AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ROAD TO SALVATION FERME SES PORTES APRES TROIS ANS D'AVENTURE ! N'oubliez pas de vous joindre à nous pour l'après-midi chatbox dimanche 18 novembre à partir de 13h ! svp et d'y laisser un commentaire de préférence.

Partagez | 
 

 06. Looking for a job and something more [Aahron & William]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

A soldier on my own, I don't know the way...

Age du perso : 31
Logement : 08, East Jefferson Street
Emploi : responsable des jardins de Grayson
Nombre de messages : 936

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Aidan, Kathleen & Nathaniel
MessageSujet: 06. Looking for a job and something more [Aahron & William]   Mer 02 Mai 2012, 10:27

    Passé un entretien d’embauche… Un passage obligé dans une vie qu’Aahron ne pensait jamais avoir à revivre depuis le temps qu’il travaillait avec Alvarez et ses gars. Sa vie sentimentale était un désastre, sa vie de famille compliquée, mais il avait toujours pu se raccrocher à l’idée qu’au moins il avait un travail. C’était son filet de sécurité, sa constante et il avait eu la bêtise de prendre tout ça pour acquis. Et pourtant il était au chômage aujourd’hui… C’était tellement étrange à envisager, tellement inconcevable pour lui, qu’il n’avait pas réussi à prononcer cette phrase à haute voix et n’avait donc fait part de ce bouleversement dans sa vie à ses frères. Il leur avait dit qu’il postulait pour un job saisonnier à Grayson pour mieux s’implanter dans la région, gagner la confiance du maire et rajouter un peu de beurre dans les haricots. Il se sentait coupable de leur mentir, idiot d’avoir cru qu’il pourrait s’absenter si longtemps et qu’on lui garderait sa place au chaud.

    Il n’avait pas réussi à fermer les yeux de la nuit et, pour une fois, la chaleur n’avait pas été responsable. C’était son cerveau qui n’avait simplement pas voulu s’arrêter de fonctionner pour lui laisser un peu de répit Aahron avait donc passé sa nuit, assis au bord de son lit à regarder la poitrine de Petey se soulever et s’abaisser en rythme. Il s’était levé quelques fois pour aller se poster à la fenêtre, avait même été faire un tour dans la chambre d’Aidan qui dormait à poings fermés contrairement à lui. Son sommeil paraissait agité mais il avait suffit qu’il appose sa main sur lui pour que son frère se détende. Il s’était alors perdu dans la contemplation des entraves qu’il refermait chaque nuit sur le poignet de son frère pour l’empêcher de se balader et de faire… du mal à qui que ce soit, jusqu’à ne plus supporter cette vision malsaine et ressentir le besoin de sortir au plus vite.
    Après ce fiasco de nuit, le trentenaire avait finit par descendre pour aller préparer un déjeuner à tout le monde. Petey avait été le premier à se lever et à le rejoindre, un peu inquiet de s’être réveillé tout seul. Son air contrarié avait disparu dès qu’il l’avait aperçut derrière les fourneaux et Aahron avait eu droit à un long câlin qui avait suffit à balayer toute la fatigue qu’il avait accumulée durant sa nuit blanche.
    Après s’être assuré que son garçon ne serait pas seul à trainer dans la maison (et pas seul avec Aidan qui les avait rapidement rejoint), il s’était mis en route pour la ferme des Ferguson pour retrouver William. Le maire avait fait suite à son courrier et lui avait proposé de passer dans la matinée pour parler du travail qu’il pourvoyait dans la commune de Grayson.

    Sur le trajet, qu’il avait effectué à pied, à la fraiche, il s’était demandé si oui ou non il devait préciser à William qu’il ne réclamait pas simplement ce travail comme un à-côté. Avoir perdu son travail montrerait au maire à quel point il était déterminé à résoudre le mystère entourant la mort de ses parents, mais d’un autre côté, il craignait de s’attirer la pitié de l’homme. Le trouverait-il ridicule de s’être entêté à ce point ? Aahron se sentait lui-même idiot alors il aurait été bien malvenu de le blâmer pour ça… Il savait en revanche qu’il ne supporterait ni leçon de moral, ni apitoiement. Le mieux était donc de taire ce détail.
    Pourtant, l’envie de parler le démangeait…

    Mais il l’avait refoulée une dizaine de fois pendant l’entretien assez informel qu’il avait passé en compagnie de William, tout en lui donnant un coup de main pendant qu’il nourrissait ses bêtes. Aahron n’était d’ailleurs pas mécontent de ne pas se retrouver enfermé dans un bureau à le regarder dans le blanc des yeux en suant à grosse goutte, autant à cause du stress généré par la situation en elle-même que sous le coup de la chaleur déjà bien présente malgré l’heure. William lui avait laissé le choix et le trentenaire avait sauté sur l’occasion.


....................................


« I've got nowhere to go
I'm a stray cat on the roam
Choking on a chicken bone
For a home sweet, no sweet home. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 39
Logement : Washington Street
Emploi : Maire et Fermier
Nombre de messages : 277

ABOUT YOU.
What's going on here ? : It's all our fault...
Autres comptes: Logan, Charlie, Casey
MessageSujet: Re: 06. Looking for a job and something more [Aahron & William]   Sam 05 Mai 2012, 20:55

    Lorsque William avait reçu la lettre de motivation d’Aahron, il avait eut bien du mal à y croire. Cette situation tombait à pique, tellement qu’il avait presque douté de sa véracité, s’imaginant de multiples scénarios où perçait clairement une certaine paranoïa. Depuis cette fichue réunion avec les autres dans la maison abandonnée, il vivait comme un cran d’arrêt, à l’affut du moindre signe, de la moindre situation à risque. Il avait souvent l’impression d’une présence, d’une paire d’yeux posés dans son dos, mais se persuadait qu’il ne s’agissait là que de la manifestation de ses propres craintes.

    Songeant que cet emploi disponible était un excellent moyen de s’entretenir seul à seul avec l’aîné des Donnelly sans attirer trop d’attention sur eux, le Maire s’empressa donc de répondre et de convoquer l’ouvrier. Il l’avait reçu chez lui ce matin et ils avaient échangés de manière neutre, comme un entretient d’embauche des plus conventionnels – du moins aussi conventionnels qu’il pouvait l’être avec un sac de grain dans les mains, à l’ombre d’une grange. L’un et l’autre avaient sagement joué le jeu, se refusant à aborder d’emblée le moindre sujet délicat ou difficile. Ils s’étaient tout deux entretenu avec calme, comme deux personnes normales entre qui ne planait pas du tout le moindre malaise.

    Pourtant de son côté en tout cas, le Maire du village n’avait de cesse de tourner et de retourner encore et encore ce qu’il avait osé dire le soir de la réunion. Emporté par la colère, al fatigue, la peur sans doute aussi, il en avait révélé bien plus qu’il ne l’avait prévu au départ, et d’un côté il en venait presque à penser que c’était temps mieux. Maintenant que c’était dit, il était en quelque sorte bien obligé de le faire, tout du moins pouvait-il essayer. Malheureusement il ne possédait pas le mode d’emploi concernant ce genre de révélation et ne savait même pas comment débuter. Il n’était de toute évidence pas le seul à avoir quelque chose de pesant sur la poitrine.

    Aahron avait une mine bien plus grise ces derniers temps, et chaque fois qu’il le voyait il lui semblait toujours un peu plus terne et un peu plus distrait, ailleurs. Il pouvait vaguement imaginer pourquoi, mais trop vaguement encore. C’est pourquoi une discussion était nécessaire.

    « Pour tout vous dire, vous êtes le seul à avoir postulé jusqu’à maintenant. D’autres candidatures pourraient encore venir mais j’en doute un peu. Je ne vais donc pas jouer aux employeurs en vous servant un ‘nous vous recontacterons après délibération’ : il y a de forte de chance pour que vous ayez le job. Mais j’aime autant vous prévenir Aahron… ça n’va plaire à personne. Est-ce que vous en êtes conscient ? » questionna calmement William en observant distraitement ses poules, le regard et l’esprit tout à ses raisonnements compliqués.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

A soldier on my own, I don't know the way...

Age du perso : 31
Logement : 08, East Jefferson Street
Emploi : responsable des jardins de Grayson
Nombre de messages : 936

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Aidan, Kathleen & Nathaniel
MessageSujet: Re: 06. Looking for a job and something more [Aahron & William]   Sam 05 Mai 2012, 21:28

    « A vrai dire,… je suis le premier à qui ça ne plait pas »

    Les sourcils du maire se froncèrent d’une incompréhension légitime face à cette confidence. Aahron savait que la question qui allait suivre était : alors pourquoi avoir postulé pour un emploi dont vous ne voulez même pas et va vous attirer des ennuis. C’était une question tout à fait pertinente et qu’il s’était lui-même posée en connaissance de cause à de nombreuses reprises, jusqu’au dernier moment. Mais il avait ses raisons et, même s’il avait le choix, celui-ci lui paraissait être le meilleur. D’une part pour se rapprocher du maire et vérifier son hypothèse, évoquée quelques temps plus tôt avec ses frères et d’autre part pour des raisons financières.
    Évidemment, il ne pouvait pas parler de son envie d’approcher William à l’intéressé et il n’était toujours pas certain de lui faire assez confiance et de l’apprécier assez pour lui parler de ses problèmes personnels. D’autant que si un seul de ses frangins apprenait par la suite qu’un parfait inconnu, duquel ils étaient censés se méfier qui plus est, avait été mis au courant de sa situation avant eux, les choses risquaient de mal tourner…
    Aahron enchaina donc avant que l’homme n’ait pu formuler sa question.


    « Mon fils est à Grayson. Je suis certain que vous le savez, les nouvelles vont plus vite que le vent qui nous fait défaut cet été par ici, et je ne l’ai pas vu depuis un moment. D’habitude, il vient chez moi un weekend sur deux et j’aurai dû l’avoir avec moi tout le mois de juillet » expliqua-t-il en tendant une main vers le sac de grains que tenait le fermier pour lui venir en aide et occuper ses mains dont il ne savait que faire « Je voulais pas qu’il soit mêlé à tout ça donc je l’avais laissé à sa mère en pensant simplement échanger le mois de garde. A l’époque j’imaginais qu’on serait rentré depuis longtemps à Cleveland… Enfin bref, du coup ça ne s’est pas fait et mon ex-femme avait besoin de vacances alors il est ici et…et je vais devoir le confier à mon frère et ma belle-sœur pour aller travailler. Ca ne va être drôle ni pour eux, ni pour lui et à son âge, je doute qu’il comprenne vraiment… Il va juste voir que son père n’est pas là pour jouer avec lui. Je suppose que vous voyez ce que je veux dire »

    Le trentenaire désigna l’ensemble du terrain d’un vague signe de tête. Il n’y avait plus qu’à espérer qu’un jour, les gosses de William lui aient reproché de passer plus de temps à bosser qu’à jouer avec eux et qu’il pouvait effectivement comprendre. Remarque, même si ce n’était pas le cas, le maire était assez malin pour saisir et se mettre à la place de Petey et de lui-même…

    « Seulement j’ai pesé le pour et le contre et j’ai pensé –peut-être à tort– qu’avec tout ce qui se passait, montrer qu’on n’est pas là uniquement pour fiche la pagaille, qu’on s’intéresse à ce qui se passe ici, qu’on sait être…reconnaissant pour l'accueil qui nous avait été fait et qu’on veut aider, serait pas de refus. Après ce qui est arrivé au drugstore… et puisque nous ne sommes pas encore prêts à partir » précisa Aahron d’un ton entendu, appuyant un peu son regard pour montrer à quel point il serait intraitable sur ce point « ça me parait être une bonne façon de nous rattraper un peu. Si on ne fait pas d’effort nous-mêmes, alors on ne peut pas exiger de vous tous que vous en fassiez, pas vrai ? Et même si, je ne suis pas stupide, et que je sais que ça peut ne rien changer et que je ne crois pas vraiment au miracle, je pourrai me dire que j’ai fait ce qu’il fallait. C’est ce que je pourrai dire à Petey quand il me demandera pourquoi je ne reste pas avec lui… »


....................................


« I've got nowhere to go
I'm a stray cat on the roam
Choking on a chicken bone
For a home sweet, no sweet home. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 39
Logement : Washington Street
Emploi : Maire et Fermier
Nombre de messages : 277

ABOUT YOU.
What's going on here ? : It's all our fault...
Autres comptes: Logan, Charlie, Casey
MessageSujet: Re: 06. Looking for a job and something more [Aahron & William]   Dim 13 Mai 2012, 03:28


    William s’était figé dans son mouvement pour donner toute son attention à Aarhon. C’était la première fois qu’il l’entendait parler autant, et surtout, la première fois qu’il lui confiait autant de détails sur sa vie privée et les difficultés personnelles rencontrées depuis qu’ils étaient ici à Grayson. Indépendamment de ce qu’il était justement entrain de lui raconter, le Maire notait l’effort, ainsi que la preuve qu’il lui accordait une espèce de confiance mitigée qui lui octroyait tout de même le droit d’entrer dans un cercle un peu plus privé. Le rapprochement était minime mais tombait à pique. Et si Aahron débutait sur le ton de la confidence, ça l’arrangeait grandement.

    Il avait effectivement entendu parler du jeune fils de l’aîné des Donnelly, une petite tête blonde d’après ce que disaient les ragots, ce qui n’avait rien d’étonnant dans cette famille. Bref, les problèmes de couples divorcés lui étaient totalement étrangers, mais les problèmes qui découlaient du rôle de père par contre c’était une autre histoire. Une histoire qu’il ne connaissait que trop bien. Si déjà le petit ne voyait son père qu’épisodiquement, il comprenait qu’il voit d’un mauvais œil cette nouvelle activité à venir dans l’emploi du temps d’Aahron.

    « Vous devriez lui répondre que c’est le rôle d’un père que de travailler pour subvenir aux besoin de sa famille. Tous les enfants savent que leurs parents travaillent en partie pour eux et pour leur bien être, rappelez-le lui, ce n’est jamais inutile de les familiariser à l’idée que l’on ne fait pas toujours ce que l’on veut dans la vie. Souvent même on est contraint de faire ce que l’on déteste,… » répliqua William en songeant plus ici à son expérience personnelle qu’à celle de son interlocuteur.

    Il entreprit de remplir une nouvelle mangeoire avant de reprendre :

    « Pour ce que ça vaut : il est le bienvenue ici. Je suppose que comme tous les petits garçons il aime les gros tracteurs et les animaux. Il y a de quoi faire ici et Alicia adore les enfants. Il y a aussi plusieurs stages d’été organisés dans les villes environnantes. Je peux vous fournir les adresses si vous voulez. Ca lui permettrait d’apprendre et de s’occuper durant votre absence »

    William lui fit discrètement signe de le suivre et déposa le sac de grain dans un coin ombragé avant de se diriger vers l’échelle qui trônait au milieu de la grange et qui menait à sa mezzanine ou s’entassait des petits ballots de foin. Tout en gravissant les échelons un par un, il revint sur l’un des sujets abordés par Aahron à l’instant.

    « Quoi qu’il en soit, c’est honorable de votre part d’essayer de faire un premier pas vers eux mais c’est une bonne chose que vous soyez réaliste sur la situation qui à très peu de chance de s’améliorer. Je ne pense pas m’avancer en affirmant que quoi que vous fassiez, leur avis est déjà tranché depuis un moment maintenant. Sans vouloir me montrer critique… il est un peu tard pour faire preuve de bonne volonté »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

A soldier on my own, I don't know the way...

Age du perso : 31
Logement : 08, East Jefferson Street
Emploi : responsable des jardins de Grayson
Nombre de messages : 936

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Aidan, Kathleen & Nathaniel
MessageSujet: Re: 06. Looking for a job and something more [Aahron & William]   Dim 13 Mai 2012, 13:29

    Aahron retint de justesse la grimace qui tentait de percer ses lèvres lorsque William lui parla de l’obligation des parents de travailler. Il en avait parfaitement conscience et connaissait cette théorie sur le bout des doigts, mais dans la pratique, les choses n’étaient pas aussi évidentes, comme c’était souvent le cas. Margaret faisait des petits boulots de ménage lorsqu’il était petit et il se souvenait l’avoir accompagné partout où elle allait, s’installant dans un coin pour jouer plus ou moins tranquillement. Et puis Isaac était né et elle l’avait lui aussi baladé à gauche et à droite dans la ville. Mais ensuite, ça avait été le tour de Sammy et les travaux de sa mère avaient légèrement changés. Elle restait à présent à la maison et repassait à longueur de journée le linge que des femmes toujours pressées lui apportait, ou cuisinait des repas de fêtes desquels ils ne voyaient jamais la couleur et les Tupperware pleins passaient de ses mains à celles de ses clientes et amies. D’ailleurs après quelques années, elle s’était lancée dans la vente de ces fameux Tupperware dont elle n’avait de cesse de vanter les mérites. Madame Tupperware… Aahron avait entendu cette réflexion une ou deux fois entre deux gloussements à l’école. Les deux fois, il avait été suspendu pour s’être bagarré, couvrant toujours Isaac qui était fréquemment de la partie et ne perdait jamais une bonne occasion de faire taire les moqueurs.
    En tout cas, sa mère avait toujours été là. Elle le déposait à l’école, était toujours là pour revenir le chercher (plus après quelques années où il était devenu un grand frère responsable capable de récupérer ses cadet et de les ramener, en leur tenant bien la main) et lui accordait son attention quand il en avait vraiment besoin. Cela dit, il avait toujours été du genre débrouillard et ne la réclamait pas aussi souvent qu’avait pu le faire Samuel par exemple.
    Du coup, quand Trisha était tombé enceinte, il lui avait parlé de tous ces petits moments de complicité précieux qu’il chérissait encore, mais l’avocate l’avait vu venir avec ses gros sabots. S’en était suivi une dispute sur le rôle de la femme au sein d’un foyer qui avait tourné au désavantage d’Aahron puisque la jeune femme n’avait rien voulu changer à ses habitudes. Pas un instant, il n’avait lui-même envisagé de rester chez eux pour s’occuper du petit mais heureusement à cette époque, Margaret était encore de ce monde et s’était chargée de l’éducation de Petey. Aujourd’hui, Aahron regrettait… Il se disait qu’il aurait dû rester, qu’il aurait dû être là pour ses premiers pas (il n’était pas dupe, il savait pertinemment que le gamin les avait faits chez sa propre mère qui le leur avait caché pour ne pas les décevoir), pour tous ses anniversaires, plutôt que de se casser le dos à bosser avec Alvarez qui aujourd’hui le fichait dehors sans scrupule. Du moins c’était plus simple d’imaginer qu’il n’en avait aucun…
    Aahron savait qu’on ne pouvait pas avoir tout ce que l’on désirait, et ce qu’il ne pouvait plus avoir lui, c’était une vie de famille auprès de Trisha et Petey. Il avait gâché de précieuses années, manqué un tas de moment irrécupérables, parce qu’il avait préféré jouer les mâles alpha et travailler pour le bien de tout le monde. Et aujourd’hui encore, il recommençait. Il fuyait ses responsabilités par égo… Ce n’était pas tant le job ou le fait de se sentir utile qui l’intéressait, mais celui de découvrir la vérité, d’être celui qui percerait tout ça à jour.
    Il le savait mais Aahron continuait de foncer tête baissée, le cœur alourdit de remord.

    Il réussit à étaler un sourire un peu crispé sur son visage quand William lui parla de s’occuper à la ferme ou en dehors du village. Le confier à des inconnus ne l’enchantait absolument pas et le passer de bras en bras ne ferait sûrement que renforcer le sentiment d’abandon qu’éprouvait le petit… Mais il était vrai que les petits garçons aimaient bien ce genre de trucs. Petey n’avait pas l’occasion de voir des tracteurs partout en ville, ni des cochons ou même des chevaux. Il se souvenait encore l’expression d’émerveillement sur le regard d’Aidan qui avait tenté de coller son nez à la fenêtre pour apercevoir des vaches sur le côté de la route pendant qu’ils venaient ici.
    « J’en avais jamais vu en vrai d’aussi près ! » s’était-il exclamé, tout excité, avant de réaliser que tout le monde allait se fiche de lui (ce qui n’avait pas manqué).
    Il se contenta donc de sourire et d’acquiescer. Ca ne l’engageait pas à grand-chose de toute façon.

    Il emboita ensuite le pas à William qui dirigea finalement ses pas vers l’échelle centrale qu’il entreprit de gravir. Aahron le regarda faire, ne sachant pas vraiment s’il devait encore le suivre ou s’il devait attendre au bas. Où serait-il utile ? Il décida de rester les deux pieds bien calés sur le sol, au milieu de fétus de paille, suivant l’ascension de William vers la mezzanine et l’écoutant revenir sur le sujet de son intégration à Grayson.


    « C’est aussi ce que pense mon frère » répondit-il, sans préciser lequel de ses frangins était si négatif « Ma mère avait l’habitude de dire qu’il n’était jamais trop tard, surtout pour pardonner et se faire pardonner… Mais c’était une idéaliste un peu hippie sur les bords. Elle a été à Woodstock vous savez »

    Un sourire sincère cette fois vint danser sur ses lèvres. Il le ravala bien vite cela dit, alors que William atteignait l’étage de la grange.

    « Enfin on verra comment ça tournera. Si ça peut éviter à Charlie d’avoir sa maison taguée ou couverte d’œuf, ce sera toujours ça de prit ! Et si on parvient carrément à éviter qu’un de mes frères doivent passer par la case urgences toutes les semaines… Ouais, je sais, ça sonne encore un peu comme du sarcasme, mais j’y travaille » marmonna le trentenaire en enfonçant ses mains dans les poches de son jean qui lui tenait déjà chaud.

....................................


« I've got nowhere to go
I'm a stray cat on the roam
Choking on a chicken bone
For a home sweet, no sweet home. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 39
Logement : Washington Street
Emploi : Maire et Fermier
Nombre de messages : 277

ABOUT YOU.
What's going on here ? : It's all our fault...
Autres comptes: Logan, Charlie, Casey
MessageSujet: Re: 06. Looking for a job and something more [Aahron & William]   Jeu 17 Mai 2012, 22:45

    La réponse d’Aahron réussit à arracher au Maire un petit rire bref et un large sourire d’amusement tandis qu’il se hissait sur la mezzanine encombrée. Evoquer la mère des garçons était pourtant bien loin d’être un sujet d’hilarité, que du contraire, mais pour la première fois, Margareth venait sur le tapis sans que l’atmosphère n’en devienne complètement électrique. Cela aussi, c’était un détail que William notait dument et qui l’encourageait à croire qu’il était peut-être réellement possible de s’entendre avec l’aîné de la fratrie. Pas simplement car Aahron s’autorisait une blague, plutôt car le Maire n’avait décelé aucune amertume, aucun regret, et surtout, aucune accusation dans le ton du plus jeune. Se mettait-il à voir des signes positifs partout car il les espérait et les attendait ? Difficile à dire, mais il n’était pas homme à se voiler la face et avait de toute façon envie, si pas besoin d’y croire. Après tout, cette alliance était aussi vitale pour lui que pour eux, même s’il en était le seul réellement conscient pour le moment.

    Courbant l’échine pour lancer un regard au trentenaire en contrebas, William conserva un rictus détendu malgré l’ironie bonne enfant de son interlocuteur. Les sujets étaient délicats, mais abordés avec neutralité, et il n’avait aucune envie d’inciter Aahron à se braquer en ayant l’air trop sévère. Il se pencha en avant pour saisir un premier ballot de paille qu’il laissa ensuite pendre dans le vide pour faire comprendre à Aahron qu’il devait le rattraper. Il laissa doucement tomber la paille et fendit l’air d’une main pour en chasser la poussière irritante pour les yeux et la gorge.

    « J’ai appris que votre frère l’avait échappée belle l’autre jour au drugstore. Le shérif m’a également raconté que la journée s’était terminée à coup de tabouret… » grinça-t-il avec un certaine agacement « Si vous voulez réellement faire profil bas, je vous conseil vivement d’éviter Douglas au maximum. Ce type a de très sérieux problèmes mentaux. Si nous étions encore à l’époque du Far West croyez bien que je l’exilerai sur le champs, mais aujourd’hui ça n’est plus si simple malheureusement » termina le Maire sur un ton de regret, tout en laissant tomber un second ballot.

    Une corde qui pend au bout d’une branche, la potence, voilà ce que méritait cet empafé de Calvin ! Se battre à coup de tabouret, dans son village, on n’avait jamais vu ça ! Comme s’il n’avait pas déjà assez sur les bras avec Nathaniel, maintenant cet ignorant s’y mettait également. Pour peu qu’ils fassent alliance et ils étaient fichus ! Deux fous égoïstes et bornés, avides de violence et remplis de colère et de hargne, bon sang comme la vie serait plus simple sans ces deux odieuses ombres au tableau…

    « Le plus embêtant dans cette histoire c’est que sa stupidité semble hautement contagieuse. Les gens n’attendaient que ça : un agitateur pour dire tout haut ce qu’ils ruminent tout bas et n’osent pas cracher une bonne fois. Calvin est l’idiot idéal pour cette tâche ingrate, et le pire c’est qu’il aime ça. Méfiez-vous de lui. Et si vous l’pouvez, dites à Charlie d’en faire de même » il lâcha un troisième ballot avant de se rapprocher de l’échelle avec un quatrième dans les bras « Le bon peuple cherche une sorcière à brûler, et elle ne mérite pas. C’est une très gentille fille » conclut William avant de se tourner pour redescendre.

    En sous entendu, il venait bien sûr de recommander à Aahron d’éviter d’apporter plus de problèmes à Charlie puisqu’elle en avait déjà bien assez comme ça. Nathaniel l’avait clairement menacé, mais il hésitait encore à confier ce détail à Aahron.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

A soldier on my own, I don't know the way...

Age du perso : 31
Logement : 08, East Jefferson Street
Emploi : responsable des jardins de Grayson
Nombre de messages : 936

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Aidan, Kathleen & Nathaniel
MessageSujet: Re: 06. Looking for a job and something more [Aahron & William]   Dim 27 Mai 2012, 19:16

    Aahron avait réceptionné tant bien que mal le ballot de paille dans un soupir d’effort. Il s’en débarrassa rapidement, frottant ses mains l’une contre l’autre avant de toussoter, se racler la gorge et attendre la suite. La suite du discours du maire en tout cas, lui resta autant en travers de la gorge que la poussière soulevée par la paille.

    « Ouais, si seulement » marmonna simplement le trentenaire, s’imaginant parfaitement prendre cet enfoiré de Calvin en duel et l’abattre en pleine rue.

    Une pensée agréable qu’il chassa pourtant de même que le second ballot envoyé par le maire/fermier de Grayson. A quoi bon ressasser encore tout ça ? Calvin était une petite merde sur sa route qu’ils n’auraient qu’à contourner pour ne pas avoir à se salir les semelles. Semelles qu’Aahron voulait garder impeccable pour mieux sentir le crâne de types comme Nathaniel ou Lucinda Redd craquer au dessous…
    Il écouta William avec attention, les sourcils un peu crispés. Tellement concentré qu’il manqua de peu le troisième ballot qu’il expédia rapidement rejoindre les autres alors que le maire s’apprêtait à le rejoindre au bas de la mezzanine.


    « Je pense pas qu’elle ait vraiment besoin de nous pour être prudente. On marche tous sur des œufs depuis un moment et c’est une fille intelligente. Ce qui est épatant quand on sait quel genre de nana Sammy fréquente habituellement »

    Aahron s’essaya à sourire mais l’exercice se révéla plus difficile qu’il ne l’avait escompté et le sujet un peu trop délicat. Il se racla à nouveau la gorge, essuya l’un de ses yeux pour le débarrasser de la poussière qu’il avait reçue puis refit pleinement face au maire qui était de nouveau à sa hauteur.
    Ils s’observèrent un court laps de temps, en silence, avant que le plus jeune se décide à le rompre, son regard braqué dans celui du maire, la mine interrogatrice.


    « Je vais peut-être vous paraitre un peu ingrat mais… A chaque fois qu’on parle vous et moi, j’attends le moment où vous allez me demander de rembourser ma dette » lâcha-t-il sans détour « Je dis pas que vous vous montrez tolérant uniquement dans un but intéressé mais… pas si loin que ça en fin de compte. Vous nous donnez des tas de conseils sur la meilleure façon de nous comporter ici, vous offrez du boulot à mon frère, le laissez trainer avec vos enfants malgré sa réputation, vous me prévenez de certaines choses et maintenant, vous me tendez la main… Et je n’ai toujours pas reçu de facture pour tous ses services rendus, si vous voyez ce que je veux dire. Au début je me suis dis que c’était simplement parce que j’étais intervenu pour aider votre fils l’autre fois, mais… J’en suis plus si sûr maintenant. Tous vos voisins nous détestent et vous êtes censé parler en leur nom en tant que maire. Ca doit sacrément jaser à ce sujet et je suis pas certain que vous obteniez tant de suffrages que ça aux prochaines élections… sauf que vous avez l’air de vous en moquer. Je ne sais pas si je dois juste m’en réjouir ou si je dois me méfier. Très honnêtement, je préférerai être fixé assez vite. Mon cerveau va finir par imploser à force » glissa-t-il dans un demi-sourire pourtant peu allègre

....................................


« I've got nowhere to go
I'm a stray cat on the roam
Choking on a chicken bone
For a home sweet, no sweet home. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 39
Logement : Washington Street
Emploi : Maire et Fermier
Nombre de messages : 277

ABOUT YOU.
What's going on here ? : It's all our fault...
Autres comptes: Logan, Charlie, Casey
MessageSujet: Re: 06. Looking for a job and something more [Aahron & William]   Mar 05 Juin 2012, 19:07

    La réponse d’Aahron au sujet de Charlie ne fut pas réellement à son goût. Il ne connaissait pas du tout Samuel et ne savait pas quel genre de garçon il pouvait être. Tout ce qu’il savait du jeune homme, c’est ce que laissait transparaitre son apparence. Il lui semblait un peu bourru sans être une brute, pas très causant, et surtout : un rien négligé. Il évitait toujours de juger sur les apparences bien sûr, mais l’image qu’on se donnait était tout de même une bonne indication de départ. La remarque sur les femmes qu’il avait l’habitude de fréquenter ne venait malheureusement pas démentir cette impression de manque de sérieux de la part du troisième frère Donnelly, que du contraire. William n’entendait pas se mêler de l’histoire qu’il entretenait avec leur caissière, pourtant, les menaces proférées par le garagiste étaient tout à fait sérieuses quant à elles. L’aîné de la fratrie n’avait pas l’air conscient de tout ça. William continuait cependant d’hésiter à lui confier les propos de Nathaniel concernant Charlie. Il ne tenait pas à mettre de l’huile sur le feu au moment où Aahron venait lui promettre de se faire plus discret, c’aurait été les pousser au vice et ce n’était pas son genre.

    Il laissa donc passer le sujet sans plus insister, se disant qu’ils auraient forcément l’occasion d’y revenir, et le plus jeune se chargea de reprendre la parole, avec un sujet qui chassa bien rapidement Charlie de son esprit. William dut même s’empêcher d’ébaucher un sourire. Sûrement qu’un très fin rictus se lisait tout de même dans l’éclat de ses yeux clairs. Aahron était un garçon pragmatique et réaliste, deux qualités qui plaisaient à William. La nature humaine voulait effectivement qu’on n’ait rien sans rien. Le Maire était altruiste bien sûr, mais détestait l’hypocrisie et ne se voilait donc pas la face quant à son attitude envers les frères. Bien sûr qu’il attendait quelque chose d’eux. Ce n’était pas quelque chose de vraiment précis, plutôt un renfort. Et s’il attendait d’eux un soutien, il était logique qu’il le leur apporte aussi. Aahron l’avait bien comprit, du moins l’avait-il pressentit, même s’il était forcément bien loin de la vérité. Comment aurait-il pu se douter un seul instant de ce qu’attendait vraiment le Maire ? C’était impossible. Du moins ce ne l’était pas dans les détails.

    William n’était pas certain de faire bonne route et se retrouvait aux prises avec des questionnements et des doutes constants. Ce que venait de dire Aahron le confortait donc, et ce sentiment n’était pas de refus pour changer. Une fois que le plus jeune eut terminé, William se contenta de plisser les yeux avec une certaine malice avant de ramasser deux des ballots et de faire signe à Aahron de se charger des deux autres. Il se dirigea ensuite vers les mangeoires tout en méditant à sa réponse. C’était encourageant mais il devait encore prendre une réelle décision. Décider aussi de la manière dont il allait leur présenter les choses, capter leur écoute sans attiser la colère et la rancœur…

    « Je sais que j’ai l’air de m’en moquer mais ce n’est pas le cas »
    finit-il par répondre, reprenant la parole avec précaution, réfléchissant à chaque mot choisi pour être certains de n’en dire que ce qu’il fallait « Ce sont juste des choix. C’est la raison pour laquelle je fais ces choix que vous ne comprenez pas… encore »

    Après un bref regard vers lui et sans lui laisser le temps de répliquer quoi que ce soit à cette phrase énigmatique, il reprit la parole :

    « Avec qui discutait Aidan au téléphone, l’autre jour dans les bois lorsque l’on cherchait après Julie ? … vous le savez ? Ce n’était pas Julie en tout cas, ça je l’ai bien compris »

    Il avait même comprit bien plus que cela… mais Aahron lui, qu’avait-il comprit exactement … ?
    Bien sûr, le sujet semblait sortit de nulle part et sans rapport avec le précédent, mais la manière qu’il avait de dévier là-dessus était justement un indice qui laissait à supposer que son comportement et l’identité de cet étrange interlocuteur étaient liés…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

A soldier on my own, I don't know the way...

Age du perso : 31
Logement : 08, East Jefferson Street
Emploi : responsable des jardins de Grayson
Nombre de messages : 936

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Aidan, Kathleen & Nathaniel
MessageSujet: Re: 06. Looking for a job and something more [Aahron & William]   Mer 13 Juin 2012, 19:57

    Aahron avait guetté la réaction de William avec un soupçon naturel d’appréhension une fois son petit speech terminé. Il venait tout de même de lui faire comprendre qu’il le pensait intéressé et se méfiait de lui. L’inverse devait être vrai également cela dit, et c’était pour cette raison que l’ainé des frères Donnelly récemment débarqués ne s’attendait pas non plus à être expulsé de la grange à coups de pieds aux fesses. Il s’était attendu à ce que le maire se braque un peu (lui l’aurait fait), mais visiblement, ses remarques étaient bien passé et le trentenaire crut même apercevoir un léger sourire éclairer fugacement le visage de l’homme. Il avait l’air de lui dire : bien joué, petit, tu m’as eu.
    La dernière fois qu’il avait vu ce genre de rictus, son propre père observait Petey jouer à un jeu de société duquel il venait de percer les mystères pour la plus grande fierté de son papi.
    Cela dit, le père de famille ne s’autorisa pas à s’émouvoir et à se laisser submerger par un élan de nostalgie. Le sujet était on ne peut plus sérieux et il fit rapidement disparaitre son propre sourire sans joie pour retrouver une expression plus fermée, presque grave.
    Et les choses ne s’arrangèrent pas lorsque, troquant le sujet qu’il abordait, William en revint au sujet de la disparition de Julie.

    Aahron s’était attendu à ce que els questions pleuvent un jour à ce sujet, mais il s’était attendu à ce que l’interrogatoire soit mené d’une main de maitre par Dakota, pas par le maire. C’était d’ailleurs un stupide de ne pas avoir senti le vent tourner dans ce sens…
    L’état dans lequel se trouvait son plus jeune frère au moment des faits avait dissuadé qui que ce soit de le harceler de questions (Aahron le premier d’ailleurs) mais Aidan n’y couperait pas. Son ainé voulait pouvoir lui épargner cela en répondant lui-même aux interrogations des curieux légitimes, sauf qu’il n’avait aucune réponse à formuler.
    Le plus agaçant étant qu’il avait l’impression que la suite de sa relation avec le maire dépendrait de la confiance qu’il lui accorderait et donc de sa prochaine réplique…


    « Nan, ça n’était pas elle » lança-t-il en venant en aide au maire dans ses tâches quotidiennes, sans grand entrain « En fait, j’ai longtemps cru que c’était l’un d’entre vous qui avait fait ça. Pour terminer de nous décrédibiliser, pour faire du mal à mon frère ou pour une autre raison tordue de ce genre… J’ai pensé que ça pourrait être une vengeance des jeunes par rapport à leur soirée au parc ou au journal qui avait été publié » expliqua Aahron en toute honnêteté, incluant de manière sous-entendu les propres enfants du maire dans sa liste de suspects « Aidan était bouleversé mais il connaissait la voix de sa petite amie. Il était persuadé que c’était elle ce jour-là… Persuadé jusqu’au tout dernier moment. Et il n’y avait pas que la voix pour l’induire en erreur je suppose. La personne qui l’a dupé n’était pas seule non plus. Il y avait une fille au début, qui était capable d’imiter Julie à la perfection, puis un garçon sur la fin… J’ai pensé qu’il pourrait s’agir de cette fille qui est arrivée en ville récemment avec sa sœur et son ami qui travaillait en ville. J’ai oublié leurs prénoms. Ils n’ont pas participé aux recherches si je ne me trompe pas… Mais je ne suis pas complètement convaincu par cette explication. En fait, je ne sais plus quoi penser et Aidan ne veut plus parler de cette histoire » conclut-il dans un haussement un peu dépité d’épaule.

....................................


« I've got nowhere to go
I'm a stray cat on the roam
Choking on a chicken bone
For a home sweet, no sweet home. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 39
Logement : Washington Street
Emploi : Maire et Fermier
Nombre de messages : 277

ABOUT YOU.
What's going on here ? : It's all our fault...
Autres comptes: Logan, Charlie, Casey
MessageSujet: Re: 06. Looking for a job and something more [Aahron & William]   Sam 16 Juin 2012, 21:58

    Les suppositions d’Aahron quant à la réelle identité du mystérieux interlocuteur d’Aidan étaient hasardeuses, mais d’un autre côté William ne pouvait que comprendre. Les possibilités que lui énonçait Donnelly étaient les seules à pouvoir expliquer le phénomène de l’autre jour de manière rationnel. Le problème étant que la vraie explication était hors de toute rationalité, hors de toute réalité, on ne pouvait tout simplement pas deviner quelque chose de semblable.

    Pourtant William n’était pas non plus déçu par la réponse fournie car il sentait aussi clairement un doute chez Aahron, une espèce de scepticisme vis-à-vis de ce qu’il disait lui-même. C’était les seules explications rationnelles d’accord, mais vraisemblablement elles ne l’avaient pas convaincue plus que ça. Il s’interrogeait encore, c’était évident. Et William voulait qu’il continue à le faire, qu’il continue de creuser, qu’il force l’accès. Mais pas avec les poings, avec la tête puisque visiblement, et contrairement à ce que tous pouvaient penser, l’aîné des Donnelly était loin d’en être dépourvu.

    Maintenant, si Aahron devait continuer à se poser des questions pour leur bien à tous, c’était son rôle à lui de le guider du mieux qu’il pouvait, d’orienter ses recherches et ses réflexions dans la bonne direction. C’est ce qu’il avait l’intention de faire malgré les réticences de ses partenaires.

    Tout en continua ses tâches, le Maire esquissa un petit sourire et un hochement de tête négatif.

    « Quoi, vous parlez de Sacha Ravensberry ? La petite rouquine ? Non. Sacha n’est pas une jeune fille facile, mais j’ai longuement parlé avec sa sœur après ce qui s’est passé dans le parc. Elle a son caractère mais ce n’est pas une vicieuse. C’est juste une adolescente qui s’ennuie. Vous connaissez ça, vous en avez un tout pareil à la maison, et moi j’en ai deux » expliqua calmement William sur le ton de l’évidence « De plus, je ne lui connais aucun talent de ventriloque ou d’imitatrice »

    Sa mangeoire remplie, il délaissa le premier box pour s’approcher d’un second et recommencer son manège, Aahron dans son sillage.

    « Si j’étais vous, j’essaierai d’en reparler quand même avec Aidan. Après tout, c’est lui qui a eu cette personne au bout du fil, et si cette personne en question sait assez de choses sur lui pour se faire passer pour sa petite-amie de manière aussi crédible… qui sait ce qu’elle sait d’autre ? »

    Beaucoup de choses. Toutes les réponses mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

A soldier on my own, I don't know the way...

Age du perso : 31
Logement : 08, East Jefferson Street
Emploi : responsable des jardins de Grayson
Nombre de messages : 936

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Aidan, Kathleen & Nathaniel
MessageSujet: Re: 06. Looking for a job and something more [Aahron & William]   Sam 16 Juin 2012, 22:34

    Aahron fut un peu déçu de ne pas entendre le maire aller dans son sens avec Sacha. Il n’était pas convaincu lui-même par cette histoire qui paressait pourtant être la plus crédible et à laquelle il avait finalement accordé plus de crédit qu’il l’imaginait… Cela dit, ni le maire, ni même la sœur de l’intéressée ne devait la connaitre suffisamment pour savoir ce genre de choses au fond.
    Après tout, si on le lui avait demandé il y a quelques temps, le trentenaire aurait assuré à quiconque voulait l’entendre que son frère était incapable de faire mal à une mouche et que, malgré son petit caractère, il était un garçon doux et attentionné. Pourtant, il avait retrouvé cette….chose… dans le fond du jardin. Il avait dissimulé le crime de son frère mais combien de temps parviendrait-il à le couvrir de cette façon ? Sur quoi d’autre était-il prêt à fermer les yeux ? Aidan n’avait-il pas déjà été trop loin ? Bien sûr que si. Mais qu’aurait-il pu faire d’autre ?

    Il se détourna pour ne pas avoir à supporter le regard de William qui reprenait la parole, et se concentra sur la tâche à accomplir, les sourcils crispés par un mélange de colère, de frustration et de honte aussi. Aahron avait parfaitement conscience de mettre tous ses proches en danger pour n’ne protéger qu’un seul. Un frère capable du pire visiblement… Mais Aidan savait-il seulement ce qu’il avait fait ? Etait-il seulement bourreau ou un peu victime là encore ? Mais comment pouvait-il ignorer ce qu’il avait fait ? Et s’il le savait, comment pouvait-il se supporter et vivre avec ça sans devenir fou ?
    Sauf que la question était celle-ci justement : Aidan devenait-il fou ?

    L’appel téléphonique reçu par son cadet le jour de la supposée disparition de Julie soulevait à lui seul un tas de questions plutôt gênantes qu’Aahron n’était pas le seul à se poser. Elles pouvaient se classer de la plus rationnelle à la plus dérangeante : qui avait voulu faire une farce aussi tordue à Aidan ? Aidan avait-il réellement eu un interlocuteur cet après-midi là ?
    Il avait refusé de passer le téléphone à qui que ce soit et s’était montré agressif chaque fois que la chose avait été proposée… Quelle conclusion devait-on en tirer ?


    « Ouais… » répondit évasivement le trentenaire en continuant de disperser la paille dans le second box « Je ne sais pas s’il a vraiment besoin d’être harcelé sur la question en ce moment. Il doit déjà faire face à beaucoup de choses et… »

    Il ne trouva rien de bien pertinent à ajouter à cela. Aahron n’avait pas forcément envie de mettre William au courant des moindres faits et gestes de son petit frère et s’en serait voulu d’être à l’origine d’une éventuelle interdiction pour les jumeaux de le fréquenter.


    « De toute façon, s’il savait quoi que ce soit, je pense qu’il en aurait parlé à quelqu’un. Ça ne sert à rien de remuer le couteau dans la plaie » conclut-il en se débarrassant de la paille qu’il avait en main, haussant négligemment les épaules et fuyant le regard du maire autant que sa conversation.

....................................


« I've got nowhere to go
I'm a stray cat on the roam
Choking on a chicken bone
For a home sweet, no sweet home. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 39
Logement : Washington Street
Emploi : Maire et Fermier
Nombre de messages : 277

ABOUT YOU.
What's going on here ? : It's all our fault...
Autres comptes: Logan, Charlie, Casey
MessageSujet: Re: 06. Looking for a job and something more [Aahron & William]   Sam 23 Juin 2012, 03:41

    William sentait clairement toute l’hésitation de son interlocuteur. Son regard fuyant et son ton évasif étaient au final plus parlant que les mots qu’il s’était forcé à prononcer sans aucun entrain. Le Maire aurait certes souhaité entendre quelque chose d’autre, quelque chose de plus concluant, mais les questionnements intérieurs qui semblaient l’animer étaient tout de même bons signes, et il comptait bien encourager les Donnelly dans ce sens à partir de maintenant.

    « La plaie de qui exactement ? La vôtre ou la sienne ? » répliqua William d’un ton presque paternel, tout en conservant un léger rictus détendu, les yeux rivés sur sa paille « Je ne suis pas entrain de vous traiter d’égoïste » précisa tout de même l’aîné « C’est simplement que parfois, il est difficile de faire la différence entre ce qui est le mieux pour les autres et ce qui est le mieux pour soi-même »

    Il avait un peu peur que Aahron prenne la mouche de le voir ainsi lui donner des conseils sur sa relation avec son propre frère, sur des problèmes internes à leur famille, qui ne concernaient qu’eux, ou du moins, qui semblaient ne concerner qu’eux. Pourtant parfois, les conseils les plus judicieux venaient des ceux dont on s’y attendait le moins, et se confier à un inconnu était souvent plus simple que de réussir à relâcher la pression avec ses proches. Si le Maire pouvait s’octroyer la place de confident au sain de la famille, il ne dirait pas non car cette position lui octroierait une confiance dont il aurait besoin pour la suite.

    « Quoi qu’il en soit, on n’obtient jamais aucune réponse si l’on a peur de poser les bonnes questions » fit très justement remarquer le Maire.

    En effet, le sujet n’était pas simple à aborder, mais diablement nécessaire. Il avait besoin que les Donnelly élucident ce mystère, ou tout du moins s’y essaient, pour pouvoir continuer sur le chemin qu’il s’était tracé avec eux, à leur insu.

    « Cela dit, vous connaissez Aidan bien mieux que moi. Je ne tiens pas à me montrer intrusif » expliqua William pour se couvrir d’une éventuelle vexation typiquement Donnelyienne…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

A soldier on my own, I don't know the way...

Age du perso : 31
Logement : 08, East Jefferson Street
Emploi : responsable des jardins de Grayson
Nombre de messages : 936

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Aidan, Kathleen & Nathaniel
MessageSujet: Re: 06. Looking for a job and something more [Aahron & William]   Sam 23 Juin 2012, 14:47

    Aahron sursauta presque en entendant la question un peu déplacée de William. Le plus gênant n’était pas qu’il sous-entende qu’il était un lâche mais bel et bien le choc de s’entendre dire exactement ce qu’il avait en tête à cette instant. C’était comme si le maire avait pu lire dans son esprit et c’était aussi déstabilisant qu’embarrassant.
    Bien sûr qu’il comptait se préserver en ne posant aucune question à Aidan, se cachant derrière le fait que l’équilibre mental de son cadet était pour le moment trop instable et qu’il craignait que le pire ne se produise à la moindre contrariété. Mais il avait dû enterrer la tête décapitée d’un chat dans le fond des bois après qu’Allie soit tombée dessus et ce souvenir était encore trop frai dans sa mémoire pour qu’il puisse prendre le moindre risque… Il ne savait pas ce qu’il pouvait se permettre de dire à son frère, dans quelle mesure il pouvait lui parler librement.

    Cette idée totalement folle mais néanmoins de plus en plus logique qu’Aidan n’était pas toujours lui-même trottait dans son esprit et le trentenaire ne voulait pas risquer de provoquer l’autre facette de sa personnalité changeante… Il ne voulait pas affaiblir son frère en l’acculant et en le mettant face à des questions délicates.
    Il faudrait bien s’y mettre un jour, il le savait pertinemment mais voulait repousser l’inévitable au maximum. Pour lui-même, pour Aidan, mais également pour Allie et ses filles à venir, pour son propre fils et pour les autres. Il ignorait de quoi était capable son petit frère. Enfin pas vraiment son petit frère…
    Se mettre des œillères et se trouver des excuses était tellement plus simple…

    Aahron avait voulut se concentrer sur sa tâche pour ne pas avoir à affronter le regard et les remarques diablement piquantes du maire, mais c’était peine perdue. Il finit par laisser tomber pour faire face à William, une pointe de défi dans le regard, les poings sur les hanches. Il voulait lui réclamer de se mêler de ses affaires, mourrait d’envie de lui rabattre le caquet et de l’envoyer se faire foutre dans les grandes largeurs, sauf qu’il savait qu’il avait raison. Et pire que tout : William savait qu’il avait visé en plein cœur du problème et atteint sa cible.


    « Vous ne savez pas ce que… cet endroit… fait à mon frère » articula-t-il subitement, maudissant le tremblement de sa voix « Si vous voulez tout savoir, le frère que je côtois tous les jours ici n’a plus rien à voir avec le Aidan que je croyais connaitre »

    La moutarde lui montait au nez et pourtant, c’était la honte qui prédominait et rougissait son visage tendu.

    « Peut-être que vous avez raison et que je n’ai pas vraiment envie d’entendre ce qu’il a à dire de tout ça mais je ne vois pas en quoi c’est votre problème »

    C’était faux bien entendu. William avait mobilisé l’entièreté de son village pour les aider à retrouver Julie et il avait activement participé aux recherches lui-même. Il ne les avait pas non plus acculés une fois le pot aux roses découvert, mais Aahron n’avait pas envie de le reconnaitre dans l’instant.

    « De toute façon, je ne suis pas venu vous voir pour parler d’Aidan » conclut-il avec mauvaise volonté, avant de marquer un silence et de reprendre d’un ton un peu plus menaçant « Et je vous interdis d’aller lui parler de tout ça dans mon dos »

....................................


« I've got nowhere to go
I'm a stray cat on the roam
Choking on a chicken bone
For a home sweet, no sweet home. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age du perso : 39
Logement : Washington Street
Emploi : Maire et Fermier
Nombre de messages : 277

ABOUT YOU.
What's going on here ? : It's all our fault...
Autres comptes: Logan, Charlie, Casey
MessageSujet: Re: 06. Looking for a job and something more [Aahron & William]   Jeu 28 Juin 2012, 02:26

    William ne s’était pas attendu à une réponse aussi vibrante, à le sentir soudainement si remplit de tension que la grange entière semblait en être gorgée. La conversation s’était déroulée de manière si fluide et calme jusque là qu’il en avait presque oublié à qui il avait affaire au final. Un Donnelly, avec leur tempérament tout feu tout flamme et leur sensibilité exacerbé, tellement à fleur de peau qu’elle en était presque palpable. Il les savait sanguin depuis leur arrivée, depuis leur première altercation avec Nathaniel dans son garage. La première d’une longue, très longue suite qui avait durée tout l’été pratiquement. C’est d’ailleurs ce qui l’avait rendu si méfiant à leur égard, ce qui l’avait poussé à attendre si longtemps avant de tenter sa chance avec eux.

    Eux qui avaient pratiquement été dressé au mensonge, éduqués pour dissimuler, manipuler, voir autant de tripes mises à nues avait le don de le rebuter. Ca avait surtout le don de le faire douter car le jeu de Grayson était celui du plus sournois, du plus calculateur. Pas celui du plus franc et du plus véhément. Cela dit, et pour l’instant c’était une sorte d’avantage pour lui, leur tempérament les rendaient faciles à lire et à décoder. Ainsi, il savait maintenant qu’il avait touché juste et qu’au final, même si Aahron s’en défendait, le message était passé. La pierre était lancée dans la marre et ne restait plus qu’à attendre que la vase se décolle du fond maintenant. William sut également qu’il était grand temps de changer de sujet. C’était l’amadouer qu’il voulait faire, pas le contraire.

    « Je vous l’ais dit Aahron : je ne tiens pas à me montrer intrusif » répéta-t-il d’un ton rassurant après avoir soutenu le regard sévère du plus jeune durant quelques secondes.

    Et la réponse qu’il venait de fournir à l’ouvrier était un parfait exemple de comment les choses étaient faites à Grayson depuis des décennies. Ce n’était pas pour arranger William de promettre à l’aîné qu’il n’essaierait jamais de poser des questions au cadet. Vu comment se déroulaient les choses, c’aurait même été lui mentir effrontément. Hors il avait besoin d’Aarhon et ne pouvait pas se permettre de briser une promesse faite envers lui. Il suffisait donc de lui dire autre chose. Quelque chose de tout aussi rassurant, mais qui ne le ferait pas mentir non plus…

    « Bien »
    reprit-il d’un ton plus léger après quelques petits instants d’un silence tendu « Que diriez-vous d’une petite semaine de mise à l’essai à partir de lundi ? Pour le job je veux dire » rappela le Maire puisqu’ils s’étaient tant éloignés du sujet initial « Est-ce que ça ira avec votre main ? » questionna encore William en désignant le petit bandage qui couvrait sa peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

A soldier on my own, I don't know the way...

Age du perso : 31
Logement : 08, East Jefferson Street
Emploi : responsable des jardins de Grayson
Nombre de messages : 936

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I wanna know everything
Autres comptes: Aidan, Kathleen & Nathaniel
MessageSujet: Re: 06. Looking for a job and something more [Aahron & William]   Jeu 28 Juin 2012, 11:17

    Après la colère, comme souvent, Aahron se retrouva encrassé de honte. Comme le lui répétait souvent sa mère pendant l’enfance : il avait une fâcheuse tendance à ne pas assumer ses colères. Sauf qu’au lieu de simplement chercher à faire amende honorable, il se fermait comme une huitre et dissimulait sa gêne derrière un peu plus de mauvaise foi, rajoute une pelleté d’égo sur le tout.
    Du coup, une fois son petit speech terminé, les joues toujours rougies par son sentiment de malaise, il décida de nier le maire pendant un moment et de se concentrer sur ses tâches en attendant de pouvoir fuir. Le menton aussi haut que possible malgré les circonstances, bien entendu.

    Il fallait avouer aussi que William ne faisait rien pour calmer ses nerfs, en restant lui-même parfaitement stoïque face à tout cela. Aidan s’en était déjà plaint et jusque là, tout ce qu’il avait trouvé à lui rétorquer était quelque chose comme : tu n’as qu’à en prendre de la graine !
    Le conseil pouvait maintenant s’appliquer à lui aussi et il n’en était pas forcément fier…

    En plus de cela, le maire sembla prendre un malin plaisir à le torturer, abordant le sujet de l’emploi qu’il était là pour pourvoir. Aahron avait quelque peu occulté toute cette affaire (il faut dire que le « sujet Aidan » était assez épineux et vous occupait bien assez l’esprit) et maintenant qu’elle lui revenait en pleine face, il se sentait encore plus idiot. Après la manière dont il venait de se comporter, il aurait trouvé plus normal que le maire lui signale qu’il pouvait se brosser, sauf qu’il décidait d’être bon prince et qu’encore une fois, il passait pour le héros de service, celui qui ne perdait pas patience, savait quoi dire et à quel moment… Bref, le genre de type agaçant qu’Aahron enviait secrètement sans parvenir à les imiter.

    Le trentenaire jeta un regard sur sa main bandée et haussa d’abord une épaule pour toute réponse.


    « Ça ira oui, c’est rien. Je travaille avec mes mains et elles en ont vu de toute les couleurs, vous pouvez me croire… Enfin j’suppose que vous connaissez ça aussi » fit-il remarquer en désignant le décor du menton « De toute façon, c’est simplement Isaac qui m’oblige à la bander quelque jours pour éviter tout risque d’infection… Je préfère suivre les ordres plutôt qu’entendre mon frère m’énoncer la liste des symptômes d’une infection du sang encore et encore. C’est simple pour aucun d’entre nous de rester là à ne rien faire. Surtout pour lui qui a l’habitude de travailler sous la pression et déteste être inactif en fait… Enfin bref »

    Il espérait avoir correctement noyé le poisson en faisant dévier la conversation sur son médecin de frère.

    « Il pourra toujours repenser à ces jours de repos quand il sera réintégré et surchargé de travail… » ajouta Aahron en essayant de faire apparaitre un sourire sur son visage encore renfrogné, en vain « Merci encore en tout cas. Pour le job et tout le reste. Et je serai là lundi sans faute »

....................................


« I've got nowhere to go
I'm a stray cat on the roam
Choking on a chicken bone
For a home sweet, no sweet home. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: 06. Looking for a job and something more [Aahron & William]   

Revenir en haut Aller en bas
 

06. Looking for a job and something more [Aahron & William]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Road to Salvation  :: GRAYSON :: WASHINGTON STREET :: ferme des Ferguson-
Sauter vers: