AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ROAD TO SALVATION FERME SES PORTES APRES TROIS ANS D'AVENTURE ! N'oubliez pas de vous joindre à nous pour l'après-midi chatbox dimanche 18 novembre à partir de 13h ! svp et d'y laisser un commentaire de préférence.

Partagez | 
 

 10:05 AM - Devant la scène [Charlie & Colleen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



Age du perso : 26
Logement : East Jefferson Street
Emploi : Postière
Nombre de messages : 353

ABOUT YOU.
What's going on here ? : It's not my burden
Autres comptes: Allie Newton
MessageSujet: 10:05 AM - Devant la scène [Charlie & Colleen]   Dim 20 Mai 2012, 00:31

Arrow previously

      Aleluïa ! Charlie était là et après un sourire dans sa direction, la postière s'était empressée de la rejoindre. Bon... elles ne s'étaient plus vu depuis quelques temps et les choses se corsaient puisqu'elle sortait avec un Donnelly, elle même enchainait les bourdes. En gros, il y avait des choses à rattraper et des excuses à placer si le besoin se faisait ressentir.

        « Salut belle brune, on t'a dja dit que t'avais de beaux yeux ? »

      Autant commencer par montrer qu'il n'y avait pas de problème et que tout allait bien et que c'était l'amour comme toujours. Même s'il y avait des tas de non dits.

      Du genre qu'elle avait couché avec Calvin, qu'elle comptait se remettre avec Grifith, qu'elle s'était un peu fâché avec Logan, que les choses avaient dégénérées au drugstore et qu'elle n'avait pas confiance en les Donnelly. Ce dernier point ne serait d'ailleurs pas évoqué aujourd'hui. Le but du jeu était de se réconcilier, de se prouver que tout allait bien et qu'elles étaient là l'une pour l'autre.

        « Oui je sais qu'on te le dit constamment que t'es canon... Ca va sinon ? Je savais pas si tu comptais venir ou pas... je suis au stand restauration avec Nathaniel et Elizabeth, je comprends même pas pourquoi je me suis portée volontaire... »

      Faux, elle voulait remonter dans l'estime de tout le monde histoire qu'on ne fasse plus exploser sa boite aux lettres à coup de pétards et qu'elle puisse rester dans le coin sans que cela soit trop douloureux.

      Et comment Charlie allait prendre son arrivée comme si de rien était ? Elle savait parfaitement que tout irait toujours bien entre elles deux. Il le fallait ! Parce que si elle la perdait elle aussi, là, ce serait franchement catastrophique. Et en y réflechissant bien, la postière l'avait tout de même bien mérité.

        « Et je suis désolée du silence radio... Comment tu vas toi ? »


      Ou comment passer du tout au tout en espérant qu'elle lui pardonne ses écarts de conduite minable et elle n'avait pas envie en plus de cela de devoir lui dire qu'elle n'était qu'une saloperie qui ne pensait qu'à elle et qui avait préféré rester dans son coin en silence. Colleen n'avait pensé qu'à ses fesses... une fois de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 26
Logement : Jefferson Street
Emploi : Caissière à l'épicerie
Nombre de messages : 538

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I don't wanna know
Autres comptes: Logan, William, Casey
MessageSujet: Re: 10:05 AM - Devant la scène [Charlie & Colleen]   Mar 22 Mai 2012, 02:49

    Le premier réflexe de Charlie en voyant que sa meilleure amie se dirigeait vers elle fut de sourire et de se sentir soulagée. En lui adressant son petit signe de la main elle avait espérer que Colleen la rejoigne en se disant que si jamais ce n’était pas le cas, ce serait très mauvais signe…

    Mais au soulagement succéda bientôt le trac. Maintenant que la postière aux boucles brunes se dirigeait vers elle, Charlie se disait qu’elle n’était pas encore totalement sortie d’affaire en fait… Peut-être que Colleen allait tout simplement la rejoindre pour la traiter de sale baiseuse de Donnelly et lui demander d’éviter de secouer la main dans sa direction ? … comment savoir ? Ca lui paraissait incongru comme peur pourtant elle ne pouvait pas s’en empêcher. Elles étaient rarement restées sans se parler durant un aussi long moment. Enfin si, c’était arrivé, mais uniquement lorsque Charlie avait quitté Grayson bien sûr, et l’une ou l’autre fois après une quelconque dispute idiote.

    Cette fois-ci pourtant c’était différent, il n’y avait pas vraiment eut de dispute, elle s’était juste… éloignée. C’était presque pire. Elle avait d’abord arrêté de passer la voir au boulot, puis arrêté de passer la voir à la maison, puis arrêté de l’appelé. Maintenant que Grifith était de retour chez eux, Charlie n’osait pas vraiment aller frapper à leur porte, et chaque fois qu’elle s’était dirigée vers la poste en espérant la voir, c’était sa mère qu’elle avait croisée. Les dernières nouvelles que Charlie avait obtenues de sa meilleure amie lui venaient de Sam puisqu’elle avait apparemment participé à cette réunion anti-Donnelly du drugstore l’autre jour. Rien de super encourageant…

    Pourtant une fois devant elle, Colleen se montra aussi chaleureuse que d’habitude. Décidemment, elle ne savait plus vraiment sur quel pied danser avec elle, mais c’était un soulagement tout de même et la caissière lui adressa un sourire reconnaissant.

    Elle s’excusait aussi du silence radio en question, et le fait qu’elle aborde le sujet aussi vite était confortant. Ca ne lui disait pas où en était sa meilleure amie par rapport aux Donnelly mais au moins c’était un bon début. Et puis pour être honnête, non, ça n’allait pas très fort. Ni avec sa grand-mère, ni avec Sam, ni avec ses frères, ni avec personne. Même pas avec Colleen. Pourtant Charlie se voyait mal lui répondre que toute sa vie partait en couille, ça lui aurait donné l’impression d’essayer de la culpabiliser pour son absence et c’aurait été mesquin. Elle n’était de toute manière pas du genre à se plaindre et avait toujours été adepte du ‘ça va super !’ même lorsque ce n’est pas le cas.

      « Mouais, ça va, tu sais, la routine » soupira-t-elle d’un petit haussement d’épaule vague « J’passe vers 21 heures sur scène » expliqua la jeune femme en désignant son étui à guitare dans son dos « En attendant Kathleen m’a demandé de jouer deux trois morceaux de temps en temps pour mettre un peu d’ambiance sonore donc… voilà, j’vais faire ça. J’espère que j’suis pas trop rouillée j’ai plus joué depuis quelques semaines. J’plus trop le temps en ce moment. Et toi ? »


    Principalement parce que Louise lui prenait deux fois plus de temps que d’habitude.
    Par rapport à ce qui s’était passé au drugstore, Charlie avait bien envie d’aborder le sujet mais ne savait pas encore comment l’amener le tapis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 26
Logement : East Jefferson Street
Emploi : Postière
Nombre de messages : 353

ABOUT YOU.
What's going on here ? : It's not my burden
Autres comptes: Allie Newton
MessageSujet: Re: 10:05 AM - Devant la scène [Charlie & Colleen]   Jeu 24 Mai 2012, 23:56

    Elles avaient beau parler et sourire et tout le reste, les choses n'étaient franchement pas comme d'habitude. C'était plus que normal vu les semaines de silence mais tout de même, une part de la postière avait espéré que rien ait changé. Rien du tout. Et bien elle se fourrait le doigt dans l'oeil. Charlie ne semblait pas être au top de sa forme d'ailleurs et elle se retenait de lui demander directement ce qui n'allait pas.

    Il allait falloir y aller mollo cette fois même si ce n'était pas du tout leur genre. Colleen se retenait terriblement de lui dire tout ce qu'elle avait sur le coeur. De parler de Grif, et de Kathleen qui semblait lui faire de l'ombre, de l'horreur quand ils avaient découvert le lac recouvert de cadavres d'animaux. D'ailleurs elle avait été dans le même groupe que Logan... mais vu qu'elle n'avait plus vraiment de nouvelles de l'un comme de l'autre, c'était assez inutile.

      « 21h... même si je pense que je serai totalement folle à lier à cause de la bouffe que j'aurai servi toute la journée, je serai là. Et tu sais bien que t'es jamais bien rouillée, t'es faite pour ça alors il n'y aura pas le moindre problème. Tout le monde va finir par se jeter à tes pieds et tout avant la fin... la routine quoi... »

    La postière se surprit à sourire largement avant de bailler sans se cacher derrière sa main. C'était totalement dingue d'être debout à cette heure-ci punaise. Bravo Grayson qui la forçait à se dépasser de jours en jours, il allait falloir qu'elle soit récompensée un jour ou l'autre pour son obstination à merder et tenter de se faire bien voir de nouveau par tout le monde. Un truc de haut niveau quand même. Il fallait l'avouer.

      "Et on devrait... enfin si t'es libre... que tu viennes à la maison ou alors que je vienne chez toi, ou dans un champ à partager un moment intime avec mère nature via les herbes magiques qu'elle nous offre gracieusement... et quelques bières ou quelque chose de plus fort histoire de se poser et d'avoir du temps que pour nous deux. Enfin c'est vraiment si tu trouves le temps parce que c'est la sale période pour tout le monde. Avec cette chaleur et tout, ça donne pas envie de quitter son pieu et le ventilo. Jte jure, ça fait trois jours là que jme traîne comme une limace. C'est dégueu comme vision d'ailleurs."

    Elle était tellement occupée à parler de rien qu'elle n'avait même pas pu répondre à sa question mais elle se demandait que lui dire et comment lui dire. Peut-être que tout balancer comme si de rien était serait un peu de trop après leur sorte de break... Putain, elle n'avait vraiment pas l'habitude de se prendre la tête sur comment communiquer avec Charlie. C'était à s'arracher les cheveux là, comme elle pouvait être stupide parfois....

      "Sinon ça va à peu près ouai, c'est un peu la folie ces jours-ci..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 26
Logement : Jefferson Street
Emploi : Caissière à l'épicerie
Nombre de messages : 538

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I don't wanna know
Autres comptes: Logan, William, Casey
MessageSujet: Re: 10:05 AM - Devant la scène [Charlie & Colleen]   Mar 29 Mai 2012, 19:48

    Se jeter à ses pieds, ah ! Si seulement. Charlie avait adressé un petit sourire et un haussement de sourcils qui en disait long. Enfin pas si long que ça en fait, juste « MOUAIS, j’en DOUTE !! ». Et c’est vrai qu’elle en doutait fortement. Elle craignait plutôt le contraire et vu comme leurs voisins étaient fous d’elle en ce moment, il était fort possible que les choses ne se déroulent mal, au minimum de manière désagréable. Au moins on ne pourrait pas lui reprocher de ne pas faire d’effort vers les gens. Ce qui la sauverait sûrement aujourd’hui c’est que le règlement de la journée s’avérait assez stricte. C’était une journée sur le partage et l’amour et blablabla, et le premier à mettre un peu trop d’ambiance serait viré à coup de pompe dans le derche en dehors du parc. Ca n’avait pas été dit comme ça bien sûr, mais en gros c’était le message : pas d’embrouilles les gens ! Ce qui voulait dire que normalement personne n’allait essayer de la manger vivante…

    Bref, Colleen enchainait avec une idée qui lui enlevait un sacré poids de la poitrine. Ses petites épaules continuaient à souffrir sous le poids des soucis mais la simple idée de s’affaler au soleil dans un champ ou un sous bois en compagnie de Colleen ne lui inspirait que repos et apaisement.
    Elle prit soin de ne pas avoir l’air trop terriblement enthousiaste à cette idée, tout en n’ayant pas l’air non plus d’avoir envie de refuser évidemment ! Et c’était loin d’être le cas de toute manière, mais après tout elle avait espéré ce moment depuis une plombe et ne voulait pas avoir l’air trop désespéré. La remarque de la limace lui arracha tout de même un bref éclat de rire franc. Surtout parce qu’elle était contente et presque un petit peu émue que Colleen revienne vers elle.

      « Ca serait super qu’on sorte un peu » approuva Charlie.


    Et si c’était possible, en dehors de Grayson même…

      « Oui, ça tu l’as dis. La folie » approuva-t-elle, songeant qu’on n’pouvait guère dire mieux que ça « Hem, j’ai appris pour le drugstore » reprit Charlie en évitant de mentionner Sam « Comment va Grifith ? »


    La question pouvait concerner son était physique – après un coup de tabouret il y avait tout de même de quoi s’en faire – aussi bien que son état moral, puisqu’il y avait également ces sordides histoires de coucherie…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 26
Logement : East Jefferson Street
Emploi : Postière
Nombre de messages : 353

ABOUT YOU.
What's going on here ? : It's not my burden
Autres comptes: Allie Newton
MessageSujet: Re: 10:05 AM - Devant la scène [Charlie & Colleen]   Mer 30 Mai 2012, 13:44

    Le drugstore... le fameux drugstore, et bien on y arrivait. C'était quelque chose de logique et puis c'était Charlie, sa meilleure amie depuis toujours alors Colleen n'allait pas lui mentir, il n'en était pas question. Pour la question Sam, elle attendrait que la caissière y vienne d'elle même.

      "Ca va à peu près, il veut tuer Calvin mais qui ne veut pas le tuer hein ? Mais ça va, il mettra du temps à digérer comme tout le monde. Sinon physiquement ça va, il est à fond dans Battlestar Galactica là donc tant qu'il a pas fini, tout ira à peu près bien... Et pour Calvin c'était juste une erreur de bourrée, j'avais vu Kathleen et Grif' ensemble alors je me suis un peu trop laissée aller. Un peu trop, du genre trop. Mais ça va se tasser et j'ai l'impression de te dire n'importe quoi là... ça me fait bizarre d'en parler comme ça et je veux pas t'embêter parce qu'on est tous dans une passe étrange. Doit y'avoir un truc cosmique là dessous, c'est pas possible qu'on ait autant de trucs étranges qui se passent. Non ?"

    Ou comment parler pour ne rien dire hein ? C'était absolument du grand n'importe quoi et pourtant la postière éprouvait ce besoin presque maladif de tout dire à Charlie, éloignement ou non. Tout garder pour elle était quelque chose qu'elle n'aimait pas qu'elle savait faire sauf avec la brune aux cheveux courts à qui elle disait absolument tout. Vraiment tout et tout le temps. Allait-elle lui en vouloir de vider son sac de cette manière quand on savait qu'elles ne s'étaient pas parlé depuis des semaines ? Est-ce qu'elle allait trop vite sans prendre en compte ce que la brune aux cheveux courts avait à dire ? Peut-être, surement... C'était pas vraiment comme ça qu'elle aimait se sentir face à sa meilleure amie, vraiment pas.

      "Je suis jalouse... Kathleen veut lui foutre le grappin dessus, elle me l'a dit clairement. Et si jamais c'était pas clair, je veux me remettre avec, ça a été une erreur que tout prenne des proportions pareilles alors quand je la vois qui me dit qu'ils vivent de belles choses, je veux juste lui raser le crâne et lui faire bouffer ses cheveux parfaits de standardiste parfaite tu vois ? Je veux me marier avec, je veux qu'ils reviennent dans notre chambre mais on arrête pas de se bouffer le nez. C'est comme si on était incapable de faire la part des choses ! Et avec Calvin hein... ça arrange pas notre histoire. Mais bon... Toi dis moi tout alors parce que je pourrais continuer comme ça des heures et tu le sais.."

    Ca c'était sur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 26
Logement : Jefferson Street
Emploi : Caissière à l'épicerie
Nombre de messages : 538

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I don't wanna know
Autres comptes: Logan, William, Casey
MessageSujet: Re: 10:05 AM - Devant la scène [Charlie & Colleen]   Lun 04 Juin 2012, 20:05

    Charlie avait approuvé d’une petite moue et d’un haussement de sourcils lorsque la postière avait évoqué Calvin et le nombre de personne qui aurait souhaité le voir mort, pour tout un tas de raisons différentes. C’est vrai que cet ahuri faisait drôlement parler de lui en ce moment et se montrait odieux avec pas mal de personne. Il y avait eut plusieurs incartades avec les Donnelly pour commencer et ça n’était jamais pour plaire à la caissière. Pourtant elle s’était toujours vraiment bien entendu avec le tenancier du drugstore, il était bourru, et un peu cinglé certes, mais il était tout de même loin d’être méchant et savait se montrer drôle et sympa de temps à autre. Pourquoi s’en prenait-il aux Donnelly lui aussi ? Il les prenait en grippe comme n’importe quel autre idiot au lieu d’essayer de savoir ce qu’il en était réellement. C’était tellement crétin comme comportement, Charlie devait avouer être relativement déçue. Surtout qu’il avait mit sacrément d’huile sur le feu avec cette histoire ! Entre Grifith et Colleen c’était déjà la guerre ouverte depuis bien trop longtemps et maintenant c’était plus grave encore. Charlie se sentait presque responsable. Après tout c’était elle qui avait craché le morceau à Colleen à propos de Grifith, et les choses avaient tellement dégénérée qu’elle en revenait à peine. Pourtant sur le coup, elle avait vraiment cru bien faire.

      « Bwarf, moi ça peut aller. C’est juste que Louise est un peu malade en c’moment et j’ai été lui chercher c’qu’il faut mais, j’sais pas, ça a pas l’air d’aller mieux. Clyde dit que c’est à cause de la chaleur. Il passe de temps en temps à la maison pour vérifier si tout va bien. Si ça continue à s’aggraver il m’a dit qu’il faudrait p’tètre penser à la mettre à l’hosto mais… j’suis pas trop sûre de pouvoir tout payer. A part ça, j’pense que j’peux pas trop me plaindre » affirma-t-elle, plutôt car elle n’avait pas du tout envie de se plaindre du reste et pas non plus l’envie de s’étaler pour le moment « J’arrive pas à croire que Kathleen t’ai dis ça » reprit-elle en fronçant le nez d’incompréhension « T’es sérieuse elle essaie vraiment de t’le piquer ? J’la pensais pas comme ça, elle a l’air tellement… » elle haussa une épaule sans trop savoir quel terme employer « ‘fin tu vois c’que je veux dire »


    Un peu nunuche en somme ! En tout cas, sans se montrer la plus chaleureuse du monde, Kathleen avait toujours été très correcte avec elle. Elle n’avait pas la dégaine de celle qui cherche ou provoque les scandales, que du contraire. Cela dit, peut-être qu’elle cachait juste très bien son jeu vu ce que Colleen venait de lui confier sur son compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 26
Logement : East Jefferson Street
Emploi : Postière
Nombre de messages : 353

ABOUT YOU.
What's going on here ? : It's not my burden
Autres comptes: Allie Newton
MessageSujet: Re: 10:05 AM - Devant la scène [Charlie & Colleen]   Jeu 07 Juin 2012, 22:56

    La postière avait vraiment mais vraiment envie de parler de Kathleen et Grifith à sa meilleure amie qui lui avait affreusement manqué mais c'était désormais l'inquiétude qui avait prit toute la place. Louise n'allait pas bien à ce point ? Au point de penser à l'hopital et tout le reste ? Mais bordel, comment se faisait-il qu'elle n'ait pas été là pour elle hein ? Pourquoi ne lui avait-elle rien dit ? Malgré leur petit (gros) éloignement, un truc pareil aurait du lui être dit ! C'était pas n'importe qui tout de même ! C'était Louise, leur ptite vieille qui les rendait dingue mais qui était si adorable la plupart du temps. Comme elle avait merdé... encore pire que prévu. Et là, Colleen ne savait plus vraiment que dire ou faire. Est-ce que Charlie se doutait un minimum à quel point elle était navrée de l'avoir laissé gérer ça seule ? La postière aurait du être à ses côtés et puis...

      "Je suis tellement désolée pour Louise, je savais pas... si on met des tonnes de ventilateurs et qu'on lui faire boire toute la journée tu crois que ça ira mieux ? Si c'est la chaleur le problème faut juste qu'on soit à fond et qu'il y ait juste quelqu'un la journée quoi. Mais ça peut se faire si on fait des roulements et puis si tu le dis à Maman je suis sure qu'elle pourra faire quelque chose. Et puis je suis dans le coin aussi donc bon... ça devrait le faire."

    Elle avait aussi eu envie de parler de Grif' qui connaissait bien Louise lui même mais il ne fallait pas non plus pousser le bouchon trop loin. Si elle et Charlie se retrouvaient toujours, quelque chose s'était probablement brisé pour de bon entre les deux anciens amants. En y réflechissant bien, ils étaient eux aussi deux anciens amants... vraiment bizarres toutes ces similarités entre elles deux. Il fallait juste espérer que les choses ne soient pas vraiment finies entre eux. C'était tout ce qui comptait... et puis prendre soin de Louise au passage. Et de Charlie. Et caser Logan avec la standardiste.

      "Et pour Kathleen je sais ouai. Mais ça a pas d'importance, après m'avoir traité de trainée en pleine rue, essayer de prendre Grif, je crois qu'elle peut rien faire de plus. Elle est super fort pour cacher son jeu on va dire. Mais bon... on verra bien où on va hein, peut-être qu'on a fait notre temps avec Grif'. Enfin bon, je passerai voir Louise demain, tu seras là ? Tu préfererais que je passe quand ? Je travaille pas ou alors sauf si maman a besoin de moi mais après cette orgie de bouffe et de soda pas cher, je pense que tout Grayson va comater pendant au moins deux semaines."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 26
Logement : Jefferson Street
Emploi : Caissière à l'épicerie
Nombre de messages : 538

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I don't wanna know
Autres comptes: Logan, William, Casey
MessageSujet: Re: 10:05 AM - Devant la scène [Charlie & Colleen]   Jeu 21 Juin 2012, 01:51

    Charlie se contenta de sourire faiblement et d’acquiescer lorsque Colleen lui parla de Louise. A vrai dire, la cerner de ventilateurs, et la tenir le plus hydraté possible c’est déjà ce qu’elle faisait depuis un long moment, et d’un côté elle avait envie de lui répliquer ‘non mais qu’est-ce que tu crois ? Que j’attendais que tu te souviennes de moi pour donner de l’eau à ma grand-mère ?’, et d’un autre côté, les reproches n’étaient pas de mise aujourd’hui, et il fallait avouer qu’elle était également touchée parce que lui répliquait la jeune postière. Elle parlait en ‘on’ et s’incluait dans ses phrases, ce qui voulait dire qu’elle était prête à lui donner un coup de main, à s’impliquer, même un peu, ce qui n’était franchement pas de refus puisqu’elle ne pouvait compter sur personne d’autre de toutes manières. Charlie se serait sentie bien stupide de cracher sur de l’aide par excès de fierté. Elle n’était pas non plus la dernière lorsqu’il s’agissait de rancune, mais il y avait simplement des moments dans la vie, ou il fallait tout simplement la fermer. Elle avait apprit cette leçon là à ses dépends et entendait l’appliquer à bon escient à partir de maintenant. Charlie n’eut même pas besoin de changer de sujet elle-même puisque, déjà, la conversation revenait vers Kathleen et Grifith.

      « Ouais, normalement demain j’bouge pas, tu peux passer quand tu veux. Ca fera plaisir à Louise de t’voir… enfin si elle te reconnait » ajouta la jeune femme d’un petit froncement de sourcils pensifs « on pourra faire une poupée vaudou qui ressemble à Kathleen et la brûler avec des cigarettes. Même si ça lui fait rien ça t’soulagera » proposa-t-elle, presque sérieuse « J’ai vu que Logan tenait un stand au fait. J’savais pas qu’il dessinait. Enfin si je l’avais vu faire une fois mais j’ai jamais vu à quoi ça ressemble »


    Tirer la conversation vers Logan n’était pas anodin. Avec ce nouveau scandale à propos d’une partie de jambe en l’air avec Calvin, Charlie se posait quelques questions. Est-ce qu’elle se faisait les deux en même temps ? Charlie était loin d’être coincé et loin d’être prude, mais elle avait tout de même l’art de les choisir ! Surtout que Colleen n’avait pas encore cité son prénom dans la conversation, ce qui était bizarre puisque pendant toute une période elle n’avait plus eut que ce nom là à la bouche. Logan par-ci, Logan par-là, à tel point qu’elle s’était sentie éclipsée par cette espèce de chevelu bizarroïde qui ne les avait tout simplement jamais intéressées avant. Qu’en était-il maintenant ? Mystère…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 26
Logement : East Jefferson Street
Emploi : Postière
Nombre de messages : 353

ABOUT YOU.
What's going on here ? : It's not my burden
Autres comptes: Allie Newton
MessageSujet: Re: 10:05 AM - Devant la scène [Charlie & Colleen]   Jeu 21 Juin 2012, 13:59

    L'idée que Louise ne la reconnaisse pas lui faisait mal au ventre pourtant elle savait parfaitement comment les choses allaient évoluer, elles le savaient toutes les deux depuis un bon bout de temps... Mais la dernière fois qu'elle l'avait vu c'était à peu près ok... enfin pour une vieille dame quoi. Mais elle l'avait reconnu parce qu'elle la connaissait depuis toujours et qu'elle et Charlie c'était une histoire d'amour sur la longue durée. Au diable les mecs en somme... enfin en théorie... et puis si elle était lesbienne, la caissière serait juste son âme soeur. Juste ca. La nana avec qui elle passerait le reste de sa vie parce qu'elles sortaient presque du même moule.

      "Ouai je passerai demain pour Louise et aussi pour les clopes sur la poupée, ca va trop le faire et elle va morfler. Ce serait tellement génial mais faut que je lui pique une mèche de cheveux ou un truc qui lui appartient pour y accrocher dessus la poupée et ensuite on devrai se mettre toute nue pour danser et faire des invocations vaudou. Je suis sure que toute nue ca marche bien mieux alors tu devrais t'y faire avec moi. Faudra qu'on invente un sort pour la peine et ca marchera comme sur des roulettes cette idée. Et voilà Grifith est de nouveau à moi..."

    Ouai bon.. c'était carrément idéaliser la situation. Et la postière parlait aussi beaucoup pour éviter un peu le sujet Logan parce qu'elle était tout simplement totalement paumée... Où ils en étaient ? Est-ce qu'il lui en voulait encore ? Surement que oui mais d'un côté il l'avair défendu devant ce connard de Calvin et la scène avait été magnifique. Dommage qu'ils soient tous des péquenots ou quelqu'un aurait tout filmé avant de le mettre sur internet. Internet... disponible exclusivement sur des vieux pcs pourris à la bibliothèque de la ville..

    Deux secondes... c'était sa meilleure amie face à elle alors pourquoi se prendre le chou quand on pouvait réfléchir à deux et que le discours du Maire était trop barbant ?

      "Je vais aller le voir plus tard mais je sais pas trop s'il a envie de me voir. La dernière fois qu'on était tous les deux j'ai un peu merdé... Colleen style quoi.... En gros c'est moi qui lui ait coupé les cheveux, je n'ai pas prévenu, il en a fait une maladie et on s'est plus trop parlé depuis... donc c'est un peu tendu. Je sais pas quoi faire et puis tout le monde attend que ca ! Que je confronte Logan, que je tombe sur Kathleen, voir l'Autre avec Grif et moi avec Grif. Enfin c'est nase quoi... mais je vais aller le voir, parce qu'il dessine comme un dieu, il m'a déjá faites plusieurs fois..."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 26
Logement : Jefferson Street
Emploi : Caissière à l'épicerie
Nombre de messages : 538

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I don't wanna know
Autres comptes: Logan, William, Casey
MessageSujet: Re: 10:05 AM - Devant la scène [Charlie & Colleen]   Dim 24 Juin 2012, 01:18

    Charlie avait proposé cette histoire de poupée vaudou un peu comme ça, dans l’vent, mais ça ne l’étonnait vraiment pas plus que ça que sa meilleure amie le prenne immédiatement pour acquis. Colleen avait toujours adoré ce genre de truc un peu païen, un peu mystique et mystérieux. Surtout quand il s’agissait de se mettre toutes nues. Parce que mine de rien et aussi étrange que cela puisse paraitre, cette histoire de danser toutes nues c’était plutôt récurant dans la bouche de la jeune postière. Pour un oui pour un non elle proposait toujours l’un ou l’autre rite antique à moitié inventé qui nécessitait absolument de se mettre nues et de danser. Malgré tout, Charlie avait du mal à résister et ça continuait de la faire rire à chaque fois. Et rire, ça lui faisait du bien, elle s’en rendait compte tout d’un coup. Après tout pourquoi pas ? Pourquoi n’pas tenter sérieusement quelque chose. Histoire de faire un truc fun, un truc fou qu’elles ne pouvaient faire qu’à deux, et qui leur permettaient de se retrouver un peu.

    A part un éclat de rire libérateur, elle n’argumenta pourtant plus sur le sujet, laissant sa meilleure amie enchainer sur Logan. Et son sourire amusé se mua bientôt en un sourire incrédule. Elle aurait du s’en douter tiens ! C’est d’ailleurs pour ça qu’elle avait posé la question, Charlie avait vaguement subodoré qu’il y avait de l’eau dans le gaz entre Colleen et son merveilleux meilleur ami pour la vie Logan Redd.

      « Qu’est-ce que tu veux dire par… ‘je n’ai pas prévenu’ ? » avant d’immédiatement changer d’avis « Non attend. Ne me dis rien, je crois que ça vaut mieux. Quoi que tu ais fais Colleen, va t’excuser platement, et quoi qu’il arrive… arrête de coucher avec lui, d’accord ? ...» conseilla-t-elle très sérieusement en baissant d’un ton, légèrement penchée en avant pour que personne d’autre ne capte cette partie très privée de la conversation à part Colleen.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 26
Logement : East Jefferson Street
Emploi : Postière
Nombre de messages : 353

ABOUT YOU.
What's going on here ? : It's not my burden
Autres comptes: Allie Newton
MessageSujet: Re: 10:05 AM - Devant la scène [Charlie & Colleen]   Dim 24 Juin 2012, 15:09

    Ce n'était pas du tout ce qu'elle avait voulu entendre mais Charlie était tout simplement la voix de la raison. Colleen le savait et Charlie elle même le savait. Et d'un côté il était très intelligent qu'elle ne lui ait pas demandé de détails ou elle l'aurait crucifié sur place avec son regard de tueuse en colère... la postière détestait ce regard là parce qu'elle se sentait encore plus conne. Plus que maintenant et oui, c'était définitivement possible.

      "Tu crois vraiment que... tout ca ?"

    Bien sur que oui, elle avait raison et elle ne pouvait pas continuer de coucher avec Logan alors qu'elle voulait se remettre avec Grifith ! C'était terriblement logique mais aussi terriblement dur. Elle s'était faite à leurs parties de jambes en l'air n'importe où et n'importe comment. Et elle avair découvert un type totalement différent de tout ce qui était dit sur lui et elle adorait cet homme là désormais même si elle était la professionnelle pour tout foutre en l'air. Les ciseaux et le coup des toilettes devant la fille dont il était dingue. Superbe idée qui était marrante sur le coup et qui paraissait presque logique mais tout se retournait encore et toujours contre elle, contre eux. Sans cesse, sans comprendre pourquoi elle était poursuivie à ce point.

      "Je sais que tu as raison et je sais que tu sais que j'ai bien chié dans la colle - j'adore cette expression d'ailleurs - et je sais que je crains et je vais arrêter... de coucher avec qui que ce soit. Même toi tu devras me supplier si jamais t'as envie de moi et jme laisserai pas avoir par ton si joli visage parfaitement proportionné... Mais je vais aller le voir quand y'aura moins de monde ou alors chez lui plus tard... sans coucher avec..."

    Ouai, juré de chez juré elle ne se laisserait pas avoir ou alors juste une dernière fois que personne ne saurait... Non, Charlie avait raison... la plupart du temps...

      "Enfin bref... demain je viens à la maison et on aura le temps de plus en parler et puis de boire parce que j'ai besoin de boire un vrai gros bon coup et que quelqu'un me tienne les cheveux si je me mets à me vider soudainement. Nah je plaisante, je boirai pas tant que ca..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 26
Logement : Jefferson Street
Emploi : Caissière à l'épicerie
Nombre de messages : 538

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I don't wanna know
Autres comptes: Logan, William, Casey
MessageSujet: Re: 10:05 AM - Devant la scène [Charlie & Colleen]   Dim 01 Juil 2012, 15:39

    Charlie avait eut envie de garder un petit air presque sévère et réprobateur mais c’était peine perdue avec sa meilleure amie. Quelques semaines d’éloignement et elle oubliait déjà à quel point Colleen Jefferson pouvait partir dans tous les sens, et surtout à quelle vitesse elle pouvait débiter toutes les stupidités qui lui passaient par le crâne. Ca avait toujours eut le don de la faire mourir de rire. Petites déjà c’était la même histoire. Et c’est pour ça que les gens lui avaient toujours préféré Colleen. Elle avait cette attitude guillerette et innocente, un peu candide, elle faisait rire et les gens trouvaient ça charmant. Elle avait été un peu jalouse pendant longtemps mais au final, preuve était faite que Colleen n’était pas beaucoup plus chanceuse qu’elle dans la vie.

    Elle prit donc un air bien désolé et résigné lorsque la postière lui affirma qu’elles ne pourraient jamais coucher ensemble, mais elle le délaissa bien vite pour éclater d’un rire bref. Voilà que leur séance vaudou et papotage se transformait déjà en grosse beuverie. Bonne idée, Charlie se serait coupé un bras pour un peu d’oubli et de fête et de légèreté. Qui de mieux comme partenaire pour tout ça que Colleen et une bonne bouteille ?

      « Ca marche » sourit-elle avec entrain « Vivement demain alors » conclut-elle, le cœur largement plus léger qu’à son arrivée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: 10:05 AM - Devant la scène [Charlie & Colleen]   

Revenir en haut Aller en bas
 

10:05 AM - Devant la scène [Charlie & Colleen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Road to Salvation  :: GRAYSON :: WEST JEFFERSON STREET :: PIQUE-NIQUE :: scène-
Sauter vers: