AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ROAD TO SALVATION FERME SES PORTES APRES TROIS ANS D'AVENTURE ! N'oubliez pas de vous joindre à nous pour l'après-midi chatbox dimanche 18 novembre à partir de 13h ! svp et d'y laisser un commentaire de préférence.

Partagez | 
 

 07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
FIGURANTS



Nombre de messages : 42
07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: 07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's]   07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's] - Page 2 Icon_minitimeLun 03 Sep 2012, 13:19

Joey Brogan


Comme tous les soirs de match, le bar était bondé et ses serveurs légèrement distrais par les téléviseurs qu’il avait fait installer. Mais il avait suffit de quelques regards courroucés pour qu’ils recommencent à filer droit. S’il avait été homme à montrer ses sentiments, un petit sourire serait apparut sur les lèvres de Joey Brogan. Mais ça n’était pas le cas et sourire ne lui allait pas de toute façon.
Il faisait la conversation à Patrick Stelinski lorsque Joanie, une ancienne camée à qui il avait tendu la main parce qu’il s’était toujours bien entendu avec sa mère plus que par réelle sympathie pour la jeune femme, lui fit signe de venir. Abandonnant son client à sa bière, il fit signe à Eddie de prendre le relai derrière le bar et se dirigea vers son bureau.

« Quoi ? »
« Téléphone. C’est un appel du Missouri. Un de vos neveux »

Il lui passa devant sans un mot et alla se laisser tomber dans son confortable fauteuil en cuir et attrapa le combiné que Joanie avait laissé reposer sur le bureau. Dans quelle galère s’était encore fourré Sam ? De quelle affaire pressante voulait-il donc qu’il s’occupe ?
A moins que…

« Ouais ? »
« Oncle Joey ? C’est Aahron »
« J’avais r’connu ta voix. Qu’est-ce qui s’passe ? »

Il savait pertinemment que le plus vieux des enfants de sa défunte sœur ne l’appellerait pas à cette heure juste pour prendre de ses nouvelles. Il y avait forcément quelque chose. Et d’ailleurs, ne s’était-il pas attendu à ce genre de coup de téléphone ? Si, bien sûr que si. Il y en avait eu d’autres avant celui-ci, qui lui avait sacrément mis la puce à l’oreille et lui avait collé un mal de ventre désagréable…

« C’est à propos d’Aidan… »
« Il a eu une autre crise ? »
« Non, pas exactement… Disons qu’on voudrait éviter qu’il en ait une autre… »
« En quoi ça m’concerne ? » tenta-t-il de feinter
« Joue pas à ça avec moi. Je sais que t’en sais beaucoup plus long que tu veux l’faire croire sur tout ça. Maman n’a parlé de ce qu’Aidan pouvait faire et voir à aucun d’entre nous, mais je suis sûr qu’elle t’en a parlé à toi… Elle te disait tout et on le sait parfaitement tous les deux »
« Surveille ta langue »
« J’la surveillerai quand t’arrêtera de me prendre pour un con, tonton »

Ce qu’il détestait qu’ils l’appellent comme ça. L’homme poussa un grognement agacé, tiqua, puis poussa un soupir résigné. Il était temps de se mettre à table, il le savait. Il n’avait fait que repousser l’échéance, espérant que tout ça finirait par se tasser. Mais pour que les choses se passent comme ça, il aurait fallut que ces crétins renoncent à leur projet et reviennent à Cleveland, Joey en était convaincu.

« Qu’est-ce que tu veux savoir ? »
« Tout c’que tu sais »
« Ca va être long… »
« J’ai tout mon temps »
« Pas moi ! » s’agaça le barman en se levant de son fauteuil, tendu « Si vous aviez fait c’que j’vous avais dis, si vous étiez rentrer quand il était encore temps : on aurait pas cette conversation ! »
« On a l’droit d’savoir ! On est ses frères nom de Dieu ! »

Ouais, bien sûr qu’ils avaient le droit… Il avait dit à Margaret de leur en parler un bon millier de fois, mais elle avait préféré gérer ça elle-même. Voilà le résultat.

« Jure pas » sermonna-t-il distraitement son neveu, plus par habitude qu’autre chose, perdu dans ses pensées « Redonne-moi votre adresse »
« Hein ? Pourquoi ? »
« Parce que je prends le premier vole pour le Missouri demain, triple buse ! J’vais pas causer de ça au téléphone. L’adresse maintenant ! »

Aahron la lui donna et après quelques dernières "politesses" échangées, il raccrocha et se réinstalla derrière son écran pour réserver des billets d’avion et prendre les choses en main…
07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's] - Page 2 28v7y2w
© Daniel Craig
PV interprété par Chachoune

INFORMATIONS
47 ans
Frère de Margaret ; oncle des Donnelly
Gérant d’un bar à Cleveland


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Donnelly



Age du perso : 27
Logement : 08, East Jefferson Street
Emploi : urgentiste (suspendu)
Nombre de messages : 595

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Samuel Donnelly, Dakota Sallander
07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: 07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's]   07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's] - Page 2 Icon_minitimeLun 03 Sep 2012, 22:14

Son esprit était tiraillé entre deux sentiments: la volonté de savoir et de comprendre et la colère, à moitié endormie mais tapie sous la surface. Isaac s’était laissé retomber sur sa chaise, refusant de croiser le regard de quiconque. Un seul coup d’œil à Aidan n’avait eu comme résultat que lui faire serrer les mâchoires. Le jeune homme avait beau essayer de penser à lui comme son petit frère, la seule image qui passait dans sa tête était ce même frère, une hache à la main, devant Allie enceinte de ses deux filles.
Et la suite des évènements de l’aidèrent pas à rationaliser les faits et tout ce qui se passait dans sa petite boîte crânienne. C’était une blague….il se moquait d’eux et les baladait comme des pantins. Des morts, des fantômes, tout ça était tout bonnement impossible. Les morts restaient morts, ils ne se promenaient pas dans la nature, et ne communiquaient pas avec les vivants dits « réceptifs », pas plus qu’ils ne cherchaient à prendre leur corps. Il travaillait aux urgences d’un grand hôpital et était confronté à la mort presque tous les jours. On parlait bien de lumière blanche, de long tunnel, mais il y avait, depuis longtemps, une explication à ce phénomène. Or, comme venait de le souligner Samuel, il n’y avait aucune explication pour tout ce que venait de dire leur cadet.

Et s’il n’y avait pas d’explication, c’était parce que la chose était impossible. Pourtant tous semblaient être convaincus de la véracité de ses propos et aucun ne les mettait en doute. Et l’urgentiste aurait put se nommer voix de la raison s’il ne connaissait pas ses autres frères comme non croyants. Pour le coup il se sentait juste comme le médecin obtus qui ne résonnait que des faits scientifiques.
C’était le merdier, autant ici que dans sa tête, et il ne souhaitait qu’une chose, que la nuit passe, qu’il puisse réfléchir, dormir dessus, et se lever moins dans le brouillard. Qu’il ait le temps d’assimiler tout ça, de regretter quelques paroles dures, de parler avec Allie et de mettre les choses à plat.

Et la voix de Aahron, dure, l’aida à sortir de sa torpeur. Piqué au vif il ne fit aucun commentaire, ça aurait été mal venu, et alla chercher le combine, le lui tendant, avant de faire signe à Sam de se lever pour reprendre place aux côtés de sa fiancée, alors que ce dernier prenait sa place en bout de table. Il voyait déjà son aîné appeler un professionnel, un psy, le fameux exorciste qu’ils avaient évoqués plus ou moins directement il y a quelques semaines. Tout sauf leur oncle. Et ce fut à l’entente de son nom qu’il redressa la tête, un sourcil arqué, avant de jeter un coup d’œil à Sammy. Ils savaient tous que c’était celui des quatre qui était le plus proche de lui, et qu’à bien des égards, Joey avait été une figure paternelle plus présente ces dernières années pour lui que Sean ne l’avait été.

Mais c’était le premier acte de cette soirée qui lui semblait logique. Bien que son esprit refuse de croire à la plupart des choses qu’il avait entendu, il ne pouvait nier l’évidence. Margaret était au courant, et elle aussi, elle avait gardé ses secrets jusque dans la tombe. Et elle avait toujours été proche de son frère. Il n’était pas spécialement proche de son oncle mais il l’appréciait beaucoup, et en son fort intérieur, des bribes qu’il comprit de la conversation, il espérait avoir fait mouche en pensant qu’il arriverait bientôt. Pourquoi son frère aurait-il donné leur adresse et raccroché avant d’avoir eu les réponses à ses questions sinon. Et il ne fut pas le seul à espérer la chose, visiblement, une fois que Aahron raccrocha.

« Oncle Joey vient? » demanda aussitôt Samuel, à la fois surpris mais ne pouvant cacher sa joie.

Ceci étant dit, Isaac avait espéré obtenir des réponses sur le vif. Que leur oncle leur avoue qu’ils étaient des imbéciles ou quoi que ce soit qui aurait mis cette histoire au feu. Mais il venait, il laissait son bar à d’autres mains et venait les rejoindre. Si ce n’était pas un signe qu’il était le seul dans l’erreur…et sur cet état de fait, il sentit son estomac se tordre, lui donnant la nausée.

....................................
07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's] - Page 2 Hunnam-S
"Why are you wearing that stupid bunny suit?"
"Why are you wearing that stupid man suit?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aahron Donnelly

A soldier on my own, I don't know the way...

Age du perso : 31
Logement : 08, East Jefferson Street
Emploi : responsable des jardins de Grayson
Nombre de messages : 936

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Aidan, Kathleen & Nathaniel
07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: 07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's]   07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's] - Page 2 Icon_minitimeLun 03 Sep 2012, 22:54

    « Il vient » confirma Aahron en jetant un regard encore un peu courroucé à son premier cadet

    Mais il la ravala très vite en voyant le teint pâle de son frère et en croisant son regard triste et perdu. Isaac avait toujours été virulent et hautain, toujours à se sentir supérieur à eux, ce qui lui avait valut quelques raclés et des remarques moqueuses perpétuelles. Et bien évidemment, plus Aahron le cognait, plus son mépris grandissait envers cet ainé qui préférait utiliser ses poings plutôt que sa tête. Du moins c’était comme ça que le trentenaire avait toujours interprété les choses.
    Ils l’avaient forgé. Tous autant qu’ils étaient, avec leurs sobriquets blessants et leurs coups tordus pour faire payer son intelligence à Isaac (qu’ils avaient bien entendu tous enviés en secret), ils avaient fait de lui ce garçon orgueilleux et susceptible qui avait un avis tranché sur tout et les incisait de ses mots tranchants comme il inciserait un patient.
    C’était comme ça qu’Aahron avait appris à l’aimer. Parce que tout ça était contrebalancé par un bon nombre de qualités.


    « Ca le fait chier et je pense qu’on va tous en prendre pour notre grade, mais il vient nous aider » reprit-il d’une voix un peu plus adoucie, observant chacun de ses frères tour à tour, terminant par Aidan qui pleurait toujours en silence

    Il ne savait pas vraiment quoi faire pour lui dans l’instant. S’il le prenait dans ses bras, ça voulait dire qu’il acceptait de le pardonner, qu’il lui montrait son soutien, hors il n’était pas certain d’avoir… envie de le toucher ?
    Parce qu’il n’était peut-être pas seul là-dedans. Peut-être qu’il enlacerait un autre, consolerait un autre… Comment savoir ? Comment être certain que c’était son frère qui était avec eux ?
    Mais pour se poser ces questions, il fallait déjà croire à toutes ces histoires de revenants et de possession. Hors Aahron n’était pas encore certain de pouvoir donner foi à toutes ces révélations…
    Donc pourquoi avoir appelé Joey avec l’idée que tout ça était déjà arrivé et qu’il devait avoir des réponses ? Mieux : des solutions.


    Parce que tu y crois, mon salaud. Bien sûr que tu y crois…

    Mais si tout ça était vrai, peut-être que l’histoire de Samuel tenait elle aussi la route. La question lui brûlait en tout cas le bout des lèvres depuis qu’il l’avait entendu parler du pique-nique, sans qu’il en ait vraiment conscience.

    « Aidan ? …Est-ce que… J’me demandais si ça pouvait être possible » commença-t-il, jetant un rapide coup d’œil en direction de Samuel « C’que Sammy a raconté tout à l’heure, à propos de maman et tout ça… Est-ce que tu l’as déjà…revue ? »

    Silence radio à l’autre bout du fil.

    « Aidan ? »

    Cette fois, son petit frère hocha vigoureusement la tête de droite à gauche, sans pour autant relevé les yeux. Mais il ne faisait pas que nier cette probabilité… Il aurait suffit de quelques hochements pour ça, hors sa tête continuait de s’agiter tandis qu’il sanglotait encore.
    Sauf que ses pleures n’avaient plus vraiment l’air d’en être. Ca ressemblait plutôt à…un genre de caquètement. De rire.
    Son sang ne fit qu’un tour et lorsqu’Aidan releva la tête pour braquer ses yeux d’un noir d’encre sur lui, il n’en fut même pas surpris.


    « Non mon grand, c’est pas possible » répondit-il en prenant une voix doucereuse insupportable « Elle peut pas vous voir cette grande salope d’irlandaise parce qu’Il lui a arraché les yeux des orbites avant d’la baiser par tous les trous et d'lécher sa putain d'chatte... Vous savez qu'elle est rousse par ici ? Putain d'Irlandaise ! Vas-y, Allie, raconte leur comment c'était, qu'on s'marre un peu ! Allez, fais pas ta timide ! Dis-leur pour ses yeux ! Dis-leur aussi que toi et Sammy vous êtes roulé des galoches comme des putains d'adolescents puceaux au Nouvel An ! Dis-leur que tu te touches en regardant Aahron s’occuper du jardin et que t'aimerais venir lécher son torse nu et plein d'sueur avec ta sale langue de négresse ! Dis-leur, sale pute ! » hurla la chose à l'intérieur d'Aidan avec fureur, se dressant soudain sur ses jambes


....................................
07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's] - Page 2 2yjvuhh

« I've got nowhere to go
I'm a stray cat on the roam
Choking on a chicken bone
For a home sweet, no sweet home. »


Dernière édition par Aahron Donnelly le Lun 03 Sep 2012, 23:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allie S. Newton



Logement : Jefferson
Emploi : Infirmière
Nombre de messages : 486

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Colleen Jefferson
07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: 07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's]   07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's] - Page 2 Icon_minitimeLun 03 Sep 2012, 23:11

    Les yeux de la métisse s’étaient écarquillés de terreur en entendant la voix et la suite lui avait glacé le sang. Il y avait du mensonge dans ce qu’il disait, mais surtout du vrai, surtout du vrai...

    Oui, elle avait vu Margaret hurlant avec les yeux arrachés et ne l’avait dit à personne pour les protéger tous. Et oui, Sam et elle s’étaient embrassés comme des putain d’ados avant de se rendre compte que c’était une terrible erreur. Jamais Isaac ne devait apprendre cela, jamais. Ou alors elle risquait très gros. Hors de question de perdre le père de ses filles et l’homme de sa vie pour un baiser qui ne voulait rien dire du tout.

      « LA FERME ! »

    La jeune femme avait fait tomber sa chaise en se relevant brusquement pour s’éloigner de celui qui avait prit possession du corps du plus jeune. Elle était terrifiée mais la colère prenait le dessus et ses yeux bruns étaient plantés dans ceux noirs d’encre d’Aidan.

      « Ferme là espèce de saloperie ! Parle pas d’elle comme ca. PARLE PAS D’ELLE COMME CA ! »

    Ses deux mains s’étaient posées sur son ventre rond comme pour faire écran devant le mal qui émanait du blond. Mais cela ne servait à rien, elle le savait parfaitement et c’étaient les questions des garcons qui allaient fuser qui lui faisaient peur. Et si Sam vendait la mèche ? Il fallait qu’il se taise ! Et s’ils demandaient pour les yeux ? Est-ce qu’elle leur dirait pour de bon cette fois ? Est-ce qu’elle avait le droit de partager ce fléau avec eux pour de vrai ? Et que fallait-il faire pour qu’Aidan redevienne normal là tout de suite ?

      « Faites le taire ! »

    Son hurlement avait tout d’une hystérique mais les choses allaient encore trop loin, encore une limite de franchie et la métisse ne savait pas quoi faire. Son regard dévia sur son fiancé qui semblait aussi choqué que les autres et ce fut seulement là qu’elle explosa en sanglots incontrôlables.

      « Fais le taire... »


....................................
07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's] - Page 2 Irdps48
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Donnelly



Age du perso : 27
Logement : 08, East Jefferson Street
Emploi : urgentiste (suspendu)
Nombre de messages : 595

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Samuel Donnelly, Dakota Sallander
07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: 07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's]   07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's] - Page 2 Icon_minitimeMar 04 Sep 2012, 00:15

Isaac adressa un regard froid à Samuel, sans raison apparente, avant de baisser à nouveau les yeux face aux propos de son aîné. Il ne pouvait pas avoir vu leur mère. Pas pour des raisons de possible/impossible mais simplement parce qu’il ne concevait pas que Margaret soit « venue rendre une petite visite » à l’un plutôt qu’aux autres. Bordel c’était de la jalousie? Il était jaloux parce que très hypothétiquement le fantôme de sa mère était apparu devant les yeux de son cadet plutôt que les siens? Il était vraiment pitoyable. Et il avait sacrément besoin d’une nouvelle rasade d’alcool. Mais au moment où il tendait le bras pour se resservir, il entendit comme un son familier, qui lui fit se hérisser les poils sur tout le corps. Ce ricanement, ce n’était pas la première fois qu’il l’entendait, et il n’était jamais annonciateur de bonnes choses. La dernière fois, Aidan s’était pris un coup au visage par Aahron dans leur jardin après ce ricanement. Et aujourd’hui….

Ça recommençait. Les insultes, les moqueries, les insanités et les mensonges. Dans un réflexe il jeta tout de même un regard à sa fiancée, puis à Samuel, mais tous deux étaient fixés sur le plus jeune de la fratrie qui continuait à débiter un flot de paroles ignobles. S’il pouvait croire que sa fiancée ait eu des « visions » aussi horribles et n’ait rien dit, il ne pouvait concevoir qu’elle ait partagé autre chose qu’une accolade amicale avec son frère. Mais si les paroles s’étaient arrêtés à ces grotesques mensonges. Et c’était qui ce « Il »? Le jeune homme serra les poings et les dents, un regard haineux planté sur celui qui parlait au travers de son frère. Merde, il l’avait pensé! Celui qui parlait au travers de son frère.

Et puis tout bascula une nouvelle fois, quelque part dans son esprit. Allie qui se levait et faisait basculer sa chaise, le bruit résonnant dans sa tête, Allie qui criait à « l’autre » de se taire, Allie qui fondait en larmes et qui, usée, lui demandait d’agir.

Alors avant même qu’un autre réagisse, ses mains s’étaient refermées sur les épaules de son jeune frère et Isaac l’avait plaqué brutalement au mur le plus proche. Puis l’une de ses mains s’était refermé autour de son cou, assez fort pour qu’il ne puisse plus bouger mais pas assez pour lui faire. Si c’était un autre qui parlait c’était bel et bien le corps de Aidan qu’il maltraitait.

« Isaac putain arr… »

Un seul regard coupa Samuel dans son élan, comme s’il avait comprit que l’urgentiste n’en voulait pas directement à Aidan et ne lui ferait aucun mal. Et il ne sentit pas non plus, ou pas encore, la main de Aahron s’interposer. Tout ce qu’il voulait, c’était qu’il se taise. Qu’il ferme sa putain de gueule de rat d’égout!

« Laisse le tranquille sale enfoiré tu m’entends? » aboya-t-il sur Aidan, sans vraiment lui parler. « Je ne sais pas quel est ton plan mais tu ne réussiras pas. Jamais tant que je serais là, tant qu’on sera tous là. Tu n’auras pas Aidan sale fils de pute. Jamais. JA-MAIS! »

C’était comme si tout ce qui s’était déroulé avant n’avait pas eu lieu, comme s’il avait mis toutes ses belles convictions de côtés, toutes ses croyances, mais il s’en moquait. Au diable tout ça. Il ne se rendait même pas compte qu’en parlant de la sorte, il s’avouait inconsciemment croire à toutes ces conneries qu’il rejetait obstinément en bloc depuis le début.

....................................
07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's] - Page 2 Hunnam-S
"Why are you wearing that stupid bunny suit?"
"Why are you wearing that stupid man suit?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aahron Donnelly

A soldier on my own, I don't know the way...

Age du perso : 31
Logement : 08, East Jefferson Street
Emploi : responsable des jardins de Grayson
Nombre de messages : 936

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Aidan, Kathleen & Nathaniel
07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: 07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's]   07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's] - Page 2 Icon_minitimeMar 04 Sep 2012, 10:56

    Encore une fois, son calme face à la tempête qui venait d’éclater dans la cuisine le surprit. Il n’était pas certain de pouvoir mettre tout ça sur le compte de l’habitude puisqu’Aahron estimait qu’il était impossible de s’habituer à de telles transformations.
    Les mots étaient abominables, et pas seulement dans leur nature, mais dans tout ce qu’ils impliquaient et du fait que c’était la bouche d’Aidan qui les éjectait comme une fronde impitoyable. Aidan qui chantait des chansons d’amour sur la scène de Grayson il y a peu encore, qui avait demandé à la foule rassemblée qui lui chanterait des berceuses maintenant que leur mère était partie, le laissant seul et malheureux. Ce même garçon l’insultait, crachait sur sa mémoire et tentait de les monter les uns contre les autres.
    Et puis il y avait les changements physiques. Les postures étaient différentes, l’attitude, le regard évidemment, d’un noir de nuit terrifiant. Il y avait ce petit rictus, tous ces tics à peine perceptible mais qui donnait des airs grotesque à l’adolescent. Comme s’il n’était pas à l’aise dans sa propre peau… Comme si elle aurait eu besoin d’un ajustement ou deux, une petite retouche siouplait.
    Parce que ça n’était pas lui qui était à l’intérieur. C’était Francis Mercer.

    Aahron avait assisté à toute la scène sans y prendre part, préférant rester témoin jusqu’à entendre un appel percer au milieu du vacarme. Entre deux sanglots déchirants d’Allie, au-delà des éclats de rire déments que la chose déguisée en Aidan émettait, il l’entendit clairement. Presque comme si l’appel était venu directement de l’intérieur de son crâne.


    « Petey… » souffla-t-il soudain, de l'angoisse dans la voix tandis qu'il se mettait enfin en branle

    Oubliant ses frères et la crise qu’Isaac tentait de désamorcer par la force, il bondit sur sa chaise et se précipita dans la pièce à côté. Petey était debout au milieu du salon, s’agitant d’une jambe à l’autre en pleurant tout son soule. Aahron remarqua qu’à son entrejambe et le long de ses cuisses, le tissu bleu ciel de son pyjama avait pris une teinte bleue marine significative d’un accident.
    Aahron n’y accorda pas la moindre attention et souleva son garçon de terre pour l’emporter en quatrième vitesse vers les étages, loin de l’agitation. Mais quelque chose lui disait que ça ne serait jamais assez loin. Même s’il décidait d’imiter son oncle et de prendre le premier vol demain pour Cleveland, ça ne serait pas suffisant.
    Il était trop tard pour épargner Petey.
    Il était trop tard pour sauver Aidan.
    Et comme un écho à sa pensée, il entendit la voix hystérique de Francis s’élever pendant qu’il grimpait les marches.


    « Bande de trou du cul consanguins ! Vous avez pas encore pigé ? J’ai DEJA gagné ! Il est à moi ! A MOI ! Et bientôt je l’utiliserai pour faire plus que planter quelques couverts ou décapiter des chats errants, croyez-moi ! Bientôt ce sera votre tour ! Vous ne pouvez rien contre moi et ma p’tite copine, les pédés ! »

    Il entendit un nouveau caquètement indécemment satisfait s’élever puis plus rien tout à coup. Il ignorait si c’était parce qu’Isaac avait fait taire la chose (mais il doutait que quiconque autre que Francis lui-même soit capable d’un tel prodige) soit il venait de rendre les armes comme il finissait toujours par le faire et de rendre le contrôle à Aidan.
    Ou ce qu’il en restait. Généralement pas grand chose d’autres qu’une coquille apparemment vide après ce genre de coups d’éclats… Mais n’était-ce pas ce qu’il était devenu ? Une coquille que des enfoirés de morts venaient remplir quand bon leur semblait ? N’était-ce pas ce qui s’était passé aussi au parc l’autre fois, devant tous les adolescents du village ?

    Peu importait dans la seconde. Petey avait besoin de lui.


....................................
07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's] - Page 2 2yjvuhh

« I've got nowhere to go
I'm a stray cat on the roam
Choking on a chicken bone
For a home sweet, no sweet home. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Donnelly



Age du perso : 27
Logement : 08, East Jefferson Street
Emploi : urgentiste (suspendu)
Nombre de messages : 595

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Samuel Donnelly, Dakota Sallander
07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: 07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's]   07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's] - Page 2 Icon_minitimeMar 04 Sep 2012, 12:32

Un dernier flot d’ignobles paroles et le dégénéré se tut enfin, laissant un silence de plomb retomber dans la pièce. Il ne fut d’ailleurs pas la seule chose en plomb à tomber en inertie, et Isaac rattrapa son frère qui s’écroula raide dans ses bras, l’allongeant au sol le temps de trouver une position plus convenable. Les yeux grands ouverts, il fut, dans son inquiétude, soulagé de constater que ses prunelles étaient de nouveau teintées de bleu, et que c’était bien Aidan qui était allongé devant lui. Sans vraiment s’en rendre compte il vérifia son pouls et sa respiration, s’assurant que tout était normal, avant de fermer ses paupières. Le voir étendu, les yeux fixés au plafond, lui donnait la trop désagréable sensation d’avoir à faire à un cadavre et c’était plus qu’il ne pouvait supporter.

« Il va bien? »

Il ne se tourna même pas vers Sam, percevant l’inquiétude dans sa voix. Cette question était de loin la plus stupide qu’il ait posé ce soir. Comment pouvait-il aller bien alors que Francis Mercer, un type mort depuis plusieurs décennies, parlait à travers lui et le vidait de son énergie vitale. Isaac repensait encore aux dernières paroles prononcées par cet enfant de salaud. Il était trop tard, il l’avait déjà eu. Était-ce un moyen de les bluffer et de les faire abandonner ou était-ce la stricte vérité? Dans un tel flot de mensonges, comment vérifier la véracité de ses propos. Mais ça ne pouvait pas être trop tard. Aidan était avec eux la plupart du temps et ses crises, même si l’urgentiste avait la désagréable sensation qu’elles se faisaient plus régulières, ne duraient jamais longtemps. « Trop tard » signifiait que Francis soit l’intégralité et non une partie. Une partie qu’il était bien décidé à exterminer.

« C’est relatif mais oui il va bien. Son pouls et sa respiration sont réguliers. Ses membres sont aussi raides que la dernière fois mais excepté ça, c’est comme s’il dormait » souffla le jeune homme avec lassitude. Même diagnostic, même impuissance. « Il faut l’allonger »

Et il laissa la place à Samuel qui prit précautionneusement son frère dans ses bras pour le conduire jusqu’au canapé, choix judicieux. Isaac devinait que Aahron et Petey étaient à l’étage, bien qu’il n’ait pas suivi le retrait de son aîné, et s’ils pouvaient éviter de les faire se croiser…

« Tu veux bien veiller sur lui un moment? » demanda-t-il en laissant glisser son regard vers la cuisine, sur sa fiancée.
« Ouais évidemment »
« Ne t’endors pas! » le prévint ce dernier plus dans une supplique qu’une réelle recommandation, avant de s’éclipser du salon.
« Comme si j’avais envie de dormir » marmonna Samuel en se laissant tomber dans le fauteuil, les yeux fixés sur Aidan.

L’urgentiste se laissa de nouveau tomber sur une chaise, attrapant la bouteille qui trônait toujours au milieu de la table et remplissant son verre au maximum, avant de se le jeter cul sec. La dernière fois il s’était inquiété pour le benjamin de la famille, l’avait veillé un long moment, aux aguets au moindre signe qu’il croyait percevoir. Et aujourd’hui…il était presque devenu banal que son frère tombe dans cet état catatonique et mis à part quelques vérifications d’usage et se contentait de le faire allonger. Soit il était bien le frère indigne qu’on lui avait dit qu’il était, soit il prenait réellement conscience de son impuissance. Et puisqu’il ne pouvait rien faire de plus, autant se décharger sur un tiers, Sam en l’occurrence.

....................................
07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's] - Page 2 Hunnam-S
"Why are you wearing that stupid bunny suit?"
"Why are you wearing that stupid man suit?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allie S. Newton



Logement : Jefferson
Emploi : Infirmière
Nombre de messages : 486

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Colleen Jefferson
07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: 07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's]   07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's] - Page 2 Icon_minitimeMar 04 Sep 2012, 12:53

    Elle ne voulait pas que les garcons lui posent de questions, elle ne voulait pas qu'on lui demande s'il y avait du vrai dans ce qu'il disait. Il fallait juste que ca cesse mais ce ne fut pas le cas et cette fois ils en prirent tous pour leur grade. Encore des menaces et pas n'importe lesquelles. Avait-il raison quand il disait qu'il avait Aidan pour de bon ? Vraiment ?

    Non, ce n'était pas possible, il n'était qu'un fantôme et il y devait bien y avoir des solutions pour ca comme... partir ou même des exorcismes tiens ! Comme dans les films et puis de vrais prêtres le faisaient et bien que la jeune femme n'ait jamais cru à ce genre de trucs, ce n'était maintenant plus le cas. Alors il y avait une solution, il allait falloir faire des choix et puis peut-être bien que leur oncle venait pour ca. Oncle qu'elle connaissait à peine et qui n'était de toute manière pas bien causant.

    Et aussi soudainement que cela avait commencé, Aidan avait fini par la fermer pour s'écrouler. Ses sanglots s'étaient un peu calmés alors qu'un main abandonnait son ventre rond pour essuyer ses larmes. La métisse avait eu envie d'avancer pour le voir en lui murmurant que tout irait bien mais elle n'y parvint pas. Ce qu'il venait de proférer (même si ce n'était pas lui) résonnait encore bien trop à ses oreilles. Heureusement qu'Isaac s'occupa de tout.

    De tout sauf d'elle.

    C'était là, maintenant, tout de suite qu'elle avait besoin de lui et de son soutien. Mais rien ne vint et il préfera se laisser tomber à la table pour boire alors qu'elle pleurait toujours, raide comme un piquet derrière sa chaise.

    Est-ce qu'il s'en rendait compte ? Est-ce qu c'était un moyen délibéré de lui faire payer ce qu'Aidan avait dit ? Il gobait tout sans se poser de questions ?

    Bon sang, même Aahron et Sam avaient plus assuré que lui. Lui, son fiancé et le père de ses filles qui faisaient la rumba dans son utérus. Comme elle lui en voulait. Comme elle avait envie de lui hurler dessus pour le réveiller ! Il lui faisait encore plus de mal que les paroles de ce putain de fantôme et il avait l'air de totalement s'en foutre.

    Mais Allie ne dit rien et se contenta de se tourner vers l'évier pour se passer un peu d'eau fraîche sur le visage histoire de récupérer un peu. Comme si c'était possible...

....................................
07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's] - Page 2 Irdps48
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Donnelly



Age du perso : 27
Logement : 08, East Jefferson Street
Emploi : urgentiste (suspendu)
Nombre de messages : 595

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Samuel Donnelly, Dakota Sallander
07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: 07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's]   07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's] - Page 2 Icon_minitimeMar 04 Sep 2012, 16:45

L’alcool lui brûla la gorge mais fut salvateur et il se passa une main lasse sur le visage, fermant les yeux quelques instants. Faire le vide maintenant ne lui serait pas d’un grand réconfort. La maison était redevenue silencieuse mais l’atmosphère restait lourde. C’était officielle, leur vie ressemblait à un mauvais film d’épouvante. Et dire qu’il s’était moqué de ses amis, ceux qui étaient mal à l’aise devant les films de possessions parce que ces derniers étaient basés sur des faits réels. En tant que non croyants, ce genre cinématographique ne l’avait jamais touché. Bingo, sa famille était devenue un fait réel. Dans quelques années, des gens se presseraient dans des salles obscures pour aller voir « Grayson, le village maudit » et toutes les autres suites qui en découleraient. Et un acteur de série b jouerait son rôle. Le frère antipathique qu’on rêvait de voir se faire égorger à l’orée d’un champ.

Il jeta un nouveau regard en direction du salon, sur Samuel, donc le regard était perdu mais obstinément fixé sur le corps allongé de leur petit frère. Puis ses yeux coulèrent vers Allie, debout vers l’évier et il se décida enfin à se relever, trop vite, si bien que sa tête lui tourna quelques secondes. Il ferma les yeux le temps que le fourmillement déserte ses tempes et que sa vision redevienne nette, puis fit quelques pas vers sa fiancée. Le jeune homme s’adossa contre l’évier, à ses côtés, fixant le profil de la métisse qui avait encore les yeux rougis par les larmes.
L’urgentiste ne savait pas vraiment quoi dire pour justifier son comportement, et un lourd silence persista entre eux avant qu’il ne le brise enfin.

« Désolé d’avoir crié » murmura-t-il d’une voix grave emplie de fatigue. « J’ai…..j’ai pété les plombs »

Il fallait bien que son tour arrive un jour cela dit. Il se garda bien néanmoins d’ajouter ceci à son début d’excuse, ça n’arrangerait rien. Isaac avait vrillé et ce qui avait été dit et fait ne pouvait être changé.

« Je sais ça n’excuse rien mais…. »

Mais il ne trouvait rien à ajouter. Ce n’était peut-être pas le bon moment pour parler de toute façon. L’urgentiste aurait souhaité lui demander si ça allait mais sa question lui semblait aussi stupide que lorsqu’il l’avait entendu prononcée par Samuel quelques instants plus tôt. Personne ne pouvait aller bien après ça. Une réunion de famille chez les Donnelly, quoi de plus banal. Et c’était une triste fatalité en somme, de constater qu’effectivement, les choses se terminaient constamment de cette façon. Ils étaient tous en train d’y perdre des plumes en ayant conscience d’être allé trop loin pour reculer. Ils étaient pris à leur propre piège et un instant, Isaac se demanda si ça ne faisait pas partie du plan depuis le début. Le plan de qui? À quelle fin? Il ne savait pas, il ne savait plus.

Toutes les promesses qu’il avait faite à Allie, en prétendant que tout irait bien, et elle savait depuis longtemps que c’était faux et que tout irait en empirant. Le peu de raison qui lui restait lui soufflait de la mettre dans un avion pour Cleveland, mais elle refuserait de le laisser seul ici, et il était mal placé ce soir pour lui demander une telle faveur.

« Je suis désolé » répéta-t-il la voix presque éteinte, détournant le regard pour fixer le carrelage de la cuisine.

....................................
07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's] - Page 2 Hunnam-S
"Why are you wearing that stupid bunny suit?"
"Why are you wearing that stupid man suit?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allie S. Newton



Logement : Jefferson
Emploi : Infirmière
Nombre de messages : 486

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Colleen Jefferson
07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: 07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's]   07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's] - Page 2 Icon_minitimeMar 04 Sep 2012, 19:47

    Il était sérieux ? C’était ce qu’il avait à lui dire ?

      « Isaac... »

    Un léger sourire fatigué vient flotter sur les lèvres de la métisse alors qu’elle lui attrapait la main pour qu’il relève les yeux sur elle. Des questions auraient du pleuvoir et elle s’était même attendu à des reproches et une possible prise de tête après ce qui venait de se passer. Mais pas du tout à ca. Vraiment pas.

      « Ne t’excuse pas. C’est normal après ce qu’il a inventé, moi aussi j’ai hurlé mais c’était tout ce qui venait sur le coup. Je sais que c’était violent mais on ne peut pas revenir en arrière et il y avait vraiment de quoi exploser. Et puis ce n’était pas Aidan que tu visais et on le sait et lui aussi le saura. »

    Enlacant son bras des siens, l’infirmière changea de position pour se coller contre son fiancé, posant son front contre son torse, bien heureuse de sentir les crevettes dans son ventre se calmer autant qu’elle à son contact.

    Tout allait soudainement bien mieux maintenant qu’elle savait ce qui se passait dans son crâne au moins un minimum. Il ne lui en voulait pas et c’était le plus important dans l’histoire pour le moment. Sans oublier le fait qu’Aahron semblait avoir eu une illumination en appelant leur oncle. Pourquoi ? La réponse arriverait bien assez tôt et il n’était pas question de se prendre la tête sur ce sujet.

    Allie espérait que cette fois Aidan se relève bien vite car le voir dans cet état lui faisait mal au coeur même si cela était largement préferable à Francis Mercer.

      « Ne te torture pas avec ce que tu as fait, personne ne t’en voudra. Il faut simplement que l’on attende l’arrivée de ton oncle qui semble avoir au moins quelques réponses à nous offrir. D’ici là on va... tenter de se calmer et se reposer. Ok ? »


....................................
07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's] - Page 2 Irdps48
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Donnelly



Age du perso : 27
Logement : 08, East Jefferson Street
Emploi : urgentiste (suspendu)
Nombre de messages : 595

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Samuel Donnelly, Dakota Sallander
07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: 07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's]   07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's] - Page 2 Icon_minitimeJeu 06 Sep 2012, 00:35

Le jeune homme accepta volontiers l’étreinte de sa fiancée, refermant ses bras autour de ses épaules et posant son menton sur le sommet de sa tête. Il s’autorisa à fermer les yeux quelques instants et à se laisser aller à la douceur de cet instant, oubliant le temps de quelques secondes ce qui venait de se passer dans cette cuisine. L’une de ses mains caressa doucement les cheveux d’Allie et peu à peu sa respiration ralentit pour retrouver un rythme normal.
Son oncle…il avait presque oublié qu’il arriverait sous peu, et mis à part quelques réponses sur Aidan, il ne voyait pas vraiment en quoi il leur serait plus utile.

« Je ne regrette pas ce que j’ai fais à Aidan, je sais que ce n’était pas vraiment lui. Mais je doute que Samuel laisse passer si facilement les horreurs que je lui ai lancé au visage. J’ai du mal à croire que j’ai vraiment dit ça » souffla-t-il en commençant à la bercer doucement. « Quant à mon oncle…. »

Isaac laissa planer un instant de silence, lançant un rapide coup d’œil au salon pour être sûr que son cadet ne pouvait pas l’entendre. Il s’en serait vexé il en était certain et la dernière chose qu’il souhaitait était de viser là où ça fait mal une nouvelle fois.

« Je ne suis pas sûr que la venue d’une autre tête dure soit la solution à nos problèmes. S’il peut nous expliquer certaines choses à propos de Aidan alors très bien, je prends. Seulement je suis moins enthousiaste que peut l’être Sam » exposa ce dernier, toujours empli de doutes. « Tu as entendu Aahron, on risque d’en prendre pour notre grade, et je n’ai aucune envie d’entendre une fois de plus que venir ici était une erreur. Je pense qu’on a eu assez de vérités pour quelques temps, et j’en suis l’un des responsables. »

L’urgentiste restait mitigé. Cette arrivée pouvait être bénéfique dans un sens pour traiter son jeune frère mais désastreuse dans leurs relations déjà très bancales. Un nouveau maillon dans la chaîne ne signifiait pas toujours une chaîne plus solide. Ça pouvait aussi engendrer de nouveaux conflits et de nouvelles disputes, en somme, la dernière chose dont-ils avaient besoin. Sans compter qu’il n’avait jamais entretenue une relation privilégiée avec le frère de sa mère.

« Tu devrais t’asseoir » souffla-t-il en posant ses lèvres dans ses cheveux.

Mais malgré cet intérêt pour sa santé, après tout ce qu’elle avait vécu ce soir, il ne souhaitait aucunement qu’elle quitte ses bras et cette position pour le confort d’une chaise.

....................................
07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's] - Page 2 Hunnam-S
"Why are you wearing that stupid bunny suit?"
"Why are you wearing that stupid man suit?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allie S. Newton



Logement : Jefferson
Emploi : Infirmière
Nombre de messages : 486

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Colleen Jefferson
07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: 07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's]   07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's] - Page 2 Icon_minitimeVen 07 Sep 2012, 17:15

      ” Non... je suis bien là...”

    Pas question d’abandonner cette position à moins d’y être forcée et cette étreinte était le réconfort dont la métisse avait besoin après tout cela. Elle n’en revenait d’ailleurs pas que rien ne soit resté. Isaac aurait du lui poser des questions sur ce qu’Aidan/Francis avait dit mais rien ne semblait passer ses lèvres. Il semblait tout simplement que son futur mari n’ait rien cru du tout. Et c’était tant mieux.

    Mais d’un autre côté, ils avaient promit de désormais tout se dire et si cette partie était vraie alors le reste pouvait tout aussi bien l’être. Bien qu’il soit très clair pour tout le monde que fantasmer sur Aidan n’était pas son truc. Samuel par contre... vieille et grossière erreur. Si jamais elle le disait, il faudrait que son blond accepte de croire que les deux affirmations concernants ses frères avaient été présente dans le simple but de les monter les uns contre les autres.

    Ils avaient vécu trop de choses ensemble, ils ne pouvaient pas se facher maintenant et avec ce qui se passait dans ce village de Grayson, ils avaient intérêt à se serrer les coudes. Et il était évident que la jeune femme allait devoir cracher le morceau. Mais pas tout de suite car cela ne servirait à rien. Au pire demain quand leur oncle serait là.

      « Sam comprendra que c’était sous le coup de la colère même s’il faudra un peu de temps. Rien n’est normal ici, rien du tout et ce n’était pas forcément le genre de révélations qu’on voulait entendre alors les choses se tasseront. Tout ira bien. »

    Ses bras le serrèrent plus fortement comme pour l’empêcher de s’échapper. C’était donc maintenant officiel, ils acceptaient enfin de s’en prendre au côté surnaturel de leurs problèmes. L’acceptation n’était pas encore totalement présente et la compréhension encore moins mais c’était un début.

      « Je pense que je vais aller m’allonger un peu même si je ne vais pas pouvoir fermer l’oeil. »


....................................
07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's] - Page 2 Irdps48
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Donnelly



Age du perso : 27
Logement : 08, East Jefferson Street
Emploi : urgentiste (suspendu)
Nombre de messages : 595

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Samuel Donnelly, Dakota Sallander
07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: 07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's]   07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's] - Page 2 Icon_minitimeSam 08 Sep 2012, 00:48

« Tout ira bien? » répéta-t-il sur un ton sceptique.

Combien de fois avait-il employé ces mots par le passé pour tenter de la rassurer? Et les évènements étaient allés de mal en pis. Isaac n’y croyait simplement plus. Rien n’irait bien et il n’était même pas certains que ça irait mieux. Mais exprimer ce telles pensées à haute voix n’aurait fait que renforcer les inquiétudes de sa fiancée et cette dernière n’avait pas besoin de ça.
À son projet d’aller s’allonger il acquiesça silencieusement, la libérant à regrets de son étreinte, posant un dernier baiser sur son front.

« Je vais aller voir ce que font les autres » souffla-t-il en se forçant à sourire. « Je te rejoins dans un moment »

Il l’accompagna jusqu’en bas des escaliers et la suivit des yeux jusqu’à ce qu’elle disparaisse à l’étage, se tournant vers ses deux frères. Maintenant que les choses se tassaient, Samuel évitait soigneusement son regard et s’obstinait à fixer Aidan, allongé sur le canapé.

« On devrait le monter » murmura l’urgentiste en s’avançant vers le benjamin, suivit de près par son cadet.

Avec difficultés face au corps raidi de leur frère, ils réussirent tout de même à grimper jusqu’à la chambre qu’occupait ce dernier, ou ce qui en faisait office et l’allongèrent sur son lit. Avec regrets mais nécessité, ils refermèrent chacun une entrave sur ses poignets et restèrent un long moment debout, immobiles, à le regarder dans un silence quasi religieux. C’est une nouvelle fois Isaac qui le rompit, tournant le visage vers le grand blond à ses côtés.

« Tu comptes passer la fin de la soirée avec Charlie? » questionna le jeune homme, peu enclin semble-t-il à la subtilité.
« Je comptais passer la soirée à boire des verres avec Aidan je te rappelle » maugréa pour toute réponses Samuel. « Et c’est exactement ce que je vais faire. » ajouta-t-il en s’approchant du lit. Décalant doucement les jambes de son frère sur le côté, il s’assied au bout, le dos appuyé contre le mur, résolu à ne pas bouger. « Je veille sur lui cette nuit »

Et sur le ton qu’il employa, la discussion n’était pas de mise. Se contentant d’acquiescer dans ce qui ressemblait plus à un remerciement muet, le futur père quitta la pièce, refermant doucement la porte derrière lui. Il ne restait plus que Aahron, qui avait disparu un peu plus tôt. Soufflant un bon coup il fit quelques pas dans le couloir, frappant quelques coups brefs à la porte avant d’entrer.

« Ça va ici? »

La question pouvait sembler stupide mais son neveu avait lui aussi eu une grosse soirée. Pourtant, c’était en grande partie grâce à lui qu’ils avaient avancé. Il n’en restait pas moins que sous sa grande maturité Petey n’était qu’un gosse, qui n’aurait jamais dû vivre ce genre de choses, ni maintenant, ni plus tard.

....................................
07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's] - Page 2 Hunnam-S
"Why are you wearing that stupid bunny suit?"
"Why are you wearing that stupid man suit?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aahron Donnelly

A soldier on my own, I don't know the way...

Age du perso : 31
Logement : 08, East Jefferson Street
Emploi : responsable des jardins de Grayson
Nombre de messages : 936

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Aidan, Kathleen & Nathaniel
07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: 07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's]   07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's] - Page 2 Icon_minitimeMer 12 Sep 2012, 11:49

    Aahron sursauta avec Petey qui avait encore la tête dans sa chemise de pyjama et ne pouvait pas voir qui venait de pénétrer dans la chambre. Le père de famille se pressa pour la faire apparaître puis guida distraitement son fils pendant qu’il passait ses bras fins dans les manches du vêtement bleu.

    « Ca va, ça va, on allait se coucher. Pas vrai champ’ ? »

    Mais comme toutes ses tentatives, celle-ci fut un échec et le petit blondinet se contenta de poser ses grands yeux ahuris sur lui, comme s’il ne comprenait pas un traitre mot de sa langue. Mais ça lui donnait plutôt l’impression à lui d’être un gros imbécile indélicat.
    Petey était terrifié et plutôt que de le laisser s’exprimer sur le sujet, il minimisait le tout, avait tenté de le rassurer. Mais personne n’était dupe et du coup, ça ne prenait pas et n’effaçait pas l’angoisse de son fils. Son fils qui le voyait comme un héros sans peur et sans reproche puisque malgré tout ce qui s’était passé : il envisageait de se glisser dans ses draps pour une bonne nuit d’un sommeil réparateur garantie sans cauchemars !
    Tu parles…


    « Allie va bien ? » s’enquit Aahron, n’osant pas soutenir le regard de son frère

    Il savait à quel point il avait foiré, à quel point ses mensonges allaient leur couter à tous, et plus particulièrement à la future maman. Il avait tenté de se convaincre que c’était la meilleure des choses à faire et voilà où ils en étaient à présent…
    Aidan devait être redevenu lui-même à présent, sinon le calme n’aurait pas à ce point régné (bien qu’à un moment il se soit demandé si Francis -puisque c’était apparemment lui qui se promenait dans les couloirs du cerveau de son frère- n’était pas finalement parvenu à tous les tuer, d’où le silence de mort venant du rez-de-chaussée) et Isaac ne se trouverait pas dans leur chambre. N’empêche qu’il allait mal. Plus mal qu’au moment de sa découverte ? Aucun moyen de le savoir, mais ce simple doute sur le fait qu’il ait laissé les choses empirer en se taisant et en obligeant sa belle-sœur a en faire autant le rongeait déjà.
    Et puis il y avait Petey bien sûr. Petey qui s’était pissé dessus ce soir, ce qui n’était pas arrivé depuis deux bonnes années. Petey qui a présent était comme un pantin et se laissait manipuler sans rechigner, buvant ses paroles sans pourtant semblé percer le sens des mots qu’il prononçait.


    « Vous…vous l’avez mis dans la chambre à côté ? » ajouta-t-il après avoir entendu la réponse de son frangin à propos de la métisse, mal à l’aise

    Et quand Petey qui venait de s'étendre laissa échapper un gémissement craintif face à cette question et la perspective de passer sa nuit non loin d'Aidan, son cœur fendu se brisa tout bonnement.
    Oubliant la présence de son frère, il s'agenouilla près du lit, serrant la main de son fils et caressant ses cheveux de l'autre.


    « hey, hey, t'en fais pas bonhomme. Je suis là. Je vais rester là toute la nuit et je vais veiller sur toi. Personne te fera de mal, j'te l'jure » chercha-t-il encore à l'apaiser

    Mais ça ne prenait pas et Petey recommença à sangloter silencieusement dans son lit. Et s'il s'était écoulé, Aahron l'aurait volontiers imiter. il se sentait affreusement impuissant, dépassé par la situation et les larmes de son enfant terrifié.

    « Tu veux qu'on appelle maman ? » parvint-il à demander, la gorge nouée

    Et quand Petey acquiesça, se redressant dans son lit, Aahron sentit une petite bourrasque balayer pour de bon quelques morceaux de son coeur en miette qu'il ne récupèrerait jamais. Sans faire le moindre commentaire, oubliant Isaac qu'il sentait toujours dans son dos, il prit son garçon dans ses bras et se dirigea vers l'étage en dessous pour essayer de joindre son ex-femme.
    Puisque c'était d'elle que Petey avec besoin. Puisqu'elle était la seule à savoir s'en occuper correctement et à savoir le calmer. Parce qu'il était un père à chier...

....................................
07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's] - Page 2 2yjvuhh

« I've got nowhere to go
I'm a stray cat on the roam
Choking on a chicken bone
For a home sweet, no sweet home. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: 07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's]   07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's] - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

07. Wakey wakey sleeping beauty [Donnelly's]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Road to Salvation  :: GRAYSON :: EAST JEFFERSON STREET :: Donnelly's-
Sauter vers: