AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ROAD TO SALVATION FERME SES PORTES APRES TROIS ANS D'AVENTURE ! N'oubliez pas de vous joindre à nous pour l'après-midi chatbox dimanche 18 novembre à partir de 13h ! svp et d'y laisser un commentaire de préférence.

Partagez | 
 

 05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kathleen Wood

I want to feel the pain and the bitter taste of the blood on my lips, again...

Age du perso : 24
Logement : 14, Madison Street
Emploi : standardiste au bureau du shérif
Nombre de messages : 337

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I don't wanna know
Autres comptes: Aahron, Aidan & Nathaniel
05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Vide
MessageSujet: 05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan]   05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Icon_minitimeSam 26 Nov 2011, 17:34

Kathleen ne pouvait plus reculer à présent. Debout face à la porte de la petite maison adjacente à celle de ses parents de Logan Redd, elle attendait qu’il vienne lui ouvrir, après avoir frappé quelques coups francs sur le bois.
Mais si elle avait été capable d’affronter Grifith, elle devait bien être à même d’affronter le comptable après tout ! Et qui sait, peut-être que cette entrevue se solderait aussi positivement que celle qu’elle avait eue avec son collègue de travail. La brunette n’allait pas jusqu’à envisager que Logan lui propose un pique-nique, mais s’il lui accordait au moins d’accepter de lui parler et faisait rentrer son panier garnie chez lui, elle aurait remporté le défi personnel qu’elle s’était fixé !

Jusque là, elle avait préféré repousser l’idée que Colleen soit en sa compagnie pour ne pas se dégonfler ou se mettre trop de pression. Elle osait espérer que Logan éprouvait encore assez de sympathie à son égard pour ne pas l’offrir en pâture à la jeune femme et qu’il ne la mettrait pas dans une position délicate.
Malgré tout ce qu’on pouvait dire que lui, les rares fois où elle l’avait côtoyé, il s’était montré avenant, très doux même avec elle, mais Kathleen savait aussi qu’il n’était pas vraiment du genre à s’imposer. Ni devant son cousin, Nathaniel Redd, ni devant la postière… Il le lui avait démontré à deux reprises maintenant.
Encore une fois, mieux valait ne pas y songer.

Tout aurait été plus simple si le jeune homme s’était trouvé au garage mais, alors qu’elle coptait s’y rendre, elle avait croisé le gérant qui lui avait dit que Logan avait encore prit une journée de congé. Il avait ajouté qu’à la vue du nombre infime de clients se présentant au garage, il la lui avait accordée sans mal. D’autant que la climatisation du garage était tombée en panne la veille dans l’après-midi et que la chaleur était difficilement supportable.
Elle avait donc dirigé ses pas vers la maison du jeune homme pendant sa pause déjeuné, pour venir frapper à sa porte dans l’espoir de le trouver là. Elle avait déjà frappé deux fois et n’insisterait pas davantage s’il n’ouvrait pas.
Il pouvait se trouver en compagnie de Colleen à défaut de l’avoir fait venir, ou pouvait être souffrant, auquel cas, mieux valait le laisser se reposer. Et puis il y avait également la possibilité un peu décevante qu’il ne souhaitait plus la voir…

Mais la porte finit par s’ouvrir, alors même que Kathleen allait renoncer, penaude. Un sourire un peu forcé apparut sur ses traits pendant qu’elle se préparait à saluer Logan, espérant ne pas apercevoir Colleen dans son dos, ou se faire carrément ouvrir la porte par elle…

....................................

“ Kathleen Wood „

« Lay me down
let the only sound
be the overflow. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Redd



Age du perso : 27
Logement : Madisson Street
Emploi : Comptable au garage
Nombre de messages : 1574

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Charlie, Casey, William
05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Vide
MessageSujet: Re: 05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan]   05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Icon_minitimeSam 26 Nov 2011, 19:16

    Ca n’était pas vraiment qu’il avait peur de sortir avec sa nouvelle tête. Il l’avait déjà fait une ou deux fois depuis que Colleen l’avait capilairement assassiné. C’était surtout l’avis de Nathaniel qu’il craignait. Il avait le chic pour trouver les remarques les plus blessantes possible et pour appuyer exactement là où ça faisait mal. Il fallait déjà que Logan essaye d’encaisser le changement avant de pouvoir trouver le courage nécessaire pour s’exposer à ce genre de remarque. De toute manière il faisait tellement mort au garage, qui s’en souciait ?

    Alors à la place il était resté bien confortablement chez lui. Toutes les fenêtres et les volets, et les rideaux étaient fermés, mis à part la fenêtre de la salle de bain pour faire courant d’air avec le ventilateur qu’il avait piqué à ses parents. Pour unique source de lumière, une petite lampe de chevet sur une table basse à côté du divan et deux larges bougies sur la commode à côté de la porte d’entrée. Comme ça peu importe l’heure, il faisait toujours nuit chez Logan. Ca lui convenait mieux de se sentir capitonné entre ses quatre murs. Forcément la porte était verrouillée à clé.

    Et puis ça collait surtout carrément à l’ambiance du livre qu’il était entrain de se faire. Un truc sur des vampires qui faisait apparemment fureur depuis l’année dernière environs. Twilight que ça s’appelait. Jusque là, Logan était sacrément mitigé…
    Mais bon, quand il commençait un livre, il allait toujours jusqu’au bout, et peu importe l’histoire ou sa qualité, il préférait toujours le voyage à sa réalité.

    Une réalité qui venait de frapper à sa porte et de le faire sursauter.
    Peu importe qui se trouvait sur le pas de sa porte, il trouvait toujours ce moment menaçant. Le moment où il entendait résonner les quelques coups dans le silence.
    Refermant son livre avec lenteur, il déglutit péniblement avant de se relever du sofa où il était jusque là affalé. Par réflexe conditionné il se précipita sur quelques cadavres de bouteilles d’alcool qu’il planqua dans un recoin d’armoire.
    Après ça seulement, il entreprit de venir se coller à sa porte pour jeter un œil à travers le judas, le cœur battant. Et qui se mit à battre plus vite encore lorsqu’il posa ses yeux sombres sur le visage de Kathleen qui, même déformé par la petite lentille de verre, restait le plus magnifique qu’il ait jamais vu.

    Quelle horreur. C’était effectivement le destin qui venait frapper à sa porte. Il ne pouvait pas lui ouvrir avec cette tête, quand bien même Colleen lui avait fait miroiter que Kathleen allait certainement apprécier les cheveux courts. Avec le recule il n’y croyait pas une seconde !
    Il fut incapable de résister à la pulsion d’aller jeter un coup d’œil horrifié à son reflet dans l’unique miroir de sa bicoque. Celui de la salle de bain. Pendant ce temps Kathleen frappait à nouveau.

    Il était incapable de dire s’il voulait ou non qu’elle parte. C’était tout de même l’occasion de la croiser sans que Colleen ne soit là pour tout ruiner avec sa grande gueule !
    Et si jamais elle aimait réellement les cheveux courts ? Ca lui paraissait impossible tant il trouvait cette coupe affreuse.

    Tu veux qu’j’aille ouvrir moi-même ou quoi ?

    Secouant la tête pour chasser toutes ces idées débiles, il lança un bref regard à son tee-shirt et son grand pantalon de tissu informe. Un vrai sac. Tant pis. Plus le temps.
    L’instant d’après il déverrouillait sa porte pour l’ouvrir et faire face à la jeune femme. Belle, splendide même, grande, mince, la peau parfaite, les cheveux impeccables, la robe lumineuse et un sourire magnifique qui l’avait un jour embrassé.

    « Salut Kathleen » marmonna-t-il, coincé derrière sa porte, le regard un peu fuyant.

    Il avait envie de fuir tout court, mais franchement il avait déjà bien assez l’air con comme ça…

....................................
05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Krhn4
I don't believe in everything I've read
I don't believe in promises
I don't believe in compromising
My own beliefs inside my head
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathleen Wood

I want to feel the pain and the bitter taste of the blood on my lips, again...

Age du perso : 24
Logement : 14, Madison Street
Emploi : standardiste au bureau du shérif
Nombre de messages : 337

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I don't wanna know
Autres comptes: Aahron, Aidan & Nathaniel
05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Vide
MessageSujet: Re: 05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan]   05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Icon_minitimeSam 26 Nov 2011, 19:59

L’espace d’une seconde, Kathleen se demanda qui pouvait bien être l’homme qui lui ouvrait la porte de la maison de son ami. Il avait un gros air de famille avec Logan, mais ça n’était pas lui. Du moins, elle ne se souvenait pas de lui de cette manière et pensait pouvoir se vanter de l’avoir vu d’assez prêt… Ils s’étaient embrassés après tout.

« Oh mon Dieu, Logan… » souffla-t-elle en réalisant soudain que c’était pourtant bel et bien lui qui se tenait face à elle

La lumière du jour qui contrastait nettement avec l’obscurité de l’entrée de la maisonnette lui permis de mieux apprécier le visage du jeune homme. Un visage qui n’avait pas changé en lui-même, mais n’était plus encadré par les cheveux sombres mi-longs qu’elle lui avait toujours connu. Et n’avaient pas toujours été très propres par ailleurs.

« C’est… Tu as coupé tes cheveux ! » reprit la standardiste du bureau du shérif, les sourcils froncés par la curiosité pendant qu’elle le fixait avec un peu d’insistance. Lorsqu’elle le réalisa enfin, Kathleen secoua sa tête, comme pour se remettre les idées en place « Pardon, je suis désolée, je ne voulais pas paraitre impoli mais j’ai été surprise. Agréablement je dois dire » ajouta-t-elle en se fendant d’un sourire sincère qu’elle aurait bien dissimulé sir ses mains n’avaient pas été occupée « Ca te va vraiment très bien »

Et Kath le pensait sincèrement. Elle aurait voulu pouvoir examiner le visage du garçon un peu mieux pour noter tous les changements qu’apportaient cette nouvelle coupe, mais ne voulait pas à nouveau paraitre maladroite et risquer de le vexer.
Il avait l’air un peu plus vieux, un peu plus mature et respectable comme ça. Oh bien sûr, elle n’émettait pas de critique sur son ancien style capillaire, il lui allait très bien et lui donnait un petit air badboy pas désagréable, mais tout de même.
Elle ne savait pas ce qui l’avait motivé à passer un coup de ciseaux dans ses cheveux, mais selon elle, c’était une très sage décision.


« Tu vas bien ? Nathaniel m’a dit que tu avais pris ta journée, j’avais peur que ce soit parce que tu n’étais pas bien, avec cette chaleur… Je me souviens que tu ne la supportes que modérément alors… Enfin je me suis un peu inquiétée » avoua-t-elle, quelque peu gênée

Elle faisait référence au montage de la cabine de projection auquel elle avait assisté au mois de juin. Logan s’était évanoui à cause de la chaleur et du manque de sommeil et elle s’était occupée de lui. Un très bon moment malgré les circonstances…

« Je t’ai apporté de quoi déjeuner » enchaina-t-elle en tendant son panier vers lui « C’n’est pas grand chose, il y a un sandwich au poulet et un autre au thon, je ne savais pas vraiment lequel tu préférerais, j’ai aussi fait une salade et il y a des cookies. Je me suis dis que tout le monde aimait les cookies et… sûrement que toi aussi. J’ai aussi mis une bouteille de rosé, j’espère que tu aimes le rosé. Si ce n’est pas le cas, j’ai glissé quelques canettes de soda, tu pourras faire ton choix. Je n’ai rien osé prendre de vraiment frai à cause de la chaleur mais j’avais laissé les boissons dans le petit frigo du poste… Enfin bref » sourit-il, peinant à tenir le panier à bout de bras

Peut-être qu’elle en avait un peu trop fait…

....................................

“ Kathleen Wood „

« Lay me down
let the only sound
be the overflow. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Redd



Age du perso : 27
Logement : Madisson Street
Emploi : Comptable au garage
Nombre de messages : 1574

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Charlie, Casey, William
05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Vide
MessageSujet: Re: 05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan]   05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Icon_minitimeSam 26 Nov 2011, 21:01

    Il s’était écoulé quelques très longues secondes d’une intense horreur avant qu’il ne percute qu’elle n’était non pas dégoutée par son apparence et terriblement gênée pour lui, mais plutôt ‘agréablement surprise’ pour reprendre ses mots.
    La vague de soulagement en avait été si forte qu’il en avait presque vu trouble ! Il fallait qu’il se calme et se gère un peu mieux dès maintenant ou son cœur allait lâcher avant la fin de l’entrevue. Il se félicitait déjà de ne pas être devenu aussi tôt vert fluo et de vomir. Surtout qu’ils étaient face à face et que ça aurait atterrit dans le panier qu’elle tenait dans les mains, ce qui aurait été très franchement dommage vu ce qu’il y avait dedans.

    Enfin ce qu’il y avait dedans lui importait peu au final, il se fichait du menu et pouvait avaler absolument tout et n’importe quoi ! Enfin tant que c’était de la nourriture évidemment… Bref il était loin d’être difficile. Non ce qui l’intéressait lui c’était le fait que ce soit de la nourriture préparée par Kathleen elle-même. L’imaginer confectionner ses sandwichs avec ses jolis petits doigts fins dans sa jolie cuisine très éclairée et nimbée de soleil c’était…

    Prend lui le panier des mains gros mongole, ses bras vont tombés.

    « Oh ! Pardon » en se précipitant en avant pour lui ôter le poids des mains.

    Il laissa pendre le truc au bout de son bras et releva ses yeux sombres un peu perplexes sur elle. C’est que ses voisins ne se bousculaient pas à sa porte avec de la confiture et un petit pot de beurre. Il ne savait pas vraiment comment marchait cette histoire. Il les voyait souvent faire ça entre eux, du genre Madame Pietsky qui passait souvent apporter ses tourtes infâmes à ses parents, et Lucy aussi adorait ce genre de plan, cuisiner pour les voisins et tout ça. M’enfin ils faisaient ça entre bons chrétiens respectables, il n’était jamais comprit dans le lot. Enfin si, Lucy le faisait, mais c’était différent, c’était la famille.

    « Waw … Me-merci Kathleen c’est… tu pense à tout c’est fou » sourit-il.

    D’où pouvait bien lui venir ce genre d’intention ? Il trouvait ça d’une gentillesse incroyable. Ou alors elle le prenait pour un pauvre alcoolo qui se nourrit de chocapic (à raison) et essayait de lui apporter son aide par pitié pour ce pauvre bougre à la vie décrépite et moche ? …
    Peut-être aussi oui…
    Il préférait la version où c’était juste parce que Kathleen avait le cœur sur la main.

    « Haem… oui j’vais bien sinon j’suis pas malade du tout non c’est juste… que j’avais… envie d’lire » il ponctua la phrase d’un petit rire nerveux, parce qu’il venait de réaliser que ça sonnait un peu branleur et qu’il valait mieux faire passer ça comme une blague et enchainer très vite « Surtout qu’ma côte me fait presque plus mal maintenant »

    Elle s’en fou. Fais la rentrer !

    « Ah oui ! Pardon j’fais tout à l’envers » reprit-il en s’écartant « Hum j’t’en prie entre »

    Lui-même s’écarta de la porte pour déposer le panier sur la petite table centrale puis lui faire signe de se mettre à l’aise. Lui en était incapable en tout cas. Une fois la porte refermée derrière la jeune standardiste, Logan fut mit encore plus mal à l’aise par l’ambiance intimiste que dégageait les deux bougies…

    « Il fait un peu noir, je vais p’tètre… ouvrir une fenêtre non ? C’est mieux… tu trouve pas ? »

....................................
05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Krhn4
I don't believe in everything I've read
I don't believe in promises
I don't believe in compromising
My own beliefs inside my head
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathleen Wood

I want to feel the pain and the bitter taste of the blood on my lips, again...

Age du perso : 24
Logement : 14, Madison Street
Emploi : standardiste au bureau du shérif
Nombre de messages : 337

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I don't wanna know
Autres comptes: Aahron, Aidan & Nathaniel
05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Vide
MessageSujet: Re: 05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan]   05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Icon_minitimeSam 26 Nov 2011, 21:31

« O-oui, ce serait peut-être mieux. Mais fais comme tu veux, nous sommes chez toi » tempéra Kathleen qui ne savait pas vraiment où se mettre

Il flottait dans l’air une odeur désagréable mais facilement identifiable, même pour elle qui vivait sainement. Un mélange de tabac froid, d’alcool et de renfermé. Mais elle se garderait bien d’en faire la remarque à Logan et lutterait contre elle-même pour ne pas se laisser aller à froncer le nez.
Assurément, ouvrir une fenêtre ne pourrait faire de mal à personne. Elle sentit tout de même un petit courant d’air léger mais malheureusement chaud, qu’elle fut cela dit incapable de localiser.

Elle suivit Logan du regard pendant qu’il s’activait dans la pièce pour y mettre un peu d’ordre et y faire pénétrer un peu de lumière naturelle. Ne souhaitant pas avoir l’air d’une empotée en restant plantée sur ses deux quilles près de l’entrée à ne pas savoir quoi faire d’elle-même.
La standardiste se tourna donc vers la table sur laquelle Logan avait déposé son panier et elle en tira les produits frais pour qu’il puisse par la suite les ranger dans son réfrigérateur, ou les consommer dans l’instant à sa guise.

Le nœud qui jusque là avait malmené son estomac sembla se détendre un peu et un sourire finit même par chercher à étirer ses lèvres délicates. Non seulement Logan avait accepté son panier, mais en prime, il l’avait faite rentrer sans attendre d’excuses au préalable. Kathleen comptait bien entendu les lui présenter tout de même pour son comportement de ces derniers jours, mais elle était un peu plus confiante et se félicitait de ne pas avoir douté de Logan.

Elle lui adressa un regard lorsque la lumière pénétra dans la pièce, lui sourit avec encouragement en hochant la tête pour approuver son geste, puis se remit au travail. Elle déposa les canettes sur la surface lisse de la table, puis la bouteille d’alcool ainsi que les sandwichs, la salade et les desserts.


« Logan ? » l’appela-t-elle ensuite, alors qu’il restait debout dans son dos, immobile depuis quelques instants « Je sais que c’est une demande un peu… déplacée sans doute, mais… Est-ce que je pourrai rester manger avec toi ? » demanda Kath en triturant nerveusement ses doigts « Si tu préfères continuer à lire, je comprendrai tout à fait, tu n’as pas à te sentir obligé bien sûr, mais j’aimerai… passer un peu de temps avec toi, si tu veux bien. Je pense que nous avons des choses à nous dire »

....................................

“ Kathleen Wood „

« Lay me down
let the only sound
be the overflow. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Redd



Age du perso : 27
Logement : Madisson Street
Emploi : Comptable au garage
Nombre de messages : 1574

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Charlie, Casey, William
05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Vide
MessageSujet: Re: 05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan]   05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Icon_minitimeSam 26 Nov 2011, 22:37

    Mon Dieu quel choix drastique il avait à faire ! Soit il mettait Kathleen dehors et bouffait ses sandwichs tout seul comme en continuant de lire un bouquin de vampire dans le noir de sa vie d’con, soit il déjeunait à présence de Kathleen-la-fille-de-ses-rêves-qui-voulait-passer-un-peu-de-temps-avec-lui.

    « Oui ! Oui bien sûr reste, ça me dérange pas du tout, absolument pas c’est… c’est une bonne idée »

    C’était même la putain d’idée du siècle !
    Il allait s’assoir à la table de sa cuisine avec elle et déguster le repas qu’elle avait préparé pour lui elle-même, et ils allaient avoir une conversation sur il-ne-savait quoi, il s’en fichait pas mal d’ailleurs. Vu comme ça on aurait presque dit qu’ils étaient mariés ! Du moins il s’y serait presque cru et c’était juste trop bien. Il avait aussi un trac fou mais ça n’était pas bien grave. Il détestait avoir l’impression de faire preuve d’une maladresse maladive mais si c’était le prix à payer pour passer un peu de temps en sa compagnie, alors tant pis.

    Surtout que cette fois c’était juste elle et lui et personne d’autre. Ni son patron, ni ce connard de Grifith, ni Colleen avec sa langue trop bien pendue, personne. Personne pour venir ruiner l’instant, le faire passer pour un con devant elle et aggraver l’image qu’elle se faisait de lui. Et personne non plus pour les lorgner en biais et colporter n’importe quelle rumeur. Personne pour faire peser un regard de plus sur lui et le mettre d’autant plus mal à l’aise.
    Ca n’était arrivé que deux fois et l’une de ces fois-là c’était passé ici même. La fois où elle l’avait embrassé.

    Il se surprenait à prier pour qu’ils en arrivent là une nouvelle fois m’enfin, en même temps il devait éviter de se faire le moindre film. C’était Colleen qui essayait de lui monter la tête avec tout ça. Elle s’évertuait à lui faire croire qu’il avait vraiment ses chances avec la standardiste. Des fois il était presque à deux doigts de la croire tellement elle était douée. Mais s’il se laissait avoir par cette illusion là il allait être déçu ça ne faisait pas l’ombre d’un doute. Même plus que déçu. Il préférait s’éviter cette peine et de loin.
    Mais déjeuner avec elle c’était déjà super de toute manière.

    « Hum… assied-toi vas-y. J’suis désolé c’est pas… c’est jamais très rangé chez moi j’sais bien »

    Il esquissa un rictus un peu gêné puis s’empressa de laver rapidement la table et d’en débarrasser ce qui ne leur servirait pas pour manger.
    Et tandis qu’il s’échinait à chercher après deux fourchettes dans ses tiroirs, il lança un bref regard à Kathleen qui mettait tranquillement la table.

    « Ah et .. tu… tu veux me parler d’quoi en fait ? » réalisa-t-il avec une soudaine pointe d’inquiétude.

    Il ne l’avait pas réalisé tout de suite mais sa manière d’amener la chose était en fait un rien mystérieuse. Un peu inquiétante. La question qui lui venait automatique à l’esprit était ‘qu’est-ce que j’ai fais encore ?’.

....................................
05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Krhn4
I don't believe in everything I've read
I don't believe in promises
I don't believe in compromising
My own beliefs inside my head
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathleen Wood

I want to feel the pain and the bitter taste of the blood on my lips, again...

Age du perso : 24
Logement : 14, Madison Street
Emploi : standardiste au bureau du shérif
Nombre de messages : 337

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I don't wanna know
Autres comptes: Aahron, Aidan & Nathaniel
05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Vide
MessageSujet: Re: 05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan]   05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Icon_minitimeSam 26 Nov 2011, 23:33

Kathleen était un peu surprise par le naturel dont elle faisait preuve et la facilité avec laquelle elle avait osé s’exprimer et s’inviter chez Logan. Malgré l’odeur qui venait lui chatouiller les narines et l’atmosphère de la pièce, elle n’éprouvait pratiquement aucune gêne à se retrouver totalement seule dans l’habitation d’un garçon qu’elle ne connaissait pas si bien que ça.
C’était certainement son rendez-vous avec Grifith qui la rendait plus confiante, même si pour une personne non aguerrie, elle avait encore l’air d’être d’une timidité maladive.

Installée à la table de comptable, elle disposa assiettes et couverts sur la table, puis se tourna vers Logan qui venait de lui adresser une question. Une question un peu délicate à vrai dire. Elle aurait préféré pouvoir amener le sujet un peu plus subtilement en glissant ses excuses dans la conversation mais après tout, elle l’avait cherché en lui disant de but en blanc qu’ils avaient des choses à se dire.


« Oh… Eh bien en fait, je voulais que nous discutions un peu de… tout ce qui s’est passé récemment, depuis mon retour. Entre moi et Colleen je veux dire » s’expliqua-t-elle en déposant un verre devant chaque assiette « Tu veux du rosée ? Je prendrai bien un verre personnellement »

Il acquiesça puis farfouilla dans un tiroir pour chercher un tire-bouchon. Kathleen lui tendit la bouteille dans un petit sourire et le comptable se chargea de l’ouvrir pendant qu’elle reprenait la parole.

« Je ne veux pas revenir sur…l’épisode du musée » s’empressa-t-elle d’enchainer en constatant que les joues de Logan s’étaient empourprées et qu’il avait l’air soudain très mal à l’aise « Je voudrai simplement que tu saches que… je suis très heureuse pour toi et Colleen et que, malgré ce que j’ai pu dire sous le coup de l’énervement l’autre jour, je…j’éprouve beaucoup de respect pour elle »

Ces derniers mots lui avaient coûtés, Kathleen devait bien l’avouer, mais elle voulait faire comprendre à Logan qu’elle était de son côté. Elle détourna le regard alors que le comptable reposait la bouteille débouchée sur la table.

« Ce que j’essaie de te faire comprendre, c’est que… j’ai l’impression qu’il y a… quelque chose entre toi et moi » ajouta-t-elle en prenant une inspiration, avant d’attraper la bouteille de vin pour les servir « et je n’aimerai pas que notre amitié naissante soit compromise à cause des tensions existants entre moi et ta petite-amie. Grifith et moi commençons également tout juste à apprendre à nous connaitre et j’aimerai que les choses soient bien claires entre nous quatre avant que...les choses aillent plus loin. Tu préfères du thon ou du poulet ? ...Pour le sandwich » précisa Kath

....................................

“ Kathleen Wood „

« Lay me down
let the only sound
be the overflow. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Redd



Age du perso : 27
Logement : Madisson Street
Emploi : Comptable au garage
Nombre de messages : 1574

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Charlie, Casey, William
05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Vide
MessageSujet: Re: 05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan]   05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Icon_minitimeDim 27 Nov 2011, 01:26

    Ah oui, l’épisode du musée. Affreusement gênant. C’était dans ces moments là que ses cheveux lui manquaient de manière cruelle. Il aurait volontiers caché sa gêne derrière l’une ou l’autre mèche. Il se sentait terriblement exposé et maudissait encore Colleen. Même si Kathleen trouvait ça à son goût lui-même se sentait terriblement mal alors ça ne valait quasiment pas le coup. Surtout en écoutant ce qu’elle avait à lui dire ensuite…

    Durant quelques fractions de secondes merveilleuse il avait entendu « j’ai l’impression qu’il y a quelque chose entre toi et moi » et bêtement il avait redressé la tête et il s’était dit « ça y est… ». Ca y est, enfin ! C’était réellement entrain d’arriver. Il avait même eu le temps de se demander s’il n’avait pas halluciné des oreilles ou quelque chose comme ça. C’était trop beau pour être vrai !

    Et effectivement c’était trop beau. Comment se faisait-il qu’il ne l’ait pas vu venir ? Mystère.
    L’effet était semblable à des montagnes russes. Très haut et puis très bas, et entre les deux une putain de descente vertigineuse, à limite de la chute libre.

    Il avait déjà tiqué lorsque Kathleen lui avait affirmé qu’elle était très heureuse pour eux, et ça avait plus de sens une fois associé au mot « petite-amie ».
    Comment faire plus gênants encore ? Kathleen ne semblait pas avoir vraiment comprit ce qui les liait réellement Colleen et lui… et il ne voulait pas qu’elle croit que la postière était sa petite-amie. Ca n’était pas le cas et ça ne le serait jamais.

    Par contre il y avait de grande chance pour que Kathleen devienne celle de Griffith…
    Et c’était ça, c’était surtout ça, le pire…

    L’ébauche de sourire qui avait jusque là flotté sur son visage venait de fondre et il avait ressentit cet habituel déchirement dans la poitrine, cette pointe douloureuse qui lui comprimait les poumons et qui n’avait absolument rien à voir avec sa côte cassée.

    Franchement…. Que pouvait-il répondre à ça ? Tout ce qu’il avait envie de faire pour le moment c’était s’isoler, boire et certainement pleurer sur ses dessins d’elle pour le reste de la journée et de la nuit. Il avait envie que la jeune femme et ses sandwichs disparaissent de chez lui comme par magie pour pouvoir être seul et encaisser sans devoir donner le change.
    Pourtant il le savait depuis toujours que ce moment là finirait bien par arriver. Le moment affreux où elle allait tomber amoureuse, sortir avec un garçon, puis emménager avec lui, se fiancer, se marier, porter ses enfants…
    Et il allait devoir l’observer faire tout ça et en crever de loin en feignant d’être très content pour elle. En commencer par maintenant.

    La tête un peu bourdonnante et la gorge trop douloureuse pour l’ouvrir tout de suite, il préféra s’assoir lentement en face de la jeune femme et glisser ses mains sous la table. Il aurait bien voulu boire une gorgée de rosée parce que maintenant plus que jamais, il avait envie d’alcool, mais il ne s’y risqua pas. Il ne voulait pas qu’elle voit qu’il tremblait.

    Il se figea une espèce de rictus, un sourire peu souriant, et du s’y reprendre à deux fois pour être capable d’enchainer et de ne pas laisser paraitre son souffle court.

    « Poulet »

    Il la remercia d’un bref signe de tête lorsqu’elle déposa l’épais sandwich dans son assiette. L’image lui leva le cœur, il ignorait comment il allait se débrouiller pour manger maintenant qu’il était aussi mal. L’idée lui vint d’inventer l’excuse de se laver les mains pour pouvoir s’éclipser dans la salle de bain. Sauf qu’il avait peur qu’en cédant et en s’isolant il n’arrive plus à ressortir et à lui faire face. Non il était coincé dans son atroce mal être, avec elle tout en face de lui et plus une seule mèche de cheveux pour camoufler ses états d’âme. Garder un masque impassible lui demandait toute sa concentration et toute son énergie. Et reprendre la parole plus encore.

    « Hem en fait… » il baissa les yeux sur son assiette et passa rapidement une main nerveuse sur son front qui commençait à s’humidifier sous les sueurs froides « en fait Colleen c’est pas ma petite-amie du tout Kathleen… c’est juste hem… une bonne copine » et il appuya légèrement son regard pour qu’éventuellement, elle capte l’allusion strictement sexuelle de la chose…

    Au point où il en était de toute manière, autant être honnête.

....................................
05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Krhn4
I don't believe in everything I've read
I don't believe in promises
I don't believe in compromising
My own beliefs inside my head
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathleen Wood

I want to feel the pain and the bitter taste of the blood on my lips, again...

Age du perso : 24
Logement : 14, Madison Street
Emploi : standardiste au bureau du shérif
Nombre de messages : 337

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I don't wanna know
Autres comptes: Aahron, Aidan & Nathaniel
05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Vide
MessageSujet: Re: 05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan]   05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Icon_minitimeDim 27 Nov 2011, 01:47

La jeune femme n’était pas peu fière d’elle-même en cet instant. Elle avait réussi à s’exprimer d’adulte à adulte, sans trop bafouiller, en osant même croiser le regard de son interlocuteur. Auparavant, croiser celui de Logan était assez compliqué avec ses cheveux qui lui tombaient devant, et même si ça lui avait faillite la tâche à l’époque, Kathleen était bien contente de pouvoir le regarder bien en face !
C’était un excellent exercice et pour le moment, c’était un sans faute.
La standardiste était donc d’autant plus contente d’être parvenue à expliquer son point de vu et ses attentes à un garçon avec qui elle s’entendait bien et espérait rester en bons termes. A présent que l’abcès était percé, ils pourraient reprendre leur histoire là où ils l’avaient laissé avant son départ pour New York, ou presque. Il était hors de question qu’elle l’embrasse à nouveau ! Ca gâcherait absolument tout entre eux, avec Grifith et bien entendu, avec Colleen…

Satisfaite, elle se servi un peu de salade, laissant le sandwich au thon pour Logan s’il avait encore faim après celui au poulet. Les hommes avaient toujours beaucoup d’appétit. Et se remplumer un peu ne pourrait assurément pas faire de mal au jeune homme.
Kathleen s’apprêtait à lui souhaiter un bon appétit quand il reprit la parole, attirant son attention.

La jeune femme fronça les sourcils et agita légèrement la tête, ne comprenant pas vraiment ce qu’il essayait de lui dire. Elle les avait pourtant surpris tous les deux dans les toilettes du musée et ils n’étaient sûrement pas en train de…faire un jeu de société ou de s’échanger des cartes de jeux comme en cours de récréation. Elle n’avait sentit aucune odeur de cigarette ou d’autre chose alors…
Non, elle n’était pas naïve, Kath savait pertinemment ce qu’ils avaient fabriqués tous les deux. Et on ne faisait pas ce genre de choses avec n’importe qui alors… Colleen était forcément la petite amie de Logan.


« Oh… Oh, oui, bien sûr. Oui, une bonne copine, je vois » finit-elle par comprendre, adressant un petit clin d’œil complice à Logan

Elle n’était pas mécontente qu’il fasse d’elle sa complice. Parce qu’il s’agissait forcément de cela. Ne voulant pas avoir de problème avec l’adjoint du shérif, Logan voulait qu’elle cache la nature de la relation qu’il entretenait en secret avec l’ex fiancée de son collègue de travail.
Quand il apprendrait à connaître Grifith et découvrirait quel homme merveilleux il était, il reviendrait sur sa décision. Mais en attendant, en bonne amie qu’elle était à présent, Kath tiendrait sa langue.
La jeune femme leva justement son verre de rosé.


« A l’amitié » proposa-t-elle de trinquer

....................................

“ Kathleen Wood „

« Lay me down
let the only sound
be the overflow. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Redd



Age du perso : 27
Logement : Madisson Street
Emploi : Comptable au garage
Nombre de messages : 1574

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Charlie, Casey, William
05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Vide
MessageSujet: Re: 05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan]   05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Icon_minitimeDim 27 Nov 2011, 02:37

    Logan était un peu confus, il n’était pas certain que Kathleen ait vraiment pigé ce qu’il voulait dire parce qu’elle n’avait manifestement pas l’air choquée. La connaissant, comprendre que Colleen n’était rien d’autre qu’une bonne pote et une copine de baise l’aurait frappé, elle serait devenue toute rouge et aurait bafouillé. Là elle s’était contentée de lui adresser un clin d’œil un peu complice, et il ne savait pas trop ce que ça voulait dire ou ce qu’elle avait comprit.
    Il se voyait vachement mal insister et lui expliquer la situation avec d’autres termes que ceux qu’il avait déjà utilisés. Il se voyait mal lui expliquer plus clairement que c’était juste pour tirer son coup. Il se sentait déjà totalement minable, pas la peine de s’en rajouter sur la bosse.
    Du coup il préféra laisser tomber et péniblement extirper une main qu’il avait sous la table pour se saisir de son verre et en boire une gorgée pour trinquer avec elle.

    A l’amitié. L’amitié c’était déjà pas mal non ?
    C’était mieux que l’ignorance totale de ces dernières années en tout cas. Quoi qu’en fait pas vraiment…
    Il se rendait compte maintenant qu’en dépit du fait qu’il s’était répété qu’il n’espérait rien avec elle, il l’avait quand même fait tout au fond puisqu’il se sentait tellement cruellement déçu.
    Elle l’avait embrassé quand même. Cette image l’obsédait complètement et il ne cessait de se la repasser n boucle pour essayer de comprendre. C’est comme si cet épisode là n’avait jamais existé pour elle, elle n’avait même pas l’air de s’en rappeler.

    Était-ce possible qu’il l’ait inventé ? Plus il y pensait plus ce souvenir devenait vague, comme irréel. Peu crédible surtout. Alors peut-être que c’était effectivement possible. Peut-être qu’il l’avait tellement espéré qu’il l’avait fantasmé éveillé. Et en même temps il se souvenait de la sensation tiède, du goût de cerise, de la douceur. Il avait passé cette nuit là avec une main sur la bouche et les yeux dans le vague. Il se souvenait même d’avoir pavané au repas de famille du jour suivant, devant Nath Lucy et Clyde. Il y avait cru à mort ce jour-là, puis elle s’était évanoui dans la nature pendant trois semaines et il n’y avait jamais eu de suite ou même d’évocation à demi mot. Rien…

    De toute manière il n’y avait aucune raison de se prendre la tête et de se torturer de question. Il avait sa réponse quoi qu’il en soit.
    Grifith. Ce nain, ce coureur qui sortait toutes les jolies petites brunes du village. Le super héro en carton, le jeune premier. Le jeune premier d’un village moisi au fin fond du Missouri ça n’avait rien de bien glorieux après tout. Mais ça marchait d’enfer pour lui quand même. Logan se serait bien étouffé de jalousie, sauf qu’il fallait qu’il fasse de la place dans sa gorge pour les quelques bouchées de sandwich au poulet qu’il allait s’obliger à ingurgiter.

    « Mais qu’est-ce que tu lui trouve ?! Pourquoi lui et pas moi ? C’est parce qu’il est adjoint c’est ça ? C’est parce qu’il a les yeux bleus et une maison à lui ? Parce qu’il à un uniforme à la con ? Parce que ses cheveux ont toujours été COURTS ?! »

    C’est ce qu’il aurait aimé dire…
    A la place il opta plutôt pour un placide :

    « … alors… quoi d’neuf ? »

    Il n’y avait pas de réplique au monde plus bateau, plus lamentable que celle là, pourtant que pouvait-il répondre d’autre ? « j’lis twilight en ce moment tu connais ? »
    Plutôt crever.
    D’ailleurs l’idée était séduisante…

....................................
05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Krhn4
I don't believe in everything I've read
I don't believe in promises
I don't believe in compromising
My own beliefs inside my head
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathleen Wood

I want to feel the pain and the bitter taste of the blood on my lips, again...

Age du perso : 24
Logement : 14, Madison Street
Emploi : standardiste au bureau du shérif
Nombre de messages : 337

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I don't wanna know
Autres comptes: Aahron, Aidan & Nathaniel
05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Vide
MessageSujet: Re: 05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan]   05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Icon_minitimeDim 27 Nov 2011, 03:13

« Pas grand chose, j’en ai peur… La routine » fit d’abord mine de répondre Kathleen, tamponnant ses lèvres dans la serviette en papier fournie par Logan

En réalité, il y avait bien quelque chose de neuf dans sa vie, en plus de son rapprochement avec Grifith. C’était même pour parler de cette seconde chose avec le comptable qu’elle était venue le trouver chez lui. Les excuses et le panier garni n’étaient que des prétextes.

Il y a quelques temps, alors qu’elle parcourait les rayonnages du drugstore, Kathleen avait croisé Emily Carter, l’institutrice de maternelle vivant à Grayson, avec qui elle avait abordé divers sujets. Elles s’étaient toujours relativement bien entendues mais ça n’avait jamais été plus vrai que depuis son retour de New York. D’ailleurs, sa voisine le lui avait confirmé elle-même, lui assurant qu’elle la trouvait radieuse, transformée même !
Au cours de leur échange, pendant qu’elles se rapprochaient toujours plus de la caisse, elles avaient évoqué le journal publié récemment et qui avait tant fait parler de lui. Mais contrairement à la grande majorité des habitants, les deux jeunes femmes avaient tenté d’en apprécier les bons côtés. Car il y en avait indéniablement et des informations précieuses leur avaient été fournies par son biais.
Emily et Kathleen avaient alors évoqué le pique-nique dont il était question en page deux et qui était censé marquer la réouverture de la bibliothèque municipale qui leur était si chère. « Qui se chargera de l’organisation ? » « Aucune idée » « J’espère que l’événement ne sera pas annulé, un tel rassemblement pourrait à coup sûr remonter le moral de nos voisins » « Dieu sait que nous en avons besoin en ce moment… ». Dès le lendemain, Emily était venue frapper à sa porte, après avoir médité sur la question toute la nuit. Elle lui avait proposé de se renseigner et, le soir même, après avoir réalisé que l’organisation n’était prise en charge par personne, les deux amies avaient décidé de s’en charger !
Le jour suivant, Kath avait rédigée une lettre, adressée à William Ferguson et ce dernier avait accepté bien volontiers qu’elles prennent les choses en mains, leur proposant son soutien.

L’idée de faire participer Logan à cet événement d’une manière ou d’une autre l’avait traversée pendant qu’elle écrivait son courrier. Le jeune homme avait un talent indéniable pour le dessin et personne à Grayson n’en avait la moindre idée ! C’était réellement dommage et Kathleen était persuadée que, si ses voisins étaient au courant et pouvaient admirer ses œuvres, son image en serait radoucie.
Il ne serait plus l’idiot ivrogne du village (Dieu qu’elle détestait l’entendre surnommé comme ça), mais un talentueux artiste incompris. C’était préférable, non ?


« Oh, mais si ! Suis-je bête » s’exclama-t-elle en feignant de soudain retrouver la mémoire. Elle reposa sa fourchette qu’elle s’apprêtait à porter à ses lèvres et reprit la parole, se tournant sur son siège pour mieux faire face à Logan « Tu as entendu parlé du pique-nique qui allait être organisé au parc prochainement ? C’est pour la réouverture de la bibliothèque ! Les fonds levés par la vente aux enchères ont permis de payer les travaux de rénovations, d’acheter de nouveaux livres et il reste un peu d'argent qui va être utilisé pour organiser la fête » expliqua Kath avec un enthousiasme non feint. Comme il était simple de parler avec Logan… « Emily Carter et moi nous chargeons de l’organisation avec Monsieur le Maire. On est encore en plein brainstorming, mais on avait pensé à mettre en avant les habitants de Grayson, leur courage, leur talent, etc. Parce qu’il faut avouer que sans l’aide de tous nos voisins, les dégâts auraient pu être bien plus important le soir de la séance… Mais ne parlons plus de ça, notre but est justement d’encourager les gens à se tourner vers l’avenir, à faire table rase du passé et à renforcer les liens qui nous unissent tous ! Entraide sera certainement le maitre mot de ce grand pique-nique ! J’avais aussi pensé à planter un arbre là où se trouvait le kiosque auparavant, mais c’est une autre histoire » rit-elle avec légèreté, consciente de s’emporter un peu sur ce sujet qui lui tenait particulièrement à cœur

....................................

“ Kathleen Wood „

« Lay me down
let the only sound
be the overflow. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Redd



Age du perso : 27
Logement : Madisson Street
Emploi : Comptable au garage
Nombre de messages : 1574

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Charlie, Casey, William
05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Vide
MessageSujet: Re: 05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan]   05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Icon_minitimeDim 27 Nov 2011, 03:57

    Logan fut soulagé qu’elle trouve finalement un sujet à mettre sur le tapis. Il redoutait à mort les silences gênés et les blancs dans une conversation. La conversation en question avait de plus extrêmement mal commencée pour lui alors ça l’arrangeait qu’elle parle et qu’elle comble, le temps qu’il se remette, le temps qu’il essaye de retomber sur ses pieds, de chasser cette stupide envie de pleurer qui lui barrait la gorge et l’empêchait de manger, de tout simplement apprécier le moment.

    Pourquoi en faire une maladie pareille alors qu’il se répétait en boucle qu’il le savait depuis le début ? Pourquoi était-il capable de savoir tout ça, savoir qu’elle était hors de portée pour lui, mais de le vivre si mal quand même ? Pourquoi était-il incapable de se faire à cette putain de vérité qui crevait les yeux ? Rien que d’être assis à la même table qu’elle, c’était une putain d’énorme aubaine.

    Ca aurait été plus simple pour lui en tout cas, plus facile à vivre, plus sain aussi. Au lieu de se sentir dévorer de tristesse il aurait pu apprécier son sandwich, la conversation et sa si charmante compagnie. Trop charmante. Tellement charmante qu’il en était malade d’imaginer cette bouche là embrassée par Grifith. Et ses grosses paluches d’ignorant sur ses joues, dans ses cheveux aériens et ondulés, ses gros doigts maladroits qui s’enlacent dans les siens, si jolis si fins et si délicats.
    Il préférait ne pas aller plus loin, ne pas imaginer qu’il puisse aussi poser ses mains sur son ventre, sur ses cuisses, et ses lèvres dans son cou…
    Quel enfer.

    Logan en avait du mal à écouter tout ce qu’elle lui racontait. M’enfin il avait saisit le principal. Pique nique dans le parc, entraide et amour, avec un arbre.
    C’est sûr que même avec la meilleure volonté du monde Logan n’y aurait pas pensé tout seul. Il fallait être quelqu’un comme Kathleen pour penser à organiser ce genre de truc. Avec un cœur immense et plein de douceur. Fragile aussi, comme un adorable petit oiseau. Un rossignol, un magnifique rossignol…

    Logan réalisa qu’il la fixait depuis quelques secondes, certainement avec une tête d’abruti, mais surtout dans le silence. Ce qui voulait dire qu’elle attendait son avis et que le moment était venu de l’ouvrir malheureusement.

    « …c’est une très bonne idée » l’encouragea-t-il « J’suis… j’suis sûr que tu vas faire ça très bien »

    Il fit mine de grignoter une bouchée de son sandwich avant de reprendre :

    « Si jamais… enfin j’sais pas, p’tètre pas mais en tout cas, au cas où, si t’as besoin de bras pour… quoi qu’ce soit, y’a pas de souci tu sais, j’peux t’aider. J’peux faire tout c’que tu veux » et il hocha la tête, sourcils haussés à défaut d’être capable de sourire.

....................................
05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Krhn4
I don't believe in everything I've read
I don't believe in promises
I don't believe in compromising
My own beliefs inside my head
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathleen Wood

I want to feel the pain and the bitter taste of the blood on my lips, again...

Age du perso : 24
Logement : 14, Madison Street
Emploi : standardiste au bureau du shérif
Nombre de messages : 337

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I don't wanna know
Autres comptes: Aahron, Aidan & Nathaniel
05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Vide
MessageSujet: Re: 05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan]   05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Icon_minitimeDim 27 Nov 2011, 13:41

La bonne humeur de la jeune femme s’effrita légèrement tandis qu’elle guettait les réactions de Logan, ses grands yeux chocolat brillants d’espoir. Certes, elle ne s’était pas attendue à ce qu’il saute au plafond en entendant parler de son idée, mais Kathleen n’avait pas envisagé non plus qu’elle ait l’air de lui donner la nausée.
En fait, ce n’était pas la première fois qu’elle assistait à ce genre de variations dans le teint du jeune homme. Ça arrivait même relativement souvent lorsqu’ils parlaient tous les deux. Elle voyait ses mâchoires se crisper, ses sourcils s’agiter, ses yeux devenir un peu vitreux… La jeune femme essayait de ne pas prêter attention à ces détails pour ne pas se concentrer dessus et risquer de mettre Logan mal à l’aise, mais à présent, c’était elle qui ne savait plus vraiment où se mettre alors que le silence se prolongeait.
C’était à se demander s’il l’avait réellement entendue ou s’il avait simplement fait semblant... Était-il finalement souffrant cette fois encore ? Sa santé était-elle si fragile ? Peut-être que c’était à cause de la chaleur.
Après tout, lorsqu’elle était entrée, elle l’avait trouvé dans le noir, s’éclairant à la bougie ! On ne faisait certainement pas ça par simple plaisir, non ? Sans doute était-il sujet aux migraines... Si c’était le cas ce devait être terrible pour lui ! Et elle était face à lui, en train de parler, encore et encore, sans contrôler la hauteur de sa voix ou son débit pendant qu’il souffrait en silence !
Une pensée coupable la traversa tout de même et elle essaya de la repousser : et si Logan avait mal au crâne parce qu’il buvait trop ? Si toutes les rumeurs qu’elle avait entendue sur lui était fondées ?
Elle l’avait elle-même croisé alors qu’il était totalement ivre, le soir où elle lui avait avoué ce qu’elle avait fait chez les Donnelly. Puis il y avait l’odeur flottant à son arrivée dans la maison et qui ne trompait pas…

Mais Logan finit par l’arracher à ses raisonnements en prenant enfin la parole. Un peu contrite, Kathleen l’écouta faire mine de s’enthousiasmer et de proposer son aide sans y mettre beaucoup de conviction. Ou alors c’était elle qui s’imaginait des choses.


« C’est très aimable à toi, Logan. Je n’l’oublierai pas » ajouta-t-elle avant de manger un peu de sa salade, cherchant comment enchainer sans paraitre hypocrite ou trop déçue « Un effort de présence cet après-midi là sera déjà très apprécié. Et tu pourrais essayer d’en parler un peu autour de toi. A tes parents, à tes cousins et à Colleen, bien sûr » sourit-elle « Ce sera très amusant, j’en suis certaine ! William Ferguson a proposé de nous prêter quelques uns de ces animaux. Sa fille gérera un atelier d’équitation. Emily s’occupera de l’accueil des plus jeunes, elle a déjà tout un planning en tête ! Cette fille a une imagination débordante, c’est impressionnant ! En partant de rien, elle peut faire des merveilles ! » s’exclama Kathleen, retrouvant un peu de son entrain « Moi je ne sais pas encore vraiment quel… ‘talent caché’ je révèlerai ce jour-là. Il faudrait déjà que je m’en découvre un je suppose »

En réalité, elle avait bien une idée de ce qu’elle ferait, mais il lui faudrait encore trouver le courage nécessaire. Kath préféra enchainer.

« Oh, mais je crois que je ne t’ai pas encore vraiment présenté le pique-nique sous cette optique-ci. En fait, nous voudrions laisser une chance à chaque habitant de montrer de quoi il est capable. William est un bon éleveur par exemple et ses bêtes sont solides et d’une rare beauté ! J’arrive même à trouver ses cochons adorables » plaisanta la brunette « Emily a un talent naturel avec les enfants et l’exploitera alors que ma mère exposera certaine de ses plus belles pièce de broderies. Je crois qu’Edna Marble apportera quelques unes des fleurs de sa serre aussi. Il parait qu’elle possède des spécimens uniques ! Tu pourrais proposer à Lucinda de cuisiner par exemple. Tout les talents comptent et on essaiera de trouver une place à chacun » conclut-elle espérant vivement l’entendre rebondir sur le sujet qui l’amenait, à savoir : le dessin…

....................................

“ Kathleen Wood „

« Lay me down
let the only sound
be the overflow. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Redd



Age du perso : 27
Logement : Madisson Street
Emploi : Comptable au garage
Nombre de messages : 1574

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Charlie, Casey, William
05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Vide
MessageSujet: Re: 05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan]   05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Icon_minitimeDim 27 Nov 2011, 16:25

    Logan avait acquiescé lorsque la jeune femme lui avait demandé de faire tourner la nouvelle de son pique nique à son entourage. Même pas besoin de se fouler à leur faire passer le mot de toute manière, les Redd au complet se rendaient systématiquement à toutes les manifestations de ce genre et généralement on l’y trainait de force. Que ça soit son père ou Nathaniel il y en avait en tout cas toujours un des deux pour le menacer des pires sévices s’il zappait la fête. Ca faisait partie de l’image qu’il fallait donner de la famille. De bons voisins, de braves gens. Il était apparemment le seul à voir que depuis que les Donnelly avaient mit les pieds ici à Grayson ça ne fonctionnait plus comme ça. Il y en avait toujours eu pour se méfier d’eux et les trouver bizarre, mais depuis ces dernières semaines c’était pire que jamais. Le seul pour qui ça ne changeait pas la vie c’était lui. Les autres étaient tous redescendu d’un sérieux cran dans l’estime générale.

    Quant à Colleen avec toutes les rumeurs qui trainaient sur eux, Logan doutait qu’elle s’y risque, …
    Tant mieux, il préférait qu’on évite de les voir en publique ensemble à partir de maintenant.

    Logan s’apprêtait à faire semblant de mordre dans son sandwich lorsque la demoiselle évoqua le sujet des talents cacher à se découvrir. Eh bien il trouvait qu’elle en avait des tas. Cachés ou pas.
    Elle était sublime, douce, gentille, avenante, bonne cuisinière même si l’appétit n’y était pas vraiment aujourd’hui. Bon ça n’était pas exactement le genre de talent dont on pouvait faire démonstration mais ça ne voulait pas dire qu’elle n’était pas spéciale. Elle l’était, à bien des niveaux.

    « Lucy sera vachement emballé de cuisiner pour ton pique-nique, j’suis sûr. J’lui dirais de faire sa salade de fruit. Elle met du rhum en plus du sucre de canne » confia-t-il avant de mordre dans son sandwich.

    Il observa sa vis-à-vis quelques secondes jusqu’à ce qu’un faible sourire éclaire ses lèvres. Cette histoire de pique-nique et de talent lui évoquait quelques souvenirs. De plaisants souvenirs d’ailleurs.

    « Ca me rappel les fêtes de fin d’année scolaire. Moi j’participais jamais au spectacle mais toi tu le faisais chaque année. Et j’me souviens d’une année où toi et les autres filles d’ta classe vous étiez costumée en ballerine. C’était toi qui dansais le mieux. J’crois que tu devais avoir huit ou neuf ans » évoqua-t-il sans trop savoir pourquoi il faisait référence à ce souvenir en particulier.

    Enfin si, il savait ! C’était l’été où il était tombé amoureux d’elle. Bon a l’époque, il avait onze ans et le mot ‘amoureux’ ne collait pas exactement avec ce qu’il avait ressentit en la voyant danser dans son adorable petit tutu rose perle. Il l’avait trouvé incroyablement talentueuse ce jour-là…

    « Et l’année suivante j’me souviens que t’as chanté ‘Somewhere over the Rainbow’. C’était tellement génial » assura le jeune comptable, l’œil un peu nostalgique.

....................................
05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Krhn4
I don't believe in everything I've read
I don't believe in promises
I don't believe in compromising
My own beliefs inside my head
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathleen Wood

I want to feel the pain and the bitter taste of the blood on my lips, again...

Age du perso : 24
Logement : 14, Madison Street
Emploi : standardiste au bureau du shérif
Nombre de messages : 337

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I don't wanna know
Autres comptes: Aahron, Aidan & Nathaniel
05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Vide
MessageSujet: Re: 05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan]   05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Icon_minitimeDim 27 Nov 2011, 17:12

Elle adressa quelques sourires gênés à Logan, abandonnant l’idée de manger, de peur de manquer de s’étouffer avec une feuille de salade. Il faut dire que les propos du garçon avaient de quoi la perturber.
Kathleen n’avait plus eut d’occasion de songer à ces fêtes de village et ses prestations bien médiocres depuis longtemps. Elle les avait tout bonnement occultés et rangés dans un coin de sa mémoire où elle se rendait rarement.
Pourtant, maintenant qu’il en parlait, il y avait bien un peu de ça et le pique-nique qu’Emily et elle voulait organiser aurait des airs de kermess de village, avec ses stands et son spectacle en fin de soirée.
Là aussi, il y aurait une scène et avec un peu de chance, du chant et de la danse.


« Je…je ne m’en souvenais plus » confessa-t-elle en saisissant son verre pour avaler une infime gorgée de son rosé

Elle se revoyait à présent sur scène, accompagnées de ses camarades de classe, pétrifiée. Sa mère avait dû la déloger des toilettes dans lesquelles elle tentait de se réfugier, en larmes, persuadée que son costume la boudinait, qu’elle était affreuse et allait se ridiculiser.
Après l’année où elle avait dû chanter sur scène avec d’autres élèves, Tabata avait eu pitié d’elle et l’avait chaque fois faite excuser pour qu’elle n’ait plus à participer et se torturer ainsi l’esprit.

Elle aurait préféré laisser ces pénibles souvenirs là où ils étaient. A présent, elle se sentait stupide, vulnérable, et avait l’impression d’avoir dix ans à nouveau…


« C’est gentil à toi, mais je ne suis pas sûre d’avoir été aussi… ‘géniale’ que tu sembles t’en souvenir. Il faut dire que nous étions jeunes à l’époque, c'est certainement pour ça »

Elle haussa les épaules, souhaitant changer de sujet, avala une nouvelle gorgée de vin avant de reposer son verre.

« Tu ne manges pas » remarqua-t-elle soudain « Si tu préfères manger quelque chose que tu a préparé toi-même… je ne me vexerai pas tu sais »

....................................

“ Kathleen Wood „

« Lay me down
let the only sound
be the overflow. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Redd



Age du perso : 27
Logement : Madisson Street
Emploi : Comptable au garage
Nombre de messages : 1574

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Charlie, Casey, William
05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Vide
MessageSujet: Re: 05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan]   05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Icon_minitimeDim 27 Nov 2011, 18:24


    Pas aussi géniale ? Pff, à côté des petits boudins potelés de sa classe, Kathleen avait eut l’air d’une vraie fée dans son petit costume cette année-là. Et pareil l’année suivante ! Une des seules à chanter juste au milieu d’une bande de casseroles mal fagotés et moches comme des poux. Difficile de ne pas la trouver éblouissante et terriblement talentueuse lorsqu’elle était cernée d’abrutis médiocres et sans aucune envergure.

    On aurait pu lui répondre qu’il était loin d’être objectif sur le sujet. Et on n’aurait pas eu le tord de le dire d’ailleurs parce que c’était carrément vrai. M’enfin c’était tout simplement une affaire de point de vue. Tout était toujours une affaire de point de vue en fait, et du sien, il n’y avait jamais rien eu d’aussi joli à voir sur terre que Kathleen en tutu du haut de ses huit ans. Il avait gravé le souvenir dans sa mémoire et n’en n’avait pas oublié une miette, pas le moindre détail. Quinze ans plus tard ça restait l’un de ses plus beaux souvenirs d’ailleurs.
    Mais la jeune standardiste, il le savait, avait toujours été une timide et une discrète. Une modeste aussi. Il comprenait qu’elle ait une opinion qui divergeait de la sienne.

    Il lui aurait bien proposé d’enfiler un tutu et de remettre ça pour son pique-nique, mais du haut de leurs 25 ans de moyenne, la chose aurait tout de suite revêtue une autre dimension.
    Il allait lui proposer de chanter une chanson – ce qui était plus politiquement correcte – lorsqu’elle fit remarquer qu’il n’avait pas encore vraiment touché à son sandwich.

    C’est vrai qu’il n’était pas un gros mangeur. Le problème c’est qu’il avait souvent faim mais jamais d’appétit. Sa stupide gorge jouait les videurs de boîte de nuit et ne laissait pas entrer n’importe qui à l’intérieur. C’était vachement sélect’ et pas parce qu’il était difficile, juste parce que généralement toute la place était déjà prise par du liquide…
    Là il était sobre, mais la présence de Kathleen à sa table faisait grimper sa nervosité en flèche et les sujets évoqués un peu plus tôt continuaient d’aspirer toute gaité.
    Sûr que ce très cher Grifith finissait toujours son assiette lui.
    Est-ce qu’elle avait déjà cuisiné pour lui ? Est-ce qu’ils mangeaient ensemble souvent ? Sûrement…

    « Hum… non c’est parce qu’on discute » se justifia-t-il « Je… moi j’sais pas cuisiner du tout. C'est ma mère et Lucy qui le font pour moi » avoua Logan d’un faible sourire coupable.

    Il ne savait pas faire grand-chose de toute manière. Du moins pas les choses qu’on lui faisait faire. Il était nul en comptabilité, et vraiment dramatiquement nul en mécanique aussi.

    « J’crois que j’vais juste garder le sandwich pour plus tard. En fait… j’préfère le sucre »

    Il redéposa le sandwich au poulet et à la place, mit la main sur l’assiette de cookie. Ca ça allait passer. Le chocolat ça passait toujours. Surtout si c’était préparé par une fée.

....................................
05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Krhn4
I don't believe in everything I've read
I don't believe in promises
I don't believe in compromising
My own beliefs inside my head
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathleen Wood

I want to feel the pain and the bitter taste of the blood on my lips, again...

Age du perso : 24
Logement : 14, Madison Street
Emploi : standardiste au bureau du shérif
Nombre de messages : 337

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I don't wanna know
Autres comptes: Aahron, Aidan & Nathaniel
05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Vide
MessageSujet: Re: 05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan]   05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Icon_minitimeDim 27 Nov 2011, 18:53

Elle acquiesça et le silence retomba entre eux. Kathleen, elle, termina la salade qu’elle s’était servie, ne souhaitant pas la gâcher. Contrairement à son voisin de table, la standardiste du bureau du shérif ne comptait pas toucher aux cookies et ne raffolait pas spécialement des sucreries qu’elle réservait plutôt aux moments de déprime.
Son assiette terminée, elle avala une dernière gorgée de rosé et tamponna ses lèvres une dernière fois dans sa serviette.

La jeune femme s’était imaginée que la langue de Logan finirait par se délier, mais ça n’avait pas été le cas. N’étant pas elle-même d’une grande loquacité, elle avait senti la pression écraser ses épaules frêles un peu plus à chaque minute de ce gênant silence.
Grifith et sa verve lui manquaient soudain bien cruellement et, mal à l’aise, elle n’osait pas regarder la montre à son poignet pour savoir dans combien de temps elle pourrait le retrouver.
Mais avant cela, elle devait remplir la mission qu’elle s’était fixée et l’avait conduite à venir frapper à la porte du plus jeune des Redd.


« Tu pourrais participer toi aussi, si tu le voulais » se lança-t-elle enfin, d’une voix tremblante d’appréhension qui sonna bizarre à ses oreilles après tout ce silence « Autrement qu’en nous aidant à monter la scène ou accomplir ce genre de travaux pour aider. J’veux dire… Toi aussi tu as du talent »

Il la dévisagea longuement, ne paraissant pas voir où elle voulait en venir. Après quelques secondes, Kathleen reprit donc, prenant une inspiration pour se donner un peu plus de courage et avoir l’air plus sûre d’elle qu’auparavant.

« Le dessin. Tu as un talent incontestable et je suis certaine que beaucoup de gens aimeraient posséder un portrait d’eux, comme celui que tu as fait pour moi. Tu pourrais exposer certains de tes croquis et pourquoi pas en réaliser sur place. Je suis certaine que ça ferait sensation ! » chercha-t-elle à l’encourager

Mais visiblement loin de partager son avis, Logan parut se décomposer sous ses yeux.

....................................

“ Kathleen Wood „

« Lay me down
let the only sound
be the overflow. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Redd



Age du perso : 27
Logement : Madisson Street
Emploi : Comptable au garage
Nombre de messages : 1574

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Charlie, Casey, William
05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Vide
MessageSujet: Re: 05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan]   05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Icon_minitimeLun 28 Nov 2011, 03:59

    Bon, pas de panique, il y avait forcément un moyen de contourner agilement ce qui venait de se passer. Comme un idiot il ne l’avait pas vu venir. C’était pourtant certainement pour ça qu’elle était venue le voir depuis le départ. Ca ne le vexait pas. Ca aurait pu ! Mais pas vraiment. La résignation c’était le mot d’ordre maintenant qu’il avait le fin mot de cette histoire entre elle et Grifith. Du coup, a quoi bon s’user à s’apitoyer sur son sort ? C’était comme pleurer sur le sort des juifs et des indiens. Dramatique. Un peu trop tard pour se réveiller quand même.
    Surtout que s’il devait verser une larme dans la minute, c’était plutôt une larme d’angoisse.

    Dessiner pendant son camping…

    Pique-nique.

    Peu importe ! La simple idée de s’imaginer le cul dans l’herbe avec son bloc et son crayon, pour laisser défiler devant lui toutes ces personnes qu’il cherchait désespérément à éviter absolument tous les jours de sa vie depuis 27 ans. Dessiner tous ces visages qu’il détestait et subir leurs regards, leurs questions, leurs jugements, le mépris.
    Oh et son père allait adorer l’idée qu’il joue au Portraitiste Parisien dans son village. Les artistes pour lui c’était tout aussi méprisable que les chômeurs et les hommes politiques. De la racaille rien de plus.
    L’idée aussi, de leur céder du terrain. De leur montrer une partie terriblement intime de lui. Le dessin c’était ce qu’il avait choisi à la place des mots pour s’exprimer vraiment. Et il n’avait aucune envie de communiquer avec eux. Avec personne.
    Il avait eut envie avec elle. Il avait eu envie avec Colleen et Sacha, parce que chacune à leurs manières elles étaient rentrées dans sa bulle et que c’était sa manière de leur dire qu’elles y étaient les bienvenues. Ou en tout cas qu’il avait envie de partager un truc avec elles, peu importe le truc.

    Mais ses voisins ? …
    Ca aurait presque sonné comme une défaite pour lui.
    Et puis il lui avait proposé son aide, mais il ne lui avait pas dit qu’il ferait absolument tout ce qu’elle voulait.

    Hem. Si en fait. Tu lui as dit.

    Non, il ne l’avait pas dit.

    Si Logan, tu lui as dit : « J’peux faire tout c’que tu veux Kathleen chérie d’amour que j'aime ».

    Oui eh bien pour le dessin c’était différent !

    Tu t’es accusé d’un crime que t’as même pas commis pour ses beaux yeux, tu vas pas jouer faire la fine bouche pour trois ou quatre gribouillis à la con ?!

    Logan chassa l’évidence comme s’il chassait une guêpe près de son oreille. Puis d’un soupir un peu grogné, passa une main dans ses cheveux, et soupira à nouveau de ne pas leur trouver la longueur normale.

    « Là… j’sais pas trop Kathleen je… » nouveau soupir avant de s’adosser au siège de sa chaise et de croiser les bras « c’est vrai que j’pourrais mais… tu vois … j’suis pas… j’me sens pas…….. j’voudrai te faire plaisir tu comprends ? » reprit-il d’un ton moins haché et radouci « Le truc c’est que quand j’dessine quelqu’un… c’est parce que j’l’aime bien »

    L’explication sonnait bien mieux dans sa tête mais une fois formulée en mot ça n’était pas terrible. Peu importait. Il lui laissait tout de même l'occasion de le convaincre, même s'il devait se faire violence pour ça.

....................................
05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Krhn4
I don't believe in everything I've read
I don't believe in promises
I don't believe in compromising
My own beliefs inside my head
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathleen Wood

I want to feel the pain and the bitter taste of the blood on my lips, again...

Age du perso : 24
Logement : 14, Madison Street
Emploi : standardiste au bureau du shérif
Nombre de messages : 337

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I don't wanna know
Autres comptes: Aahron, Aidan & Nathaniel
05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Vide
MessageSujet: Re: 05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan]   05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Icon_minitimeLun 28 Nov 2011, 13:31

Bien sûr qu’elle comprenait. Elle-même n’était pas encore tout à fait certaine de vouloir participer à ce beau projet autrement qu’en l’organisant un peu avec d’autres et en servant d’hôtesse le jour J. Après tout, recevoir et gérer les réclamations, c’était son travail au bureau du shérif en quelques sortes, la paperasse en plus.
Cela dit, sa démarche n’était pas hypocrite. Du moins se plaisait-elle à la voir sous un autre jour.
Kathleen était simplement venu trouver un ami, aussi introverti qu’elle-même pouvait l’être, et désirait qu’ils se motivent l’un et l’autre pour oser affronter leur peur du ridicule et du jugement des autres. Si tu le fais, je le fais ! C’était un peu le principe.


« Je vois, oui » répondit-elle en bafouillant un peu, perturbée par la franchise de sa réponse

Elle était flattée qu’il ait consentit à faire son portrait alors qu’ils se connaissaient si peu l’autre fois du coup, mais savoir qu’il méprisait au moins la moitié du restant de la population n’était pas franchement une nouvelle réjouissante.
Après un temps de réflexion durant lequel elle laissait ses sourcils bruns se froncer et ses lèvres se pincer, la jeune femme reprit la parole.


« Peut-être qu’on pourrait simplement oublier la partie des portraits alors. Tu pourrais simplement présenter des dessins déjà réalisé. Tu dessines autre chose que des personnes, je crois m’en souvenir. Ou bien… » elle marqua une pause volontaire, s’assurant que Logan était intrigué par l’idée et l’écoutait avec attention « Ou bien, tu pourrais proposer à Colleen de te servir de modèle durant une heure bien définie de l’après-midi et faire son portrait en direct »

Kathleen ne voulait pas avoir l’air trop désespérée, ni insister au point de laisser penser à Logan qu’elle lui tendait un odieux piège. Cela dit, elle tenait vraiment à ce qu’il profite de cette occasion pour se montrer sous un autre jour.
Elle ne le faisait pas pour ne pas avoir honte d’être son amie et de s’afficher où que ce soit à Grayson à ses côtés, mais bel et bien pour que lui-même puisse sortir la tête haute. La jeune femme avait bien remarqué la manière qu’il avait de raser les murs : elle faisait de même depuis des années…
C’était sans doute pour cela qu’elle se sentait si proche de lui d’ailleurs, si en phase et à l’aise à ses côtés la plupart du temps. Elle sentait que Logan ne la jugeait pas.

Peut-être que c’était ça qu’elle aurait dû lui dire, tout simplement. Mais elle avait peur qu’il pense qu’elle avait simplement pitié de lui, alors que c’était autre chose.


....................................

“ Kathleen Wood „

« Lay me down
let the only sound
be the overflow. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Redd



Age du perso : 27
Logement : Madisson Street
Emploi : Comptable au garage
Nombre de messages : 1574

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Charlie, Casey, William
05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Vide
MessageSujet: Re: 05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan]   05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Icon_minitimeMar 29 Nov 2011, 23:44

    L’explication sonnait bien mieux dans sa tête mais une fois formulée en mot ça n’était pas terrible.
    L’hésitation le faisait grincer de l’intérieur comme grincent de vieux rouages rouillés. Il essayait en même temps de se trouver une échappatoire et de se convaincre de le faire. Deux idées en totale contradiction mais impossible de se départager entre son aversion et son envie de faire plaisir à son interlocutrice.
    Malgré ce qu’elle avait bien pu dire à propos de Grifith, il ne pouvait pas s’empêcher d’essayer de lui plaire d’une manière ou d’une autre. Il ne pouvait pas se convaincre de lui dire non en tout cas. Elle ne lui accordait pas beaucoup de son temps et la refouler lorsqu’elle le faisait enfin, lorsqu’elle venait vers lui, c’était à l’encontre de ce qu’il voulait.

    Pourtant ce pique affreux d’angoisse lorsqu’il s’imaginait dessiner devant tout le monde était insupportable. L’idée seule lui donnait envie de se cacher sous terre, de se creuser un trou, une tranchée quelque part loin de tout dans les bois et d’y rester planquer jusqu’à ce que mort s’en suive.

    La solution que lui exposait Kathleen était-elle meilleure que sa proposition précédente ? En tout cas ça ne calmait pas ses angoisses mais au moins il évitait de dessiner toutes ces tronches sur les quelles il avait plutôt envie de gerber. C’était toujours ça de prit.
    Et un dessin, un seul et unique dessin ça ne durait pas si longtemps que ça. Il pouvait toujours se pointé là-bas, dessiner, puis revenir ici se cacher et se saouler pour oublier l’humiliation…

    Ou alors il pouvait y aller complètement saoul… c’était toujours une solution qui fonctionnait lorsqu’il y avait une chose affreuse à faire à la quelle il ne pouvait pas échapper. Ca évitait de vivre trop mal les choses et l’aidait en tout cas à relativiser, à s’en foutre assez pour ne pas jeter définitivement son égo aux toilettes avant de tirer la chasse.

    Vu comme ça, et sous ces conditions, pourquoi pas… ? Un passage éclair après une bouteille de rhum, et quelques points gagnés au près de Kathleen. C’était gérable, il pouvait le faire. Après tout c’est vrai, il avait risqué la prison pour elle, pourquoi craindre autant un simple portrait ? Difficile d’essayer d’y croire alors que ses tripes se liquéfiaient douloureusement, mais en tout cas il faisait pas mal d’effort pour…

    « Ok mais alors … pas Colleen » répliqua-t-il après quelques nouvelles secondes d’un silence intensément méditatif « j’préfèrerais que ce soit toi … »

    Il fallait qu’elle dise oui ! Avec elle en face de lui la tâche n’en serait que plus simple. Il n’y avait pas visage au monde qu’il aimait dessiner plus que le sien.

....................................
05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Krhn4
I don't believe in everything I've read
I don't believe in promises
I don't believe in compromising
My own beliefs inside my head
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathleen Wood

I want to feel the pain and the bitter taste of the blood on my lips, again...

Age du perso : 24
Logement : 14, Madison Street
Emploi : standardiste au bureau du shérif
Nombre de messages : 337

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I don't wanna know
Autres comptes: Aahron, Aidan & Nathaniel
05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Vide
MessageSujet: Re: 05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan]   05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Icon_minitimeMer 30 Nov 2011, 00:11

Kathleen était passé de l’excitation à l’appréhension en un claquement de doigts. Logan avait accepté de participer à son pique-nique de la manière dont elle l’avait escompté, en dessinant, mais la jeune femme ne s’était pas imaginée lui servir de model et cette idée était en tout point effrayante…
Devoir rester assise, tenir la pose alors que tous les regards seraient braqués sur elle, s’en sentait-elle capable ? Logan, lui, pourrait au moins se concentrer sur son croquis pour oublier ce qui l’entourait, alors qu’elle, ne pourrait en aucun cas se soustraire au jugement de ses voisins.
Lorsqu’il avait fait son portrait dans la cabine de projection, la jeune femme n’avait eu qu’à regarder droit devant elle et suivre le film. C’était gênant, mais au moins, il avait été le seul témoin de son embarras.


« Je…je ne sais pas trop… » commença-t-elle à bredouiller, le regard fuyant, piquant un fard comme à son habitude

Elle voulu boire un peu de rosé pour s’occuper la bouche et les mains, mais son verre était désespérément vide et son malaise ne fit que croitre. Elle reposa donc le verre, tira sur le tissu de sa robe d’été, nerveuse, puis poussa un soupir.

« Je suppose que si tu fais l’effort de venir et de faire ça, je peux…je peux bien trouver la force de le faire moi-même » sourit-elle sans y mettre beaucoup de cœur, toujours crispée « Et puis, peut-être que c’est ça mon plus grand talent après tout… ma capacité à me taire en public »

Mais Colleen se tairait-elle ? Accepterait-elle que son petit ami secret en dessine une autre sans rien dire ?
Sa relation avec la postière était déjà plus que tendue et elle ne voulait pas en rajouter une couche. Elle ne voulait surtout pas lui donner plus de raisons de lui en vouloir et de chercher à monter Grifith contre elle…


« Je peux te demander pourquoi ? Pourquoi moi et pas Colleen ? » finit-elle par le questionner, décidant de se resservir un fond de rosé

La tête lui tournait déjà un peu, la chaleur et le manque d’habitude ne jouant pas en sa faveur, mais il fallait qu’elle occupe ses mains et, très franchement, la sensation d’étourdissement avait quelque chose d’agréable.

....................................

“ Kathleen Wood „

« Lay me down
let the only sound
be the overflow. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Redd



Age du perso : 27
Logement : Madisson Street
Emploi : Comptable au garage
Nombre de messages : 1574

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Charlie, Casey, William
05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Vide
MessageSujet: Re: 05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan]   05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Icon_minitimeMer 30 Nov 2011, 22:14


    Logan avait esquissé un froncement de sourcils lorsqu’il avait entendu la jeune femme évoquer sa capacité à se taire en public. Il semblait y avoir une certaine aigreur ou en tout cas de l’ironie dans la manière qu’elle avait d’en faire un ‘talent’. Il sentait une espèce de fatalisme aussi, qu’il n’avait encore jamais capté avant chez Kathleen.

    Après autant d’année, il réalisait qu’il y avait sans doute un millier de facettes de sa personnalité dont il ignorait encore tout. Cette idée de vastitude à découvrir lui faisait envie même si le rapprochement n’avait rien de simple et lui paraissait impossible.

    Il la savait timide, mais il se savait pire encore. La moindre conversation devenait laborieuse à partir de là, et il ne savait d’elle que ce qu’il avait attentivement observé de loin ces quinze dernières années. Malgré tout ce temps elle restait tout de même comme une espèce de mystère magnifique pour lui.

    Quant à savoir pourquoi elle et pas Colleen… eh bien pour lui la réponse était plutôt évidente. Elle coulait même de source. Sauf qu’il ne pouvait pas lui donner la vraie raison. Il n’avait jamais eu assez de courage pour ça et n’avait désormais même plus besoin de chercher après. Il pouvait enfin assumer sa lâcheté et prétendre qu’il ne ferait jamais un seul pas vers elle parce qu’elle était déjà amoureuse d’un autre. C’était profondément désespérant mais presque pratique aussi…

    Et puis en même temps, la raison lui paraissait tellement évidente, … il avait l’impression que ça crevait les yeux et qu’on ne pouvait plus lire que ça dans son regard, sur son visage. Peut-être n’avait-elle simplement pas envie de le voir ? C’était même fort possible en vérité…

    « Parce que… j’aime te dessiner » se risqua-t-il d’une petite voix.

    Qu’est-ce qu’il n’aimait pas chez elle de toute façon ? Absolument rien, lui semblait-il. En tout cas pas ses cookies. Pour se donner une certaine contenance après cet aveu qui le mettait terriblement mal à l’aise, il en avait prit une bouchée. Ca ne collait pas super avec le goût du rosée mais le simple fait qu’elle les ait cuisinés elle-même les rendaient exceptionnellement bons tout de même.

    « J’ai pas envie qu’on pense que j’sors vraiment avec Colleen en plus » reprit Logan en reprenant un deuxième biscuit « J’en ai marre des rumeurs. C’est-pas-ma-copine » articula-t-il un peu d’un ton terne, un peu dans le vide et pas vraiment à l’adresse de Kathleen.

    Il s'enfourna le second cookie d'un air maussade et boudeur puis releva ses yeux sombres sur sa vie-à-vis dans l'espoir d'y voir apparaitre la confirmation qu'elle poserait bien pour lui durant le pique-nique.

....................................
05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Krhn4
I don't believe in everything I've read
I don't believe in promises
I don't believe in compromising
My own beliefs inside my head
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathleen Wood

I want to feel the pain and the bitter taste of the blood on my lips, again...

Age du perso : 24
Logement : 14, Madison Street
Emploi : standardiste au bureau du shérif
Nombre de messages : 337

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I don't wanna know
Autres comptes: Aahron, Aidan & Nathaniel
05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Vide
MessageSujet: Re: 05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan]   05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Icon_minitimeJeu 01 Déc 2011, 13:19

« Parce que… j’aime te dessiner » l’entendit-elle répliquer sobrement, d’une petite voix

C’était une réponse simple, logique mais néanmoins difficile à concevoir pour Kathleen qui ne pu s’empêcher de froncer légèrement les sourcils. La première fois qu’il l’avait dessinée, elle en avait été réellement bouleversée et s’était retrouvée partagée entre deux sentiments en observant le résultat.
D’abord, la standardiste s’était trouvée vraiment très jolie dans les yeux de Logan et en avait été flattée comme jamais. Elle s’était presque figurée qu’il allait la moquer et réaliser une caricature d’elle, mettant en avant sa trop grande bouche pleine de trop grandes dents, ses yeux de carpe hors de sa mare ou lui faire des cheveux hirsutes lui donnant un air lamentable.
Mais non, il l’avait rendue jolie et elle s’était surprise à trouver le dessin parfaitement fidèle au model…
Mais ce sentiment d’admiration pour son propre reflet, couché sur le papier, n’avait duré qu’un temps. Elle avait commencé à se sentir orgueilleuse, idiote, s’était demandé ce que son père penserait de tout ça et ce qu’il dirait. Elle se trompait. Ce dessin ne lui ressemblait pas une seule seconde et Logan n’avait simplement pas osé reproduire la triste réalité, préférant l’embellir et atténuer ses défauts.
Depuis, Kath avait bien du mal à observer le dessin qu’il avait réalisé sans se sentir d’abord envahie de fierté, puis totalement abattue.
Que pouvait-il trouver de plaisant à la dessiner donc ? Il devait passer un temps fou à oublier ses défauts, à les gommer pour que le résultat ne soit pas trop vexant pour elle… A moins qu’il ne l’a voit de cette manière-ci. C’était une hypothèse qui sonnai bizarrement dans son esprit, et Kathleen n’envisageait pas de la formuler à voix haute.

Cela dit, Logan avait déjà enchainé, lui fournissant une explication un peu plus fournie et rassurante par rapport à l’hypothèse qui tentait de germer dans son esprit.
Une fois encore, il insistait sur le fait que Colleen n’était pas sa petite amie et qu’il ne préférait pas alimenter les rumeurs à ce sujet. La jeune femme se mit elle aussi à douter de la véracité de ces rumeurs, qu’elle avait finalement peut-être contribué à lancer… Après tout, c’était elle qui les avait croisés dans la rue avec Grifith, avait haussé la voix et sans doute attiré l’attention de voisins, et qui avait ensuite parlé de tout ça à Elizabeth. Peut-être que l’information était partie de là.
Elle n’avait parlé de cet horrible moment de gêne dans les toilettes du musée à personne ne revanche. Pas même à Grifith, et comptait emporter ce souvenir dans la tombe avec elle.


« Je…comprends » finit-elle par répondre, ne souhaitant pas prolonger le silence le temps de ses réflexions, et risquer de froisser Logan « Je t’ai déjà donné mon accord de toute manière »

Cette fois, elle pouvait se taire en toute quiétude. Mais elle ne le fit pas longtemps cela dit…

« Dis-moi… tant que je suis là et, pour des raisons purement organisationnelle » ajouta-t-elle en se fendant d’un petit sourire mutin « Est-ce que je pourrais voir quelques uns de tes dessins ? »

....................................

“ Kathleen Wood „

« Lay me down
let the only sound
be the overflow. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Redd



Age du perso : 27
Logement : Madisson Street
Emploi : Comptable au garage
Nombre de messages : 1574

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Charlie, Casey, William
05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Vide
MessageSujet: Re: 05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan]   05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Icon_minitimeVen 02 Déc 2011, 03:40

    Une petite lueur de contentement était venue se loger au fond de son regard lorsque la jeune femme avait clairement énoncé qu’elle était d’accord de poser pour lui durant le pique-nique.
    Avec elle comme modèle, ce qui lui paraissait aussi amère qu’une défaite prenait des airs de victoires en fin de compte et tout bien réfléchi. Maintenant qu’elle avait confirmé, il avait presque hâte d’y être. Presque…
    Il avait surtout hâte que tous leurs voisins bien pensants le voit dessiner Kathleen Wood. Juste elle et lui, face à face, et le reste du monde tout autour. C’était presque ironique quand on y pensait bien.
    En tout cas il allait au moins pouvoir en retirer une espèce de fierté au lieu d’avoir envie de se cacher pour le reste de ses jours après ça.

    Il lui adressa un bref petit sourire qui voulait clairement dire merci, mais qui disparu peu à peu lorsque la standardiste émit l’envie de jeter un œil à quelques uns de ses dessins.
    Alors ça… ça risquait d’être un problème. Il ne s’était pas attendu à ce qu’elle demande à les voir maintenant de but en blanc. Il s’était attendu à ce qu’elle lui demande de lui en préparer une dizaine pour dans quelques jours ou quelques jours comme ça. Il s’était en tout cas vu avoir le temps d’en isoler quelques uns à l’abri des regards. Du moins à l’abri du sien ça aurait déjà été pas mal…

    Tout en continuant de mâcher un troisième cookie, il acquiesça lentement, tout en essayant de conserver un air vaguement détaché. Du moins pas plus constipé encore que toutes les têtes qu’il avait déjà bien pu tirer jusque là…

    « Hmhm » fit-il en étant bien content pour le coup d’avoir la bouche pleine.

    Ca expliquait le silence au moins, qui passait un peu moins pour un silence gêné puisqu’il avait une excuse. Pourtant c’était bel et bien un silence gêné, pas de doute là-dessus.
    Il acquiesça encore quelques instants, puis après avoir vaguement essuyé ses mains sur son jean, il se releva et fit quelques pas vers la bibliothèque qui trônait à côté de la porte de la salle de bain.
    Y étaient rangés tout un monceau de carnets à dessin, de qui retapisser toute la maison de ses parents au moins. Avec uniquement le visage de Kathleen…
    Et puis quelques autres tronches et même quelques paysages ou bestioles. Mais dans ses carnets, pour une page de paysages il y en avait trois de Kathleen…
    Comment les extraire discrètement de là sans qu’elle ne s’aperçoive elle-même ? Ca allait avoir l’air bizarre s’il s’isolait dans la salle de bain pour faire ça… ridicule même.

    Dos à la jeune femme, il laissa son regard dériver avec angoisse sur son divan puis la petite table de chevet qui le bordait. Ses sourcils sombres tressautèrent lorsqu’il aperçu le portrait qu’il avait fait de Sacha l’autre soir. Sans plus réfléchir, il agrippa le dessin pour le tendre à la jeune femme.

    … ça ferait l’affaire pour la distraire pendant qu’il cherchait deux trois croquis de petits oiseaux politiquement corrects…

    « C’est hum… c’est une fille que j’connais » expliqua Logan qui était déjà de retour vers la bibliothèque et qui faisait des pieds et des mains pour lui tourner le dos au maximum et l’empêcher de jeter un œil à ce qu’il faisait.
    Il réussit à en extraire deux autres : une fontaine sur une petite place et de vieilles mains fripées sur une canne.

    « Là voilà. Le reste hum… le reste c’est compliqué. J’en ai d’autre mais faut qu’je cherche et tout ça alors… » ça serait tout ce qu’elle aurait aujourd’hui…

    Il resta debout à côté d’elle, anxieux, piétinant sur place dans l’attente d’un avis.

....................................
05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Krhn4
I don't believe in everything I've read
I don't believe in promises
I don't believe in compromising
My own beliefs inside my head
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathleen Wood

I want to feel the pain and the bitter taste of the blood on my lips, again...

Age du perso : 24
Logement : 14, Madison Street
Emploi : standardiste au bureau du shérif
Nombre de messages : 337

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I don't wanna know
Autres comptes: Aahron, Aidan & Nathaniel
05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Vide
MessageSujet: Re: 05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan]   05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Icon_minitimeVen 02 Déc 2011, 17:45

Kathleen pris son mal en patience, demeurant assise sur sa chaise, son verre de rosé en main. Elle prenait de longues inspirations pour tenter de se relaxer et d’évacuer la pression qu’elle s’était mise elle-même.
La standardiste n’était pas mécontente de la tournure qu’avait prit son tête à tête avec Logan. Elle avait d’abord craint qu’il refuse de lui ouvrir ou qu’il soit accompagné de Colleen avec qui le courant ne passait décidément pas… Mais finalement, il lui avait ouvert et ne s’était pas contenté de récupérer le panier de provision qu’elle lui avait porté. Après l’avoir fait entrer, il avait même accepté de partager son repas avec elle et de lui faire la conversation. Plus ou moins.
Et maintenant, il acceptait d’exposer quelques uns de ses dessins et même de faire son portrait en public ! C’était inespéré !
Certes, la standardiste allait devoir s’exposer aux yeux de tous durant d’interminables minutes, mais si c’était le prix à payer pour aider un peu le jeune homme à se revaloriser un peu et faire un pied de nez à ses détracteurs, alors elle le ferait.
Elle lui devait bien ça après ce qu’il avait fait pour elle.

Après un moment, le comptable revint vers elle avec un premier dessin. Un portrait encore une fois, criant de réalisme. Kathleen pouvait l’assurer qu’elle avait croisée la jeune femme représentée quelques fois en ville ces derniers temps. Tout le monde savait qui était Sacha Ravensberry et elle y avait semblait-il veillé en signant l’édito du journal de Grayson qui avait tant fait parler de lui et du même coup, de l’adolescente elle-même.
Logan n’allait pas arranger sa réputation en fréquentant une telle personne…
Pourtant Judith, sa sœur ainée avait tout l’air d’être une jeune femme brillante et d’une gentillesse naturelle et rare. Emily lui en avait longuement parlé puisque l’obstétricienne fréquentait son frère et qu’elle avait eu l’occasion de s’entretenir quelques fois avec elle.

Se gardant de tout commentaire, la brune se concentra sur la finesse des traits, le coup de crayon assuré de Logan et sa technique. Elle ne s’y connaissait pas vraiment en dessin, mais le résultat était là et totalement bluffant, c’était tout ce qui importait pour la jeune femme.

Logan revint soudain vers elle pour lui montrer d’autres croquis : une fontaine et une canne, tenue par deux mains usées par les années.

« Logan, c’est…c’est vraiment impressionnant » lui sourit-elle, sincère « Tu as un véritable don. J’ai du mal à croire que tu ais pu le cacher aussi longtemps ! Tes parents ne t’ont pas encouragé à te lancer dans cette voie ? Tu n’as jamais eu envie de… je ne sais pas, vivre de ton art, ailleurs qu’ici, ouvrir une galerie ou quelque chose comme ça ? » demanda Kath, réellement intriguée

C’était comme s’il avait eu un ticket d’avion pour la destination de son choix et utilisable n’importe quand dans son tiroir et qu’il se refusait, pour une raison étrange, à l’utiliser.

....................................

“ Kathleen Wood „

« Lay me down
let the only sound
be the overflow. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Vide
MessageSujet: Re: 05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan]   05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

05. I could help you cross your porch, the yard and the street [Kathleen & Logan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Road to Salvation  :: GRAYSON :: MADISON STREET :: Redd's-
Sauter vers: