AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ROAD TO SALVATION FERME SES PORTES APRES TROIS ANS D'AVENTURE ! N'oubliez pas de vous joindre à nous pour l'après-midi chatbox dimanche 18 novembre à partir de 13h ! svp et d'y laisser un commentaire de préférence.

Partagez | 
 

 09:12 PM - Lights on [EVENT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

I'm the boogeyman...

Nombre de messages : 473
MessageSujet: 09:12 PM - Lights on [EVENT]   Ven 20 Juil 2012, 21:33

Intrigue sur base de volontariat
✗ Qui ? tous les participants à l'event

✗ Quand ? le 10 août 2009 aux alentours de 21h

✗ Où ? parc

✗ Synopsis :
La grande tombola s'est déroulée sans encombre et pratiquement chaque famille s'est vue attribuer un lot. Certains seront échangés, d'autres appréciés et quelques uns abandonnés dans un coin voire jeté à la poubelle... mais ceci est une autre histoire. En attendant, les protagonistes du spectacle organisé ce soir se préparent à monter sur scène derrière les paravents installés à cet effet.
Encore une fois, c'est à Kathleen Wood d'ouvrir le bal, mais pas avec un long discours cette fois... C'est en chanson que la jolie mais introvertie petite standardiste va se lancer sous le regard critique de ses voisins. Voisins qui sont confortablement installés sur des strapontins et savourent les températures enfin clémentes de ce début de soirée festive.


Infos complémentaires : le nombre de lignes règlementaires passe de 15 à 8 par réponse : merci de privilégier la rapidité, sans négliger la qualité de vos réponses.
Aucun ordre de passage, postez quand vous en avez l'occasion, lancez de brèves conversations avec vos plus proches voisins ou bien profitez du spectacle et décrivez vos émotions face à lui. Amusez-vous en tout cas mr red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Logement : Jefferson
Emploi : Infirmière
Nombre de messages : 486

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Colleen Jefferson
MessageSujet: Re: 09:12 PM - Lights on [EVENT]   Ven 20 Juil 2012, 22:41

Personne n'était mort et elle avait même gagné un petit truc. C'était incroyable et cela ne semblait pas être un quelconque trucage alors il fallait juste se réjouir de tout ca et sourire. Bon tout n'était pas terminé et il était fort probable que quelque chose prenne feu ou que des bêtes sauvages les attaque et encore plein d'autres choix possibles mais Allie s'en contrefoutait pour le moment. Ils étaient enfin tous ensemble sauf Aidan qui allait faire partie du spectacle. Les voisins n'allaient surement pas apprécier mais elle si. Parce que c'était Aidan et qu'il était une diva diablement douée. Le seul problème résidait dans sa terrible envie d'aller aux toilettes... encore. A ce point, elle ne comptait même plus et préfera en finir avant le début des festivités. Rater Aidan lui ferait bien plus de peine alors le sacrifice était vite choisi, il fallait qu'elle file en vitesse tout de suite. La métisse se pencha à l'oreille de son fiancé pour le prévenir et amorca son départ.

"Il faut que j'y aille encore, je suis désolée mais je veux pas rater Aidan et s'il le sait il me tuera ou quelque chose dans le genre."

Pas très drôle comme reflexion mais on lui pardonnerait ca. L'infirmière était déjà debout à se faufiler vers l'extérieur des rangs. Qu'est-ce qu'elle avait grossi...

....................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

A soldier on my own, I don't know the way...

Age du perso : 31
Logement : 08, East Jefferson Street
Emploi : responsable des jardins de Grayson
Nombre de messages : 936

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Aidan, Kathleen & Nathaniel
MessageSujet: Re: 09:12 PM - Lights on [EVENT]   Ven 20 Juil 2012, 23:01

« Tiens toi tranquille, Pet’ » tiqua Aahron en essayant d’inciter son garçon à se rasseoir

Mais avec Mimi et sa mère assise juste derrière eux, c’était peine perdue et il passait son temps à se retourner sur son siège. Il avait déjà manqué de le faire basculer trois fois au moins. Et chaque fois qu’il haussait un peu le ton, Samuel ou Aidan se chargeaient de lui rappeler qu’il devait le laisser vivre et arrêter d’être si chiant, puisqu’ils étaient là pour s’amuser. Est-ce qu’ils allaient consoler Petey s’il se faisait mal ou se mettait à pleurer par vexation ? Est-ce que ‘était eux qui prendraient le téléphone pour annoncer à Trisha que son garçon avait un bras dans le plâtre ?

« Mais je fais rien d’mal ! » se lamenta encore le petit garçon, lui jetant un regard entre la supplication et l’agacement « C’est même pas commencé leur truc ! »

Aahron était forcé de reconnaître que c’était effectivement le cas et que son garçon ne dérangeait personne d’autre que lui en fin de compte. Et c’était d’autant plus vrai depuis que son plus jeune frère s’était éclipsé pour aller se préparer à monter sur scène. Il était le seul qui aurait pu se plaindre de l’agitation de son fils.

Abandonnant la partie, Aahron se concentra sur un point droit devant lui. Finalement, c’était lui qui était vexé de passer pour un imbécile devant Dakota. Littéralement devant Dakota. Par moment, il était tenté de se retourner pour lui adresser quelques mots, mais ne trouvait jamais quoi dire de bien pertinent. Et puis peut-être qu’elle en avait assez de l’entendre jacasser comme une bonne femme. Ils avaient déjà passé la journée ensemble, à chaperonner leurs deux rejetons…

Soudain, Allie était debout à côté de lui, lui souriant d’un air ennuyé. Elle voulait passer, encore une fois. Quand elle reviendrait, il lui proposerait d’échanger sa place et celle de Petey avec les leurs, histoire qu’elle n’ait pas à se sentir gênée chaque fois qu’une envie pressante se faisait sentir. Il poussa ses jambes pour lui permettre de s’éloigner de leur rangée de chaise et la regarda s’éloigner. Il ne lui faut qu’une dizaine de secondes pour se décider.
Après un coup d’œil en direction des autres, Aahron attrapa l’objet sous sa chaise pliable et attira l’attention d’Isaac qui avait le nez sur le programme de la nuit.


« Tu peux garder un œil sur Petey ? Je reviens aussi » prévint-il son frère qui acquiesça distraitement

Aahron demeura immobile un moment et finit par rouler des yeux. Son frangin était irrécupérable et il y avait fort à parier qu’il n’avait même pas vraiment entendu ce qu’il lui demandait.

« Je reviens, fais attention » prévint-il Petey qui, lui non plus, ne lui accorda beaucoup plus d’attention

Il ne lui fallut pas longtemps pour rattraper Allie à quelques pas des bois entourant le parc. Aahron avait bien conscience que si elle s’échappait, c’était pour aller…faire une commission seule, mais il n’avait pas envie de se dégonfler.

« Allie ! Allie, attend ! » la héla-t-il, espérant ne pas l’entendre crier quelque chose comme : impossible, je vais me pisser dessus ! Heureusement, elle se contenta de s’arrêter en reconnaissant sa voix et le laissa approcher « J’ai quelque chose pour toi… » commença-t-il nerveusement, passant une main dans sa nuque, tendant l’appareil photo jetable qu’il avait gagné vers elle « Je sais que Trisha aimait bien prendre des photos toutes les semaines. De son ventre je veux dire. Je sais pas si tu le fais déjà… sûrement que oui mais je me suis dis que des photos papiers c’était mieux qu’avec le portable ou un numérique… Enfin je sais qu’on peut les faire imprimer maintenant mais… Bref, t’auras de quoi commencer un album photos pour les petites. On dira que c’est le premier d’une longue lignée de cadeaux de leur plus vieux et chiant tonton… » conclut-il dans un sourire un peu gêné


....................................


« I've got nowhere to go
I'm a stray cat on the roam
Choking on a chicken bone
For a home sweet, no sweet home. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Accidental muckraker

Age du perso : 30
Logement : Edgerton
Emploi : chargé de la sécurité au musée (EDGERTON)
Nombre de messages : 260

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: David Handel
MessageSujet: Re: 09:12 PM - Lights on [EVENT]   Sam 21 Juil 2012, 04:23

Bien entendu, il faisait encore clair à cette heure-ci et la scène baignait dans la lumière dorée du soleil d’été dans les Prairies à la fin de sa course, mais surtout, elle eut cessé de plomber et cuire sur place les pauvres humains se démenant sous elle comme elle le fit durant toute la journée. Une chose qui n’ennuyait pas James, lui qui était déjà à sa énième bouteille d’eau et sa énième bière froide. Ce fut bien moins péniblement qu’il se traîna au lieu où se déroulait la Tombola du village, puis avec une quasi hâte qu’il s’éloigna de la scène sur laquelle il monta à contrecœur plus tôt –bonjour la subtilité : voilà qu’il dérobait aux gens du coin une magnifique housse, lui qui n’eut pas passé une journée entière à Grayson avant celle-ci et qui voulait se faire petit du coup…

Quoiqu’il eut volontiers retourné à sa chambre au motel d’Edgerton pour se jeter à plat ventre sur le lit et grommeler contre la stagnation de son enquête –il n’avait pas même aperçu sa cible dans la foule, comble de la malchance!- mais de certains engagements moraux le gardait sur les lieux. D’abord ce pique-nique lui fit gagner un prix malgré son achat de billets dans un désintérêt relatif lui donnait l’impression qu’il se devait en retour d’assister aux activités en entières. Ensuite il y eut le sourire et le regard de la présentatrice : un timide, mignon et humble brin de fille qui semblait se donner tant de mal à animer les festivités. Elle semblait déployer tant d’effort pour s’adresser à tous malgré ses réserves : prendre la clef des champs avant la fin de l’évènement serait presque aussi triste que d’assener un coup de pied à un panier remplis de chatons.

Tant pis pour lui, il devait au moins cela aux chatons. Et puis le spectacle de clôture pourrait être divertissant et lui permettre de revoir quelques un des rares visages familiers présents. James se dirigea donc vers les sièges mis en place et s’installa dans un coin où plusieurs sièges étaient encore libres, scrutant distraitement les alentours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Pretty lies and ugly truth

Age du perso : 31
Logement : 17, Madison Street
Emploi : gérant du Teller & Redd's Garage
Nombre de messages : 430

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Aahron, Aidan & Kathleen
MessageSujet: Re: 09:12 PM - Lights on [EVENT]   Sam 21 Juil 2012, 18:51

    Cette journée était décidément de plus en plus déplaisante, et Nathaniel avait hâte de pouvoir rentrer chez lui pour enfin ôter son masque. Enfin pour ça, il faudrait encore qu’il attende que Suzanna disparaisse de sa vue. Il attendait impatiemment le moment où elle viendrait les trouver, Lucinda et lui, pour leur demander si elle pouvait aller coucher chez les Ferguson. Qu’elle le fasse. Qu’elle se fasse même sauter par toutes la petite famille, leurs chevaux et leurs porcs si ça pouvait lui faire plaisir, tant qu’elle lui laissait un peu d’air…
    D’ailleurs, si elle pouvait emmener sa connasse de tante frigide avec elle : le garagiste serait tout à fait comblé. Mais ça n’était pas pour tout de suite.
    Son épouse avait passé le plus clair de sa journée à chercher son beau frère des eux et, si elle n’avait pas été retenue par toutes ses obligations, sans doute l’aurait-elle laissé en plan pour aller le rejoindre. Il pouvait être tranquille : Clyde n’oserait jamais posé la main sur elle. Son frère aurait bien trop peur des conséquences d’un tel acte.
    Cela dit, une fois qu’elle l’aurait trouvé dans l’état déplorable où Nath l’avait laissé, c’était sa main à elle qu’il devrait éviter. Ses coups de griffes surtout.

    Le trentenaire jeta un œil en direction de Lucinda qui s’impatientait sur son siège, l’air toujours aussi ennuyée et ailleurs. Il chercha ensuite Logan du regard mais son cousin était toujours introuvable. S’il n’arrivait pas très rapidement, il allait manquer le petit numéro de sa belle Kathleen et n’aurait plus qu’à se pendre…
    Est-ce qu’il était aller retrouver Clyde pour s’excuser de ce qu’il lui avait fait ? Non, très peu de chance.
    Est-ce qu’il était aller boire un verre : le pourcentage était déjà beaucoup plus élevé.
    Est-ce qu’il était en charmante compagnie (enfin selon Nath, toutes les conquêtes de Logan étaient des écervelées, laide à crever), mais ça restait une option tout à fait envisageable. Et ça ne serait pas al première fois de la journée.

    Personne n’avait vraiment fait le rapprochement et lui-même ne l’avait effectué qu’en voyant la rouquine venir récupérer son lot après tout le monde, une fois que sa sœur l’ait réprimandée pour son absence au parc. L’adolescente dépravée avait refusé de lui rendre des comptes bien entendu et un sourire avait illuminé le visage de Nathaniel.
    Il avait bien vu son petit manège su stand de dessin. Il avait surtout remarqué la gêne de Logan face à la rousse sulfureuse…
    Est-ce qu’elle était allé le coincer dans un coin ou est-ce qu’ils s’étaient retrouvé d’un commun accord ?
    Il pouvait se tromper mais le garagiste croyait avoir tiré les bonnes conclusions. Logan et elle avaient été absents dans la même tranche horaire et il y avait quelque chose entre eux. Quelque chose de pervers. Comment Logan faisait-il pour toujours se fourrer dans ce genre de situations douteuses ?

    Trois petits coups résonnèrent tout à coup, prenant tout le monde au dépourvu. Ces cons se croyaient au théâtre… Le calme retomba tout à coup dans le public et Aidan Donnelly apparut sur la scène, sortant de derrière les paravents dressés de chaque côté. Il adressa un petit signe de tête à la foule avant de se placer derrière un piano numérique qui était installé depuis un moment sur la scène.
    Il déposa une partition sur le pupitre intégré et Kathleen monta sur scène à cet instant, pour venir se placer timidement derrière le micro qu’elle avait eu en mains pratiquement toute la journée…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Logement : Jefferson
Emploi : Infirmière
Nombre de messages : 486

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Colleen Jefferson
MessageSujet: Re: 09:12 PM - Lights on [EVENT]   Dim 22 Juil 2012, 20:24

    [Avec Aahron les choses fluctuaient constamment. Un instant ils se sautaient à la gorge et puis parfois... il l’empêchait d’aller aux toilettes pour lui offrir un appareil photo jetable. Et aussi idiot que cela semble être, la future maman fut extrêmement touchée par cette délicate attention. Cela sortait de nulle part et c’était ce qui rendait le moment si etrange et parfait.

      « Je... enfin on. On le faisait chaque mois à peu près à la même date et on rapproche un peu parce que j’ai l’impression d’enfler à vue d’oeil mais c’est juste... c’est juste adorable. Merci, je suis très touchée... »

    Et c’etait si vrai qu’elle avanca d’un pas pour le serrer contre elle autant que possible parce que son gros ventre l’empêchait d’être trop proche de lui. Il était si difficile à cerner et la métisse avait eu la stupide idée de penser qu’elle avait tout comprit de lui. Rien était plus faux et pour le moment il fallait se contenter de se réjouir de ce moment d’apaisement qui ne durerait surement pas trop. Autant ne pas se leurrer.

    Ils avaient des différends sur de nombreux points mais ce n’était pas le moment d’y penser. Allie planta un baiser sur sa joue dans un sourire et baissa les yeux sur le petit appareil qui allait servir très vite.

      « On devrait tous prendre une photo ensemble un peu plus tard après le spectacle, je pense que ce serait une bonne idée spécialement parce que tout le mnde va grogner... toi y comprit. »

    Elle avait hésité à carrément lui demander de prendre une photo rien que tous les deux mais il allait prendre peur et regretter son geste sorti de nulle part. Non, mieux valait retourner à leurs places après un tour aux toilettes puis attendre le début du spectacle, se d´lecter (ou pas) de tout ca et faire une photo de groupe. Après tout les moments calmes et agréables n'étaient pas légion dans cette ville alors autant se faire un petit plaisir. Et Allie avait toujours ce besoin de penser qu'ils arrivaient bientôt à la fin de leur séjour quitte à ne pas savoir ce qui s'était passá avec les parents. Et elle priait pour qu'un jour elle puisse oublier ce qu'elle avait entrevu dans ses visions et surtout que les filles ne soient pas accablées de telles choses, ce serait trop, vraiment trop à porter.

....................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 26
Logement : Jefferson Street
Emploi : Caissière à l'épicerie
Nombre de messages : 538

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I don't wanna know
Autres comptes: Logan, William, Casey
MessageSujet: Re: 09:12 PM - Lights on [EVENT]   Mer 25 Juil 2012, 01:43

    Le trac ? Elle ? Noooon. Pas son genre.
    Ou peut-être que si justement. Les gens étaient souvent surpris en découvrant quelle angoissée elle pouvait être parfois. Elle avait généralement l’air cool, relax’, décontractée et confiante, et c’est sûr qu’il y avait aussi beaucoup de tout ça en elle, mais ça n’était pas en claquant des doigts, elle devait se maîtriser, se forcer et se convaincre qu’avoir confiance était mieux que le contraire et qu’il n’y avait pas lieu de paniquer.

    Ce soir c’était juste un petit peu plus difficile que d’habitude. Des spectacles amateurs dans ce genre là, elle en avait fait des tas durant ses pérégrinations passées, parfois devant le double de monde. Sans oublier qu’elle se produisait encore de temps en temps au Susan’s Coffee, mais là bas, l’ambiance était bon enfant et chacun y mettait du sien avec le karaoké, c’était sans prétention et pour s’amuser. Cette fois par contre, elle jouait devant le tout Grayson, et elle savait ce que la majorité de ses voisins chéris pensaient d’elle. Chanter et jouer devant eux c’était un peu comme se balader toute nue.

    La musique, c’est ce qu’elle aimait faire, c’était sa passion, et elle avait surtout peur qu’ils ternissent et lui salisse son exutoire préféré. D’un autre côté c’était une assez belle opportunité de leur montrer qu’elle avait du talent, mais cette pensée n’arrivait pas à la rassurer vraiment. Elle préférait se ronger les ongles en remerciant le ciel que Kathleen soit celle qui passe en premier !

    Elle venait d’ailleurs d’apparaitre sur la scène et Charlie arrêta de se ronger les doigts pour lui accorder toute son attention, la nuque tordue pour observer la jeune femme. En effet, Charlie ne s’était pas assise sur les strapontins comme tout l’monde. Elle était venu s’agenouiller dans l’herbe non loin de la scène, sur le côté. Et seule bien sûr, pour pouvoir se concentrer un minimum avant que ça ne soit son tour de monter sur l’échafaud…

    D’ici quelques menus instants la standardiste du shérif se mettrait à pousser la chansonnette et en tant que chanteuse, Charlie ne pouvait s’empêcher d’avoir tout aussi peur pour Kathleen que pour elle-même ! Elle savait combien c’était difficile d’affronter tous les regards depuis une scène et de craindre la fausse note et l’humiliation public, et malgré ses différents avec Colleen, dans ce genre de moment c’était juste plus fort qu’elle de compatir.

    Du coin de l’œil elle aperçu Logan débouler sur le côté et prendre rapidement place à l’extrémité des gradins, un mètre ou deux à peine derrière elle. Il avait l’air d’avoir couru pour arriver à temps, et ses yeux tout sombres étaient rivés sur la silhouette hésitante de Kathleen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

A soldier on my own, I don't know the way...

Age du perso : 31
Logement : 08, East Jefferson Street
Emploi : responsable des jardins de Grayson
Nombre de messages : 936

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Aidan, Kathleen & Nathaniel
MessageSujet: Re: 09:12 PM - Lights on [EVENT]   Mer 25 Juil 2012, 12:13

    Bon, il avait fait son petit effet. Un sourire presque soulagé apparut sur les traits d’Aahron en constatant qu’Allie était véritablement touchée par son geste. Il avait l’impression de la trahir depuis l’épisode du jardin, l’obligeant à se taire et à garder ses angoisses pour elle-même. LOrsqu’elle cauchemardait (il l’avait entendue quelque fois) la jeune femme devait mentir à son fiancé pourtant censé l’épauler parce que lui, le beau frère grognon qui n’avait jamais vraiment cherché à la connaitre, le lui avait demandé.
    Aidan avait fait quelque chose de mal. C’était même au-delà de ça, ou alors le mal sous sa pire forme, il n’arrivait pas à se décider. Mais Allie avait été témoin de tout ça et elle ne pouvait en parler à personne, pas même à lui qui était au courant mais ne lui accordait pas une minute de son emploi du temps.
    Petey et son nouveau travail pour la commune de Grayson étaient deux parfaites excuses pour ne pas avoir à affronter le regard tendu et le regard anxieux de la métisse qui était contrainte de vivre en permanence sous le même toit que son plus jeune frère…


    « On fera comme tu veux » sourit-il simplement, aussi déplaisante soit l’idée pour lui d’être pris en photo « Je ferai mieux d’y retourner, ça va commencer et… tu ferais mieux d’aller faire ce que tu avais prévu de faire avant l’accident » la taquina-t-il en tendant la main pour récupérer l’appareil « Je vais pas t’encombrer. En plus je crois pas qu’il soit waterproof »

    Et sur cette boutade vaseuse au possible, adressant un clin d’œil à Allie, il lui chipa l’appareil et s’éloigna d’un pas plus léger. Il se retourna une dernière fois pour constater qu’elle le suivait du regard, un sourire aux lèvres. Sa mission était accomplie.
    On se rassurait et nettoyait sa conscience avec ce qu’on pouvait, non ?

    Aahron retourna s’installer à sa place au moment où Kathleen émergeait sur la scène. Son frère était déjà installé derrière un piano portatif, l’air concentré sur ses partitions. Attrapant Petey au passage (qui protesta un peu) il proposa à Isaac d’échanger leur place et installa Petey entre Sammy et lui-même. Il n’avait pas envie que son garçon fasse des siennes et préfère jouer avec Mimi pendant le show. Ils avaient assez mauvaise réputation comme ça et Aahron ne voulait pas passer sa soirée à le réprimander et écouter ses nouveaux voisins soupirer et s’agacer de ses jacassements enfantins.
    Le petit protesta un peu mais il suffit d’un regard courroucé de sa part puis d’une blague bidon de son oncle pour qu’il se résigne et se tienne tranquille. Juste à temps pour le début du spectacle…



....................................


« I've got nowhere to go
I'm a stray cat on the roam
Choking on a chicken bone
For a home sweet, no sweet home. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

I want to feel the pain and the bitter taste of the blood on my lips, again...

Age du perso : 24
Logement : 14, Madison Street
Emploi : standardiste au bureau du shérif
Nombre de messages : 337

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I don't wanna know
Autres comptes: Aahron, Aidan & Nathaniel
MessageSujet: Re: 09:12 PM - Lights on [EVENT]   Mer 25 Juil 2012, 22:08

La voilà qui montait à nouveau sur la scène du pique-nique. Un exercice d’autant plus périlleux cette fois puisque ce soir, elle venait présenter son talent à tous ses voisins. Un talent insoupçonné de tous qu’elle couvait jalousement depuis des années, le réservant à ses meilleures amies aujourd’hui à New York ou à sa mère dans son plus jeune âge. Elle avait été obligée de le révéler à Aidan lors de leurs répétitions et il s’était dit impression, voire jaloux, de son talent brut, peinant à croire qu’elle ne s’était jamais entrainé. Une part de Kathleen soupçonnait qu’il en rajoute un peu pour la flatter, mais elle n’avait rien osé dire à ce sujet.
De toute façon à présent, elle allait être fixée…

Le standardiste puisa son courage au dernier moment dans la pensée que Logan avait dû vivre la même chose qu’elle aujourd’hui et qu’il avait relevé le défi qu’elle lui avait lancé haut la main. Kath espérait que son ami se trouverait aux premières loges ce soir et, qu’en cas de doute, elle pourrait aisément le retrouver.
Il lui inspirait curieusement plus confiance que Grifith qui avait été absent toute la journée… Du moins absent de son champ de vision puisqu’elle savait de sources sûres qu’il ne s’était pas désisté. La fuyait-il ? Grand Dieu, elle espérait que non ! Mais puisqu’elle n’avait rien fait qui puisse le contrarier, il y avait peu de chance que ce soit le cas… N’est-ce pas ?

Prenant son courage à deux mains, Kathleen s’installa derrière le micro, ne sachant pas vraiment si elle devait commencer à chanter de but en blanc ou si une petite introduction s’imposait. Mais puisqu’elle n’avait pas prévu de discours et avait trop le trac pour se lancer dans une improvisation, la grande brune préféra se lancer en chanson.
Elle se tourna vers Aidan, lui adressa un hochement de tête (leur signal) et il lui adressa un sourire encourageant avant de commencer à faire courir ses doigts fins sur le clavier du piano. Kathleen fit de nouveau face à son public, sans pour autant le voir, se concentrant sur les paroles de sa chanson, sa voix et sa respiration...



....................................

“ Kathleen Wood „

« Lay me down
let the only sound
be the overflow. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 27
Logement : Madisson Street
Emploi : Comptable au garage
Nombre de messages : 1574

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Charlie, Casey, William
MessageSujet: Re: 09:12 PM - Lights on [EVENT]   Lun 06 Aoû 2012, 22:19

    En pleine conversation avec Calvin, Logan s’était soudainement interrompu pour foncer vers la scène lorsque de loin, il avait vu la frêle silhouette de Kathleen apparaitre sur l’estrade. Il se serait tué de rater son entrée et rejoignit les strapontins au pas de course avant de s’y laisser tomber, le souffle court et le plus près possible de la scène. Pourtant ce n’était pas parce qu’il avait couru que son cœur s’agitait avec frénésie dans sa poitrine. Il savait qu’elle allait chanter mais il ne savait pas quoi, ne savait même pas qu’elle chantait. Ca faisait naitre en lui une espèce de pointe de jalousie. Depuis le temps qu’il l’observait de loin il avait toujours cru tout savoir d’elle. Tout ! Et depuis qu’il avait vu le programme de la journée, il découvrait que ça n’était pas le cas. D’un autre côté il trouvait totalement fabuleux qu’après autant d’année, il puisse encore découvrir de nouvelles choses chez elle, qu’elle puisse encore se révéler pleine de surprises et de facettes inconnues. Si elle savait chanter et qu’il l’ignorait, alors combien d’autres choses encore savait-elle faire dont il ne se doutait même pas. Il aspirait tellement à tout savoir et tout connaitre d’elle que ça lui en faisait presque mal au ventre.

    Ou alors était-ce l’appréhension ? Il avait l’impression d’être à sa place, que c’était lui sur scène, devant tous ces regards, et il la connaissait assez pour savoir qu’elle devait être morte de trouille. Il l’admirait comme un fou pour ça, lui qui s’était presque rendu malade pour quelques dessins dans un recoin du parc. Jamais il n’aurait osé mettre un pied sur scène, encore moins s’exprimer dans un micro, alors chanter…
    D’ailleurs, si le moindre spectateur osait ricaner ou lancer une remarque moqueuse tout haut, il avait presque peur de n’pas savoir se contrôler et de se jeter sur lui pour l’étrangler.

    D’un coup d’œil d’ailleurs, il sonda le publique et son regard sombre rencontra le visage amicale de la femme du Maire, très concentrée sur un petit caméscope qu’elle braquait sur la scène. Cette vision lui décocha un sourire. Alicia accepterait certainement de lui faire une copie et lui-même était prêt à s’acheter une télé à lui rien que pour pouvoir regarder en boucle la séquences.

    Avant même qu’elle ne se mettre à réellement chanter, tout était prévu dans sa tête pour revivre plusieurs fois le moment. Cela dit, quoi qu’il fasse, rien ne pourrait jamais égaler l’instant. Au premières notes, dès qu’il avait entendu sa voix naître autour d’eux, imposant le silence de son timbre cristallin, il avait eut l’impression de mourir un bon millier de fois en même temps, que son cœur et ses boyaux fondaient à l’intérieur de son corps et que l’air lui manquait. C’était comme une apparition, quelque chose de tellement pure que c’en était presque divin. Il avait surtout l’impression de tomber amoureux, ou plutôt, de retomber amoureux, encore plus qu’avant, si c’était seulement possible. Sûrement parce que les conditions étaient un peu les mêmes que la première fois ou c’était arrivé, il y a de ça près de 15 ans.

    Parfaite, magnifique, grandiose, la simple idée qu’elle s’arrête un jour de chanter lui donnait envie de pleurer, mais il était bien trop tétaniser sur place pour que les larmes ne vienne lui saler les joues heureusement. Il se sentait comme traverser par chaque vibration mélodieuse de sa voix et le monde entier s’était évanoui. Sacha, Colleen, Calvin, Clyde, Nathaniel, ses parents, les Donnelly, il n’y avait plus personne d’autre qu’elle dans tout l’Univers. Et lorsque la dernière note raisonna avant le silence, ce fut comme un coup de poignard et le septième ciel à la fois.

    Aussitôt il avait bondit sur ses deux jambes pour applaudir.

....................................

I don't believe in everything I've read
I don't believe in promises
I don't believe in compromising
My own beliefs inside my head
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

A million miles from home, I'm walking ahead ; I'm frozen to the bones, I am.

Age du perso : 20
Logement : 08, East Jefferson Street
Emploi : _
Nombre de messages : 1896

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Aahron, Kathleen & Nathaniel
MessageSujet: Re: 09:12 PM - Lights on [EVENT]   Jeu 09 Aoû 2012, 17:23

    La scène était comme sa maison. Il avait entendu dire ça dans des dizaines de chansons, avait entendu des centaines de chanteurs ou musiciens le dire, et chaque fois ça l’avait fait sourire avec un peu de moquerie. Mon œil ouais… Mais depuis qu’il avait grimpé dessus lui-même à l’occasion d’un spectacle organisé par son école, il avait compris et maintenant, ça ne le faisait plus rire.
    Monter sur scène, c’était comme entrer sous un jet d’eau chaude quand vous étiez frigorifié, ou l’inverse. C’était brûlant, ça pouvait vous glacer le sang, mais vous en ressortiez comme un homme neuf, transformé, débarrassé de toute impureté. Aidan se sentait renaitre chaque fois qu’il s’élevait sur l’estrade, différent, meilleur. Il était un Dieu là haut, pour faire simple.

    Le jeune homme ne faisait pas vraiment de distinction entre elles et une scène de kermesse le grisait autant qu’un zénith… Enfin il disait surtout ça parce qu’il n’avait jamais donné de concert dans un stade ou quoi que ce soit. Toujours était-il qu’au moment de monter sur la scène installée par ses propres frères la veille, Aidan était diablement excité. Il n’avait pas vraiment prit le temps de manger ce soir, se contentant d’engloutir une tartelette au sucre ridiculement petite et quelques gorgées d’eau histoire de ne pas tourner de l’œil, s’impatientant devant le petit escalier bancal.
    Il n’avait pas pu s’empêcher de monter en premier dessus quand le signal avait été donné, passant devant Kathleen qui ferait pourtant l’ouverture. IL s’était trouvé un peu bête devant son clavier à devoir l’attendre, mais l’excitation avait toujours contrebalancé la gêne de se trouver à un public auprès duquel, Aidan le savait parfaitement, il ne faisait pas l’unanimité.
    Il avait l’impression de resquiller. D’être là sans y avoir été invité, sans avoir payé son droit d’entrée comme le reste des spectateurs qui depuis qu’ils l’avaient grillé, le fixait avec une animosité grandissante. Sauf que, comme c’était toujours le cas dans ces circonstances, il y avait une part de jalousie dans tout ça et l’adolescent avait toujours aimé qu’on le jalouse.

    Lui-même avait passé l’entièreté de sa vie à zyeuter les autres en se sentant lamentable à leurs côtés. Il y avait d’abord eu ses frères, ses modèles, puis son père, ce héros, puis ses camarades de classe qui n’avaient pas récupéré les affaires de leurs ainés et avaient des choses à eux. Il y avait ceux qui étaient riches alors que ses propres parents peinaient à joindre les deux bouts tous les mois, ceux qui étaient grands et costauds alors qu’il était maigrelet et avait toujours l’air malade. Il y avait ceux qui savaient se défendre tous seuls et lui qui attendaient que ses frères soient dans les parages pour chercher des noises et régler ses comptes.
    Et quand il avait finalement trouvé quelque chose dans quoi il n’était pas mauvais, Aidan avait exploité le filon à fond, quitte à s’attirer les foudres de tout le monde. Oui, il en faisait trop, aimait en mettre plein la vue, chantonnait et dansait à longueur du temps, et alors ? Il le faisait bien non ? De quoi d’autres auraient-ils pu se vanter ? Il voulait que le monde entier le regarde, qu’on remarque de quoi il était capable et que tout ce beau monde crève de jalousie.
    L’adolescent voulait que des tee-shirts soient créés à son effigie, que ses disques s’arrachent, voir des fans préférer se disloquer l’épaule plutôt que de relâcher son vêtement qu’ils auraient réussi à saisir durant un concert, bref : il voulait que le monde soit à ses pieds.
    Comme tout à chacun.

    Mais ce soir, ça n’était pas gagné. De toute façon pour le moment, ça n’était pas son heure de gloire, c’était celle de Kathleen qu’il ne ferait qu’accompagner au piano. Ensuite, ce serait au tour de quelques inconnus, puis à Charlie de monter sur scène. Finalement, il pourrait montrer de quoi il était vraiment capable et à la fin de la soirée, tout le monde l’aimerait et la jalouserait. Il s’en faisait la promesse.

    Pour le moment donc, c’était pour Kathleen que toutes ces mains frappaient l’une contre l’autre. Logan Redd (qu’Aidan n’aurait jamais imaginé aimer la musique lyrique) fut le premier à se lever pour l’acclamer mais il fut très vite rejoint par la totalité des visiteurs et habitants de Grayson qui avaient été conquis. Lui-même avait pris beaucoup de plaisir à accompagner la jeune femme. La standardiste ne rêvait pas de gloire comme lui, ni même de reconnaissance, elle avait fait tout ça pour se prouver qu’elle en était capable et parce qu’elle aurait eu l’air mal honnête à exiger des autres qu’ils se livrent sans le faire à son tour à un moment ou un autre. Du moins c’était ce qu’il avait compris.
    Aidan applaudit à s’en faire mal aux mains, siffla une ou deux fois et leva son pouce avec encouragement lorsque Kathleen se tourna vers lui, un sourire jusqu’aux oreilles, les larmes aux yeux. Elle finit par remercier tout le monde et descendre de scène comme une princesse, donnant l’impression de flotter plutôt que de marcher.
    Le jeune homme resta à sa place, prêt à accompagner les prochains participants…

....................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 26
Logement : Jefferson Street
Emploi : Caissière à l'épicerie
Nombre de messages : 538

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I don't wanna know
Autres comptes: Logan, William, Casey
MessageSujet: Re: 09:12 PM - Lights on [EVENT]   Dim 12 Aoû 2012, 02:32

    La prestation de Kathleen lui avait un petit peu cloué l’bec. Ca n’avait finalement aucun sens qu’elle soit passé en premier parce que vu le lyrisme ahurissant dont elle avait fait preuve et l’ovation qu’on lui avait réservée, passer après elle tenait plutôt du mauvais plan. Heureusement Charlie ne passait pas tout juste après la standardiste. C’était d’abord le tour de la vieille veuve Morrison avec un gospel que tout le monde avait accompagné d’une seule voix sur les refrains, puis les trois petites Hofgood avec une vieille chanson d’enfant en canon adorable, puis de Monsieur Carlylle pour un morceau de violon très festif qui avait réussit à en faire danser quelques uns. Au final ils avaient tous ravis le public en lui donnant l’impression d’être insipide.

    Une fois le retraité descendu de la scène sous les applaudissements de tous ses voisins, ce fut donc au tour de Charlie. Celle-ci avait quitté l’endroit où elle s’était assise pour observer le spectacle et s’était rapprochée des petits escaliers en bois qui la mèneraient sur l’estrade depuis quelques petites minutes déjà, ses dents mordillant nerveusement sa lèvre intérieure. Sur scène, Aidan avait l’air de s’amuser comme un petit fou et n’avait pas fait une seule fausse note durant ses accompagnements. Sa mine réjouie et son plaisir de jouer lui donnèrent au moins quelque chose à quoi se raccrocher au moment de grimper. Munie d’un tabouret, dans le silence revenu sur le public, elle prit le temps de s’installer et de régler le micro pour qu'il capte sa voix comme la guitare qu'elle tenait fermement, avant de répondre brièvement aux grands signes de la main que lui faisait Colleen. Un raclement de gorge et un soupir plus tard, elle se tordit le cou pour échanger un hochement de tête avec Aidan de retour au piano.

    Trois, deux, un… et c’était partit… pour le meilleure ou pour le bide…



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 27
Logement : 16, Madison Street
Nombre de messages : 391
MessageSujet: Re: 09:12 PM - Lights on [EVENT]   Mar 14 Aoû 2012, 18:04

Il a bien faillit ne pas venir mais finalement, Ezra s’est rendu au parc pour assister au spectacle et ne le regrette pas vraiment. Il a laissé un chant lyrique guider ses pas jusque là pour découvrir la standardiste du bureau du shérif, celle qui a organisé tout le pique-nique, sur la scène. Il l’a trouvé brillante et ne s’est pas fait prier pour applaudir Kathleen au point de s’en faire mal aux mains. Ensuite, une dame plus âgée leur était venue chanter du gospel avant que des enfants viennent chanter un canon. Il va se chercher à boire alors qu’un homme remplace les enfants sur l’estrade et s’enfile dans la queue. Il y est encore lorsque Charlie monte sur scène pour chanter une ballade qui lui dit vaguement quelque chose. Il l’a sûrement entendu à la radio à un moment où à un autre…

Il apprécie le timbre chaud de sa voix mais ne quitte pas la queue pour autant et continue de regarder droit devant lui en entendant son tour. En plus, il a déjà eu l’occasion de l’entendre jouer dans l’après-midi, presque rien que pour lui ! Ils ont discuter un peu et ont vaguement sympathisés. Comme elle le lui a dit à un moment donné dans leur échange, ils seront amenés à se recroiser dès qu’il aura besoin d’acheter à manger, ce qui arrivera évidemment très rapidement…

Il se surprend à battre la mesure sur le côté de sa cuisse au moment où son tour vient d’être servi. Ezra s’approche, réclame une bière au serveur du moment et puis retourne se mêler à la foule tandis que Charlie entame les derniers accords de sa chanson qui sera probablement suivie par une autre. Il cherche Kaylee du regard mais n’est même pas sûr qu’elle soit ressortie. Il pense que oui puisque Aidan est sur scène, mais ne la voit pas en tout cas.

Peu lui importe au fond, il compte bien profiter de cette soirée. Sa première en compagnie de ses nouveaux voisins… Jusque là tout s’est bien passé et un sourire apparait soudain sur ses lèvres, sans qu’il en soit conscient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

"That Jeanne already fucked the town down and shook her arse at the ruins"

Age du perso : 31
Logement : 21, East Jefferson Street
Emploi : Psychologue
Nombre de messages : 1139

ABOUT YOU.
What's going on here ? : It's not my burden
Autres comptes: /
MessageSujet: Re: 09:12 PM - Lights on [EVENT]   Jeu 16 Aoû 2012, 00:16

Le temps était encore assez lourd, l'air chaud, mais le soleil se couchant petit à petit, la température était moins élevée que dans l'après-midi. Tout de même, on suait encore devant la scène qui attendait l'entrée des artistes. Grayson était réuni pour écouter certains de ses membres pousser la chansonnette. Jeanne n'avait alors plus que ça à faire. Au fond, elle était bien curieuse d'écouter les voix de ces personnes. Le chant était un des dons qu'elle aurait aimé avoir, mais malheureusement, elle chantait sûrement comme une casserole. Elle n'avait même pas demandé confirmation à quiconque... Seule sa douche le savait, et elle n'était pas très bavarde ! Elle était donc assise en face de la scène qui était pour le moment vide. En attendant, elle observait ses voisins qui, pour la plupart, discutait entre eux. Elle vit dans un coin James qu'elle avait rencontré en début de journée, la métisse des Donnelly se faufiler vers les derniers rangs pour une raison obscure... Mais sa pensée n'alla pas plus loin, le spectacle commençait. En pensant aux Donnelly, l'un d'eux s'installa derrière le piano qui était sur la scène. C'était le plus jeune de la fratrie, mais impossible de remettre la main sur son prénom... Peu importe de toute façon, Kathleen entra sur scène. Elle entonna une chanson classique, avec une voix magnifique. Qu'est ce que Jeanne aimerait chanter pareil ! La psychologue resta les yeux fixés sur la jeune femme. Une fois qu'elle eut finie, elle acclama la prestation.
Vint ensuite Charlie. Elle ne chanta pas dans le même registre, ni de la même voix. Ça ressemblait plus à du jazz chanté par un timbre plus chaud. Elle avait quand même un don tout aussi appréciable que Kath... Bien installée dans son siège, Jeanne profita du moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

I want to feel the pain and the bitter taste of the blood on my lips, again...

Age du perso : 24
Logement : 14, Madison Street
Emploi : standardiste au bureau du shérif
Nombre de messages : 337

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I don't wanna know
Autres comptes: Aahron, Aidan & Nathaniel
MessageSujet: Re: 09:12 PM - Lights on [EVENT]   Jeu 16 Aoû 2012, 01:25

Se sentant encore fébrile après sa prestation, Kathleen était descendue de scène avec l’impression que ses jambes étaient en coton et sa bouche affreusement sèche. C’était à se demander comment elle était parvenue à prononcer le moindre mot, articuler le moindre son avec ce parchemin en bouche et cette râpe en guise de langue…
Emily s’était empressée d’accourir vers elle, prête à la retenir en cas de malaise. D’ailleurs, elle l’avait contrainte à s’asseoir assez rapidement, inquiétée par la pâleur de son teint et son air ahuri. Il avait fallut un moment à Kathleen elle-même pour comprendre qu’elle n’était pas en pleine crise de panique, mais d’euphorie. Ses yeux étaient exorbités mais son sourire refusait de disparaitre de son visage crispé et lui donnait l’air d’une folle. Lorsqu’elle en eut enfin conscience, la standardiste le fit disparaitre avec gêne, mais demeura tremblante et blafarde.
La jeune femme avala pratiquement d’une traite le verre d’eau que lui apporta son amie institutrice, alors que Kerry Morrison montait sur scène, lui adressant un doux sourire encourageant. Elle observa dans les voir ses voisins s’agiter autour d’elle, incapable de faire autre chose que se répéter inlassablement : "Je l’ai fait. Je suis montée sur cette putain de scène et je leur ai montré de quoi j’étais capable ! Et ils ont adoré ! Ils ont A-DO-RÉS !"

Son sourire fier finit par reparaitre, restant tout de même plus naturel que le précédent.
Finalement, Kath se redressa et abandonna le verre d’eau sur une petite tablette couverte de divers produits cosmétiques et autres accessoires de coiffure et maquillage. Elle adressa quelques félicitations aux bambins qui descendaient de l’estrade, des étoiles plein les yeux, puis leva un pouce à l’adresse de Monsieur Carlylle qui lui sourit en retour.
Elle ne trouva pas le besoin de s’attarder pour encourager Charlie qui, depuis le début de la journée (pour ne pas dire depuis toujours) l’avait traitée avec froideur, et préféra rejoindre le reste des spectateurs.

La brune chercha évidemment Grifith du regard mais ne le trouva pas. Pas plus que Colleen d’ailleurs… Mais on n’y voyait pas très claire et c’était peut-être naïf de sa part, mais Kathleen se rassura avec cette pensée. En réalité de toute manière, elle était encore trop grisée par son récent succès pour se faire du mouron à ce propos. Elle l’avait fait après tout. Elle était montée sur cette putain de scène pour leur montrer de quoi elle était capable ! Et puis elle avait repéré Logan aux premières loges et décida de le rejoindre.
Elle avait l’impression que lui seul pourrait la comprendre ce soir de toute façon.

Il la vit approcher et se leva maladroitement de son strapontin, comme pour la saluer ou la féliciter avant de s’immobiliser, l’air de ne pas savoir quoi faire de lui-même. Un sentiment que Kathleen Wood connaissait plus que bien… Elle lui servit son plus beau sourire.


« Je l’ai fait » lui annonça-t-elle, comme s’il n’était pas encore au courant.

Des commentaires s’élevèrent alors derrière Logan et la jeune femme réalisa qu’ils dérangeaient les personnes assises derrières. Sans vraiment y réfléchir, la standardiste attrapa la main de Logan pour l’inciter à se rasseoir à ses côtés, puisqu’il restait deux sièges libres au bout de cette rangée.

« Tu as vu ? Tu m’as vu sur la scène ? Oh mon Dieu, Logan, j’ai cru que mon cœur allait exploser ! » lâcha-t-elle sans pouvoir s’empêcher de rire, tenant toujours la main du comptable dans la sienne. Il tremblait autant qu’elle « C’était totalement fou, j’ai adoré ça ! »

....................................

“ Kathleen Wood „

« Lay me down
let the only sound
be the overflow. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Logement : Jefferson
Emploi : Infirmière
Nombre de messages : 486

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Colleen Jefferson
MessageSujet: Re: 09:12 PM - Lights on [EVENT]   Jeu 16 Aoû 2012, 15:41

Et bien quelle surprise ! Ce village renfermait de vrais petits bijoux malgré tout ce qu'elle aurait pu penser. La jeune demoiselle Woods avait réussit à la faire sourire pour de bon et la métisse ne s'était pas privée pour applaudir comme une dératée. Qui aurait pu imaginer ca sérieusement ? Entendre ca et voir que la journée s'était si bien passée lui donnait presque un peu d'espoir concernant la suite de leur séjour. Il fallait se rendre à l'évidence que le moment du départ n'était pas encore arrivé même si elle mourrait d'envie de s'en aller et de tout reprendre à Cleveland.

"Elle était fantastique ! Vous avez entendu ca ? Mais Aidan sera le meilleur bien entendu. Déjà qu'il est parfait au piano..."

La future mère attrapa la main de son fiancé dans la sienne et se colla un instant tout contre lui avant de lui déposer un baiser sur la joue. Ils avaient le droit quelques instants de tout oublier et de se laisser porter avec les autres pendant cette soirée. Il n'y avait plus de parents Donnelly en train de souffrir dans ses pensées, il n'y avait plus de famille Redd pour le moment et de hache et de tête de chat. Rien de tout ca. Qu'on les laisse respirer.

Et puis ce fut Charlie qui prit la suite. Allie applaudit fortement avant de la laisser jouer en paix. Pas le même genre que la standardiste mais elle ne put s'empêcher de la trouver époustouflante même si ce n'était pas la première fois qu'elle la voyait.

Un peu de répit, quoi de plus agréable ?

....................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 27
Logement : Madisson Street
Emploi : Comptable au garage
Nombre de messages : 1574

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Charlie, Casey, William
MessageSujet: Re: 09:12 PM - Lights on [EVENT]   Jeu 16 Aoû 2012, 19:50

    Il n’avait absolument rien écouté du reste du spectacle. Il n’avait pas frappé dans les mains, ne s’était surement pas donné la peine de chanter en cœur ni d’applaudir les prestations suivants celle de Kathleen. Il était resté bloqué sur elle, comme si un projecteur imaginaire continuait d’être braqué sur la jeune femme alors même qu’elle avait quitté la scène. Il l’avait observée descendre et disparaitre à moitié derrière quelques paravents et les gens et sans ciller, continuant de fixer l’endroit où elle se trouvait en espérant l’apercevoir, juste quelques instants.

    Il se passa mieux que ça. Son cœur fit un bond soudain en la voyant émerger sur le côté de la scène et sonder la foule du regard, jusqu’à ce que celui-ci ne croise le sien, toujours aussi fixement braqué sur elle. Lorsqu’elle se mit en route pour le rejoindre il eut quelques secondes de flottement en se demandant si il n’était pas entrain de se faire un film en croyant qu’elle venait vers lui alors qu’elle rejoignait ses parents assis juste dans son dos… Il jeta donc vite fait un petit coup d’œil alentours pour constater que c’était effectivement lui qu’elle venait voir, et l’estomac rempli de papillons anarchiques et survoltés, il se leva maladroitement, un tambour dans la poitrine.

    C’était stupide et il en avait un peu conscience mais l’idée de lui parler lui fichait un trac fou. Il avait l’impression qu’il allait devoir faire la discussion à une star. C’était en fait toujours un peu le cas en temps normal, mais maintenant qu’il l’avait vu chanter c’était très net. Elle rayonnait c’en était à couper le souffle, et tellement belle que c’en était douloureux.

    Oui, effectivement elle l’avait fait et elle avait été merveilleuse de bout en bout. A coté, ce que lui avait fait aujourd’hui lui paraissait totalement minable, dénudé du moindre intérêt et totalement terne. Pourtant c’était LUI qu’elle venait voir en premier après sa performance, et sa main à LUI qu’elle agrippait avec ravissement pour partager sa réussite. D’un côté ça ne faisait paniquer de n’pas être à la hauteur parce qu’il était totalement scié et n’savait même pas comment le lui dire, d’un autre il se noyait de fierté et savourait l’instant en oubliant tout ce qui avait bien pu lui pourrir la tête aujourd’hui.

    C’était même drôle qu’elle lui demande s’il l’avait vu sur scène. Il mourrait d’envie de lui répondre qu’il n’avait vu qu’elle et plus encore, il crevait d’envie de l’embrasser. Là comme ça, devant tout le monde, l’attirer fougueusement à lui, plonger une main dans ses longs cheveux aériens et l’embrasser à pleine avec passion. Il devait se faire violence pour ne pas céder à ses pulsions.

    « Moi aussi j’ai adoré » finit-il par répondre, la voix et le sourire encore un peu lointains et subjugués « C’était… c’était… j’sais pas, y’a pas de mot » avoua-t-il d’un petit rire nerveux « C’était comme… magique. On aurait dit… un genre de fée. J’savais pas que tu pouvais faire ça, c’est dingue… c’est… » il chercha un autre mot capable d’exprimer ce qu’il ressentait, mais impossible « C’est dingue » conclut-il donc, à court de tout avant de jeter un œil à leurs mains jointes pour graver l’image dans sa mémoire.

....................................

I don't believe in everything I've read
I don't believe in promises
I don't believe in compromising
My own beliefs inside my head
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

I want to feel the pain and the bitter taste of the blood on my lips, again...

Age du perso : 24
Logement : 14, Madison Street
Emploi : standardiste au bureau du shérif
Nombre de messages : 337

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I don't wanna know
Autres comptes: Aahron, Aidan & Nathaniel
MessageSujet: Re: 09:12 PM - Lights on [EVENT]   Ven 17 Aoû 2012, 17:28

Elle se sentait flotter sur un petit nuage et n'avait plus l'esprit à rien. Kathleen aurait dû foncer retrouver sa famille qui l'aurait succinctement félicitée (son père aurait certainement trouvé quelque chose à redire à sa prestation, il trouvait toujours une réplique mesquin à lui servir) avant d'attendre d'elle qu'elle s'installe en silence à ses côtés et profite du spectacle. Mais au lieu de cela, elle s'était précipitée vers Logan qui, elle en était intimement persuadée, était le seul à la comprendre.
Parfois, elle se demandait ce que Grifith penserait de cette constatation si elle la lui confiait. Ils s'entendaient bien tous les deux, bien sûr, et son cœur ne battait que pour lui, mais les silences entre eux étaient gênants... Ce n'était pas le cas avec le comptable du garage.

Il paraissait aussi bouleversé qu’elle par son interprétation de ce soir. Il peinait à trouver ses mots et, si l’espace d’une seconde elle se demanda si ce n’était pas finalement parce qu’il avait trouvé ça lamentable et essayait de lui mentir, Kath se rendit très vite à l’évidence et se rassura : il était sincère.
Et il avait raison : tout ça était tout à fait dingue !


« Une fée ? » gloussa-t-elle, séduite et surprise par cette idée.

Mais alors qu’elle allait poursuivre ses remarques, à nouveau elle se fit réprimander par les spectateurs situés derrière eux. Kathleen s’enfonça alors un peu plus dans son siège, retenant un nouvel éclat de rire. En réalité, elle n’avait pas fait que s’enfoncer dans son siège et sa tête reposait presque sur l’épaule de Logan dont elle s’était rapproché, sa main toujours glissée dans la sienne. Le pauvre transpirait un peu…
Mais ce n’est pas ce détail qui l’incita à mettre fin à cette étreinte, simplement la gêne de s’être un peu laissée emballer et de se laisser aller de cette façon. Si Grifith la voyait, que penserait-il de son attitude ? Elle n’osait même pas penser à Georges qui retournerait probablement sur le champ chez eux pour récupérer sa carabine et abattre Logan devant témoins.

Croisant ses mains sur cuisses, elle se redressa sur son siège et porta son regard chocolat sur la scène où Charlie entamait une nouvelle chanson. Elle se débrouillait fort bien et son timbre était agréable, mais ce n’était plus vraiment un secret pour personne à Grayson. Le spectacle n’en restait pas moins plaisant.
Pourtant, Kathleen retrouvait peu à peu ses esprits et la contrariété finit par prendre le pas sur sa bonne humeur. Que faisait-elle aux côtés de Logan alors que Grifith se trouvait quelque part par là, Colleen dans son ombre… ?


....................................

“ Kathleen Wood „

« Lay me down
let the only sound
be the overflow. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 26
Logement : Jefferson Street
Emploi : Caissière à l'épicerie
Nombre de messages : 538

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I don't wanna know
Autres comptes: Logan, William, Casey
MessageSujet: Re: 09:12 PM - Lights on [EVENT]   Ven 17 Aoû 2012, 20:04

    Pas de tomates ou de choux pourris, pas de rire moqueur ou d’index levé dans sa direction, pas de « houuuuuu, t’es grosse ! », ou toute autre remarque nuls et méchantes. Tout l’monde semblait l’écouter et même, tout l’monde semblait plutôt content d’être là. Quelques uns des danseurs qui s’étaient agités pour Monsieur Carlylle étaient même restés là t mis deux par deux pour quelques pas de slow, dont un papa avec sa petite, détail qu’elle trouvait terriblement mignon et qui lui tira un sourire tandis qu’elle terminait sa première chanson.

    Ce qu’elle avait craint d’être un supplice et qui ne l’était finalement pas tant que ça ne s’arrêtait pourtant pas là. Elle assuré au moins quatre ou cinq chansons à Kathleen et puisque le désastre redouté n’avait pas lieu, c’est avec un peu plus d’entrain qu’elle entama la suite :






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 25
Logement : 08, East Jefferson Street
Emploi : Barman au drugstore
Nombre de messages : 585

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Dakota Sallander -Isaac Donnelly
MessageSujet: Re: 09:12 PM - Lights on [EVENT]   Ven 17 Aoû 2012, 21:18

    Il jeta un coup d’œil au reste de sa famille, installée sur les chaises devant la scène, celle-là même qu’il avait aidé à monter quelques jours plus tôt. Lui était resté en retrait, quelques dizaines de mètres derrière la foule sagement assise, dans l’obscurité, accoudé contre un arbre. Il n’était pas d’humeur à se mêler aux autres, et le joint qui se consumait dans sa main n’aurait pas été du goût de tous. Et vu la difficulté de se procurer de l’herbe dans ce patelin, il ne voulait pas prendre le risque de se le faire confisquer, dans le meilleur des cas.
    Pour le moment, seul la standardiste l’avait bluffé, cachant bien son jeu. Certes il n’avait jamais pris la peine de lui adresser plus de mots que la politesse d’usage le voulait, mais il n’aurait pas pensé qu’un si petit bout de femme pouvait autant envoyer. Les apparences étaient trompeuses. Lui-même cachait depuis des années son don au piano, mais ce n’était pas utile de le relever, surtout quand son cadet était sur scène pour assurer le spectacle, excellent, comme à son habitude. Il n’était pas jaloux, loin de là, et il sentit une petite pointe de fierté le traverser en le voyant devant tout le monde, se produisant sans aucune fausses notes.

    Ce qui suivit le captiva moins, et il n’était pas là pour eux. Celle qui l’intéressait monta sur scène peu après, et il la savait anxieuse. S’il l’avait vu au loin à plusieurs reprises tout au long de l’après-midi, ils ne s’étaient pas parlés pour autant. Mais son intérêt pour elle n’en était pas moins grand. Il tira sur sa cigarette du bonheur, repoussant les volutes de fumée en hauteur, à la fois confiant mais inquiet pour elle.
    Une inquiétude qui s’évanouit immédiatement quand Charlie commença à gratter les cordes de sa guitare alors qu’un fin sourire étirait ses lèvres. Et ses yeux ne la quittèrent pas tout au long de sa prestation, jusqu’à ce la sensation d’une présence derrière lui le fasse se retourner légèrement.

    Il ne savait pas si c’était à cause de trop de bières consommées avec cette chaleur étouffante ou son herbe qui était vraiment bonne, mais Samuel savait en revanche que la vision devant lui n’était pas réelle. Peu importe. La femme derrière lui le regarda de longues secondes, avant que son regard ne se porte sur Charlie. Fixant de nouveau ses prunelles sur lui, elle lui adressa un sourire complice. Et le temps qu’il jette un œil sur sa petite amie, cette dernière avait disparu. Le jeune homme baissa les yeux, son regard se voila un instant, puis il reporta son attention sur la jolie brune sur scène qui ne pouvait le voir.

    « Elle t’aurait plu » souffla-t-il pour la femme qui venait de disparaître, avant de lâcher un léger rire et de profiter des chansons de Charlie.

....................................

But Satan now is wiser than of yore,
and tempts by making rich, not making poor
.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 26
Logement : East Jefferson Street
Emploi : Postière
Nombre de messages : 353

ABOUT YOU.
What's going on here ? : It's not my burden
Autres comptes: Allie Newton
MessageSujet: Re: 09:12 PM - Lights on [EVENT]   Ven 17 Aoû 2012, 21:34

L’odieuse personne qui résidait en elle avait prié pour que la standardiste se plante et se tape la grosse honte devant tout le monde. Tu parles... elle avait été géniale et avait même réussi à lui faire oublier un court instant l’incroyable animosité qui régnait. Oui, Colleen avait prit sur elle quand elle avait servi Kit Kat mais cela n’avait été que pour donner le change devant les voisins. C’était tout ! Elle avait bien entendu applaudit à la fin, moins fortement que les autres et bien moins longtemps. Mais c’était déjà ca !

Tout ce qu'elle voulait c'était voir sa meilleure amie se lâcher et leur clouer le bec à tous. Quand elle arriva sur scène, la postière ne put s'empêcher de lui faire de grands signes depuis son siège et elle fut ravie de la voir les lui rendre. Et elle s'était calmée, prête à entendre la suite. Et comme c'était parfait !

Co' avait envie de se lever et de dire à tout le monde que c'était sa meilleure amie qui etait en train de se produire devant eux. Qu'elle etait la meilleure et qu'un jour elle serait célèbre. Mais elle se tut, se contentant de se retenir d'applaudir avant la fin.

Parce qu'elle méritait tout ca.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Pretty lies and ugly truth

Age du perso : 31
Logement : 17, Madison Street
Emploi : gérant du Teller & Redd's Garage
Nombre de messages : 430

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Aahron, Aidan & Kathleen
MessageSujet: Re: 09:12 PM - Lights on [EVENT]   Lun 20 Aoû 2012, 11:32

    Oh comme il regrettait de ne pas être aux côtés de Logan en ce moment même, pour se délecter de chacune de ses grimaces et autres bouffées de chaleur qui ne devaient pas manquer de le saisir alors que Kathleen parlait avec lui. Il aurait payé cher pour voir la tronche que cet imbécile devait tirer alors que sa dulcinée se produisait sur la minable scène en kit de Grayson, Missouri. Nath était persuadé que Logan l’imaginait flotter sur un nuage, quelque part ailleurs, dans un jardin d’Eden merveilleux.
    Mais il était coincé avec Lucinda, au milieu de ses voisins, un verre de bière qu’il avait acheté en offrant à boire à cette connasse frigide de Jeanne Rickard et ne portait que rarement à ses lèvres entre ses mains. La condensation dégoulinait le long du plastique pour atterrir de temps en temps sur son bermuda, le surprenant à chaque fois et l’agaçant de plus en plus.
    Le spectacle ne l’intéressait même pas et il se concentrait sur tout sauf la cacophonie qui s’élevait depuis la scène…

    Non, c’était un mensonge. Il ne voulait pas voir la scène parce que… Pour une certaine raison.

    Il capitula et déposa sa bière entre ses jambes au moment où Charlie Doyle entamait sa deuxième chanson et fit un peu la conversation à sa voisine de droite, avant de faire semblant de se réintéresser à ce que à la chanson de la caissière. Une chanson foutument appropriée quand on prêtait attention aux paroles.

    La suivante, bien plus populaire que les précédentes fut fredonner par tout un tas de ses voisins au-dessous de la cinquantaine et Nathaniel afficha un sourire bienveillant sur son visage en agitant la tête pour se calquer sur leur modèle. Il avait entendu la chanson quelques fois à la radio mais ne l’appréciait pas pour autant.
    Cette soirée était absolument détestable. Il avait bien du mal à rester planter là, sans rien faire d’autre que regarder Charlie s’époumoner et l’autre petit con Donnelly faire glisser ses doigts magiques sur son petit clavier… Petit con…

    La chanson toucha à ses fins et Nathaniel sursauta presque en constatant que depuis un moment, il s’était perdu dans la contemplation du plus jeune des Donnelly. Durant ce temps, il avait été incapable de contrôler son regard brûlant de haine et il sentit son estomac se tordre encore un peu plus pendant qu’il observait les alentours pour être certain que personne ne l’avait vu faire. Ca n’était pas le cas heureusement.
    Les mâchoires crispées, se maudissant, Nathaniel chercha la main de Lucinda qu’il serra dans la sienne avec force, lui arrachant un petit couinement surpris qui fut couvert par les applaudissements de leurs voisins. Elle tourna un visage presque suppliant vers lui, ses sourcils se fronçant avec appréhension et curiosité.
    Mais il ne répondit pas à ses questions muettes et, gardant sa main compressée dans la sienne, il redonna son attention au spectacle. Elle lutta discrètement pour s’arracher à son étreinte mais n’y parvint pas.

    Sur scène, Aidan venait de se lever de derrière son clavier, un tam-tam entre les mains et un sourire complètement idiot étalé sur son visage adolescent. Il rejoignit Charlie près du micro où ils échangèrent quelques mots complices avant de se lancer dans un nouveau morceau, en duo.
    Nathaniel ne se détourna pas cette fois, fixant le blondinet qui n’avait absolument aucune idée des sentiments que nourrissaient le garagiste à son égard et qui lui auraient probablement glacé le sang…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 19
Logement : 04, Washington Street
Emploi : Etudiante en Lettre
Nombre de messages : 271

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I don't wanna know
Autres comptes: Logan, Charlie, William
MessageSujet: Re: 09:12 PM - Lights on [EVENT]   Sam 25 Aoû 2012, 15:57


    « C’est fou comme il siffle trop bien hein ? »
    Casey se contenta d’acquiescer d’un bref mouvement de tête. Elle avait raison, Aidan était doué, et pas seulement pour siffler. Il semblait être doué pour tout un tas de choses, aussi bien le piano, que la guitare ou le chant, et en plus de tout cela, il savait effectivement siffler très juste. La musique n’avait jamais été quelque chose qui l’attire tout spécialement. Elle aimait l’art, mais elle préférait celui qui s’écrit ou se lit, les films et les histoires, la photographie, voir même la peinture ! Jamais encore jusque là elle n’avait trouvé de grand intérêt à la mélomanie. Ce soir, c’était légèrement différent. Et si elle admettait qu’il était doué, elle n’avait pas envie de le faire à voix haute. Aucune chance qu’Aidan l’entende depuis la scène avec toute cette musique, mais juste par fierté, elle n’avait pas envie de le crier trop fort ou de s’extasier de manière trop évidente. Elle laissait volontiers ce genre de débordement à sa meilleure amie qui ne cessait de faire commentaire sur commentaire et de lui demander ensuite qu’elle approuve, ce qu’elle faisait inéluctablement, d’un bref hochement de tête, voir d’un sourire parfois.

    « Putain c’est dingue on dirait la vrai chanson, il le fait trop trop bien ! »


    Il faut dire que la présence de Suz à ses cotés remplissait à elle seule le quota et du coup ça lui donnait juste envie de compenser dans l’autre sens et dans la sobriété, histoire qu’elles ne passent pas pour deux petits groupies idiotes, elle détestait définitivement l’idée de renvoyer ce genre d’image, même s’il n’y avait qu’elle-même pour le constater. Surtout que Charlie aussi était très douée, mais comme Charlie n’était pas un jeune garçon aux cheveux d’or et au sourire charmant, forcément, Suz s’en fichait comme d’une guigne et ça avait le don de lui courir un rien sur les nerfs. Elle était habituée cela dit et ne fit tout simplement aucune remarque.

    L’adolescente se contentait d’observer posément la scène, ses yeux verts bien plus souvent posés sur Aidan que sur Charlie évidemment, un faible sourire contenté sur ses lèvres fines.

    C’est vrai qu’il était talentueux, ce gros idiots insupportable de Donnelly… et elle refuserait de l’admettre même sous la torture, mais elle n’avait tout simplement pas envie que ça s’arrête…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

A million miles from home, I'm walking ahead ; I'm frozen to the bones, I am.

Age du perso : 20
Logement : 08, East Jefferson Street
Emploi : _
Nombre de messages : 1896

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Aahron, Kathleen & Nathaniel
MessageSujet: Re: 09:12 PM - Lights on [EVENT]   Sam 25 Aoû 2012, 17:03

    Il n’en pouvait plus. La chaleur était étouffante et les projecteurs braqués sur la scène, bien que bas de gamme, étaient en train de le faire rôtir lentement mais sûrement. Mais ça n’était pas une si mauvaise chose et de toute façon, quoi qu’il puisse arriver ce soir, Aidan était aux anges. Le monde était en harmonie, plus rien n’avait d’importance, la Terre tournait parfaitement sur son axe et lui-même était placé exactement là où il devait l’être. C’était un peu son destin de chanter sur cette maudite scène, montée par ses propres frères et son ennemi juré, devant tous ces gens qui le détestait cordialement. Et certains un peu moins cordialement d’ailleurs, mais bref !
    Tout était pa-r-fait !
    Pas une seule fausse note, pas d’accro, pas de huer et pour le moment, même s’il avait diablement chaud et se sentait un peu étourdi par le bruit qui se répercutait directement dans sa poitrine : le jeune homme se sentait bien.

    Son premier vrai duo terminé, il laissa le public applaudir et attrapa la bouteille d’eau que lui envoya un garçon d’une douzaine d’année qui leur servait d’assistant pour la soirée et arborait fièrement son brassard vert. Il le remercia d’un hochement de tête, avala deux bonnes gorgées, versa un peu d’eau dans sa main pour s’en tamponner la nuque puis passer la bouteille à Charlie. Cette dernière se rafraichit un peu la gorge, puis gloussa bêtement de concert avec lui, avant qu’ils ne se mettent d’accord sur leur prochaine interprétation.
    Pendant qu’ils se détendaient un peu sur scène, d’autres assistants bien aimables étaient venus transporter le clavier qu’Aidan utilisait depuis le début de la soirée pour le placer au centre de la scène. Les deux chanteurs prirent place derrière lui et le plus jeune se pencha vers le micro central. Après s’être assuré que la foule allait bien comme un vrai pro, il enchaina.

      « Le prochain morceau s’intitule "Party Rock Anthem". Hésitez pas à vous éclater dessus, poussez les chaises, poussez les plus vieux et trémoussez-vous ! …Je plaisantais au sujet des chaises, bien sûr » sourit-il, gratifiant Madame Pietsky d’un clin d’œil qui ne lui arracha pas même un battement de cils…

    D’autres furent un peu plus ouverts à son humour et quelques éclats de rires s’élevèrent ça et là au moment où il posa ses doigts sur le clavier.


    Le morceau terminé, Aidan se joignit aux applaudissements satisfait de voir quelques jeunes encore debout et essoufflés de s’être agités. Il se pencha alors sur le micro, désignant Charlie d’une main.

      « Mesdames et messieurs : Charlie Doyle était avec nous ce soir ! » scanda-t-il, incitant à nouveau les spectateurs à taper dans leurs mains et siffler tout leur soule

    La jeune femme souriait à pleines dents, visiblement ravie de son petit effet et Aidan fut soulager de ne plus voir aucune trace de doute dans son regard brillant d’émotions. Samuel allait très certainement être gâté ce soir… Mais il préférait ne pas penser à ça.
    Après quelques instants, la jeune femme quitta la scène, l’y abandonnant seul. Préférant continuer de surfer sur la vague et prendre son audience au dépourvu : Aidan enchaina immédiatement. Quand ils comprendraient qu’à présent, il serait seul sur la scène, ses nouveaux voisins allaient probablement changer d’attitude alors autant battre le fer tant qu’il était encore chaud !

      « Cette chanson s’appelle "On the Way Down" » glissa-t-il en passant la lanière de sa guitare, s’approchant du second micro qui faisait face à la scène, pendant que quelques volontaires venaient remettre la scène en état dans son dos




      « « Woh ! Qu’il fait chaud ici. Vous avez pas chaud ? » fit mine de s’inquiéter Aidan, observant le public en portant une main au-dessus de ses yeux « Bon, j’espère que vous passez quand même un agréable moment. La prochaine chanson déménage pas vraiment mais je compte sur vous pour ne pas vous endormir. Elle a été écrite par Kate Rusby, une chanteuse anglaise que ma mère appréciait beaucoup... Elle essayait de faire croire à mon père qu’elle était irlandaise pour avoir le droit de l’écouter dans la maison, mais c’est jamais vraiment passé ! Cela dit, il la laissait faire quand même, parce qu’au fond, il l’aimait bien aussi j’crois… Je leur dédicace cette chanson ce soir. Elle s’appelle "Who Will Sing Me Lullabies", et ça fait… »


    Sa voix ne se brisa à aucun moment comme il l'avait d'abord craint et Aidan n'en fut pas peu fier. Il aurait voulu pouvoir dire qu'il avait été capable d'aller au bout parce qu'il avait senti la présence de ses deux parents à ses côtés, qu'ils lui avaient donné cette force, mais ça n'était pas le cas. Il voyait le fantôme de Zooey et de son chien de temps à autre, il avait été capable de croiser celui du père de Demetri et entrait en contact avec tout ce beau monde, mais il ne voyait ses parents nul part.
    Il n'arrivait pas à savoir si c'était une bonne ou une mauvaise chose...
    Aidan s’était également attendu à avoir jeté un froid et que personne ne l’applaudirait, mais ce ne fut pas le cas, heureusement. Ou malheureusement, là non plus il ne savait pas trop où se plaçait. Il savait que le responsable de tous ses malheurs se trouvait quelque part parmi ces gens qui l’écoutaient et il voulait les détester. Les distraire lui paraissait tout à coup grotesque et malsain… Aidan voulait les confronter à leur crime, réclamer un nom, ici et maintenant. Pourtant, il se contenta de se racler la gorge et d’enchainer.

      « Alors, combien de ronfleurs ? Allez-y, balancez-les, on est entre nous ! » plaisanta-t-il, se sentant tout à coup un peu lasse « Je vais essayer de vous réveiller avec ce dernier morceau ! Merci pour votre attention. La chanson s’appelle "Shine On" et, je vous jure que ce n’est pas un appelle au soleil pour qu’il nous chauffe encore un peu plus ! »


    Cet ultime morceau achevé et son moral retrouvé, Aidan remercia chaleureusement la foule, adressa quelques salut de la main, envoya quelques baisers ça et là. Puis, la poitrine gonflée de fierté mais le souffle un peu court, il reposa sa guitare sur un socle prévu à cet effet et quitta enfin la scène sur des jambes cotonneuses, la laissant à Emily qui devait entamer le discours de clôture de cette éreintante journée...

....................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: 09:12 PM - Lights on [EVENT]   

Revenir en haut Aller en bas
 

09:12 PM - Lights on [EVENT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Road to Salvation  :: GRAYSON :: WEST JEFFERSON STREET :: PIQUE-NIQUE :: scène-
Sauter vers: