AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ROAD TO SALVATION FERME SES PORTES APRES TROIS ANS D'AVENTURE ! N'oubliez pas de vous joindre à nous pour l'après-midi chatbox dimanche 18 novembre à partir de 13h ! svp et d'y laisser un commentaire de préférence.

Partagez | 
 

 04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Colleen P. Jefferson



Age du perso : 26
Logement : East Jefferson Street
Emploi : Postière
Nombre de messages : 353

ABOUT YOU.
What's going on here ? : It's not my burden
Autres comptes: Allie Newton
04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Vide
MessageSujet: 04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen]   04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Icon_minitimeJeu 27 Oct 2011, 01:22

    Colleen renifla bruyamment avant d'éternuer encore plus fort. L'odeur de bière qu'elle portait sur le corps lui donnait envie de vomir. Comment en était-elle arrivé là ? Et pourquoi se poser la question encore une fois quand elle savait pertinemment ce qu'il s'était passé ?

    Elle avait trop bu parce qu'elle avait écouté cette pute de Kathleen qui lui sortait les pires choses du monde pour la faire déprimer. Et elle réussissait avec brio, la postière lui mâchait carrément le travail. Calvin l'avait baisé à l'arrière de son bar après qu'elle l'ait chauffé comme une chatte en chaleur. C'était gerbant.

    Et quand tout fut terminé, la jeune brune fut incapable de rester avec ce type qu'elle considérait comme une sorte d'ami. Impossible de dormir alors qu'elle se sentait dégueulasse, pour plein de raison d'ailleurs. Elle était donc complètement ivre dans les rues de Grayson et il avait été établi bien rapidement qu'elle ne rentrerait pas chez elle et Grif. D'ailleurs elle ne voulait même pas le voir ce connard. Elle voulait Logan aussi étrange que cela puisse être.

    D'ailleurs c'est d'un pas non assuré qu'elle se dirigea vers son petit appartement juste à côté de la maison de ses parents. Ce n'était pas le luxe mais franchement mieux que de vivre avec eux. Et quand on passait outre le bordel ambiant, c'était plutôt sympa. La mezzanine était cool même si Colleen avait eu peur plus d'une fois qu'elle craque sous leurs poids combinés.

    Mais cela ne l'intéressait plus, la brune eut un hoquet avant de taper plusieurs fois sur la porte de Logan. Peut-être était-ce ouvert mais autant faire les choses bien même si elle était ivre. Elle avait assez merdé pour la journée.

      « Hey toi... »

    Penchant la tête sur le côté dans un sourire alcoolisé censé être un minimum attendrissant quand il ouvrit la porte.

      « Je sais que c'est super tard, j'ai vraiment beaucoup bu, j'ai fait des conneries et je suis désolée pour tout. Je peux dormir chez toi ? Si tu veux pas de moi jpeux prendre le canapé si y'a pas trop de bouteilles... »

    Elle se mit à rire un peu bruyamment pour cacher son malaise alors qu'il l'attirait à l'intérieur de sa demeure.

      « Je sais que tu m'en veux et je m'en veux aussi mais là j'ai besoin d'un ami... donc j'ai besoin de toi quoi... Je crois que j'ai fait une connerie... »

    Il ne fallait pas qu'elle pleure, elle semblait bien assez ridicule sans ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Redd



Age du perso : 27
Logement : Madisson Street
Emploi : Comptable au garage
Nombre de messages : 1574

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Charlie, Casey, William
04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Vide
MessageSujet: Re: 04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen]   04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Icon_minitimeJeu 27 Oct 2011, 19:52

    Une succession d’images troubles et muettes. Une giclée de sang contre le verre sale d’une fenêtre, des ongles qui s’enfonce dans le bois du planché, une bouche qui s’ouvre en un hurlement déchirant sans pour autant qu’aucun son n’en sorte, un monde de chaos et de silence totale, de douleur et d’horreur aphone, rompu subitement par le bruit typique de quelques coups donnés à la porte.

    Logan s’était réveillé en sursaut, s’étranglant tandis qu’il redressait la tête avec brusquerie. Hébété, ses yeux noirs parcoururent l’unique pièce de son chez lui, plongé dans une demi clarté grâce à la petite lampe de chevet qui était restée allumée lorsqu’il était tombé endormit.
    Assit dans le divan, sa bouteille entre les cuisses, il n’avait même pas réalisé le moment où il était tombé de sommeil.
    Le cœur encore battant la chamade dans sa poitrine de moins en moins douloureuse, il passa une main un rien tremblante sur son visage blême. Une fine pellicule de sueur glacée collait quelques mèches de cheveux sombres à son front et à ses tempes. Clignant des yeux avec force pour essayer de faire le point, il se les frottas lentement tout en se débarrassant de sa bouteille pour la poser au pied du divan.

    Il se remit maladroitement debout et traversa l’espace qui le séparait de sa porte d’entrée, la tête tout embrumée des vapeurs d’alcool et de sommeil mêlées.
    Ce ne fut qu’une fois la clenche en main qu’une vague d’angoisse le submergea rapidement. Quelle heure était-il maintenant ? Depuis combien de temps dormait-il ? Il aurait été bien incapable de le dire. Est-ce que c’était son père de l’autre côté ? Sa mère ? Lucy ou Nathaniel ? Un accident ? Un autre sale coup des Donnelly ?
    Ou Kathleen ? Kathleen avec une bouteille de vin et un CD de James brown pour une petite soirée romantique au milieu de son immonde bordel.


    C’était Colleen en vérité.
    Les yeux encore tout plissés de celui qui vient de se réveiller, il l’observa sans trop comprendre ce qu’elle fichait là, car clairement, maintenant qu’il avait le nez dehors, ils étaient au beau milieu de la nuit. Le ciel étoilé et l’ambiance plus fraiche ne trompaient pas. Puis gros indice : elle avait dit elle-même qu’il était tard.

    Lorsqu’elle éclata de rire, il lui agrippa le coude pour l’entrainer à l’intérieur afin qu’elle évite de réveiller ses parents qui n’étaient pas loin et dormaient avec la fenêtre ouverte. Pas besoin de trouver son père furibond devant sa porte à l’aube, chaque visiteur en son temps.

    Une fois la porte refermée, il tendit une oreille plus attentive à la jeune femme et fronça ses sourcils sur son regard un peu terne ou pointait quelques questions.
    Lui en vouloir ? Pour quoi encore ?...
    Il était encore trop engourdit pour se rappeler.

    « Une connerie ? » questionna-t-il d’une voix rauque avant de se racler la gorge pour l’éclaircirai « Il s’est passé quoi ? … c’est grave ? » demanda le jeune homme en agrippant un paquet de clope d’une main molle.

    Il en planta une entre ses lèvres et en proposa une à la jeune femme, pendue à ses lèvres dans l’espoir qu’elle ne lui annonce pas de trop gros problèmes à venir…

....................................
04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Krhn4
I don't believe in everything I've read
I don't believe in promises
I don't believe in compromising
My own beliefs inside my head
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colleen P. Jefferson



Age du perso : 26
Logement : East Jefferson Street
Emploi : Postière
Nombre de messages : 353

ABOUT YOU.
What's going on here ? : It's not my burden
Autres comptes: Allie Newton
04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Vide
MessageSujet: Re: 04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen]   04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Icon_minitimeVen 28 Oct 2011, 00:33

      « Ouai une connerie ! Toi tu vas t'en foutre mais pas moi ! »

    Colleen renifla encore une fois, si elle venait de rire quelques secondes plus tôt, c'était fini pour un bon moment. Elle avait envie de pleurer rien qu'en s'imaginant ce qu'elle venait de faire. Bordel de merde.

      « J'ai trop bu, vraiment trop bu, leur soirée à la con m'a retourné le cerveau. C'est Kathleen qui sort qu'elle construit un truc avec Grif' qui a fait déborder le vase. Mais putain ! Comment c'est possible que tout merde à ce point ? On est les deux cons à baver sur l'un et l'autre et tout ce qu'ils foutent c'est se foutre ensemble pour nous faire chier. »

    Impossible de réprimer le sanglot qui entravait sa gorge cette fois et la postière laissa tomber son petit sac à main au sol alors qu'elle baissait les yeux pour ne pas qu'il la voit encore pleurer. Le pauvre, elle n'était qu'un putain de gros boulet qui venait le faire chier tout le temps. Elle le considérait comme son meilleur ami mais lui devait en avoir rien à foutre, surtout qu'elle n'était pas franchement très agréable tout le temps sans le vouloir. Quelle merde.

      « Jvoulais pas rentrer alors jsuis allée au bar de Calvin et on a vachement bu et vu que j'étais trop bourrée pour rentrer, on est allée se coucher dans l'arrière boutique. Et jsais pas ce qu'il s'est passé et ça a dérapé et c'était pas vraiment chouette. »

    Elle pleurait comme une idiote de hippie qu'elle était.

      « Putain mais je suis trop conne ! »

    Secouant sa longue crinière, elle accepta cette fois la cigarette que Logan continuait de lui tendre avant de se l'allumer en tremblant légèrement. Il l'avait déjà vu dans des pites états que ça le pauvre garçon. Il l'avait empêcher de faire une overdose de médicaments en la faisant vomir dans ses chiottes, il l'avait retournée dans tous les sens en étant bourré ou sobre mais ça c'était plutôt agréable.

      « Jme sens comme une pauvre merde et ça me désole, jsais pas quoi faire de moi. Est-ce que jpeux juste prendre une douche ? J'ai plein de bière sur moi, ça me donne envie de gerber. »

    N'attendant pas de réponses, Colleen laissa tomber ses vêtements au sol et ce fut seulement vêtue de sa petite culotte qu'elle osa enfin le fixer.

      « Tu viendrais avec moi ? S'il te plaît ? »

    Elle ne plaisantait pas, elle avait besoin de lui, ce n'était pas un caprice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Redd



Age du perso : 27
Logement : Madisson Street
Emploi : Comptable au garage
Nombre de messages : 1574

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Charlie, Casey, William
04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Vide
MessageSujet: Re: 04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen]   04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Icon_minitimeVen 28 Oct 2011, 12:43

    Bon… rien de grave. Juste Colleen qui avait trop bu et venait geindre sur le pas de sa porte et sur sa vie amoureuse lamentable par la même occasion, rien de terriblement nouveau ou alarmant. Un peu bruyant mais rien de bien méchant. Il préférait tout de même mille fois ça plutôt qu’un nouvel incendie quelque part, ou une énième bagarre, voir un mort. A côté, les jérémiade et drames sentimentaux de son amie lui semblait un vrai repos.
    Il fut tout de même un rien surpris, voir interloqué, d’entendre citer Calvin. S’il y avait bien une seule et unique autre personne dans le village avec qui il s’entendait plutôt pas mal mis à part Colleen, c’était gérant du bar au drugstore. La dernière fois, avec le débarquement Donnelly sur les plages de son comptoir, il lui avait sauvé la mise et les avait ridiculisés en bonus.
    C’était rare qu’un truc comme ça lui arrive, que quelqu’un prenne publiquement son parti.

    Du coup, dans la plus stricte théorie, le fait qu’il couche avec Colleen – qui était tout de même son plan cul à lui – ne le dérangeait pas outre mesure. De toute manière personne ne lui demandait son avis, m’enfin bref. Ce qui le dérangeait par contre, c’est ce qu’elle avait à en dire maintenant que c’était fait. Comment ça ‘pas vraiment chouette’ ? …
    Ca pouvait dire tout un tas de choses, des mauvaises, des moins mauvaises, mais rien de bon malheureusement. Très égoïstement, sa première pensée fut qu’il n’avait pas envie qu’une histoire de cul pourrisse sa vague relation d’amitié avec Calvin. D’un autre côté, il avait devant le nez une Colleen sanglotant et n’importe qui d’humain aurait fait preuve de compassion devant un spectacle pareil. Et aux dernières nouvelles il était humain d’ailleurs.

    Un humain un rien empoté mais un humain quand même. Elle ne savait pas quoi faire d’elle ? Lui non plus, et il ne savait pas beaucoup plus quoi dire pour la réconforter comme elle l’attendait sûrement.
    Il tira nerveusement sur sa clope, ses sourcils sombres plissés en une expression un peu désolée.

    « Heu… avec toi dans la douche ? » s’assura-t-il pour voir s’il avait bien comprit la requête.

    Elle acquiesça, le gratifiant d’une œillade un peu trop suppliante pour qu’il ose lui dire non. Comme il venait de se réveiller, l’idée de se mettre à poils sous la flotte lui arrachait quelques frissons… m’enfin, en même temps, pourquoi pas ?

    « Bah ok ouais, pourquoi pas… ? » obtempéra le jeune homme d’un nouvelle bouffée sur sa clope « Tu hem, tu veux y aller là tout de suite ? Attends avant, explique un peu le… ‘fin tu veux dire quoi par ‘c’était pas vraiment chouette’ ? ‘i t’as pas… forcée quand même ? »

    C’était affreusement gênant comme question, mais il fallait bien que quelqu’un la pose. Et comme à part Colleen, il n’y avait que lui ici,…

    Non il y a moi aussi.

    Ca ne comptait pas. Et c’était important mine de rien, alors il fallait bien qu’il demande, tout en songeant que tout de même, ce genre de truc c’était des problèmes de fille. Pourquoi n’était-elle pas plutôt allée voir Charlie avec ce genre de souci ? Lui ne savait jamais ni quoi faire ni quoi dire, rien de très rassurant en somme.
    M’enfin c’était son lot avec Colleen. Bizarrement elle s’était accroché à lui, et au fond, c’était vraiment loin, très loin de le déranger. C’était même de ne pas arriver à le lui montrer mieux que ça qui lui posait problème en vérité.

....................................
04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Krhn4
I don't believe in everything I've read
I don't believe in promises
I don't believe in compromising
My own beliefs inside my head
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colleen P. Jefferson



Age du perso : 26
Logement : East Jefferson Street
Emploi : Postière
Nombre de messages : 353

ABOUT YOU.
What's going on here ? : It's not my burden
Autres comptes: Allie Newton
04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Vide
MessageSujet: Re: 04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen]   04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Icon_minitimeVen 28 Oct 2011, 19:40

    Pendant deux secondes, Colleen n'avait pas été bien certaine de comprendre ce que son meilleur ami tentait de lui faire dire. Le coup du 'forcée' la ramena bien vite sur terre.

      « Non, non pas forcée ! C'est moi qui suis allée l'embrasser, jsais même pas d'où m'est venue cette idée et ensuite je sais pas... j'ai rien fait, c'est lui qui a bougé, jté une putain de touriste à la con et il a voulu remettre ça et j'ai préféré partir parce que je me sens pas bien... »

    Connasse de cervelle qui la faisait cogiter avec autant d'alcool dans le sang. C'était de la merde ! Elle ne pensait qu'à de la merde, se sentait coupable comme une idiote alors qu'elle n'avait rien fait de mal ! Enfin si, elle avait quelque chose de mal, coucher avec Calvin avait été la pire idée du siècle et le connaissant, il allait tout raconter. Il allait falloir qu'elle le chope entre quatre yeux bien rapidement.

      « Je couche plus qu'avec toi. On s'est pas touché depuis au moins deux cent ans avec Grif et y'a que toi et ça me va parfaitement. On est pas en couple, t'es mon meilleur ami même si personne veut le croire. Je t'aime comme tu es tu sais et moi ça me va comme ça alors je comprends pas pourquoi je suis allée baiser avec lui. Tu vois jté bourrée à mort et rien que d'en parler ça me fait décuver. »

    Colleen tira sur sa cigarette une dernière fois avant de l'écraser dans ce qui semblait être le cendrier le plus proche. Elle croisa rapidement ses bras sur sa poitrine dénudée et planta ses yeux dans ceux du beau brun face à elle. Il était beau malgré ses blessures et avec de la barbe en moins ainsi que des cheveux, il aurait été parfaitement à son goût. S'il n'y avait pas déjà Grifith.

      « Ouai, je veux qu'on y aille maintenant. »

    La postière attendit patiemment qu'il ait terminé sa clope et l'aida à retirer son t-shirt avec lenteur avant de faire glisser ses doigts sur la ceinture de son jean pour l'ouvrir sans trop de difficultés. La brunette connaissait l'endroit par coeur et c'est d'un pas assuré qu'elle se dirigea vers la cabine de douche avant de l'allumer et de retirer son dernier sous vêtement en attendant qu'il fasse de même. Logan s'exécuta bien rapidement et elle se sentit bien mieux quand ils furent enfin sous l'eau chaude. L'odeur de la bière disparut assez rapidement et sans se poser des questions, Colleen vint se blottir contre Logan, sa tête posée contre son torse alors que l'eau continuait de couler sans interruption. Là, elle était bien.

      « Je suis désolée d'encore venir me pointer comme ça. Tu faisais quoi toi ? Jsuis une tornade, je sais... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Redd



Age du perso : 27
Logement : Madisson Street
Emploi : Comptable au garage
Nombre de messages : 1574

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Charlie, Casey, William
04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Vide
MessageSujet: Re: 04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen]   04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Icon_minitimeDim 30 Oct 2011, 17:52

    Mouais, d’accord, Logan commençait à mieux comprendre ce qui s’était passé au drugstore entre Colleen et Calvin. En gros c’était très simple : ils avaient bus comme des trous, Colleen n’avait pas pu s’empêcher de le chauffer, alors il l’avait sauté, pour que finalement Colleen réalise qu’elle avait changé d’avis. Typique ! Typique des filles déjà et puis surtout, typique de Colleen. Elle venait se frotter aux flammes et pleurait ensuite d’en ressortir brûlée.

    Et comme elle était loin d’avoir dessaoulé, ses explications un peu nébuleuses auraient pu porter à confusion. Heureusement qu’elle précisait après coup que Calvin ne l’avait pas forcée parce que ce genre de malentendu pouvait allé loin et faire des dégâts. Pas besoin de ça en ce moment.

    Logan aurait pu lui faire une remarque ou l’autre mais préféra s’abstenir et la laisser se perdre dans sa déclaration d’amour, spécialité des filles saoules. Elle n’y manquait jamais d’ailleurs. Chaque fois qu’elle avait un petit – ou un gros – ou un gros verre dans le nez, elle lui déblatérait le même refrain systématiquement. Qu’il était son meilleur ami, qu’elle l’aimait, qu’elle se fichait de ce que pouvait dire les autres et qu’il était beau et dessinait bien et que son père était un enfoiré. Y’avait des variantes mais à vue de nez c’était sensiblement toujours la même chose.
    Et comme généralement il était un peu – voir beaucoup – saoul lui aussi quand ça arrivait – comme maintenant – il préférait généralement la laisser débiter en affichant un petit sourire vaguement content.

    Et il la laissa tout pareil lui ôter son tee-shirt et déboucler sa ceinture. Ca faisait toujours plaisir.
    Une fois sous le jet d’eau chaude, il sentit ses muscles se déraidir et accueilli la sensation de détente avec contentement. Une fois que Colleen se fut agrippé à son cou, il passa négligemment une main sur les hanches de la demoiselle.

    « J’faisais rien de spécial » marmonna Logan en laissant ses yeux brûlant de fatigue se ferme lentement « J’dormai, j’faisais un cauchemar à la con alors… » il soupira et haussa vaguement une épaule « j’suppose que t’as plutôt bien fais de passer »

    Pour sûr qu’il préférait l’idée de se retrouver à poils avec une superbe jolie fille pompette, sous la douche en pleine nuit, que de cuver son vin, la face sur la table et des cauchemars plein la tête.

    « J’ai sauté une autre fille l’autre jour tiens » se rappela-t-il mollement « J’revenais de chez Calvin moi aussi d’ailleurs ce soir-là. Elle trainait toute seule dehors, elle m’a sauté dessus. Ca ma rappelé notre première fois » évoqua Logan d’un sourcil arqué.

    Souvenir plutôt cocasse avec du recule, qui lui arracha un rictus presque nostalgique. Ils avaient fait du chemin depuis ce jour-là tous les deux, n’empêche que ça n’était pas si vieux que ça au final.

....................................
04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Krhn4
I don't believe in everything I've read
I don't believe in promises
I don't believe in compromising
My own beliefs inside my head
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colleen P. Jefferson



Age du perso : 26
Logement : East Jefferson Street
Emploi : Postière
Nombre de messages : 353

ABOUT YOU.
What's going on here ? : It's not my burden
Autres comptes: Allie Newton
04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Vide
MessageSujet: Re: 04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen]   04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Icon_minitimeLun 31 Oct 2011, 01:39

      « Notre première fois ? Ca fait comme si on était des puceaux quand on s'est rencontré... »

    Colleen pouffa de rire en se laissant aller un peu contre Logan, les yeux toujours clos. Son esprit était malgré tout agité de pensées en tout genre. Ce n'était pas vraiment ce qu'elle avait voulu pour sa fin de nuit mais bon...

    Elle n'était pas jalouse que Logan ait couché avec quelqu'un d'autre, c'était juste sorti de nulle part. La postière aurait voulu rester la seule qui avait accès à ce qu'il y avait dans ses caleçons le temps qu'il se trouve une nana stable. Mais il fallait qu'elle se rende à l'évidence que ce n'était pas le cas. Il fallait qu'elle se sorte ça du crâne.

      « Tu supposes que tu as bien fait de me laisser entrer chez toi ? C'est presque vexant tu vois, c'est un peu comme si je te faisais chier. Et si c'est le cas, je préfère carrément que tu me le dises et jte foutrai la paix. »

    En théorie oui. En pratique, ce serait après la douche partagée.

    Il fallait qu'elle se détende avant de s'autoriser à penser à quoi que ce soit de chiant. Là tout allait bien, l'eau était à la parfaite température, Logan allait mieux, ils étaient nus et personne ne viendrait les faire chier. C'était comme être dans un cocon parfait quand ils arrêtaient de bouger. Totalement parfait !

    Colleen bougea légèrement pour embrasser la base du cou de son meilleur ami à plusieurs reprises avant de reprendre sa position initiale, sa tête contre son torse à écouter les battements réguliers de son coeur.

    Mais les pensées parasites refirent surface. Elle avait tenter d'éviter de penser au fait qu'il ait couché avec une autre fille qu'elle. Ce n'était pas une problème en soi. La brune n'était même pas amoureuse de lui et pourtant c'était un petit truc qui l'embêtait légèrement.

      « C'était qui ? C'était mieux que moi ? »

    Sa curiosité allait lui porter préjudice mais elle avait bu, au pire, elle mettrait ça sur le compte de l'alcool le lendemain, c'était le mieux à faire et ça marchait toujours.

    Et puis il n'allait pas lui dire que l'autre était mieux qu'elle, lui aussi avait un minimum de jugeotte. Lui sortir qu'il avait baisé une fille qui assurait plus risquait de mettre un point final à sa petite vie. Entre Grif' qui refaisait sa vie avec une fille parfaite, Calvin qui la sautait et Logan qui en sautait une plus douée qu'elle. C'était la fin du monde. Autant prendre une ampoule de cyanure.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Redd



Age du perso : 27
Logement : Madisson Street
Emploi : Comptable au garage
Nombre de messages : 1574

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Charlie, Casey, William
04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Vide
MessageSujet: Re: 04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen]   04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Icon_minitimeMer 02 Nov 2011, 03:55

    Logan ne prit même pas la peine de répondre aux remarques totalement chiantes de Colleen. Pourquoi ça ‘presque vexée’ ? Qu’est-ce qu’il avait dit de mal ? Absolument rien… C’était le genre de réplique de fille typiquement Colleenesque et surtout typiquement soporifique dont elle le gratifiait de temps en temps quant elle avait un verre dans le nez. Généralement il se contentait de lever les yeux au ciel et de prier qu’elle change de disque, tout en restant aussi muet qu’une carpe évidemment. Avoir la moindre discussion lui coutait déjà un os, alors entretenir un dialogue stérile qu’il n’avait pas envie d’avoir, c’était trop lui demander. Il passait son tour, c’était préférable.

    Les deux questions suivantes eurent tout de même le mérite de lui rendre une espèce de sourire. A croire qu’elle se prenait presque pour sa copine malgré toutes les fois où il la prenait à répéter que ça n’était surtout pas le cas.
    Pas qu’il ait l’intention de lui faire des secrets, il se fichait pas mal qu’elle sache avec qui il couchait ou pas, n’empêche que force lui était de constater qu’elle était plutôt curieuse.

    « Th ! J’t’en pose des questions moi ?! » s’esclaffa-t-il « Tu la connais pas elle est pas du coin. Puis c’est pas que c’était mieux c’est que ça avait rien à voir. C’était de genre fille facile tu vois… » il haussa une épaule en essayant de se remémorer un peu mieux les traits de la jeune femme « Rousse, mignonne, p’tètre 20 ans. J’sais pas trop c’qu’elle foutait là mais elle avait le feu au cul en tout cas » sourit-il au souvenir de sa soirée animée d’il y a quelques jours.

    Avec le recule la rencontre lui semblait presque irréelle. Cette jeune femme aux cheveux rouges, toute seule dans le noir au bord de la route, au moment opportun et le plus anonyme. Etrange !

    « P’tètre que c’était un genre de fée. C’est possible ici tu sais… » ajouta-t-il, pensif.

    Mais il se reprit bien vite et se pencha légèrement en arrière pour arquer son dos et faire face à Colleen tout contre lui.

    « Bon voilà tu sais tout. A ton tour ! Parle-moi de Calvin… » lança-t-il d’un petit sourire taquin.

    Parce que après tout, mieux valait en rire qu’en pleurer, Logan était bien placé pour le savoir avec toutes les malchances qu’il enchainait depuis des semaines. De toute façon, en pleurer, elle l’avait déjà un peu fait en arrivant, ne restait plus qu’à en rire maintenant, et ils avaient toute la nuit devant eux pour ça.

....................................
04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Krhn4
I don't believe in everything I've read
I don't believe in promises
I don't believe in compromising
My own beliefs inside my head
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colleen P. Jefferson



Age du perso : 26
Logement : East Jefferson Street
Emploi : Postière
Nombre de messages : 353

ABOUT YOU.
What's going on here ? : It's not my burden
Autres comptes: Allie Newton
04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Vide
MessageSujet: Re: 04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen]   04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Icon_minitimeVen 04 Nov 2011, 02:08

    Une rousse de vingt ans ? Ca faisait d'elle... une mineure. Super classe ! Et il ne se rendait pas compte qu'il se mettait dans une merde noire si elle balançait quoi que ce soit à un flic, surtout que Logan n'était pas un ange et qu'il risquait vraiment un max.

    Mais au lieu de faire la chieuse et de lui dire tout ça. Elle préféra se taire, aimant bien plus continuer de l'embrasser où elle pouvait en se blottissant avec bonheur contre lui de temps à autre. Il ne valait pas Grifith mais était un bon moyen de substitution et ce n'était pas la même relation. Et dire que Grif lui avait demandé qu'ils se remettent ensemble et qu'elle avait décliné de peur qu'ils aillent trop vite et surtout qu'il la trompe encore. Quelle idiote. La postière aurait du accepter et lui demander de l'épouser le lendemain. C'est ça qu'elle aurait du faire.

      « Tu veux savoir quoi ? Comment il m'a baisé c'est ça ? Putain mais c'est pas l'histoire du siècle Logan ! »

    Colleen fit la moue avant de se hisser sur la pointe des pieds pour avoir accès à ses lèvres un court instant, aussi collée contre lui que possible. C'était la meilleure idée du jour d'être venue se réfugier chez lui, c'était clair comme de l'eau de roche.

    Et puis elle ne lui avait pas posé de question sur comment il avait baisé sa rouquine mineure, alors quoi ? Sale petit connard de brun sexy aux dents de lapin.

      « Cté pas très romantique tu vois ? J'avais bu, lui aussi, du genre carrément bu. Jté trop bourrée, il m'a emmenée dans l'arrière boutique, il a mit une couverture par terre pour se coucher lui et il m'a laissé son vieux fauteuil à la con et quand on s'est couché... ben je suis descendue et je suis allée le voir quoi... »

    Une tomate. Voilà ce à quoi devait ressemble la petite brunette aux cheveux longs qui n'en menait pas large. Parler de cul n'avait jamais été un problème, surement pas avec Logan mais là c'était bizarre.

      « Bon en gros, il m'a sauté dessus avant de me retourner et de me prendre par derrière comme personne ne l'avait fait avant... Je vais pas te faire un dessin, on a déjà essayé plusieurs fois... »

    Le regard planté sur leurs orteils et l'eau qui s'évacuait rapidement dans le syphon, la jeune femme souffla fortement avant de fermer ses yeux pour se concentrer sur le bruit de l'eau. Mais pas trop longtemps quand même.

      « Ca va t'es content ou tu veux plus de détails ? En tout cas je te préfère toi... »

    Rien à voir... et si c'était à refaire, elle s'abstiendrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Redd



Age du perso : 27
Logement : Madisson Street
Emploi : Comptable au garage
Nombre de messages : 1574

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Charlie, Casey, William
04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Vide
MessageSujet: Re: 04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen]   04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Icon_minitimeDim 06 Nov 2011, 23:31

    Pourquoi Colleen avait le droit de lui demander si la baise était mieux avec Sacha qu’avec elle et lui n’avait pas le droit de lui demander quoi que ce soit à propos de Calvin ? Parce qu’elle avait un vagin ? Parce qu’elle avait un vagin et qu’elle était complètement ivre ?

    Probablement…

    Inutile de rebondir là-dessus, lui-même n’était pas assez saoul pour le prendre au sérieux et s’en agacer. Surtout pas assez saoul pour argumenter à ce propos avec elle.
    Et puis au final, après l’avoir envoyé chier, elle lui expliquait quand même comment ça s’était passé avec lé gérant du drugstore.

    Verdict ? Chaud bouillant et vu l’odeur qu’elle dégageait en arrivant, plein de bière. D’ailleurs Logan ne comprenait pas pourquoi elle s’était pointée en pleurant sur le pas de sa porte au beau milieu de la nuit, ce qu’elle décrivait sonnait à ses oreilles comme une excellente soirée. Visiblement elle ne l’avait pas vécu comme ça. Pourquoi ? Encore une fois, un putain de mystère. Surtout que d’après ce qu’elle disait c’était elle qui avait commencé et qui était allé chauffer Calvin sur sa petite couverture de gentleman qui la laisse dormir dans le coin moelleux !
    La cause de cette réaction trop bizarre ?

    Eh bien, mis à part cette bonne vieille explication du vagin plein de bière, je ne vois pas.

    Logan non plus.
    De toute façon il s’en fichait un peu en vérité ! Il avait posé la question en retour parce qu’il l’avait trouvé culotée de l’entendre jouer sa curieuse à propos de la rouquine de l’autre soir. M’enfin au fond, ce qu’elle avait fait avec Calvin ça ne l’intéressait guère. S’il l’avait forcé par contre, ça aurait été une autre paire de manche, fort heureusement ça n’était pas le cas et elle se tapait juste un bon caprice d’après liqueur. Il connaissait ça par cœur et ne lui en voulait pas non plus de l’avoir réveillé.

    Il esquissa même un sourire à sa dernière remarque, qu’il fit bien vite disparaitre pour se grimer d’une moue neutre.

    « Nan j’veux pas de détails. Savoir qu’il ta prise par derrière c’est d’jà d’trop d’ailleurs. Lave toi bien les fesses avant de rentrer dans mon pieu surtout » lança-t-il en se retenant de ne pas rire.

    Mais juste quelques instants, le temps de la blague.
    Il n’éclata pas de rire non plus et se contenta d’étirer ses lèvres en rictus mi amusé mi désolé.
    Quoi ? Ca n’était pas comme s’il se laissait souvent allé à sortir la moindre vanne, qu’elle s’estime contente que son humeur ne soit pas aussi sombre que d’habitude, surtout qu’il sortait d’un cauchemar et que c’était une aubaine. C’était un peu grâce à elle d’ailleurs, et à son arrivée inopinée. Même lorsqu’elle venait lui pleurer dans les bras sous sa douche elle réussissait à mettre un peu de gaité dans sa journée.

    « J’rigole » rassura-t-il avant de déposer un baiser sur les lèvres de la jeune femme.

    Il secoua sa tête chevelue de sombre, aspergeant les alentours de gouttelettes tièdes, puis désigna sa poitrine de l’index.

    « Regarde, ça va mieux, tu trouves pas ? »

    L’ecchymose sur sa poitrine s’était nettement résorbé et changeait doucement de couleur, s’estompait jour après jour. Enfin !

    « T’aura plus b’soin d’aller voir ailleurs, j’peux te prendre par derrière moi-même maintenant » ricana-t-il, si légèrement moqueur qu’elle n’allait pas pouvoir lui en vouloir…

....................................
04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Krhn4
I don't believe in everything I've read
I don't believe in promises
I don't believe in compromising
My own beliefs inside my head
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colleen P. Jefferson



Age du perso : 26
Logement : East Jefferson Street
Emploi : Postière
Nombre de messages : 353

ABOUT YOU.
What's going on here ? : It's not my burden
Autres comptes: Allie Newton
04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Vide
MessageSujet: Re: 04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen]   04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Icon_minitimeLun 07 Nov 2011, 18:36

    Elle s'était vexée une nouvelle fois et s'était vu répondre avec un air fort courroucé à Logan mais il avait fallu qu'il l'embrasse doucement et sa rancœur s'était envolée. Brave garçon, il commençait à bien la connaître et savait comment éviter les dramas. Surtout qu'elle avait bu et tout pouvait s'enrayer très vite.

    Au lieu de froncer les sourcils, Colleen ne put s'empêcher de sourire après sa dernière phrase. Elle posa un doigt sur son échymose et releva ses yeux sur lui. Il était de sacrément bonne humeur en tout cas, le voir sourire comme ça était vraiment très agréable et il n'en était que plus beau. Comment pouvait-il être aussi taciturne la plupart du temps alors qu'en fait il y avait de la vraie bonne humeur qui se cachait là dessous.

      « T'es con... j'ai assez donné en levrette pour quelques jours, j'ai super mal aux genoux. Mais à part ça, tu peux me prendre comme tu veux, tu sais bien que je suis incapable de te dire non. »

    Ponctuant sa phrase d'un baiser plus long que le précédent, la postière chercha le robinet d'eau à tâtons afin de le refermer et de pouvoir ouvrir la porte de la douche sans créer une catastrophe dans la salle de bain du brun. Sa tête tournait moins, elle se sentait bien mieux et le sommeil commençait à pointer le bout de son nez en même temps qu'une envie assez pressante de sentir plus longuement Logan nu contre elle.

    Il était juste à son goût en tenue d'Adam et maintenant qu'ils avaient quitté la douche, elle n'avait pas envie qu'il se rhabille. Alors pour cela, elle ne lâcha pas ses lèvres, les yeux clos alors qu'il faisait elle ne savait pas quoi. Et puis elle s'en fichait un peu, tant qu'il continuait de l'embrasser en gardant ses mains sur elle, tout irait bien.

    Elle était collante ce soir et on aurait pu croire qu'elle avait assez prit avec Calvin, mais non. Et puis Logan ça n'était pas pareil, il était celui qui réussissait à lui sortir Grifith de la tête assez longtemps et le retour sur terre était moins difficile quand elle avait passé sa journée avec lui. C'était comme avec Charlie mais les deux meilleures amies s'étaient un peu éloignées ces temps-ci.

    C'était comme si elles avaient choisi deux camps différents en quelque sorte. Charlie était tombée amoureuse d'un Donnelly et Colleen faisait partie des gens du village qui trouvait la vie bien plus simple quand ils n'étaient pas là. C'était triste mais la pure vérité.

    La sangsue brune finit par mettre fin à ce très long baiser et planta ses yeux dans les siens dans un sourire.

      « T'es sur que tu vas mieux ? Parce que je ne voudrais pas que tu te fasses mal, en utilisant ce que tu as... juste là... »

    Colleen posa sa main sur la partie la plus sensible du jeune Redd et fut ravie de sentir qu'il répondait agréablement à ce toucher.

    C'était certes un peu facile mais quand un homme ne voulait pas, il ne voulait pas. Elle en avait déjà fait l'expérience. Mais ce soir, la demoiselle avait peut-être la chance de finir la journée d'une manière plutôt agréable. Et elle allait tenter d'en convaincre son ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Redd



Age du perso : 27
Logement : Madisson Street
Emploi : Comptable au garage
Nombre de messages : 1574

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Charlie, Casey, William
04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Vide
MessageSujet: Re: 04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen]   04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Icon_minitimeSam 12 Nov 2011, 04:29

    Incroyable. Elle débarquait chez lui en larmes pour lui sangloter dans l’oreille qu’elle avait couché avec Calvin et qu’il n’y était pas allé de main morte, et trente minutes plus tard elle lui collait la main au paquet !
    Alors quoi ? Est-ce que dans une paire d’heure une fois qu’il l’aurait sauté, elle s’enfuirait de chez lui en pleur pour aller frapper à la porte de chez Charlie ou Grifith et chougner le même discours avant d’essayer de se les faire ? Elle allait y passer la nuit à cette allure !

    Pas que Logan soit un exemple de vertu, loin de là. Ca n’était pas non plus qu’il la jugeait d’un point de vue moral, ça aurait été un putain de comble et il était le premier à se rendre compte de ça. Mais si elle ne faisait pas mieux gaffe à ce qu’elle faisait, d’ici un petit mois à peine elle allait se forger une indécrottable réputation de sac à foutre officiel du village et même si elle se rangeait et se faisait sage, ou même si elle rentrait dans les ordres après ça, ça allait être foutu pour elle. Cette image lui collerait à vie à la peau, comme lui-même serait pour toujours le cousin débile et alcoolo.

    Pour l’instant la situation n’était pas encore trop grave pour elle. Si les choses se tassaient maintenant, d’ici un an ou deux, l’histoire aurait vieilli et n’intéresserait plus personne. Mieux valait qu’elle fasse profil bas et aller écarter les cuisses à la première cuite venue ça n’était pas exactement sur le programme…

    Puis par-dessus tout ça, et d’un point vue -il fallait bien l’avouer- un tout petit peu machiste, passer derrière Calvin ça n’avait rien de classe. Ca faisait un peu travail à la chaine.

    Bang bang, Bye bye, Baby baby !

    Bang bang, ça avait l’air d’être bien partit pour, mais pour le Bye bye ça ne risquait pas d’arriver de si tôt. Elle avait l’œil vitreux et le sourire un peux vague de la fille qui à trop bu, et elle se pendait à son cou sans même trop s’en rendre compte. Mais littéralement. Elle pendait. Tout en lui mettant la main au paquet donc.
    Tout ça pour dire qu’elle allait certainement dormir chez lui, et vu qu’elle avait vraiment beaucoup bu, elle allait dormir longtemps.

    Cela dit, maintenant que cette petite main baladeuse était placée là ou elle était placée, et comme il avait du faire ceinture pendant un moment à cause de sa côte, au fond il n’avait absolument aucune intention de se priver et de la repousser, ça aurait été totalement débile de faire ça de toute façon.
    Puis Colleen était une grande fille qui gérait sa vie comme elle le voulait. Surtout quand ça lui permettait de baiser.

    D’un faible sourire, il la laissa donc faire et l’attira à lui, main sur les fesses pour l’embrasser et se presser contre elle. Il fit d’ailleurs la pression de plus en plus forte jusqu’à ce que ça en devienne une incitation à reculer. Quelques pas malhabiles plus tard, ils arrivèrent à hauteur d’une petite table dans un recoin, sur la quelle s’empilait son PQ et quelques essuies propre oubliés là depuis des lustres. Il ne se donna même pas la peine de fourrer tous ça par terre et se pencha sur la jeune femme pour se caler entre ses cuisses, les essuies sous ses fesses et le paquet de PQ pour lui faire un dossier. L’endroit parfait ! Plantant ses doigts dans l’une de ses cuisses, son autre main au niveau de la poitrine, il accompagna son premier coup de rein d’un baiser.

    Les préliminaires ça n’avait jamais été son truc.

....................................
04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Krhn4
I don't believe in everything I've read
I don't believe in promises
I don't believe in compromising
My own beliefs inside my head
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colleen P. Jefferson



Age du perso : 26
Logement : East Jefferson Street
Emploi : Postière
Nombre de messages : 353

ABOUT YOU.
What's going on here ? : It's not my burden
Autres comptes: Allie Newton
04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Vide
MessageSujet: Re: 04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen]   04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Icon_minitimeMar 15 Nov 2011, 00:36

    Deux en une soirée, c'était du grand n'importe quoi. Enfin non, Calvin était une connerie, Logan était juste normal. Il était celui qui la sautait, il était le sex friend attitré depuis quelques semaines déjà et vu l'état des choses avec Kathleen et Grifith, cela ne risquait pas trop de changer. Mais il n'y avait pas vraiment de quoi se plaindre. Au contraire ! Elle avait des sourires de plus en plus souvent et des vrais baisers.

    Par contre sur le coup, l'endroit laissait à désirer. Quelques temps plus tôt, la postière était presque à même le sol dans un débarras mais sur une couverture et là, elle était sur du papier toilette et des essui tout et la petite table en bois était un peu dure. Mais ça passait et ce, grâce à l'aide de Logan qui n'arretait pas ses coups de rein et qui commençait à la connaître plutôt bien.

    Sa liberté de mouvement à elle était assez limitée par le poids de son ami contre elle mais onduler des hanches était un truc qu'elle maîtrisait en toutes circonstances. A l'endroit ou à l'envers, sur ou sous l'eau, en apesanteur ou non. Enfin l'apesanteur c'était en théorie.

    En tout cas, Colleen prenait son pied et le garagiste n'y allait pas de main morte, elle pouvait sentir la table taper contre le mur pour ressentir les vibrations sous ses fesses et si elle n'avait pas prit cette douche pour décuver un peu, elle serait surement morte de rire. Mais ce n'était pas le cas et elle préféra se raccrocher à son cou pour se coller contre lui alors qu'il continuait son travail comme un pro. Il travaillait d'ailleurs si bien qu'un pied finit par lâcher et si Colleen n'était pas déjà accroché à lui, elle se serait surement fracturé le coccyx.

      « Mais elle est pourrie ta table... »

    La brune ne put s'empêcher de rire, enfin ce fut avant qu'il grogne de douleur, sa côte... Mais il ne cessa pas, préférant faire quelques pas pour atterrir sur son sofa qui en avait déjà vu des belles. Et il ne leur fallu pas bien longtemps pour terminer la chose, elle avant lui. Il était fort son Prince Vaillant...

    Et tout ce que Colleen se souvient après ça, c'est de s'être réveillée dans la mezzanine. Toute seule.

    Comment était-elle montée là ? Pas la moindre idée mais elle n'avait toujours pas de vêtements et c'était tant mieux car il faisait chaud même s'il ne faisait pas encore jour. La fatigue était, elle, toujours bien présente, elle n'avait pas du dormir bien longtemps. Quelle longue nuit...

      « Logannnnnnnnnnn. »

    Un étrange grognement ressemblant un peu à un mot lui répondit, cela venait du dessous, plus bas, bien plus bas. La postière bailla bruyamment et passa une main sur son front, pourquoi fallait-il qu'il soit insomniaque ?

      « Viens ! »

    Vu le nouveau bruit, cela semblait être un 'non' ou plutôt un 'va chier', mais ce n'était pas vraiment grave, c'était plutôt fréquent.

      « Viens avec moi... s'il te plaît... »

    Elle était très polie en plus, si sa mère l'entendait, elle serait fière d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Redd



Age du perso : 27
Logement : Madisson Street
Emploi : Comptable au garage
Nombre de messages : 1574

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Charlie, Casey, William
04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Vide
MessageSujet: Re: 04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen]   04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Icon_minitimeVen 18 Nov 2011, 22:26

    Normalement c’était le type qui faisait ça, s’endormir comme une masse juste après avoir prit son pied comme il faut. Sauf que ce soir n’était pas un soir comme les autres, ça n’était pas lui qui était le plus saoul des deux, c’était Colleen. C’était donc elle qui s’était endormie en sursaut juste après l’action. Il avait suffit qu’il termine, se décolle un peu d’elle pour se détourner et agripper une bouteille posée juste à côté du divan où ils avaient fini afin de se désaltérer de quelques gorgées d’alcool, et l’instant d’après elle pionçait comme une bien heureuse, à poils dans son divan.

    Sans s’émouvoir plus que ça qu’elle le laisse tomber de cette manière, il continua de l’observer dormir un moment, enchainant les gorgées longtemps encore après avoir étanché sa soif. Puis une fois qu’il en eut ingurgité assez à son goût, il redéposa la bouteille et s’employa à charger la jeune femme sur son épaule. Pas facile à faire avec sa côte ! Ca allait mieux mais ça n’était pas non plus comme s’il était sortit d’affaire avec ça. D’ailleurs il avait cru qu’il n’arriverait jamais au moment crucial de la chose tant il avait galéré pour trouver une position qui ne le tiraille pas atrocement.
    Mais ça restait tout de même carrément supportable. Du coup le transport lui prit un peu plus de temps qu’à la normal mais au final, la postière atterrit tout de même en sécurité sur son matelas dans la mezzanine. Il la recouvrit d’un drap puis s’éclipsa au rez-de-chaussée.

    Dormir la nuit ça n’était pas quelque chose qu’il aimait faire, il préférait faire ça de jour ça lui semblait moins pénible et moins angoissant. Alors en bon insomniaque chronique qu’il était, il passa les heures suivantes à noire, lire, boire, dessiner, boire, fumer, zoner, boire, fumer, penser à Kathleen, boire et lire encore un peu.

    L’aube s’était levée lentement tandis qu’il déambulait à l’infini dans son petit chez lui, puis le matin s’était définitivement installé, et le silence oppressant et épais de la nuit s’était évaporé au profit du chants des oiseaux, des allées et venues tranquilles des voisins, de la voix de son père qui traversait l’allée du jardin et de quelques rares bruits de moteurs dans le village. Un environnement bien plus rassurant pour fermer l’œil selon lui et après autant d’heure d’éveille et autant d’alcool il en avait bien besoin.

    Il termina de lire le chapitre qu’il avait commencé, luttant contre ses yeux brûlant qui s’obstinaient à loucher, et il prit également le temps de terminer la bouteille de rhum qu’il avait entamé la veille.
    Il commençait tout doucement à se laisser aller à somnoler dans le divan lorsque la voix haut perchée de son amie brisa la quiétude ambiante. Il rouvrit ses yeux sombres en grands et laissa sa tête dodeliner contre sa poitrine.

    Aucune envie de se déplacer jusqu’en haut, il était scotché au divan, la bouteille presque vide sur le torse, son livre encore ouvert à deux doigts de tomber par terre, et c’était très bien comme ça.
    Quand il réussissait à trouver le sommeil il ne faisait pas la fine bouche, peu importe l’endroit, peu importe l’instant, il prenait !

    Dans un soupir un peu agacé mais surtout exténué, il laissa sa tête retomber contre l’accoudoir sur le quel il était affalé et s’autorisa à garder les yeux fermés pour répondre. De toute façon ils étaient dissimulé derrière une épaisse touffe de cheveux sombres qu’il n’avait même pas le courage de s’enlever du front.

    « Hmnaaan » marmonna-t-il d’une voix rauque « S’tu veux m’voir descends »

    Il laissa échapper un ricanement qui se secoua mollement puis ouvrit la bouche pour continuer à parler, répondre autre chose… puis laissa tomber.
    Trop fatiguant…

....................................
04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Krhn4
I don't believe in everything I've read
I don't believe in promises
I don't believe in compromising
My own beliefs inside my head
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colleen P. Jefferson



Age du perso : 26
Logement : East Jefferson Street
Emploi : Postière
Nombre de messages : 353

ABOUT YOU.
What's going on here ? : It's not my burden
Autres comptes: Allie Newton
04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Vide
MessageSujet: Re: 04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen]   04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Icon_minitimeDim 20 Nov 2011, 01:14

    Bien sur, il la laissait mourir en haut alors que lui mourrait en bas. C'était du grand Logan et vu la voix qu'il avait, soit il était totalement bourré, soit il était vraiment très fatigué, ou un peu des deux.
    Ca devenait quand même bizarre de se connaître à ce point, enfin marrant plutôt que bizarre à dire vrai. Ils passaient pas mal de temps ensemble et surtout depuis la côte cassée, ils se mettaient à parler au lieu de baiser.

    Enfin c'était surtout elle en fait.

      « T'es méchant, tu le sais ça ? »

    Non c'était faux, il l'avait quand même transportée dans son lit pour qu'elle pionce correctement et qu'il ait son sacro saint canapé juste pour lui. N'empêche que c'était cool, son sofa lui faisait rudement mal au dos quand elle y passa plusieurs heures endormie comme un loir.

    D'ailleurs, qu'est-ce qu'elle avait bien dormi, l'alcool c'était tout de même magique. Ou pas. Le souvenir de Calvin dans son dos lui fit pousser un râle douloureux alors qu'elle se couvrait la tête de son oreiller pour tenter d'oublier tout ça. Non mais quelle connerie. Quelle connerie ! Comment pouvait-on être à ce point stupide ?

    Et quand Grifith l'apprendrait (car Calvin allait cafarder rien que pour la faire chier), tout l'amour qu'il disait encore avoir pour elle serait envolé. Elle aurait tout perdu et lui gagnerait Kathleen. C'était à pleurer, mais ce n'était pas le moment du tout. Alors Colleen se redressa dans le lit en grognant, coinça le drap sous au dessus de sa poitrine et entreprit de descendre comme elle pouvait. Et son crâne lui faisait un mal de chien.

      « Mais où est Logan.... »

    La brunette remonta le long drap qui glissait sous ses bras et fit un noeud être libre de ses mouvements. La classe, une vraie toge romaine ! Logan semblait sur le point de mourir et la pièce sentait vraiment trop la cigarette, un vrai putain de fumoir. La postière se laissa tomber sur le sofa dans un soupir avant de s'avachir sur son ami qui grogna et pas de joie.

      « Bonjour connard... »

    Elle planta un baiser aussi près de ses lèvres que possible et passa une main dans ses cheveux mi long en soupirant.

      « Ils sont vraiment trop longs tes che... t'as pas une paire de ciseaux ? »

    Oh... l'idée du siècle. Voilà qui l'occuperait et si elle la fermait un peu, il serait très content. Mais elle ne la fermerait pas, il ne fallait pas non plus qu'il rêve trop.

    Il ne répondit pas tout de suite et tout ce dont elle avait envie mis à part lui couper sa tignasse, c'était une aspirine ou cinq et quelques somnifères mais seulement quand son travail serait terminé. Elle était investie d'une mission et ne laisserait pas tomber, il faudrait qu'il la menace pour ça. Peut-être que ça allait venir en fait.

      « Bon... ciseaux qui coupent, c'est où baby ? »

    Il ne voyait surement pas le sourire qu'elle avait sur le visage et c'était pour le mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Redd



Age du perso : 27
Logement : Madisson Street
Emploi : Comptable au garage
Nombre de messages : 1574

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Charlie, Casey, William
04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Vide
MessageSujet: Re: 04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen]   04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Icon_minitimeDim 20 Nov 2011, 02:23

    Niaaaaah, et bla et bla et bla. Une subtile vague d’agacement venait lui titiller le cerveau et s’il ne l’avait pas eut aussi anesthésié de sommeil et d’alcool il aurait sans doute au moins prit la peine de froncer les sourcils. Mais là il était trop dans le flou pour ça et se contenta d’esquisser un faible petit soupir une fois qu’elle se fut penchée vers lui pour l’embrasser. Elle faisait ce genre de chose sans arrêt. Elle se montrait envahissante et chiante, mais tout juste assez mignonne et attendrissante pour qu’il n’ait pas vraiment le cœur de lui dire d’aller se faire foutre par Calvin et de le laisser dormir. Heureusement dans un sens car ça aurait été plutôt méchant et en vérité il ne le pensait pas du tout. Du moins pas complètement en tout cas !

    Ce qui l’agaçait en vérité c’était juste qu’elle lui pose une question et que ça l’oblige à devoir se concentrer et réfléchir. Si elle s’était contentée de se lever, de le traiter de connard puis de l’embrasser et de leur préparer un truc à manger, sa présence ne l’aurait absolument pas dérangé au contraire.

    Enfin bref, oui, des ciseaux. Bien entendu qu’il avait des ciseaux, quelle genre de trou d’bal possédait une baraque sans ciseaux ? M’enfin quant à savoir où ils se trouvaient exactement ça c’était une autre histoire ! Une histoire compliquée qui nécessitait qu’il se lève et qu’il cherche lui-même parce qu’il aurait pu désigner une ou deux zones de bordel à Colleen et lui dire de se démerder et de fouiller elle-même, sauf qu’il n’avait pas très envie qu’elle fouille sous son bordel. C’était son bordel à lui et elle s’immisçait déjà bien assez comme ça dans son intimité.

    « C’est… hmpf » il désigna une zone en particulier, un buffet recouvert de bouquins et de bouteilles d’alcool entamées qui possédait trois profonds tiroirs rempli d’un ramassis d’objets totalement hétéroclite accumulé tout au cours de sa vie « soit là d’dans, soit dans la salle de bain près du… du truc là » il dessina un machin dans les airs, dans l’espoir qu’elle comprenne qu’il parlait du lavabo parce que le mot lui échappait.

    Puis ses yeux sombres dévièrent sur le coin cuisine…

    « … où alors c’est là ?... »

    Mouais bon, en fait ces ciseaux pouvaient être absolument n’importe où et même si ça lui cassait franchement les couilles de devoir se lever et faire le moindre mouvement, il préférait ça plutôt qu’un œil étranger sur sa petite vie secrète et personnelle. Pas qu’il y ait quoi que ce soit de compromettant, juste qu’il n’aimait pas la sensation d’être mis à nu, voilà tout.

    C’est plus agréable lorsque c’est elle qui est nue je confirme.

    D’un grognement laborieux il s’extirpa du divan et chassa les cheveux d’un noir d’encre qui retombèrent en mèches lourdes devant sa mine maussade et cireuse. D’un long reniflement il traina des pieds jusqu’à la commode en question et ouvrit le premier tiroir pour y farfouiller négligemment. Puis le second, et enfin le troisième, mais pas de ciseaux.

    « C’pas là j’trouve pas » grogna-t-il « S’tu veux couper un truc prend plutôt un couteaux… Oh ! » s’exclama-t-il mollement en relevant la tête vers le coin cuisine.

    Il s’y dirigea et ouvrit le tiroir qui contenait les couverts avant d’esquisser un petit rictus victorieux.

    « Les v’là tiens » il les balança sur la table centrale dans sa direction « coupe pas dans mon drap hein ? »

    Puis il traversa la pièce dans le sens opposé pour s’en retourner à son divan et son coma…

....................................
04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Krhn4
I don't believe in everything I've read
I don't believe in promises
I don't believe in compromising
My own beliefs inside my head
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colleen P. Jefferson



Age du perso : 26
Logement : East Jefferson Street
Emploi : Postière
Nombre de messages : 353

ABOUT YOU.
What's going on here ? : It's not my burden
Autres comptes: Allie Newton
04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Vide
MessageSujet: Re: 04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen]   04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Icon_minitimeMer 23 Nov 2011, 14:29

    Ne pas couper dans le drap ? Donc il n'avait pas du tout compris de quoi elle parlait, superbe, ça allait être plutôt marrant. Plus pour elle que pour lui d'ailleurs. Mais elle avait peut-être une chance vu l'état dans lequel il était présentement. C'est à dire complètement comateux.

      « Merci... »

    Colleen le regarda se recoucher sommairement et n'attendit pas bien longtemps pour le rejoindre. Il allait la traiter de sa sale chieuse qui ferait mieux de rentrer chez elle pour faire chier quelqu'un d'autre mais elle était certaine que tout cela allait valoir le coup.

      « Ok, alors déjà, redresse toi, si tu ne fais pas de résistance, ça sera bien vite fait. »

    Elle posa ses mains sur ses deux épaules et tenta de la faire bouger pour qu'il change de position et s'asseye correctement. Quand il comprendrait que plutôt que de faire la tête dure il pouvait tout simplement se redresser et la laisser faire rapidement, ce serait absolument splendide. Mais vu les grognements qui amplifiaient, pour l'instant il avait juste envie de la tuer.

    Et il allait vite se rendre compte qu'elle était très douée avec des ciseaux, il suffisait qu'on ne bouge pas, elle observait quelques secondes et coupait comme une furie. C'était elle qui s'occupait de Grifith la plupart du temps et il ne s'était jamais plaint. Kathleen surtout ne semblait pas s'en plaindre.

    Quelle salope, vile et perverse petite pute ! Comment Logan pouvait craquer à ce point sur elle ? C'était juste improbable. C'est vrai que tout le monde la voyait comme une fille polie, bien élevée et frigide mais tout au fond, elle n'était pas bien différente de qui que ce soit dans ce village de fou. Si seulement d'autres avaient comprit ce petit jeu. Bordel...

    Logan ne bougeait toujours pas et sans vraiment comprendre son geste, la postière coupa une longue mèche de cheveux de son amant et se redressa vivement, choquée par sa propre initiative. C'était carrément stupide et elle eut bien du mal à se retenir d'éclater de rire en voyant la tête du pauvre garçon qui était attaqué de toute part par des ciseaux et des mains instigatrices.

      « Ok... hum... donc... plus le choix. Tu te redresses et je finis parce que sinon ce sera trop moche. Et je te jure que c'était pas prémédité... »

    La brune détacha le drap et le roula au dessus de ses hanches, laissant sa poitrine nue apparente pour tenter de calmer le monstre qui menaçait de la tuer.

      « Assieds toi, concentre toi sur mes seins si ça te branche pendant que je coupe. Tu vas être trop classe... tu vas briser les coeurs dans le village... »

    Ou pas. Ou peut-être que si.

    N'empêche que ça allait être super et qu'il reprendrait forme humaine et si Kat pouvait lâcher Grif pour se rabattre sur le comptable, ça l'arrangerait vraiment, vraiment beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Redd



Age du perso : 27
Logement : Madisson Street
Emploi : Comptable au garage
Nombre de messages : 1574

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Charlie, Casey, William
04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Vide
MessageSujet: Re: 04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen]   04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Icon_minitimeMer 23 Nov 2011, 22:11

    Les premières secondes, il n’avait pas vraiment réalisé ce que Colleen venait de faire. Il avait entendu le coup de ciseau sec et tranchant tout près de son visage, avait sentit le métal froid frôler doucement son front, pourtant ça lui semblait tellement inconcevable qu’elle ait réellement coupé une mèche de ses cheveux, il avait d’abord cru à une blague.
    Mais une blague vachement stressante qui lui avait fait rouvrir les yeux en grands. Lentement, il s’était redressé, le dos raide d’étonnement. Et c’est là qu’une longue mèche de cheveux sombres et épais lui était tombé sur les jambes…

    … hoho

    Il eu l’impression de recevoir un coup dans la poitrine et qu’en même temps une espèce d’abruti lui collait de la glace dans le visage. C’était simplement le sang qui désertait totalement son front et ses joues tandis qu’il pâlissait à vue d’œil.
    Déjà grands ouverts d’appréhension, ses yeux s’exorbitèrent, d’incrédulité cette fois. Une incrédulité totale… complète… affreuse…

    Cette fille… était une grande malade. Il se savait loin d’être sain d’esprit, mais la folie dont était atteinte Colleen c’était autre chose. C’était hystérique. Cette fille était une putain d’hystérique qui venait de donner un grand coup de ciseau dans ses cheveux. SES CHEVEUX !!!
    Ses volets, son rempart, son bouclier, ses rideaux, sa bulle sombre derrière la quelle se cacher. Sa gorge se noua immédiatement d’angoisse, il en avait les tripes liquéfié. Elle ne pouvait pas avoir fait ça c’était impossible, impossible !! Elle ne pouvait pas lui avoir fait ça !

    « Oh nan… nan » souffla-t-il, fébrile.

    Le souffle de plus en plus court, il passa une main presque tremblante dans sa tignasse et observa une nouvelle mèche de cheveux se détacher de sa tête.

    « Nan, nan, Colleen, nan !! Pitié nan nan nan nan nan » suffoqua Logan d’une voix qui déraillait dans tous les sens.

    Il s’en fichait qu’elle soit seins nus, c’est à peine s’il les voyait pour le moment ! Tout ce qu’il arrivait vraiment à voir c’était les quelques épaisses mèches manquantes au niveau de son front.
    Liquéfié, il releva les yeux sur la paire de ciseau qu’il venait de lui donner. Pourquoi ? Qu’est-ce qui avait bien pu lui passer par la tête ? Juste comme ça, tout d’un coup !

    « T’es cinglée bordel » glapit-il en se remettant debout, chancelant.

    Il darda dans la salle de bain pour empoigner les rebords du lavabo et faire face avec horreur à son reflet encore plus défiguré et affreux que d’habitude…
    Une horreur. L’horreur la plus totale. Il était horrifié.

    Je crois qu’on à comprit Logan…

    Nan, Colleen n’avait pas l’air de piger que ça n’était pas dans ses cheveux qu’elle venait de couper, mais carrément dans le peu d’égo qu’il avait ! C’était une putain d’hémorragie maintenant ! Il était foutu il n’oserait plus jamais remettre un pied dehors. Il en était vert. Ne nausée ET de rage.

    « Ooohhwww nan mon Dieu, oh nan nan nan nan » gémit-il encore en laissant son front retomber contre la surface lisse et glacée du miroir, ses mains perdues dans ses cheveux.

    Du coin de l’œil il perçu tout de même la présence de Colleen et sans crier gare, la repoussa sans ménagement de la salle de bain avant de refermer la porte dans un grand claquement, puis de fermer à clé.

    « T’es complètement cinglée Colleen !! Pourquoi t’as fais une chose pareille ?! T’es MALADE ou quoi ?! T’es complètement MALADE ! Fout l’camp t’as compris ? » s’époumona-t-il avant d’éclater en sanglot et de se laisser tomber par terre de découragement…

....................................
04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Krhn4
I don't believe in everything I've read
I don't believe in promises
I don't believe in compromising
My own beliefs inside my head


Dernière édition par Logan Redd le Sam 26 Nov 2011, 19:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colleen P. Jefferson



Age du perso : 26
Logement : East Jefferson Street
Emploi : Postière
Nombre de messages : 353

ABOUT YOU.
What's going on here ? : It's not my burden
Autres comptes: Allie Newton
04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Vide
MessageSujet: Re: 04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen]   04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Icon_minitimeVen 25 Nov 2011, 01:37

    Dire qu'elle avait merdé serait un très doux euphémisme. Elle avait tout bonnement l'impression de l'avoir assassiné. Et maintenant il pleurait ! Il pleurait en sanglotant ! Est-ce qu'il était possible qu'elle se sente plus coupable que ça encore ? Non surement pas.

      « Logan... »

    Ils étaient séparés par cette porte fermé à clé et elle aussi avait une envie folle de pleurer. Elle était trop trop conne des fois. Mais comment aurait-elle pu imaginer que ses cheveux étaient aussi important que pour une nana ? C'était fou ! Elle pensait juste qu'il avait les cheveux longs parce que personne ne s'occupait vraiment de lui et qu'il n'en avait rien à foutre. Tu parles...

      « Je suis désolée, vraiment, vraiment désolée. Je m'y suis mal prise et je le sais. Je pense juste que ce serait une bonne idée pour que ça te change et puis je suis certaine que Kathleen préfererait ça. »

    Ok, elle la jouait mesquine mais elle ne supportait pas l'idée d'être responsable de ses pleurs derrière la porte. Et puis d'un côté, avec un peu de différence dans sa manière de se montrer, elle allait le remarquer pour de bon donc... ce n'était pas mentir.

    Et puis merde, qu'est-ce qui lui avait prit ! Quelle idiote ! Elle se releva après s'être excusée une nouvelle fois et se dirigea vers la cuisine, le drap toujours roulé autour de sa taille. La postière ouvrit le frigo et y attrapa divers trucs, il avait fait les courses ou sa mère avait rempli le frigo. Tant mieux pour lui et pour elle qui allait lui préparer un festin pour éviter qu'il lui annonce qu'il ne voulait plus la voir du tout.

    Du bacon, des oeufs, du ketchup... ça ferait l'affaire ! Et elle se mit aux fourneaux, faisant cuire le tout à la perfection avant de tout transférer dans deux assiettes et de les asperger de ketchup. Logan pourrait d'ailleurs lire un magnifique 'SORRY' sous ses oeufs, juste au dessus du bacon.

    Ouai, elle se sentait merdeuse.

    Déposant le tout sur la table, elle abandonna la cuisine pour revenir s'accroupir devant la porte de la salle de bain.

      « J'ai fait le petit déjeuner si tu veux. Je te promets que je suis désolée, je ferai tout ce que tu veux sauf si tu me demandes de ne plus te voir... Je suis tellement désolée, sors s'il te plaît... »

    La brune posa son front contre la porte dans un long soupir. Au moins il ne sanglotait plus, c'était ça de positif.

      « Logan... sors de là. »

    Il allait bien devoir se nourrir un jour ou l'autre, il ne pouvait pas rester là indéfiniment à la maudire. Il avait de l'eau et et des toilettes et une douche... peut-être qu'il tiendrait le coup trois jours sans rien manger. Non... ce n'était tout de même pas si grave.

      « Je suis désolée chéri, je suis vraiment vraiment désolée. »

    Ou comment se sentir merdeuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Redd



Age du perso : 27
Logement : Madisson Street
Emploi : Comptable au garage
Nombre de messages : 1574

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Charlie, Casey, William
04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Vide
MessageSujet: Re: 04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen]   04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Icon_minitimeSam 26 Nov 2011, 20:09

    Je suis désolée Logan, tellement vraiment vraiment désolée Logan ! Désolée de débarquer chez toi au beau milieu de la nuit pour pleurer, baiser, squatter ton lit et te couper une mèche de cheveux sans prévenir et sans PUTAIN DE RAISON VALABLE !
    Colleen avait tout intérêt à soigner ses pulsions parce que cette fois ça dépassait les bornes. Pourtant il avait de grandes bornes bien solides et il était du genre à encaisser et fermer sa gueule. Même son père qui avait toujours détesté sa touffe de cheveux trop longue à son goût ne s’était jamais mit en tête d’agripper une paire de ciseau pour tailler dedans sans demander son avis.
    Même Nathaniel qui adorait le martyriser n’avait jamais été jusque là.

    Et Colleen débarquait avec son air de hippie candide et PAF ! En plein dans le mile, avec des étoiles pleins les yeux et la bouche en cœur.

    Qu’est-ce que tu veux mec ? Rien dans la tête, tout dans l’cul !

    Logan n’était pas du genre à faire ce genre de remarque sur les femmes en général, mais Colleen avait vraiment mit les pieds dans le plat cette fois-ci et il avait bien envie d’être méchant juste pour se venger.

    Sauf qu’au lieu de ça, la jeune femme arrêta de miauler derrière la porte et le silence reprit ses droits. Il ne se manifesta pas mais garda une oreille attentive à ce qu’elle fichait dans sa cuisine. Vus les bruits de cuissons qui suivirent, il se douta rapidement de ce qu’elle était entrain de faire, et de toute façon l’odeur perçait déjà sous la porte. C’est vrai qu’il avait fait et n’avait plus rien avalé depuis des heures et des heures mais si elle pensait que ça allait suffir pour le faire sortir de là c’est qu’elle était encore plus naïve qu’il ne le pensait !

    Et en même temps il savait bien qu’a un moment ou à un autre il n’aurait plus le choix. La connaissant elle allait rester là et supplier et s’excuser et lui casser les oreilles jusqu’à ce qu’il ouvre. Elle aurait même été capable de sortir et de faire le tour pour venir lui parler par la fenêtre ouverte de la salle de bain. Et puis elle aurait fait ça à POILS bien sûr ! En guise de cerise sur le gâteau.

    « Je sais je sais t’es désolée Colleen » s’agaça-t-il d’une voix enrouée « Ca m’fait une belle jambe ! »

    Putain c’est pas comme s’il avait été possible de les recoller ! A quoi ça lui servait de savoir qu’elle s’en voulait ? Ses cheveux manquaient quand même !

    « Qu’est-ce qui t’as prit bordel ?! Pourquoi t’as fais ça ? J’me croyais taré mais putain qu’est-ce qui peut bien s’passer dans ton cerveau pour qu’t’en arrive à faire un truc pareil ?! Et m’fais surtout pas genre que c’pas si grave que ça ok ? On coupe pas dans les ch’veux des gens comme ça Colleen merde !! PERSONNE FAIT CA !! »

    Après s’être époumoné, il reprit une longue respiration. Maintenant que c’était sortit il se sentait moins affreusement frustré. De toute façon il n’avait pas le choix. C’était fait maintenant, il l’avait là, juste devant le nez depuis tout à l’heure, cette grosse mèche plus courte au milieu du reste qui lui pendait devant le visage. C’était FINI ça maintenant et l’angoisse de cette idée lui en donnait des sueurs froides.

    Mais il ne pouvait tout de même pas laisser ça comme ça. Il allait falloir qu’il laisse Colleen finir le travail…
    L’idée le révulsait et chaque coup de ciseaux allait être une torture mais il était coincé.

    Dans un soupir déchirant, les sourcils crispés d’appréhension, il se redressa lentement sur ses jambes chancelantes de manque de sommeil et il déverrouilla ma porte.

....................................
04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Krhn4
I don't believe in everything I've read
I don't believe in promises
I don't believe in compromising
My own beliefs inside my head
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colleen P. Jefferson



Age du perso : 26
Logement : East Jefferson Street
Emploi : Postière
Nombre de messages : 353

ABOUT YOU.
What's going on here ? : It's not my burden
Autres comptes: Allie Newton
04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Vide
MessageSujet: Re: 04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen]   04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Icon_minitimeMer 30 Nov 2011, 14:39

    Colleen n'avait rien répondu du tout à ses cris, préférant rester à la cuisine pour changer l'assiette de Logan et en effacer l'horrible 'SORRY' qui lui donnait la nausée. Elle s'était assez excusée pour les trente années à venir.

    D'ailleurs qu'est-ce qu'elle pouvait bien faire ? S'en aller et le laisser comme ça ? Ce serait juste lâche et il allait bien falloir qu'elle finisse ce qu'elle avait faire. Et la postière n'en avait franchement pas envie même si elle venait d'entendre le loquet de la porte. Elle le vit sortir, le regarda un instant et ne prononça pas un mot.

    Il vint lui même se poser sur une chaise sans un mot et ne lui dit rien, surement résigné par ce qui allait suivre. La jeune femme eut bien du mal à se taire, mais se laissa tout de même tomber face à lui pour manger quand il s'y mit. Elle n'était pas mauvaise, manger lui faisait du bien et lui redonnait un peu de forme. C'est qu'il allait lui falloir du courage pour continuer de lui couper la tignasse sans avoir trop envie de se suicider d'une manière ou d'une autre.

    Le ketchup était tout de même une belle invention, les oeufs auraient pu être périmé qu'elle n'aurait rien senti du tout vu la quantité de sauce couleur sang qu'elle avait étalé dans son assiette. Son ami se taisait toujours et cela ne l'aidait pas à se concentrer sur autre chose que ses pensées.

    Elle n'allait pas bien du tout, il suffisait de voir la manière dont elle agissait depuis quelques temps. Coucher avec Logan était une chose, envoyer chier Grifith en était une autre, coucher avec Calvin était une erreur et boire comme elle le faisait n'était pas quelque chose de positif, loin de là.

    La postière était une bonne vivante depuis toujours, elle aimait danser, rire, sortir, faire la fête, se faire remarquer en faisant des trucs stupides avec sa meilleure amie dont elle s'était terriblement éloignée. C'est fou comme elle aurait besoin d'elle à ce moment précis. Juste aller la voir, la serrer contre elle en lui murmurant qu'elle n'allait pas bien du tout et qu'elle se sentait au bout du rouleau. Tout serait si simple si elle lui parlait pour avoir des conseils mais elle ne voulait pas l'accabler, elle avait déjà assez de problèmes avec les Donnelly. Donnelly qu'elle ne connaissait même pas alors que Charlie était amoureuse de l'un d'entre eux. C'était n'importe quoi.

    Ils finirent de manger, toujours sans un mot. Colleen se leva, débarrassa les assiettes et quand tout fut enfin bien rangé, elle reprit sa place, une main soutenant sa tête pour planter ses yeux dans ceux de Logan. Il avait encore l'air tellement en colère... et d'un côté il en avait le droit.

      « Je vais pas laisser ça comme ça alors je te propose de finir rapidement et je rentrerai chez moi. »

    A lui de voir, elle pouvait aussi s'en aller immédiatement s'il le voulait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Redd



Age du perso : 27
Logement : Madisson Street
Emploi : Comptable au garage
Nombre de messages : 1574

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Charlie, Casey, William
04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Vide
MessageSujet: Re: 04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen]   04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Icon_minitimeMer 30 Nov 2011, 23:00

    Sortir enfin de cette salle de bain lui avait demandé tout son courage. Il se sentait ridicule avec sa mèche plus courte, il avait presque l’impression d’en avoir mal aux cheveux même s’il savait que c’était débile et impossible.
    Pourtant il était effectivement sortit et était directement allé s’affaler sur une chaise, s’y laissant tomber comme une masse. Puis la mine grise et fermée, il l’avait observé prendre place en face de lui et se mettre à manger.
    Lui-même avait grignoté sa propre assiette d’œuf, l’estomac et la gorge encore trop noués pour réussir à avoir réellement faim. Son estomac était creux mais ne voulait pas savoir grand-chose. Il avait plutôt envie de boire pour le moment.

    Et tout en mastiquant son bacon, il avait continué de ruminer en silence tous ces regards qu’il allait devoir affronter ces prochains jours, sans y avoir été préparé, et toute l’angoisse affreuse que ça allait générer pour lui. Il ne comprenait toujours pas pourquoi Colleen avait fait un truc pareil, ça n’avait ni queue ni tête ! De plus ils avaient passés assez de temps ensemble pour qu’elle sache combien il avait du mal avec son image, pour savoir combien ça lui était difficile de faire face aux gens. Peut-être était-elle trop obsédée par ses propres petits soucis pour ne serait-ce que se souvenir un tout petit peu que le reste du monde aussi avait ses problèmes.
    Colleen était toujours sympa avec lui, et c’était quelqu’un d’ouvert, mais cette manière de ne faire attention à rien, de mettre les pieds dans le plat sans la moindre subtilité, c’était trop brutale, trop invasif pour quelqu’un d’aussi solitaire que lui.

    Ca ne voulait pas dire qu’il avait l’intention d’arrêter de la fréquenter. Il avait bien trop peu d’amis pour se permettre le luxe de faire le difficile en la matière. Il allait juste falloir que Colleen ajuste son comportement et arrête de planer à du mille à l’heure avec une face d’innocente. Ca ne l’aidait pas. Elle voulait bien faire mais ça ne l’aidait pas c’était comme ça.

    Une fois qu’elle eut débarrassé la table des assiettes, elle proposa au jeune homme de terminer ce qui avait été commencé et il ne put se résoudre à répondre. Il se contenta de pousser un soupir un peu déchirant et d’acquiescer d’une mine boudeuse et butée.
    Elle ne fit pas de commentaire et continua de demeurer silencieuse. D’ailleurs il lui était plutôt reconnaissant de faire taire son moulin à parole habituel.

    « Pas trop court » précisa-t-il d’un ton morose.

    Une fois armée des ciseaux et d’un peigne fin, elle s’approcha de lui pour entreprendre de couper de nouvelle mèche mais il s’écarta légèrement.

    « Tu pourrais pas t’habiller avant ? »

    Pas qu’une paire de seins à l’air le dérange, mais dans ce genre de condition il n’avait pas envie qu’elle se balade à poile chez lui. De toute manière il était du genre pudique et ça l’agaçait, comme absolument tout sur terre à cet instant. Sans compter qu’à n’importe quel moment sa mère ou son père, ou bien Lucy ou Nathaniel, pouvaient débarquer et qu’il n’avait pas du tout envie qu’ils trouvent une Colleen à moitié nue chez lui…

....................................
04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Krhn4
I don't believe in everything I've read
I don't believe in promises
I don't believe in compromising
My own beliefs inside my head
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colleen P. Jefferson



Age du perso : 26
Logement : East Jefferson Street
Emploi : Postière
Nombre de messages : 353

ABOUT YOU.
What's going on here ? : It's not my burden
Autres comptes: Allie Newton
04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Vide
MessageSujet: Re: 04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen]   04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Icon_minitimeLun 05 Déc 2011, 16:55

    Colleen s'était retenue de répondre quoi que ce soit et s'était exécutée sans un mot. Elle avait abandonné le drap qu'elle arborait depuis le début de la matinée et avait remit ses vêtements de la veille qui puaient la bière. Génial...

    Une fois cela fait, elle revint sans prononcer un mot, prête à s'exécuter aussi rapidement que possible tout en faisant ça bien. Elle lui devait bien ça après tout. Placée dans son dos en respirant calmement, la postière passa sa main sur ses épaules et lui redressa la tête pour qu'il soit absolument parfait et prêt pour le grand final.

      « Bon, bouge surtout pas... »

    Et en quelques secondes à peine, elle était totalement concentrée sur ce qu'elle faisait. Plus de dispute avec Logan, plus de Calvin ni de Grifith et de Charlie qui vivait sa vie sans elle parce qu'elle assurait comme un manche et qu'elles n'étaient pas du même avis concernant la venue des Donnelly dans leur monde de ragots. Il n'y en avait plus que pour la symétrie.

    Depuis combien de temps personne n'avait touché à sa tignasse ? C'était dingue ! En plus d'être abimés c'était bien trop long sur la nuque, maintenant qu'elle se concentrait dessus, elle trouvait ça vraiment moyen. D'ici quelques minutes il serait un canon. Ne manquerait plus que l'attitude et cela pourrait être parfait. Mais il ne fallait pas rêver.

    Logan était un être profondément introverti et quand on le connaissait un peu et qu'on passait ses mains dans son dos nu on comprenait très vite ce qui avait pu se passer. Désormais, elle ne faisait même plus d'effort quand elle croisait son père, gros cinglé qui frappait sur son gosse.

    Si son père avait été du même acabit, il est certain qu'elle préférait n'avoir que sa mère pour l'élever. Certains moments avaient été complexes surtout que sa mère n'avait jamais eu de petit ami à qui elle pouvait se raccrocher pendant bien longtemps. C'était peut-être pour ça qu'en période moisie comme celle qu'elle vivait en ce moment qu'elle avait chauffé un type qui avait presque vingt ans de plus qu'elle. Une sorte d'Oedipe ou quelque chose du genre.

    La brune continua son œuvre, tournant autour de son client qui ne se déridait pas et quand elle eut enfin terminé, elle s'autorisa un sourire qu'il ne lui rendit pas. C'est bon, le message était passé hein... Est-ce qu'il comptait la haïr jusqu'à la fin des temps ? Elle s'était excusée une bonne centaine de fois et le pensait vraiment et tout ce qu'elle pouvait lui offrir c'était de l'espace.

      « J'ai fini... »

    Elle aurait bien ramassé les cheveux qui étaient tombés au sol au fur et à mesure mais son petit doigt lui disait qu'il se débrouillerait sans elle et surtout qu'il s'en porterait bien mieux.

    Alors Colleen déposa la paire de ciseaux sur la table et sortit de son annexe sans prononcer un mot de plus. Elle ne repasserait pas le voir avant un moment, c'était certain. Et ne pas se croiser pendant quelques temps leur ferait probablement du bien. Elle devait des heures à sa mère de toute manière et quoi de mieux pour anesthésier son esprit que de s'occuper de l'archivage de toute la poste ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Vide
MessageSujet: Re: 04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen]   04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

04. I know I'm horrible but I need you [Logan/Colleen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Road to Salvation  :: GRAYSON :: MADISON STREET :: Redd's-
Sauter vers: