouvé le moyen de la refroidir, il avait tout de même dit qu’il avait envie de la voir, et cette réplique là avait été bien plus spontanée que la suite…

    Elle s’empêcha donc de lever les yeux au ciel et n’ébaucha qu’un très faible soupir en essayant tant bien que mal de n’pas se dire qu’elle n’était qu’un bouche-trou pour combler son ennui. Et puis même si c’était le cas, quel était le problème ? A quoi cela servait-il d’espérer autre chose ? Elle n’était pas Suzanna après tout, elle n’avait besoin de l’approbation de personne et n’avait pas besoin d’être au centre des attentions pour se sentir bien. Il venait la voir pour passer le temps ? Eh bien elle n’avait pas besoin de plus et ça n’allait certainement pas ruiner sa vie. Elle aurait aimé plus, bien sûr, ça paraissait évident sinon elle n’aurait même pas prit la peine d’un débat intérieur. Mais puisqu’il gardait ses distances et bien elle n’allait pas mendier après l’attention non plus. Elle était plus intelligente que ça. Du moins elle n’était pas l’une de ces adolescente débile qui veut être la première, la meilleure, la plus jolie, la plus cool, et celle que l’on regarde.

    « Hum, non j’pense pas. Il doit être dans sa chambre lui aussi »

    L’espace de quelques instants elle fut tentée de proposer d’aller le chercher, mais elle réalisa bien vite que c’était uniquement pour ne pas se retrouver seule avec Aidan. Malheureusement, l’entente n’était pas merveilleuse avec son frère en ce moment et s’il fallait compter sur Joshua pour combler les silences, ils étaient mal partis. De toute façon c’était lâche. Si Aidan voulait le voir il n’aurait cas le signaler tout seul et aller le voir dans sa chambre.

    « Si… tu veux vraiment faire du cheval, on peut toujours attendre ce soir, qu’il fasse moins chaud. Enfin c’est pas obligé » précisa la jeune femme qui savait pertinemment qu’il n’avait aucune envie de faire du cheval avec elle « J’te proposerais bien de m’emprunter des bouquins pour quand tu t’ennuis vraiment trop chez toi mais j’suis pas certaine que la lecture soit ton truc. Si tu veux, tu peux. J’ai pas que des livres chiants d’étudiante en Lettre, j’ai des romans pas mal et des comics books aussi… t’sais, les super héros et tout ça »

    Et comme le monde était diviser en deux : ceux qui trouvent les comic books cool, et ceux qui pensaient le contraire, ne restait plus qu’à savoir dans quelle portion se situait Aidan…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

A million miles from home, I'm walking ahead ; I'm frozen to the bones, I am.

Age du perso : 20
Logement : 08, East Jefferson Street
Emploi : _
Nombre de messages : 1896

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Aahron, Kathleen & Nathaniel
MessageSujet: Re: 07. I have no idea what I'm doin' here, but...since I'm here, maybe we could try someting together... [Aidan, Casey & Joshua]   Mer 22 Aoû 2012, 12:00

    Comme chaque fois face à l’intraitable fille du maire, Aidan passait par toute une palette d’émotions en des temps record. Les montées d’adrénaline laissaient place à des petites coulées d’endorphine. Il en avait le tournis… Mais c’était peut-être aussi du à la fatigue accumulée et la chaleur. Sauf qu’il préférait accuser Casey de tous ses maux, ça rendait tout ça un peu plus intéressant et ça lui donnait un défi à relever et avoir un objectif autre que trouver qui était responsable de la mort de ses parents ou définir pourquoi un type parlait dans sa tête et utilisait parfois son corps à des fins machiavéliques n’était pas franchement de refus !

    Bref, il était donc face à Casey qui avait rebondi sur sa remarque au sujet de Joshua. Il l’aimait bien, c’était pas le souci, mais en réalité il préférait passer un peu de temps avec elle seulement. Du coup, il ne releva pas sa remarque et elle ne fit pas mine de se lever pour qu’ils le rejoignent.
    Est-ce que ça voulait dire qu’elle acceptait qu’ils restent en petit comité ? Ou simplement qu’elle l’avait renseigné et qu’elle attendait maintenant qu’il se tire rejoindre son jumeau pour reprendre sa lecture tranquillement.
    Malheureusement, elle avait également rebondi sur cette histoire de cheval (en omettant la partie sur la guitare tiens donc, madame l’égoïste !), le mettant un peu au pied du mur. Il avait bien remarqué comme elle s’était vexée qu’il annule leur petite virée à dos d’engin de la mort sur pattes l’autre fois et ne voulait pas recommencer. Sauf qu’il n’avait pas franchement envie d’en faire…

    Mais alors qu’il ouvrait la bouche pour bafouiller une réponse évasive qui devrait faire l’affaire jusqu’à ce qu’il trouve une bonne excuse, elle préféra enchainer et le casser. A coup sûr, elle n’avait toujours pas digéré le refus d’obtempérer de l’autre fois. Peut-être même que la demande était totalement en l’air, un genre de test qu’il n’avait pas passé en ne s’armant pas d’un sourire hyper enjoué dès l’évocation du mot « cheval »…
    N’empêche qu’elle venait de le vexer à son tour avec cette histoire de bouquin et en rajouta une couche en lui expliquant ce qu’était les comics.

      « Je sais c’que c’est, c’est bon » ne put-il s’empêcher de tiquer, lui jetant un petit regard accusateur qui ne fit que l’amuser « On en a plein à la maison, mon père adore ça. Il se dispute toujours avec ma mère pour savoir où les ranger parce qu’elle, elle voudrait les mettre dans les toilettes »

    Sa colère se dissipa un peu à l’évocation de ce souvenir, mais lorsqu’il réalisa que ce n’était plus que ça et qu’il était inutile de parler au présent, il se rembruni un peu. Il était temps d’enchainer. Et son soudain abattement ne fit que renforcer son ressentiment à l’égard de Casey.

      « Montre voir que j’y jette un œil. Comme il est clair que je suis trop stupide pour lire de grandes œuvres littéraires, je pourrai au moins regarder les images pour m’occuper. J’penserai à toi en les lisant sur mon trône »

    En vérité, elle n'avait pas tort et effectivement, la lecture n'était pas son truc. Même la lecture de partition n'était pas son fort puisqu'il n'avait jamais vraiment pris de cours de solfège. Est-ce que ça faisait de lui quelqu'un de stupide ? Pas de son point de vue en tout cas, et il aurait aimé que ce soit pareil pour Casey.

....................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 19
Logement : 04, Washington Street
Emploi : Etudiante en Lettre
Nombre de messages : 271

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I don't wanna know
Autres comptes: Logan, Charlie, William
MessageSujet: Re: 07. I have no idea what I'm doin' here, but...since I'm here, maybe we could try someting together... [Aidan, Casey & Joshua]   Ven 24 Aoû 2012, 19:35

    Bon eh bien apparemment, Aidan se situait dans la bonne portion de la population : celle qui trouvait les comic books cools. Malheureusement il se situait aussi dans la portion des soupes au lait… parce qu’elle ne savait pas trop quoi exactement mais manifestement, il y avait quelque chose dans sa proposition qui venait de le froisser. A dire vrai, Casey n’en s’en émouvait pas plus que cela. Pour une fois qu’elle était celle qui faisait un faux pas et qui semblait s’être montrée maladroite d’une manière ou d’une autre ! Ca changeait un peu la donne et ça n’était pas plus mal, même si bien sûr, elle aurait largement préféré qu’il s’emballe sur les comic books et s’engagent avec elle dans un grand débat intéressant, ce qui aurait été une réaction beaucoup sympa que la petite tronche qu’il tirait à présent. Enfin… au moins, il lisait. Mieux valait s’en tenir à cette constatation, même sa dernière remarque lui donnait plutôt envie de lui abattre un dictionnaire sur le crâne.

    D’un petit haussement de sourcil, l’adolescente ne put s’empêcher de lancer un :

    « Charmante vision » d’un ton et d’une moue un peu terne « Tant que tu te lave les mains tu sais… tu en fais c’que tu veux »

    L’idée qu’il pense à elle n’était pas déplaisante mais elle préférait largement qu’il ne le fasse pas aux toilettes et surtout, qu’il évite d’essayer de la provoquer parce que son petit égo de mâle s’en était retrouvé écorché pour l’une ou l’autre stupide raison.

    « Si tu préfère m’emprunter l’Odyssée d’Homère, ou l’Iliade, tu fais comme tu veux après tout ! C’est intéressant aussi. Je pensais juste que les Watchmen et quelques Stephen King seraient plus distrayants pour quelqu’un qui s’ennuie »

    Et ce dans l’unique but d’essayer de lui rappeler que c’était lui ici qui s’ennuyait ! Pas elle qui essayait de lui trouver une solution. Le pire étant surtout qu’à la base elle n’était pas prêteuse du tout. Elle prenait toujours soin de ses affaires, de celles des autres, retenait toujours a qui elle avait emprunté ceci ou cela, et dans l’autre sens c’était rarement valable et prêter signifiait presque systématiquement dire au revoir à ses affaires. Du moins c’était le cas avec les abrutis qui peuplait sa fac, mais comme Aidan habitait tout près elle avait estimé ça moins risqué. Et aussi, elle avait voulu lui faire plaisir. Peut-être à elle-même aussi. Son frère lisait les mêmes trucs qu’elle mais n’était jamais bien bavard et ses avis étaient toujours négatifs. Quant à Suz… inutile de lui parler de lui parler de livre, elle ne lisait que les revues à la mode et ce n’était vraiment pas son truc. Tandis qu’Aidan, avec sa langue trop bien pendue, son optimisme et son côté artistique, elle s’était dit qu’une discussion avec lui risquait d’être plus riche ! Encore fallait-il le capter lorsqu’il était luné du bon pied…

    « Enfin bref, y’a une partie ici » en désignant la large bibliothèque qui couvrait le mur du fond de sa chambre « Y’en a dans le bureau, un peu dans la chambre de Josh et dans le salon aussi. Oh et si tu veux, j’peux te prêter, j’sais pas, des DVD, et même une console et des jeux. On en a plusieurs »

    C’était fourbe, mais autant jouer la carte du partage à fond, comme ça peut-être qu’il se sentirait idiot d’avoir causé ‘de son trône’ …

    « Faut bien qu’on s’occupe sans internet » en se réinstallant un rien plus confortablement sur le lit « Reste pas debout » se décida enfin Casey maintenant que la discussion était lancée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

A million miles from home, I'm walking ahead ; I'm frozen to the bones, I am.

Age du perso : 20
Logement : 08, East Jefferson Street
Emploi : _
Nombre de messages : 1896

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Aahron, Kathleen & Nathaniel
MessageSujet: Re: 07. I have no idea what I'm doin' here, but...since I'm here, maybe we could try someting together... [Aidan, Casey & Joshua]   Ven 24 Aoû 2012, 20:23

    Aidan décida rapidement que la meilleure chose à faire était de continuer sur sa lancée et de garder la moue bougonne qui était apparue lorsqu’il avait parlé de ses WC. Ca n’était pas franchement malin seulement il valait mieux ça qu’être mortifié en réalisant ce qu’il venait de dire et d’afficher clairement sa honte. Non, le plus ingénieux dans ce genre de situation : c’était de camper sur ses positions farouchement en étant parfaitement conscient d’être ridicule et d’avoir tort sur toute la ligne, comme un vrai Donnelly ! Aahron aurait été fier de son poulain à n’en pas douter…
    Sauf que ça ne prenait pas vraiment puisque Casey le prenait d’avance pour un demeuré macho. Elle faisait d’ailleurs exprès de lui sortir des noms de bouquin et d’auteurs qu’il ne connaissait pas pour l’embrouiller et le faire paraitre totalement stupide ! Encore que Stephen King, il connaissait.
    Sauf que la dernière chose qu’il avait envie de faire, c’était de se plonger dans un bouquin sordide plein de fantômes, de monstres et de gens morts. Il avait vu quelques films à défaut de lire ses ouvrages et même si c’était de circonstances, ça ne l’emballait vraiment pas. Justement parce que c’était trop de circonstances… Bref ! Pourquoi fallait-il toujours qu’elle le provoque de cette manière ?

    Le pire, c’était qu’elle jouait les gentilles filles bien élevées et serviables, l’empêchant ainsi de s’énerver sur elle. De quoi aurait-il eu l’air si il s’était mis à lui hurler dessus à présent ? D’un gros con, d’une triple buse, d’un type de la ville grossier qui se pensait tout permis et agressait les adolescentes sous leur propre toit avec leur père (certainement armé) dans les parages. Non, Aidan ne pouvait rien dire et devait se contenter de sourire et de dire amen.

    Il la détestait à cette seconde, avec son air de sainte maniérée. Mais il se détesta encore plus en sentant ses jambes se mettre en action et en se voyant s’installer sur le lit de la jeune fille. Voilà, il n’avait pas besoin de lire un Stephen King : il en vivait un actuellement, dans cette chambre bien rangée et étouffante d’adolescente. Tss…
    Bien décidé à lui rendre la monnaie de sa pièce, Aidan décida de prendre ses aises et de rentrer dans son jeu de parfaits amis en pleine conversation animée, légère et spontanée ! Elle voulait jouer les gentilles, alors parfait, lui allait jouer le gendre idéal.
    S’armant de son plus charmant sourire, celui qui les faisait toutes craquer, il redressa l’oreille de Casey pour l’appuyer contre le montant, puis croisa ses mains derrière sa nuque et s’allongea, prenant ses aises.

    Qu’est-ce que tu dis d’ça ma P’TITE ?

      « Ce serait cool mais si tu nous confies une console, tu pourrais jamais la revoir. Disons qu’on est quatre à pas aimer perdre et Aahron est en train de former Petey à l’art de la triche » minauda le blondinet « Du coup les manettes volent, les boitiers pincent et les disques deviennent des armes mortelles. J’voudrai pas que tes affaires se retrouvent mêler à ce genre de débordements ! »

    Oui, j’utilise des mots de plus de deux syllabes ! Espèce de…de…

      « Tu veux pas mettre un peu de musique ? Fais voir ton PC tiens ! T’as de la musique dessus ? » demanda-t-il en se penchant tout à coup sous son lit, là où lui-même rangeait son ordinateur à Cleveland

    Et sans attendre son avis, il commença à fouiller en-dessous du lit.

....................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 19
Logement : 04, Washington Street
Emploi : Etudiante en Lettre
Nombre de messages : 271

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I don't wanna know
Autres comptes: Logan, Charlie, William
MessageSujet: Re: 07. I have no idea what I'm doin' here, but...since I'm here, maybe we could try someting together... [Aidan, Casey & Joshua]   Jeu 30 Aoû 2012, 14:37

    Marrant ça, pour Aidan ‘ne reste pas debout’ voulait dire ‘prend complètement tes aises sur mon lit’. Il avait comme zappé la position intermédiaire, peut-être juste parce que c’était un gros sans gène, peut-être juste pour essayer de la provoquer un peu. C’était même fort possible parce que mine de rien elle commençait doucement à comprendre sa manière de fonctionner. Avec elle, tout du moins. Et une chose était certaine, il adorait ça, la faire sortir de ses gonds. Sauf que cette fois cet idiot avait donné un coup d’épée dans l’eau puisqu’elle s’en fichait qu’il s’allonge sur son lit comme un prince sur sa couche. Par contre, d’un petit coup d’oeil vers la porte d’entrée de sa chambre, elle songea que si quelqu’un passait la porte maintenant ça risquait de sacrément jaser. D’un autre côté, si son père entrain maintenant, c’est Aidan qui risquait d’être mortifié avec sa position de vacancier en pleine bronzette. Elle de son côté, était sagement assise, confortablement certes, mais assise. La scène lui tira un faible petit sourire en coin tandis qu’il déclinait sa proposition de la console.

    C’était tout à son honneur d’accepter les bouquins mais pas la console, songea-t-elle. Même si les raisons qui le poussaient à refuser lui paraissaient vaguement grotesques. L’image qu’il donnait de ses frères et de toute sa famille en générale n’était franchement pas glorieuse et, du point de vue de l’adolescente, ce n’était franchement pas malin. Elle espérait qu’il ne lançait pas ce genre de phrases lorsqu’il était avec quelqu’un d’autre qu’elle, sinon il ne fallait vraiment pas s’étonner que leur réputation continue d’être aussi mauvaise alors même qu’ils n’avaient plus vraiment faire d’esclandre depuis un moment maintenant.

    Elle se garda bien de le lui faire remarquer tout haut par contre, mais gardait ce pseudo conseil à lui donner dans un coin de son esprit, pour plus tard, si jamais ça se présentait de le lui donner. Ca ne serait pas pour tout de suite en tout cas, elle sentait déjà l’ambiance un rien tendue malgré les sourires et les sujets légers, et elle ne voulait pas se risquer à précipiter l’ambiance. PC, musique, voilà qui serait sans doute bien mieux pour détendre l’atmosphère. Le souci étant qu’elle n’écoutait très certainement pas la musique qui allait lui plaire… elle avait quelques trucs plus connus, plus commerciaux si on pouvait dire, qu’elle aimait beaucoup aussi. Mais s’il fallait qu’elle lui fasse découvrir sa musique, celle qui vraiment, lui tenait à cœur, et il n’y en avait guère beaucoup, alors elle craignait que ça n’soit pas exactement à son goût et donc, qu’il critique. Ce qui évidemment, risquait de la saouler…

    Sans broncher elle se leva pourtant, pour traverser la chambre et saisir son ordinateur portable sur le bureau avant de revenir vers le lit, repliant une jambe sous elle avant d’ouvrir l’engin. Pendant ce temps, ce chieur avait déjà la tête sous son lit.

    « Retire tes chaussures tu veux ? » soupira-t-elle avec une pointe d’amusement tout de même.

    Elle ne fit pas trop gaffe à ce qu’il trifouillait sous son lit, songeant simplement qu’elle était bien contente d’être assez soigneuse pour qu’il n’y ait pas de poussière là-dessous.

    « J’sais pas si tu vas aimer c’que j’écoute. Enfin c’est possible que j’me trompe j’en sais rien. J’aime bien la musique d’ambiance en fait, celle ou y’a pas de parole. J’écoute des trucs un peu orientaux parfois mais pour l’instant c’est ça que j’aime le plus… » en cliquant rapidement sur une chanson au hasard d’un groupe qu’elle appréciait tout particulièrement.

    Elle aimait ce genre de musique parce qu’elle pouvait elle-même s’en crée l’univers, qu’elle sentait son imagination fertile soutenue par les chaque note, chaque accord, comme la bande son du film de ses pensées.

    « Fous pas le bazard ok ? » lui signala-t-elle distraitement en l’entendant remuer des trucs sous eux t ramener quelque chose à lui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

A million miles from home, I'm walking ahead ; I'm frozen to the bones, I am.

Age du perso : 20
Logement : 08, East Jefferson Street
Emploi : _
Nombre de messages : 1896

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Aahron, Kathleen & Nathaniel
MessageSujet: Re: 07. I have no idea what I'm doin' here, but...since I'm here, maybe we could try someting together... [Aidan, Casey & Joshua]   Jeu 30 Aoû 2012, 22:13

    Retirer ses chaussures ? C’était une invitation à rester dans sa chambre tout l’après-midi ça ou bien il ne s’y connaissait pas ! Sauf qu’il y avait peu de chance qu’il se débarrasse d’autre chose que ses convers aux-côtés de Casey. Aidan ne pouvait pas vraiment dire que l’idée ne l’avait jamais traversée ou qu’elle ne le séduisait pas. Quel garçon pourrait rester totalement de marbre face à une fille aussi mignonne que la fille du maire ?
    Bon, il fallait occulter son caractère et ses regards pleins de mépris, ses moues boudeuses qu’il commençait à percevoir à force de la fréquenter et son humour très…particulier. Mais physiquement, elle était loin d’être bonne à jeter.
    C’était ce petit écart entre ses dents de devant, ses oreilles légèrement décollées derrière lesquelles elle n’avait de cesse de replacer ses cheveux, son regard, son attitude… S’il ne la connaissait pas si bien (enfin façon de parler) et ne savait pas qu’elle n’éprouvait rien d’autre pour lui que l’intérêt qu’on réservait à la nouveauté, Aidan aurait même pu penser qu’elle le draguait un peu parfois.
    Bref, il ôta ses chaussures pour ne pas faire d’histoires et ne pas la fâcher. Un peu c’était marrant, mais trop, c’était trop. Le but était de laisser ses chaussures au sol, pas de se les prendre dans la tronche pendant qu’elle lui hurlait de filer.

    Une fois cela fait, il reprit ses explorations souterraines pendant que Casey mettait un peu de musique. Il l’écouta d’une oreille distraite pour ne pas trop la vexer. Les BO musiques d’ambiance ça n’était pas ce qu’il écoutait le plus en temps normal, mais c’était bien pratique pour danser. En fait, il ne recherchait pratiquement que ça dans ce cadre.
    Il avait espéré reconnaitre le morceau qu’elle faisait passer pour qu’ils se trouvent un point commun et puissent repartir sur une meilleure base, mais ça ne fut pas le cas et il se désintéressa assez rapidement de tout ça.
    De toute façon, il venait de trouver quelque chose de chouette sous le lit.

    Il l’en sortit, un petit sourire fiérot et impatient aux lèvres.

      « Non, non, promis » lança-t-il distraitement, ramenant une boite en ferraille grisâtre dotée d’une poignée et un peu rouillée

    Casey réagit immédiatement mais Aidan fut plus rapide. Il bondit sur ses pieds, ravi de l’effet qu’il venait de provoquer. C’était un peu mesquin et il aurait détesté qu’elle fouille de cette manière dans ses affaires, mais il était tout occupé à être curieux pour le moment.

      « Qu’est-ce qu’on a lààà ? » minauda-t-il en retirant le couvercle de la boite qui avait dû servir de boite à biscuits il y a des années de ça

    Casey s’était résignée apparemment et elle ne chercha pas vraiment à lutter avec lui. C’était un peu décevant et ça en disait plus ou moins long sur le contenu de la boite, mais tant pis. Le blondinet ne se découragea pas pour autant et poursuivit son exploration du trésor et souleva le couvercle qui grinça un peu. De sa main libre, il remua un peu le tout et découvrit un petit bouquin portant l’inscription « Grimm » qui évoqua quelques souvenirs sans vraiment retenir son attention, un petit avion en plastique, des cailloux colorés, des cartes de joueurs de baseball…

      « Hey ! Mon père l’a celle-ci ! …Et celle-là aussi mais je l’ai mangée quand j'avais huit ans. Samuel avait fait une connerie et je devais en faire une plus grosse pour étouffer l'affaire donc… » fit-il remarquer distraitement, continuant son brassage « C’est des photos ça ? C’est qui dessus ? »

    Il déposa la boite sur le bureau de l’étudiante pour s’emparer des clichés et les observer ; Après quelques instants, Casey le rejoignit.

....................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 19
Logement : 04, Washington Street
Emploi : Etudiante en Lettre
Nombre de messages : 271

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I don't wanna know
Autres comptes: Logan, Charlie, William
MessageSujet: Re: 07. I have no idea what I'm doin' here, but...since I'm here, maybe we could try someting together... [Aidan, Casey & Joshua]   Lun 03 Sep 2012, 23:04

    Aucun commentaire sur sa musique. Bon… le message était assez clair. Ce n’était vraisemblablement pas son genre du tout. Du moins, c’est ainsi qu’elle interpréta son silence car si le jeune homme avait aimé sa chanson il le lui aurait fait immédiatement savoir en piaillant son contentement et en faisant tout un tas de remarque. Elle était un rien déçue, parce qu’elle tenait beaucoup à cette musique et qu’elle aurait apprécié qu’ils aient ce point-là en commun. Elle préférait tout de même le silence à l’une ou l’autre remarque négative qu’il se garda bien de faire, fort heureusement.

    Au lieu de ça, le jeune homme poursuivait son exploration. Mises à part quelques boîtes de jeux de sociétés oubliés, quelques trucs plus encombrants, et quelques paires de chaussures rangées dans leurs boîtes, il n’y avait pas grand-chose de rare rangés là-dessous. Du moins c’est ce qu’elle croyait, ses yeux verts rivés sur l’écran de son ordinateur. Lorsqu’elle s’aperçu qu’elle avait tord il était déjà trop tard, et Aidan avait mit la main sur la boîte en fer qu’elle et Demitri avaient trouvé dans les décombres de son ancienne maison, au sous sol.

    Quel sale petit fouineur ! Elle avait totalement occulté cette trouvaille ces derniers temps. Avec Demi partit de toute façon, quel intérêt de s’y pencher de plus près ? D’un geste vif, elle tenta de lui reprendre l’objet des mains mais Aidan fut plus rapide encore et s’écarta rapidement, un petit sourire vainceur sur les lèvres.

    Il n’y avait rien de fondamentalement top secret mais Casey n’avait pas spécialement envie de s’expliquer là-dessus, de se remémorer l’étrangeté de cette soirée-là, d’évoquer Demi avec qui les choses s’étaient fort mal terminées, et de subir une éventuelle avalanche de question de la part de son visiteur. D’un autre côté, elle savait que son esprit de contradiction le pousserait à être plus fouineur encore si jamais elle se fâchait. De toute façon, qu’il ouvre et regarde, elle n’aurait cas lui mentir sur les passages dont elle n’avait pas envie de parler. La mine un peu morne, elle se contenta donc de pousser un bref soupir agacé et d’afficher une moue sceptique tandis qu’il farfouillait déjà dans le contenu de la vieille boîte.

    « Bah oui tu le vois bien que ce sont des photos » maugréa l’adolescente en se remettant sur ses jambes pour venir se poster à ses côtés « C’est mon père avec quelques uns des voisins. Quand ils étaient petits. Tu vois là, c’est lui, et là c’est Declan. Le shérif » précisa-t-elle en désignant deux petits garçons en culottes courtes assis à une table dans un grand jardin « Sur une autre on voit mes grands-parents aussi. C’est ici, c’est a ça que ressemblait la ferme avant»

    Elle lui laissa quelques secondes de plus pour scruter les clichés en questions avant de lever les yeux au ciel.

    « T’as fini de regarder ? » sur un ton qui voulait plutôt dire « bon referme ça maintenant et remets-le où tu l’as trouvé »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

A million miles from home, I'm walking ahead ; I'm frozen to the bones, I am.

Age du perso : 20
Logement : 08, East Jefferson Street
Emploi : _
Nombre de messages : 1896

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Aahron, Kathleen & Nathaniel
MessageSujet: Re: 07. I have no idea what I'm doin' here, but...since I'm here, maybe we could try someting together... [Aidan, Casey & Joshua]   Mar 04 Sep 2012, 13:16

    Aidan observa les clichés avec une attention particulière. Quelque chose venait de s’activer quelque part en lui. C’était un sentiment encore primitif et indécis, mais il sentait qu’il tenait plus que quelques photos dans ses mains, sans parvenir à savoir d’où lui venait cette idée. Sans réussir non plus à comprendre ce qu’il pouvait bien y avoir à trouver là-dedans.
    Pourtant c’était ce qu’il faisait, tandis que son regardait scannait chacune des photographie avec soin : il cherchait quelque chose. Un détail, une personne, un lieu, un regard, n’importe quoi qui pourrait l’aider à…à… Il n’en savait rien, mais c’était important.

      « T’as fini de regarder ? »
      « Non » marmonna-t-il distraitement, faisant repasser les clichés une fois encore devant ses yeux, un par un, plus lentement cette fois pour ne rien manquer

    Des gens installés à table, des enfants, des gens qui ressemblaient à d’autres et qu’il pouvait plus ou moins identifier. Des Redd, des Spelling, la famille de Casey, une dame qui ressemblaient à l’épicière et puis… Et puis ce petit garçon avec William. Ce petit garçon qui avait des traits familiers avec Demitri. Ce petit garçon qui en grandissant était devenu ce type qu’il avait vu au cimetière. Ce type qui était rentré à l’intérieur de sa tête pour foutre le bordel dans sa vie.

      « C’est lui » souffla-t-il simplement, rapprochant le cliché de son visage, le scrutant comme s’il s’attendait à le voir s’animer tout à coup

    On y voyait des Redd, le véto reconnaissable à sa paire d’yeux globuleux, l’autre à sa moue indifférente et son regard mesquin (Nathaniel) et puis Declan, plus rouquin que jamais, bras dessus, bras dessous avec un gamin aux yeux pénétrant qui devait être William dans son jeune âge, et de l’autre côté, pendu à son bras gauche : Jimmy.

    Aidan s’arracha enfin à sa contemplation, la bouche affreusement sèche, les yeux écarquillés.

      « C’est…c’est le père de Demitri ça »

    Sa phrase était entre l’interrogation et l’affirmation et, n’écoutant finalement même pas ce que Casey lui répondit, il alla vider le contenu de la boite sur le drap de la jeune fille qui protesta. La niant toujours, il rejeta la boite métallique un peu plus loin et reprit ses fouilles, l’œil brillant et le cœur battant.
    C’était ça. C’était ce qu’il cherchait. Cette boite que Casey cachait sous son lit et contenait des photos de son père ne lui appartenait pourtant pas. Il le savait maintenant et chaque contact avec les objets divers étalés sous ses yeux le lui confirmait. Il pouvait presque voir des images apparaître devant ses yeux. Jimmy ramassant ses cailloux, Jimmy Browning jouant avec un dinosaure amputé d’une patte, Jimmy faisant voler son petit avion dans toute la maison, porté par son propre père que le lui faisait faire, Jimmy invitant une fille à un match, Jimmy présentant ses soldats de plombs à William et Declan qui en crevaient de jalousie…
    Et puis d’une main tremblante, il saisit le carnet qui s’était trouvé au fond de la boite. C’était ça. Il le sentit dès que ses doigts effleurèrent la première page.

      « C’est pas à toi » lâcha-t-il d’une voix lointaine, presque accusatrice, ouvrant le carnet pour le feuilleter et trouver la page qui l’intéressait vraiment « O spectacle, ainsi meurt ce que les peuples font, qu’un tel passé pour l’âme est un gouffre profond… Ca veut dire quoi ? » demanda-t-il en sortant enfin de son état de transe passager pour se tourner vers Casey qui l’observait, debout à côté du lit sur lequel il s’était assis


....................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 19
Logement : 04, Washington Street
Emploi : Etudiante en Lettre
Nombre de messages : 271

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I don't wanna know
Autres comptes: Logan, Charlie, William
MessageSujet: Re: 07. I have no idea what I'm doin' here, but...since I'm here, maybe we could try someting together... [Aidan, Casey & Joshua]   Jeu 06 Sep 2012, 14:23

    Casey n’avait pas capté tout de suite le changement d’attitude du jeune homme. Elle lui avait demandé s’il avait terminé, il l’avait envoyé baladé d’un non évasif, du coup, elle s’était contenté de croiser les bras sur sa poitrine d’un soupir légèrement exaspéré, levant les yeux au ciel pour laisser passer quelques secondes d’attente laborieuse. Pourtant, le silence s’étira qui attira de nouveau son attention sur Aidan. D’une moue amusée et taquine il était passé maintenant à une mine concentrée, peut-être même un rien fasciné vu la manière dont il triturait avidement les quelques clichés que renfermait la boîte. Le froncement de ses sourcils n’avait rien à voir avec la moindre contrariété pourtant, il cherchait quelque chose, c’était plutôt évident, ce qui ne manquait pas d’interpeller la jeune femme, voir de la mettre un rien mal à l’aise.

    Un malaise qui prit tout son sens au moment où le garçon reprit la parole pour désigner sur l’une des photos le père de Demitri. Les battements de son cœur s’accélérèrent un rien et elle mit quelques instants à savoir pourquoi la réaction d’Aidan lui procurait une telle sensation. Pourtant il suffisait de se remémorer la dernière soirée qu’ils avaient passés tous ensemble et qui avait fait fuir Demitri du village. La soirée où ils s’étaient enfoncés dans le sous-bois du parc pour y faire du spiritisme. La soirée où Aidan avait dit toutes ces choses étranges, qu’elle avait elle-même un peu occulté, faute de savoir quoi en penser exactement…

    Comment pouvait-il savoir qu’il s’agissait de Jimmy ? Il était mort il y a des années déjà, ils ne s’étaient jamais rencontrés, n’avaient aucun lien l’un avec l’autre. D’autres photos peut-être ? Est-ce que quelqu’un lui avait déjà montré des clichés de Jimmy Browning enfant ? Non, c’était trop improbable… pourtant Aidan avait tout à fait raison, c’était bien le père de Demi sur la photo, avec son père et le shérif.

    « Et alors ? » marmonna l’adolescente, pleine de méfiance « Qu’est-ce que ça peut bien te faire que ça soit son père ? Pourquoi tu t’intéresse à lui ? C’était pas déjà suffisant ton petit numéro de voyant l’autre jour ? »

    A vrai dire elle ignorait encore elle-même ce qu’elle pensait de ce qui s’était passé dans le parc ce soir-là. La logique lui soufflait que c’était une mauvaise blague, de très, très mauvais goût, qui aurait mérité une punition, qui avait fait beaucoup de peine à Demi certainement, et qui l’avait fait fuir aussi ! D’un autre côté, il y avait ce doute, et c’était de ce doute que provenait tout son malaise.

    Au final Aidan ne répondit pas du tout à ses questions, et enchaina simplement comme si elle n’avait rien dit, la faisant soupirer d’exaspération une fois de plus. Levant les mains au ciel, elle les laissa retomber mollement d’un mouvement interrogatif.

    « Merde Aidan t’es lourd parfois. Soit tu t’explique, soit tu me rends mes photos, parce que figure-toi que SI, ces photos sont à moi. Elles le sont depuis que t’as fais fuir Demitri en faisant semblant de parler pour son père mort ! » en lui arrachant le carnet des mains, espérant que la dureté de ces mots le sorte de son étrange torpeur et l’oblige à lui accorder ne serait-ce qu’un peu de crédit, et d’explications par la même occasion…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

A million miles from home, I'm walking ahead ; I'm frozen to the bones, I am.

Age du perso : 20
Logement : 08, East Jefferson Street
Emploi : _
Nombre de messages : 1896

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Aahron, Kathleen & Nathaniel
MessageSujet: Re: 07. I have no idea what I'm doin' here, but...since I'm here, maybe we could try someting together... [Aidan, Casey & Joshua]   Jeu 06 Sep 2012, 15:09

    Il fronça les sourcils, ne comprenant d’abord pas très bien pour quelles raisons elle l’agressait cette fois-ci. Il avait juste posé une question. Une petite question de rien du tout, et la voilà qui le cinglait et lui jetait un regard furieux. Et en prime, elle lui arrachait le carnet des mains, le laissant sans voix.
    Il ouvrit pourtant la bouche une première fois, puis la referma.
    Peu à peu, sa surprise fit pourtant place à un sentiment d’agacement qui répondait à celui de la fille du maire. De toute façon avec elle, c’était toujours de cette manière là que ça terminait ! C’était à se demander pourquoi Aidan insistait tant pour chaque fois retourner la voir et se faire marcher sur les pieds et traiter comme un étranger qui dérange.

      « Oh va chier ! Le seul numéro que j’ai jamais fait devant toi, c’était au pique-nique, quand j’étais sur la putain de scène, Casey et tu le sais très bien ! Je réfléchis pas toujours beaucoup avant d'agir, j'suis impulsif mais je suis pas quelqu'un de méchant et je ferai jamais un truc comme ça ! Pas après... Je ferai jamais un truc aussi dégueulasse à quelqu'un ! »

    N’avaient-ils pas déjà eu cette conversation en plus ? Dans le fond de son jardin, bien sûr que si et Aidan s’en souvenait très bien ! Elle était venue le voir pour savoir comment il allait et ils étaient tombés d’accord sur le fait qu’il n’avait jamais voulu faire de mal à Demitri ! Bon sang il ne se souvenait même pas de ce qui s’était passé et de ce qu’il avait pu dire cette nuit-là. Et puis aller au parc n’avait pas été son idée !
    Pourquoi revenir là-dessus maintenant ? Parce que ça l’arrangeait bien d’avoir quelque chose à lui reprocher, tout bêtement. Il avait fouillé dans ses affaires alors elle se vengeait de manière puérile.

      « J’ai pas voulu faire fuir ton p’tit copain, OK ? »

    Mais il avait effectivement fait parler son père mort, malgré lui. Bon, d’accord, peut-être que ça avait assez chamboulé l’adolescent pour qu’il ne veuille plus remettre les pieds à Grayson mais…

    Son air coléreux s’effaça tout à coup pour laisser place à l’étonnement. Alors c’était ça en fait le truc… A cause de son "petit numéro" absolument pas prémédité et dont il n’avait pas le moindre souvenir, Casey s’était vue privée du type qu’elle voulait serrer. Il l’avait privé de son amourette de vacances et c’était pour CA qu’aujourd’hui elle le traitait aussi mal !
    Elle était amoureuse de Demitri et il l’avait tellement fait flipper qu’il ne voulait plus la voir, du coup elle le blâmait lui parce que c’était tellement plus facile comme ça !

      « Tu crois que j’ai fait ça exprès ? Tu crois que j’ai fait ce truc au parc pour faire partir ton mec parce que…j’étais jaloux ou une connerie du genre ? » demanda-t-il, adoptant pourtant un ton un rien plus doux « Tu crois que j’ai simulé un malaise et toutes ces conneries pour avoir le champ libre ? Si c’est ça ma grande, va falloir que tu t’regardes dans une glace parce que franchement, tu vaudrais pas toute cette peine ! »

    …C’était la chose la plus stupide qu’il ait jamais dite à qui que ce soit de toute sa vie…
    Sans compter que l’histoire du journal lui revint en mémoire à peine sa phrase prononcée. Vouloir se venger de Demitri pour ça aurait eu plus de sens que cette histoire de jalousie stupide et sans fondement. Ca ne tenait pas la route une seule seconde, c'était sorti d'absolument nul part et ils le savaient tous les deux. Du moins vu la tête qu’il tirait maintenant, Casey devait avoir compris qu’il se sentait miséreux et vraiment stupide et qu'il regrettait déjà ses propos.

....................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 19
Logement : 04, Washington Street
Emploi : Etudiante en Lettre
Nombre de messages : 271

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I don't wanna know
Autres comptes: Logan, Charlie, William
MessageSujet: Re: 07. I have no idea what I'm doin' here, but...since I'm here, maybe we could try someting together... [Aidan, Casey & Joshua]   Dim 09 Sep 2012, 02:17

    La réaction plutôt virulente d’Aidan la prit au dépourvu, et ce même si au final elle s’était attendue à cela. Elle avait voulu le faire réagir, c’était chose faite ! Le souci restait que malgré les apparences, Casey était loin d’être à l’aise dans ce genre de situation. Elle n’avait pas le sang froid ni de son frère ni de son père et maintenant que le ton montait pour de bon, elle sentait le rouge lui monter aux joues et les battements de son cœur s’affoler un rien. Pas qu’Aidan fut particulièrement impressionnant, qu’il soit en colère ou pas, c’était plutôt la dispute elle-même et peut-être aussi, ses conséquences qui l’intimidaient. S’il y avait pourtant une chose qu’elle avait hérité de son père, c’était la fierté, et cette capacité aussi, à dissimuler ses émotions fortes derrière une mine plus ou moins neutre. Plus ou moins… car elle avait encore à s’affiner concernant cette partie-là aussi malheureusement. Elle se renfrogna donc, soutenant son regard aussi fixement qu’elle le pouvait, croisant ses bras sur sa poitrine comme pour se donner plus de contenance.

    Son air était buté mais à l’intérieur pourtant c’était le doute qui régnait en maître. Aidan avait l’air tellement sincère lorsqu’il affirmait que ce qui s’était passé durant leur stupide séance spiritisme n’était pas rien qu’une mauvaise blague faite à Demitri. Et plus que ce qu’il disait, c’est ce qu’il n’avait pas dit qui la faisait douter autant. « Pas après… ». Seule, elle en déduisait qu’il avait voulu évoquer la propre mort de ses parents, et donc son incapacité à rire de la mort du père d’un autre.
    Elle n’aurait pas demandé mieux que de le croire pourtant, le croire signifiait croire que le père de Demi avait réellement parlé à travers lui ! Et ça c’était… eh bien tout bonnement impossible…
    Non ?

    Peut-être pas si impossible que ça après tout. Ayant vécu toute sa vie à Grayson, elle n’en n’était pas à sa première histoire de fantôme. Il y en avait plein le village, des histoires de ce genre. Peut-être pas exactement de ce genre ! Mais qui mêlaient l’occulte ? Ca oui. Elle n’avait que peu de souvenirs de ses grands-parents paternels, mais elle avait en mémoire quelques flashes de sa grand-mère et des anecdotes un peu flippantes qu’elle aimait bien raconter à son frère et elle lorsqu’ils étaient petits.

    Ce n’était pourtant pas assez pour le rendre crédible et la suite la dissuada de toute façon de se poser plus de questions. Aidan était un crétin fini qui ne méritait même pas qu’elle ressente la moindre once de doute à ce sujet ! Un petit idiot égoïste et méchant qui allait se faire une joie de repartir comme il était venu pour ne plus jamais revenir la tourmenter ! La mine à la fois étonnée et outrée qu’elle arborait maintenant devait d’ailleurs parler pour elle…

    Casey tentait tant bien que mal de n’pas se laisser submerger par la colère, et de n’pas se mettre à hurler, ce qui aurait alerté toute la maisonnée et aggravé les choses à n’en pas douter. Mais c’était un effort prodigieux qu’elle devait fournir. Elle hésitait. Le gifler ? Se détourner pour se jeter sur son lit et pleurer de rage et de honte ? Lui cracher quelque chose de particulièrement méchant au visage ? Elle n’avait même pas d’idée !

    « … va t’en » finit-elle par articuler d’une voix devenue un peu rauque.

    Puis elle se détourna brusquement, jeta le carnet sur son lit avant de s’y assoir et d’agripper son ordinateur pour le poser sur ses genoux et avoir l’air très occupée.
    C’était nul et honteux comme réaction, d’ailleurs elle devait ressembler à une stupide tomate, mais comme dit plus haut, elle manquait encore de pratique.

    « Si tu t’en vas pas… j’appel mon frère »

    Elle se maudissait de n’pas réussir à garder sa superbe et d’en arriver à une réaction aussi basse, elle se maudissait aussi de voir ses trembler, et de sentir son front se couvrir une fine pellicule humide, mais son coup de sang ne lui laissait pas d’autre choix, et pour ne rien cacher, ce débile profond lui avait faire de la peine et c’était ça surtout, qui la déstabilisait autant, pas la colère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

A million miles from home, I'm walking ahead ; I'm frozen to the bones, I am.

Age du perso : 20
Logement : 08, East Jefferson Street
Emploi : _
Nombre de messages : 1896

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Aahron, Kathleen & Nathaniel
MessageSujet: Re: 07. I have no idea what I'm doin' here, but...since I'm here, maybe we could try someting together... [Aidan, Casey & Joshua]   Dim 09 Sep 2012, 15:57

    S’en aller ? Pas besoin de lui dire deux fois, il en était arrivé à la conclusion que c’était tout ce qui lui restait à faire. Fuir, la queue entre les jambes, sa fierté sous le bras, s’il parvenait à en retrouver ne serait-ce qu’un fragment dans la chambre de Casey…
    Qu’est-ce qui lui avait prit de réagir de cette manière ? Et le pire, c’est qu’il l’avait fait juste après avoir assuré à la jeune fille que faire de grands numéros n’était pas son genre et qu’il ne s’adonnait à ce genre d’action que sur une scène. Il se connaissait pourtant et il savait qu’il était en perpétuelle représentation. Ca la fichait vraiment mal. Ca l’affichait totalement.

    Malgré tout, la fille du maire fut obligée de le relancer et de lui demander de partir une seconde fois. Aidan était resté paralysé, partagé entre l’envie de fuir et celle de rester planter là pour lui tenir tête. Pas simplement par fierté, mais parce que son instinct le lui dictait. Il avait quelque chose à faire ici, quelque chose en rapport avec ce carnet et cette boite qui avait appartenue au père de Demitri.
    Il voulait connaître le fin mot de toute cette histoire puisque même s’il ne se souvenait pas de ce qui s’était passé, c’était à LUI que tout ça était arrivé. Demitri en avait souffert, mais à une certaine échelle lui aussi. Parce qu’il s’était effectivement donné en spectacle malgré lui et que depuis, tous les jeunes ayant participé à l’évènement le traitait bizarrement, voir ne lui adressait plus la parole, comme c’était le cas de Sacha.
    Il estimait avoir droit à certaines réponses.

      « Vas-y, appelle-le, si tu crois qu’il me fait peur » répliqua le jeune homme en retrouvant son aplomb « J’ai grandi avec trois frangins moi, plus costaud et vicieux que Joshua au cas où t’es pas remarqué ! Alors vas-y, appelle-le, parce que je bougerai pas d’ici tant que tu m’auras pas expliqué pourquoi t’as tout ça sous ton lit ! »

    Parce qu’effectivement, il y avait de quoi se poser des questions. Qu’est-ce qu’une adolescente faisait avec les affaires d’un gosse -un gosse qui avait vieilli, fondé une famille et puis qui était mort- qui n’était même pas de sa famille sous son pieu ? Pourquoi n’avait-elle pas voulu qu’il y touche ?
    Et puis il y avait ce carnet. Julie lui avait parlé de quelque chose comme ça lorsqu’elle avait retranscrit plus ou moins la scène qui s’était jouée au parc. Un journal avait-elle dit… mais peut-être que l’esprit du Jimmy parlait de ce carnet en fin de compte.
    Son ex-petite amie avait parlé de recherches, d’une enquête, de sacrifice et d’enjeu dépassant l’adolescent…

      « Je bougerai pas tant que tu m’diras pas tout c’que tu sais ! Parce que j’me rappelle de rien de ce qui s’est passé là-bas ce soir là, mais toi si ! Et j’ai l’impression…je SAIS que t’es au courant de certains trucs ! Alors dis-moi pourquoi t’as tout ces trucs avec toi et c’que c’est cette histoire de recherches ou je sais pas quoi que Jimmy voulait que Demitri arrête de poursuivre »

    La musique se termina à ce moment et un silence de plomb tomba dans la chambre de l’étudiante en Lettres.

....................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 19
Logement : 04, Washington Street
Emploi : Etudiante en Lettre
Nombre de messages : 271

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I don't wanna know
Autres comptes: Logan, Charlie, William
MessageSujet: Re: 07. I have no idea what I'm doin' here, but...since I'm here, maybe we could try someting together... [Aidan, Casey & Joshua]   Lun 10 Sep 2012, 01:34

    Hin ! Alors là, Casey lui aurait bien rit au visage si elle n’avait pas craint d’exploser plutôt en sanglot à la place. Elle se détestait d’être aussi idiote et d’avoir autant de mal à garder son sang froid, mais pour le moment c’était simplement plus fort qu’elle et le pire, c’est que chaque fois qu’Aidan ouvrait la bouche c’était pour aggraver son cas, et le sien par la même occasion.
    N’en restait pas moins vrai que si le jeune homme pensait pouvoir avoir le dessus sur son frère, il se fourrait profondément le doigt dans l’œil. Aidan avait trois frères aînés d’accord, ça avait certainement joué sur sa capacité à se défendre. Mais elle l’avait vu à l’œuvre à la ferme, pas dégourdi, pas très adroit, pas vraiment volontaire, presque précieux parfois. S’ils s’étaient affrontés sur une scène pour un spectacle de danse, Aidan aurait eu le dessus à coup sûr, mais pas ailleurs…
    Surtout que Casey savait pertinemment de quoi son jumeau était capable, surtout lorsqu’il s’agissait de la défendre…

    Quoi qu’il en soit elle n’en n’était pas encor là, et il la mettait tellement hors d’elle qu’elle allait de toute façon finir par le frapper elle-même. Quel infâme toupet ! Elle le savait culoté depuis un petit moment déjà, mais à ce point-là ? C’était tout bonnement détestable. Il se pointait sans prévenir, investissait son espace vital, s’affalait sur son lit… non mais pourquoi était-elle entrain de penser à tout ça au lieu de le dire à voix haute ?! Il ne méritait pas mieux !!

    La mâchoire de Casey se durcit et ses yeux se plissèrent en deux fentes coléreuses. Peu à peu d’ailleurs la colère prenait le dessus sur sa sensibilité idiote et inutile.

    « Donc si je comprends bien Aidan : tu débarque chez moi sans prévenir, tu investis ma chambre, tu te vautre sur mon lit, tu fouille dans mes affaires, t’insinue n’importe quoi, ensuite tu m’insulte !! Et maintenant tu espère sincèrement que je vais te raconter mes soit disant p'tits secrets ?! T’es là depuis même pas dix minutes et j’ai déjà envie de te gifler ! Je n’pense pas que tu sois en mesure d’exiger quoi que ce soit ! Et si vraiment c’est ça que tu veux d’moi, alors il faudrait que tu apprennes à demander les choses comme un être humain normal ! » s’exclama-t-elle avec un brin de hargne dans la voix.

    Elle n’avait pas coutume de monter le ton, ce n’était pas quelque chose qui se faisait dans cette maison, mais pour le coup, difficile de faire autrement.
    D’ailleurs elle agrippa un tout petit nounours qui reposait sur sa table de chevet à côté de son réveil matin pour le lui balancer en plein dans le front. Un ‘pouet’ plus tard et le petit cheval retombait sur le parquet de sa chambre.

    « Et c’est moi qui dois me regarder dans un miroir ? Regarde-toi toi-même espèce de fou furieux ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

A million miles from home, I'm walking ahead ; I'm frozen to the bones, I am.

Age du perso : 20
Logement : 08, East Jefferson Street
Emploi : _
Nombre de messages : 1896

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Aahron, Kathleen & Nathaniel
MessageSujet: Re: 07. I have no idea what I'm doin' here, but...since I'm here, maybe we could try someting together... [Aidan, Casey & Joshua]   Lun 10 Sep 2012, 12:20

    Bon ben, forcément! dis comme ça il avait pas l’air tout à fait crédible et passait pour un gros rustre, mais il fallait remettre un peu les choses dans leur contexte. Il était venu la voir plein de bonnes intentions mais elle l’avait directement traité comme à son habitude : comme un moins que rien venu lui faire la leçon. Ca n’était pas vrai et ça n’était pas juste. Aidan était venu passer du temps en sa compagnie et elle l’avait obligé à se montrer un peu…disons impoli. Mais le terme lui paraissait encore trop fort quand il pensait au fait qu’il s’était simplement installé sur un lit.
    Et puis si elle avait voulu cacher sa boite aux yeux du monde, très franchement, le dessous de son lit n’était pas le meilleur endroit ! C’était presque une invitation à la violation de son intimité. Même pas la sienne d’ailleurs puisque ce coffret métallique avait appartenu à Jimmy.
    Bon par contre effectivement, il l’avait un peu insultée. Pas vraiment insulté mais il lui avait fait une remarque idiote sur son physique, comme ça en passant, gratuitement. Il comprenait qu’elle puisse être froissée mais au fond, qu’est-ce que ça pouvait bine lui faire ? Puisque de toute façon, elle ne l’aimait pas ! Elle lui faisait sentir qu’il n’était pas le bienvenue dans son précieux village de dégénérés depuis le tout premier jour de leur rencontre et elle venait pinailler parce qu’il lui avait dit de se regarder dans une glace ?

      « Oh redescends donc de tes grands chevaux, ma belle ! J'sais que l'équitation c'est ton truc, mais t'as pas d'leçon à m'donner ! »

    Voilà, il lui disait qu’elle était belle, elle allait être contente maintenant et arrêtez de l’emmerder avec ses histoires de gamine ?

      « Si t’es pas fichue de m’renseigner, j’irai directement voir Demitri, je sais où l’trouver j’te signale ! Sa mère travaille dans un musée PUBLIC ! Mais j’suis pas certain qu’il réponde non plus vu que son père mort est venu jouer les marionnettistes l’autre fois ! Je sais qu’il veut plus revenir à cause de ça et que ça lui ferait de la peine et c’est la SEULE raison pour laquelle je m’adresse pas directement à lui ! Alors… si t’es son amie, t’as qu’à me répondre pour lui éviter ce genre de… dérangement » lança-t-il sur un ton de défi pourtant peu assuré « Et puis MERDE, Casey va t’faire foutre je demande ça comme je peux ! Tu crois que ça m’amuse de parler de ça avec toi et d’avoir BESOIN de le faire parce que j’me souviens de rien ? Tu crois que j’le vis comment qu’un type que j’connais pas et qui est censé être MORT soit venu faire mumuse dans ma tête et parler avec MA bouche à son fils qui me déteste comme tout le reste d’entre vous hein ? Tu crois que j’me sens pas un peu merdeux déjà ? Tu crois que ça m’amuse toute cette situation ? Pour qui tu m’prends au juste ? » s’exclama-t-il, affichant une grimace entre la colère et le dégout « Tu crois que ça m’amuse d’être ici tout court ? Que j’préfèrerai pas m’étaler sur MON putain de lit à Cleveland ? J’veux PAS être ici ! J’vous déteste tous et j’en ai MARRE de rien comprendre à ce qui m’arrive, à ce qui se passe ici et j’en ai ma CLAQUE d’avoir à faire à des gens muets comme des tombes et plein de secrets ! Vous m’faites tous CHIER avec vos secrets ! »

    Et pour la forme, il s’était penché pour ramasser la peluche ridicule qu’elle lui avait ridiculement jeté dessus et avait ridiculement cogné son front, pour la jeter au travers la pièce dans un geste tout aussi…ridicule.
    Ca ne l'avait même pas soulagé et il avait toujours autant envie de frapper dans quelque chose ou quelqu'un, et de se laisser aller à pleurer comme un gosse. C'était n'importe quoi. Et c'était comme ça chaque fois qu'ils se retrouvaient. A se demander pourquoi il insistait de cette manière ! Pour se ridiculiser encore un peu plus ? Possible...

      « Mes parents sont morts ici et on sait toujours pas comment, on sait toujours pas pourquoi, on sait même pas où ils sont ! Personne répond à nos questions ! Personne y répond VRAIMENT ! On nous sort toujours le même discours ridicule sur un accident de voiture foireux, c'est débile ! Et puis maintenant un type mort vient transmettre des messages chelous en utilisant MON corps et je sais toujours pas pourquoi ! Alors excuse-moi d'être un peu fou furieux mais là j'suis un tout p'tit peu à bout, tu piges ? »

    Mais il savait comment.
    Ce qu'il se garderait bien d'expliquer à Casey. il en avait déjà un peu trop dit. Et ses yeux larmoyants étaient en train de le trahir. Agacé et honteux, il se détourna et voulu faire mine de regarder par la fenêtre. Sauf que le volet était évidemment fermé...
    Situation gênante, acte 789 de sa vie...

....................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Logement : 04, Washington Street
Nombre de messages : 29

ABOUT YOU.
What's going on here ? :
Autres comptes: Sacha Ravensberry
MessageSujet: Re: 07. I have no idea what I'm doin' here, but...since I'm here, maybe we could try someting together... [Aidan, Casey & Joshua]   Mer 12 Sep 2012, 16:36

Joshua était posé dans sa chambre, pas par goût il préférait largement être à l’extérieur, mais à cause de la chaleur écrasante. Ses virées dans les bois devraient attendre le couvert de l’obscurité ce qui finalement n’était pas pour lui déplaire.
Allongé sur son lit le jeune homme laissait vagabonder ses pensées, il était focalisé sur son entrevue de la veille avec son mentor. Chaque nouvelle rencontre apportait son lot de découvertes, de questionnements, de fascination mais aussi de dégoût et il devait bien l’avouer d’un peu de crainte.

Il admirait cet homme mais le sentait et le savait prêt à tout. Il en était là de ses réflexions philosophiques quand des éclats de voix en provenance de la chambre de Casey lui firent tendre l’oreille. Dans cette maison quand ça gueulait c’était généralement dans sa piaule à lui, pas l’inverse… D’autant que ça n’était même pas leur chère et idiote petite maman puisque c’était une voix de mec.
Trois secondes de plus pour déterminer qu’il ne s’agissait pas de celle de papa poule le magnifique et Joshua était sur pied.

Il enfila un jean à la va vite n’ayant pas envie de débarquer en pleine engueulade avec juste son caldé sur le cul. Il en était à refermer le bouton dans leur salle de bain commune quand ce fut au tour de sa sœur d’élever la voix. Ça c’était vraiment bizarre et rare. Le jeune homme serra les poings déjà décidé à en découdre quoi qu’il puisse trouver derrière cette putain de porte.
La porte était fermée mais il parvint à l’ouvrir sans le moindre bruit. Juste à temps pour découvrir Aidan Donnely en train de pignouser comme une collégienne auprès d’une Casey manifestement sous pression. C’était vraiment pratique cette entrée dérobée dans la chambre de sa sœur. Ils n’étaient pas du même sexe mais ils étaient jumeaux et du coup partager une salle de bain était tout a fait logique à leurs yeux, d’autant qu’ils pouvaient l’un comme l’autre, s’y enfermer sans problème, en fermant la porte de communication.

Joshua respira tout de même mieux. Il y’avait bien pire dans ce village à affronter qu’Aidan.
Il se trouvait dans son dos et quand le blond eut finit son discours se fut sa voix qu’il entendit en lieu et place de celle de Casey.

« Oui, je pense qu’on a pigé. »

Le blond se retourna et Joshua le gratifia d’un regard noir. On pouvait y lire de la colère, de la rage même et sans doute aussi de la haine. Il se contrôla pourtant en serrant les poings deux ou trois fois, retrouvant son apparence lisse. Joshua était ainsi, comme la surface d’un lac, sur lequel tout semblait glisser. Un lac dont la surface charmante dissimulaient des profondeurs moins recommandables. On pouvait sentir le danger quand il était ainsi à cran. Comme une putain de cocote sur le point d’exploser.

« Maintenant tu vas te calmer et baisser d‘un ton si tu ne veux pas que je te passes par la fenêtre. »

Joshua ne savait pas ce qui était la cause de cette embrouille mais il s’en foutait, de toute façon sa sœur avait forcément raison. Déjà parce que c’était un Donnely et surtout parce que c’était Casey. Même quand elle avait tort, du reste, il prenait son parti.
Il l’avait toujours fait, et le ferait toujours, en tout cas tant qu’elle le laisserait faire. Voilà qu’il en revenait à ses angoisses sans pouvoir s’en empêcher..
Que se passerait il entre lui et Casey? Comment réagirait elle quand elle saurait? Déjà il y’avait ce flottement entre eux… Allait elle le rejeter? Cette simple pensée lui tordait les tripes et il s’avança vers Aidan l’air menaçant. Voilà un couillon qui allait lui servir d’exutoire s’il avait ne serait ce que l’idée d’ouvrir sa gueule de façon inadéquate.

« Ca va, Cas'? »

Il ne s'était pas retourné pour la regarder mais l'assurait de son soutien. De toute façon le son de sa voix suffirait à le renseigner et pour le moment il tenait ce branleur à l'oeil, n'attendant qu'une excuse pour le frapper. Faire mal à quelqu'un serait un vrai baume sur les tortures que Nathaniel faisait subir à son esprit déjà malade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 19
Logement : 04, Washington Street
Emploi : Etudiante en Lettre
Nombre de messages : 271

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I don't wanna know
Autres comptes: Logan, Charlie, William
MessageSujet: Re: 07. I have no idea what I'm doin' here, but...since I'm here, maybe we could try someting together... [Aidan, Casey & Joshua]   Mer 12 Sep 2012, 17:44

    Casey avait immédiatement regretté de s’être laissé emporter de cette manière. Pas vraiment parce qu’elle craignait pour la sensibilité d’Aidan. Certainement pas ! Plutôt parce que lorsque l’on cédait à la colère, les barrières avaient tendance à tomber et on faisait et disait des choses, soit qu’on ne pensait pas, soit qu’on pensait mais qu’il aurait mieux valu garder pour soi. De plus, la colère lui donnait toujours l’impression d’avoir ouvert une fenêtre indiscrète sur elle-même, qui la mettait mal à l’aise.

    Cela dit, de son côté, Aidan ouvrait tellement de fenêtres indiscrètes sur ses pensées qu’il était presque idiot d’avoir l’impression de s’être trop dévoilée. Elle ne comprenait pas comment il faisait pour exploser et tout déballer de la sorte. Elle-même aurait été pire que mortifiée d’un jour livrer autant de choses sur elle, juste comme ça, au détour d’une dispute. Il mettait ses tripes à l’air à la première occasion et ça avait le don incroyable de la déstabiliser complètement…

    Sans oublier que la teneur de ses paroles ne la laissait pas non plus indifférente. Il avait réellement, sincèrement l’air de ne se souvenir de rien, d’avoir vraiment oublié ce qu’il avait dit à Demitri le soir de leur stupide séance de spiritisme. Ca la contrariait la l’interpelait en même temps. Sa logique aussi, qu’elle avait crue et réaliste malgré son tempérament de rêveuse, lui soufflait qu’il était impossible qu’un fantôme ait parlé au travers de sa bouche. Pas qu’elle ne croyait pas aux esprits plutôt… pourquoi lui ? Pourquoi eux ? Pourquoi ? C’était inconcevable selon les idées reçues de la société, parce qu’un fantôme ça n’existait pas… point.
    Non ?

    Si, pourtant elle doutait, et sa logique était en colère contre Aidan de réussir à la faire douter sur un truc aussi fondamental que ça. Soit il n’arrivait vraiment pas à assumer sa blague stupide et en faisant des tonnes pour se couvrir… soit c’était vrai. Et impossible de se départager.

    L’entrée de son frère l’empêcha d’avoir à se creuser sur une réponse à fournir à Aidan. Elle l’avait perçu avant même qu’il n’ouvre la bouche et même si elle avait menacé le jeune homme de faire appel à lui, le voir débarquer après le discours d’Aidan la contraria un peu. Elle ne savait plus quoi penser et devoir gérer son frère en plus de tout ça lui donnait la frustrante impression de perdre le contrôle de toute la situation. Pourquoi fallait-il que les choses tournent systématiquement comme ça avec Aidan ?

    L’adolescente sentait son jumeau tendu et d’instinct, parce que c’était à elle de calmer le jeu, elle lâcha prise de sa colère et poussa un lourd soupir. Se relevant du lit elle vint se poster devant les deux garçons, pour pouvoir s’interposer au cas où.

    « Oui ça va » répondit-elle à son frère, d’une main posée sur son bras.

    Elle sentait d’ailleurs sous ses doigts les muscles de Joshua se tendre, et elle effectua une douce pression des doigts pour lui demander muettement de n’pas utiliser la force. Il n’y avait pas mort d’homme non plus et si jamais ça dérapait, ils étaient fichus.

    « C’est juste qu’Aidan a abordé un sujet dont j’avais pas envi de parler. Rien de grave, t’énerve pas »

    D’un coup d’œil à Aidan, elle perçu tout son malaise et sa gène, et une pointe de culpabilité lui traversa la poitrine. Elle continuait de le trouver insupportable et culotté, affreusement maladroit aussi, mais au fond elle savait que ses questions étaient plus ou moins légitime et c’était compliqué pour elle de savoir où se placer.

    « Faites pas les gros durs d’accord ? Tu veux savoir quoi Aidan exactement ? » reprit la jeune femme pour relancer le dialogue, croisant ses bras sur sa poitrine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

A million miles from home, I'm walking ahead ; I'm frozen to the bones, I am.

Age du perso : 20
Logement : 08, East Jefferson Street
Emploi : _
Nombre de messages : 1896

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Aahron, Kathleen & Nathaniel
MessageSujet: Re: 07. I have no idea what I'm doin' here, but...since I'm here, maybe we could try someting together... [Aidan, Casey & Joshua]   Mer 12 Sep 2012, 18:54

    C’était déjà très gênant de craquer de cette manière devant Casey, mais son égo aurait pu s’en remettre parce qu’elle était une fille et que parfois, les filles trouvaient ça vraiment trop mignon les garçons qui chialaient… Mais Joshua n’allait pas trouver ça mignon une seule seconde et Aidan partageait tout à fait son opinion sur le sujet.
    Si l’adolescent lui avait proposé une corde là, tout de suite, le blond aurait certainement accepté sans broncher de se pendre avec. Mais tout ce que pouvait lui offrir le fils du maire pour le moment, c’était de prendre une bonne raclée. Et l’un dans l’autre, ça n’était pas plus mal.
    Pas plus mal à condition de tenir un minimum la distance et de pouvoir sauver l’honneur en faisant bravement face à Josh et en faisant plus que simplement encaisser les coups ou s’évanouir dessous… Pour le coup, il ne lui resterait plus qu’à aller s’enrôler dans l’armée ou rentrer dans les ordres.
    Sauf qu’il n’était pas vraiment dans les meilleures dispositions physiquement et qu’il n’était même pas certain que le voir fracasser le crâne de son jumeau parviendrait à faire oublier toute cette affreuse scène à Casey. Au mieux, elle le détesterait encore plus d’avoir fait mal à sa moitié.
    Il était foutu.
    Foutu.de.chez.foutu…

    Mais comme si ça n’était pas assez gênant comme ça, Casey s’interposa entre eux pour calmer les esprits. C’était gentil, mais ça n’aidait vraiment pas son égo. Est-ce qu’elle avait fait ça pour épargner à son frère une cuisante humiliation ou de se blesser ? certainement pas, elle avait même menacé de faire appel à lui pour lui casser la gueule il y a quelques instants.
    Donc Casey venait de lui sauver la mise. Parce qu’elle pensait qu’il était une fiotte incapable de se battre. Et avec ses yeux probablement tout rouges et larmoyants, Aidan n’allait pas lui donner tort dans l’immédiat…
    C’était juste totalement humiliant et il avait envie de fuir en courant.

    Sauf que ce serait admettre qu’il reconnaissait ne pas être à la hauteur. Ca reviendrait à accepter de s’être humilié de cette manière pour rien du tout. Il avait haussé le ton et puis craqué parce qu’il voulait des réponses, et fuir maintenant qu’on lui proposait de les lui donner aurait été stupide.
    Alors plutôt que de prendre ses jambes à son cou, Aidan essuya bravement son œil droit qui menaçait de laisser échapper quelques larmes d’un revers de la main, renifla et gonfla sa poitrine avant de répondre d’un ton dur. Enfin du moins l’espérait-il… Au moins il n’avait pas bafouillé.

      « J’veux savoir pourquoi t’as ce truc sous ton lit et si tu sais c’que c’est cette histoire d’enquête que Demitri devait arrêter de mener. C’est tout c’que j’veux savoir »

    Pour l’instant, ajouta-t-il mentalement.
    Il s'était adressée à Casey mais c'est vers Joshua qu'il finit par se tourner, pour le surveiller. Même s'il ne se sentait pas particulièrement fier, depuis un moment déjà, il avait adopté une position défensive, tous ses muscles étaient bandés, et notamment ses poings qui étaient à présent aussi étroitement fermés que ceux du garçon.

....................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Logement : 04, Washington Street
Nombre de messages : 29

ABOUT YOU.
What's going on here ? :
Autres comptes: Sacha Ravensberry
MessageSujet: Re: 07. I have no idea what I'm doin' here, but...since I'm here, maybe we could try someting together... [Aidan, Casey & Joshua]   Jeu 13 Sep 2012, 20:19

Joshua n’avait pas desserré les poings malgré la pression des doigts de sa sœur sur son avant bras. Il voulait savoir de quoi il retournait avant de baisser sa garde. Après tout autant être certain qu’il n’aurait pas à se servir de sa force. Il resta donc sur le qui vive face au jeune homme qui larmoyait maintenant comme une fiotte, sa sœur toute proche sans doute décidée à éviter la casse. C’était amusant en même temps car si elle n’avait pas la force de le retenir elle était une des rares personnes qui pourrait l’arrêter d’un simple mot ou encore d’un geste.

Josh attendit donc patiemment de comprendre ce qui avait créé cette tension qui semblait palpiter dans la pièce. Casey était manifestement d’accord pour donner au jeune Donelly les informations qu’il désirait. Parfait, Joshua allait peut être apprendre des trucs intéressants.
Quand Aidan se mit à parler Joshua était toute ouie et il crut avoir mal entendu. Une boite et un journal? Une enquête menée par ce connard de Browning? Et Casey qui trempait la dedans?
Il avait envie de se tourner vers sa sœur pour la dévisager en attente de réponses mais ne pouvait pas faire ça.

Ça serait avouer devant Aidan qu’il pouvait y’avoir des secrets entre eux. Et ça? Plutôt crever la gueule ouverte…
Du coup il se contenta de dégager imperceptiblement son bras de l’étreinte de sa sœur pour remettre de la distance comme si ce simple contact le gênait. C’était discret et seule sa jumelle pourrait le percevoir.
Ca lui foutait un coup monumental mais ça personne n’avait besoin de le savoir. Il détestait en être là avec Casey, il abhorrait cette distance entre eux que Nathaniel avait créé par leur secret commun.

Il aimait tendrement sa sœur et savoir qu’elle lui dissimulait des pans de sa vie c’était un coup en plein cœur. Sa rancœur il la ravala prestement pour ne rien laisser paraître se contentant de toiser Aidan d’un air goguenard avant de desserrer lentement les poings.

« Pleure pas fillette, tu vas faire croire que les Ferguson manque d’hospitalité, et ça, ce serait sacrément triste . Hein Casey? »

Le ton était mordant et l’ironie transpirait à chaque syllabe tandis qu’il se dirigeait vers la fenêtre pour s’installer dans l’embrasure. Assis, les jambes ballantes, adossé aux volets. C’était une de ses postures favorites qui lui permettait de surplomber la situation.

« Tu sais ce qui est marrant Aidan? »

Il laissa le silence s’installer avant de se passer une main dans les cheveux. Il aimait ménager ses effets et voir tout le monde suspendu à ses lèvres n’était pas pour lui déplaire.

« Vraiment c’est assez drôle, ou disons plutôt surprenant »

Là c’était le moment ou tout le monde avait envie de gueuler « allez putain Josh accouche » , et cet espèce d’enfoiré adorait ça.

« Tu passes ton temps à poser des questions à vouloir des réponses et tu as l’air de trouver surprenant que Browning ai fait la même. »

Voilà il avait magistralement fait semblant de savoir de quoi il retournait avec cette histoire d’enquête. C’était manifestement lié à son paternel, donc à sa mort, donc à Grayson.
Il fallait qu’il pense à en toucher un mot à Nathaniel. Pas nécessairement en urgence, sans passer par leur petit système d’sms et de rencontres nocturnes mais quand même.
Il nota cette info dans un petit coin de son esprit retors et se promit d’en apprendre bien plus avant d’en faire part à son mentor.
Aidan allait cracher tout ce qu’il savait sans torp de mal il en était persuadé, mais Casey? Rien que le fait qu’elle lui ai caché un truc aussi énorme était bizarre et dérangeant. Il se tourna d’ailleurs vers elle une lueur métallique au fond de son regard. Elle ne lui était jamais destinée mais après tout il pouvait lui faire savoir silencieusement qu’il désapprouvait son comportement. N’était ce pas exactement ce qu’elle faisait envers lui depuis quelques temps déjà?
La loi du talion, œil pour œil et dent pour dent, il maîtrisait, plus que ça même, il adorait. Même si sa sœur, elle, n’avait pas grand-chose à craindre comme représailles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 19
Logement : 04, Washington Street
Emploi : Etudiante en Lettre
Nombre de messages : 271

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I don't wanna know
Autres comptes: Logan, Charlie, William
MessageSujet: Re: 07. I have no idea what I'm doin' here, but...since I'm here, maybe we could try someting together... [Aidan, Casey & Joshua]   Lun 24 Sep 2012, 21:03

    Chose rassurante, son frère s’était éloigné pour passer devant Aidan et s’assoir sur le rebord de sa fenêtre. Les voir se défier, torses bombés, comme deux cow boy imbibés de Whisky avant un duel avait le don de la mettre mal à l’aise. Elle détestait la violence et même si Aidan l’avait mise dans une colère noire il y a quelques instants, elle n’avait absolument pas envie de le voir se faire amocher par son jumeau. Il était agaçant et avoir une discussion qui ne tournait pas au vinaigre avec lui semblait impossible, pourtant elle ne pouvait pas s’empêcher de culpabiliser en l’imaginant se prendre une droite. Il ne méritait pas cela. Elle hurlait sur lui pratiquement chaque fois qu’ils se croisaient mais au fond, elle comprenait parfaitement qu’il soit à cran. Ses parents étaient morts tout d’même…

    Elle ne fit pourtant pas de remarque à son frère qui se foutait ouvertement de la gueule d’Aidan. Premièrement, il était intervenu pour la défendre, elle n’allait certainement pas le discréditer devant l’autre après ça, ça n’aurait pas été correct pour Josh. Et ensuite, le temps qu’ils perdaient en petites piques inutiles, c’était le temps qu’on lui accordait pour réfléchir rapidement à la situation.

    Devait-elle raconter tout ce qu’elle savait à propos du père de Demitri ou pas ? Peut-être ne leur en raconter qu’une partie et garder quelques détails pour elle ? D’un côté, cette histoire revenant au devant de la scène titillait à nouveau sa curiosité, d’un autre côté, elle éprouvait une certaine méfiance, ou tout du moins une réticence qu’elle ne s’expliquait guère, à l’idée de raconter cette histoire aux deux garçons. Elle songeait surtout aux conséquences, impossibles à prévoir. Le problème étant qu’Aidan ne semblait pas vouloir en démordre. Tant pis. Elle commencerait en douceur et tâterait le terrain au fut et à mesure, pas le choix.

    « J’ai croisé Demitri qui trainait près des ruines de leur ancienne maison y’a d’ça quelques semaines, juste après l’incendie » en jetant un coup d’œil automatique à son jumeau.

    Elle parlait d’un ton un peu plus soutenu que d’habitude pour empêcher Aidan de répliquer aux quolibets de son frère.

    « On s’est mit à discuter un peu, normalement au début, puis ensuite il m’a montré ce carnet. Celui que t’as trouvé. Apparemment il appartenait à son père, et j’sais pas trop comment mais c’est Thomas Owensboro qui l’avait, et qui le lui a filé. Au départ tout c’qu’on pouvait y lire c’était ‘A mon fils Demitri Browning, puisse-t-il ne jamais entrer en possession de ce carnet’, ou un truc du style. Au départ j’me suis juste dis que c’était un peu stupide de lui dédicacer un carnet vide qu’il ne voulait même pas qu’il trouve… m’enfin bref. Après ça, on est allé farfouiller dans les décombres de la maison et on a trouvé la boîte et les photos dans une cachette, dans la cave. C’était sûrement à Jimmy quand il était petit, j’sais pas si ça a le moindre rapport avec le carnet mais comme les deux me viennent de Demitri, j’les ais rangés ensemble… j’savais pas trop quoi en faire, j’ai pensé à les lui rapporter plusieurs fois mais… enfin j’sais pas » conclut l’adolescente d’un haussement d’épaule hésitant.

    Elle n’avait pas parlé de jus de citron, de la phrase qui leur était apparue, et avait surtout omis le fait que Demitri lui avait confié être persuadé que son père ne s’était pas suicidé… Si ce n’était pas un suicide, c’était un meurtre, et vu que les Donnelly avaient les mêmes doutes concernant leurs parents, était-ce très intelligent de sa part de conforter Aidan dans cette idée ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

A million miles from home, I'm walking ahead ; I'm frozen to the bones, I am.

Age du perso : 20
Logement : 08, East Jefferson Street
Emploi : _
Nombre de messages : 1896

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Aahron, Kathleen & Nathaniel
MessageSujet: Re: 07. I have no idea what I'm doin' here, but...since I'm here, maybe we could try someting together... [Aidan, Casey & Joshua]   Mar 25 Sep 2012, 15:19

    Pourquoi est-ce qu’il le traitait aussi mal ?
    Aidan n’arrêtait pas de se poser la question tandis que Joshua l’humiliait devant sa sœur, prenant un malin plaisir à le torturer et à remuer le couteau dans la plaie. Il ne savait vraiment pas quelle attitude adopter face à ce comportement et resta donc les bras ballants, tout bêtement.
    Devait-il s’énerver encore un peu plus ou se laisser aller à fondre en larmes tant qu’il y était ? Il se sentait stupide et fatigué. Honteux d’avoir fouillé dans la chambre de Casey et d’avoir eu cette réaction incontrôlée en trouvant la boite, épuisé par toutes ces histoires qui paraissaient le poursuivre et le faisait chaque fois passer pour un gros imbécile devant tout le monde.
    Et Joshua venait en rajouter une couche.
    Le pire étant qu’il ne pouvait pas vraiment lui en vouloir de le maltraiter puisqu’il se sentait merdeux lui-même. D’avoir craqué comme ça et de s’être défoulé sur Casey que son frère ne faisait que protéger, sans se soucier de le blesser au passage.

    Finalement la fille du maire intervint encore pour tempérer les choses, ce qui au passage, grignota encore un petit morceau de l’égo déjà bien entamé d’Aidan qui n’avait toujours pas trouvé comment réagir et s’était contenté de simplement observer Joshua.
    Il essaya de mettre tout ça de côté pour se concentrer sur les réponses qu’elle lui fournissait avec plus ou moins de bonne volonté et ne put retenir un soupir déçu lorsqu’elle eut terminé.
    Ca ne l’aidait pas beaucoup cette histoire de carnet et de vieille maison qu’ils avaient fouillée. Elle n’en savait pas franchement plus que lui au final et s’était contenté de conserver les souvenirs du père de son ami sous son lit à défaut de savoir quoi en faire.

    Alors c’était tout ? Il avait fait tout ce cinéma pour absolument que dalle. Sa curiosité n’était en aucun cas rassasiée, il se sentait naze et n’oserait plus regarder Casey ou son frère dans les yeux : tout ça pour rien du tout.

    Les mâchoires crispées par la colère, la respiration un peu plus forte, il posa un regard agacé sur toutes les babioles étalées sur le lit de l’étudiante.

      « Bon… et bah si tu sais rien, j’vais aller poser mes questions à quelqu’un qui sait ! » s’emporta-t-il, conscient que sa colère n’aurait pas dû être dirigée sur Casey, mais peu capable de se contrôler

    Il lui passa devant pour retourner vers le lit et commença à fourrer pêle-mêle les affaires de Jimmy Browning dans le boitier métallique.

      « J’vais t’en débarrasser d’cette foutue boite moi ! J’vais aller la rendre à Demitri et peut-être qu’il voudra bien m’en dire plus quand j’me pointrai chez lui !»



....................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Logement : 04, Washington Street
Nombre de messages : 29

ABOUT YOU.
What's going on here ? :
Autres comptes: Sacha Ravensberry
MessageSujet: Re: 07. I have no idea what I'm doin' here, but...since I'm here, maybe we could try someting together... [Aidan, Casey & Joshua]   Ven 05 Oct 2012, 16:55

Josh avait écouté attentivement le petit discours de sa sœur et il avait serré les poings de rage. Son désappointement ne devait pourtant pas se voir aussi s’obligea-t-il à conserver son sourire goguenard comme si il n’apprenait rien de neuf. Il était dégoûté et fâché qu’elle ai seulement pu imaginer lui dissimuler des choses alors ça…

Elle avait traîné avec ce Browning en tête à tête et l’avait aidé à apprendre des choses sur Grayson? Mesurait elle seulement la gravité d’un tel acte? Ce qui était à Grayson restait c’était une règle qu’il avait très bien intégré mais que sa sœur ne connaissait même pas. Il avait mal au cœur en pensant au gouffre que Nathaniel était en train de creuser entre eux.

Mal au cœur, mal au bide et diablement envie de cogner sur quelqu’un. Coup de chance n’Est-ce pas? Aidan était là… Et il se remettait à employer un ton de charretier en se permettant même de farfouiller dans les affaires de Casey.
Il n’en fallut pas plus pour que le jeune Ferguson se laisse glisser à bas de sa fenêtre, serrant et desserrant les poings.

Il s’approcha d’Aidan par derrière et posa la main sur le boîtier métallique Une main ferme qui plaqua la boite sur la couette qui ornait le lit de sa sœur.

« Tu sais ma proposition de te passer par la fenêtre tiens toujours Aidan. Elle est même de plus en plus valable. »

La voix était sourde et emplie de colère tant Josh avait du mal à se contenir. Ca n’était pas a cause des piques du jeune Donnely, même pas à cause de cette fichue boîte. Non…
C’était cette distance qui le rendait fou, plus fou encore en tout cas. En plus il voulait récupérer cette boite pour la livrer à Nathaniel. Il en saurait peut être plus, même si rien ne prouvait qu’il lui livrerait la moindre information.

« Quand à cette putain de boîte tu as été bien gentil de ranger son contenu et maintenant tu vas la rendre à Casey. »

Pas besoin de « sinon » tant son message non verbal était clair. Soit il obtempérait soit il se battait il n’y avait pas d’autre alternative. Josh était tendu comme un arc attendant de voir si Aidan lui donnerait l’occasion de se défouler sans que sa sœur n’intervienne encore en sa faveur. C’était d’ailleurs bizarre ça… Elle était toujours proche de ce type, trop d’ailleurs, Est-ce qu’il était en train de brancher sa sœur? Il fallait qu’il soit plus attentif même si Casey ne lui disait plus tout, encore plus à cause de ça !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 19
Logement : 04, Washington Street
Emploi : Etudiante en Lettre
Nombre de messages : 271

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I don't wanna know
Autres comptes: Logan, Charlie, William
MessageSujet: Re: 07. I have no idea what I'm doin' here, but...since I'm here, maybe we could try someting together... [Aidan, Casey & Joshua]   Sam 06 Oct 2012, 20:39

    La mine de Casey s’était renfrognée dès qu’Aidan avait ouvert la bouche. Était-ce la présence oppressante de son jumeau qui le rendait encore plus culotté et insupportable que d’habitude ? C’était possible oui, mais ça n’excusait tout de même pas son comportement pour autant. De quel droit débarquait-il dans sa chambre sans prévenir pour faire tout un scandale de quelque chose qui ne le regardait même pas un seul instant ! Il déboulait avec ses gros souliers et décrétait comme ça qu’il allait lui reprendre cette fichue boîte pour la rendre à Demi, ça avait le don de lui faire monter la moutarde au nez, ce manque de considération pour son avis alors que désormais, et puisque Demi les lui avait donné, il s’agissait tout de même de ses affaires à elle ! Ce n’était pas rangé dans sa chambre pour rien et cet idiot n’y avait certainement même pas pensé.

    A quoi pensait-il de toute manière ? Vu son état de nerfs et cette manière qu’il avait d’exploser tout de suite, la prise de recule et la réflexion n’étaient certainement pas sur sa liste des choses à faire cet aprèm’, juste après ‘casser les pieds à Casey Ferguson’.

    Et de son côté, son frère ne lui facilitait pas plus la tâche. Elle était tout de même contente qu’il intervienne car ses menaces étaient certainement plus convaincantes que ce qu’elle aurait pu faire elle-même, mais d’un autre côté elle était cantonnée au rôle de celle qui doit tempérer les esprits et c’était frustrant puisqu’elle avait surtout envie de s’énerver.

    Pas une très bonne idée vu qu’Aidan venait de se redresser de ton son haut pour toiser Joshua droit dans les yeux, une lueur de défis au fond des siens. Ils bombaient tous les deux le torse comme des idiots et, mâchoires crispées, n’attendait que ça que l’autre bouge pour bourrer dans le tas. La tension avait atteint son paroxysme et le prochain qui l’ouvrirait provoquerait la bagarre à coup sûr.

    « Vous m’faites chier à la fin ! On dirait deux babouins !! Si vous avez tellement envie d’vous défouler j’vous suggère de vous casser illico d’ma chambre et d’aller faire ça dehors !! J’vous préviens si vous cassez le moindre truc ici faut même plus espérer me parler après !! »

    Et oui, elle parlait bien aux deux, pas uniquement à Aidan, c’était plutôt évident.

    « C’est MA boîte, Demi me l’a donné, il en voulait plus ! Donc c’est MOI qui la garde, et vous, vous vous mêlez tout simplement de vos affaires, et vous l’faites si possible ailleurs que dans ma pièce ! »

    Elle s’imisça entre les deux d’un bon coup d’épaule pour récupérer son bien puis pointer la porte.

    « J’rigole pas là, j’en ai ma claque, donc dehors !! » articula-t-elle.

    Et si ça ne fonctionnait pas ? Rien de plus simple, elle appelait son père qui règlerait le problème pour elle, et ça ne serait certainement pas aux goût ni de l’un ni de l’autre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: 07. I have no idea what I'm doin' here, but...since I'm here, maybe we could try someting together... [Aidan, Casey & Joshua]   

Revenir en haut Aller en bas
 

07. I have no idea what I'm doin' here, but...since I'm here, maybe we could try someting together... [Aidan, Casey & Joshua]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Road to Salvation  :: GRAYSON :: WASHINGTON STREET :: ferme des Ferguson-
Sauter vers: