AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ROAD TO SALVATION FERME SES PORTES APRES TROIS ANS D'AVENTURE ! N'oubliez pas de vous joindre à nous pour l'après-midi chatbox dimanche 18 novembre à partir de 13h ! svp et d'y laisser un commentaire de préférence.

Partagez | 
 

 03.2. And where the offense is, let the great axe fall. [Joshua & Nathaniel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Joshua F

Invité

03.2. And where the offense is, let the great axe fall. [Joshua & Nathaniel] Vide
MessageSujet: 03.2. And where the offense is, let the great axe fall. [Joshua & Nathaniel]   03.2. And where the offense is, let the great axe fall. [Joshua & Nathaniel] Icon_minitimeMar 28 Déc 2010, 12:01

Joshua Ferguson


Voilà que Casey passait aux menaces... elle ne lâcherait pas l'affaire, c'était évident... et assez contraignant. Joshua n'attachait que peu d'importance à ce que sa jumelle venait de dire, même si elle mettait ses menaces à exécution, il n'en craignait pas vraiment les conséquences. Que Suzanna le pense gay, ça lui était tout à fait égal, il n'avait jamais accordé la moindre importance à son opinion. Que son père pense qu'il était gay, ça... c'était vaguement plus contraignant, mais il se fichait pas mal du regard que son paternel portait sur lui (après tout, il n'avait jamais fourni le moindre effort pour que son géniteur ait une haute opinion de lui)., et s'il venait jusqu'à sa chambre avec une carabine ben... oh, il aurait vite fait de lui régler son compte avant qu'il ait le temps de le faire. Non, le chantage, ce n'était pas une méthode qui fonctionnait, avec Joshua, et il n'allait pas céder aussi facilement.

Pour son confort, certes, mais tout autant pour le bien de Casey, il valait mieux que sa soeur reste en dehors de toutes ses histoires. Après tout, il faisait ça pour son bien, hein, elle n'aurait pas aimé être impliquée dans tout ça.... Mais lui sortir un argument du genre n'aurait fait qu'augmenter la curiosité de Casey. Elle ne lâcherait pas le morceau, c'était clair et net, pour qu'elle en vienne au chantage, il fallait vraiment qu'elle soit déterminée. Parce que le menacer, ça, Casey ne l'avait jamais fait, c'était une première... et Joshua aurait préféré qu'elle s'abstienne, il aurait été tellement plus simple qu'elle se contente de gober ses salades sans faire d'histoires - même si, d'un autre côté, la voir en rogne au point d'user de méthodes aussi peu protocolaires, il trouvait ça presque amusant (mais l'enjeu était trop important pour qu'il puisse vraiment en rire, et puis il ne rit jamais, ne l'oublions pas).

« Bon écoute Casey, laisse tomber, d'accord! »

Ce n'était pas une réplique très intéressante, ni bien subtile, mais en l'occurrence, l'intention de Joshua n'était pas de faire dans la subtilité, il préférait faire dans la brutalité, quitte à être blessant, puisqu'apparemment, c'était le seul moyen qui lui restait afin de faire taire Casey. L'idée ne lui plaisait pas, il aurait préféré continuer à éluder la question, mais la jumelle lui avait clairement fait comprendre que cela ne suffirait pas à lui faire lâcher prise. Il n'y avait apparemment aucun moyen pour régler cette affaire sans en venir au conflit. Puisqu'il ne pouvait pas l'éviter, bien qu'il l'aurait vraiment voulu, il acceptait de le provoquer, même si cela devait lui coûter sa complicité avec sa soeur.

« Tu peux insister autant que tu veux, me menacer si ça t'amuse -ce qui, au passage, est très bas, franchement- je ne dirais rien, parce que je n'ai rien à dire. »

Le ton de Joshua était catégorique. Bon, il savait que cela ne suffirait pas pour que Casey se décide à lui foutre la paix, mais ce n'était pas exactement son intention. Il voulait juste mettre un terme à la conversation, pour l'instant. Ce soir, ce n'était juste pas le bon moment. S'il devait se prendre la tête avec Casey, il préférait que ce soit à un autre moment (même s'il était un peu tard pour ça). Pour l'instant, il voulait juste qu'elle s'en aille... Cela lui permettrait peut-être de se trouver un meilleur argumentaire pour plus tard. Ou pas.

« Le film va pas tarder à commencer, tu ferais bien d'y aller. » ajouta-t-il un peu sèchement tout en invitant Casey à quitter la cabine de projection.

Evidemment, elle ne pouvait partir qu'à contrecoeur, mais en même temps, cet argument là, lui était valable. La soirée commençait mal... elle allait se finir plus mal encore.
03.2. And where the offense is, let the great axe fall. [Joshua & Nathaniel] Oj41at
© Joseph Gordon-Levitt
PV interprété par LAPIN MALIN

INFORMATIONS
19 ans
Fils de William & Alicia, jumeau de Casey Ferguson
Chômeur
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel W. Redd

Pretty lies and ugly truth

Age du perso : 31
Logement : 17, Madison Street
Emploi : gérant du Teller & Redd's Garage
Nombre de messages : 430

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Aahron, Aidan & Kathleen
03.2. And where the offense is, let the great axe fall. [Joshua & Nathaniel] Vide
MessageSujet: Re: 03.2. And where the offense is, let the great axe fall. [Joshua & Nathaniel]   03.2. And where the offense is, let the great axe fall. [Joshua & Nathaniel] Icon_minitimeMar 28 Déc 2010, 13:51

    Lucy se planta devant la porte, les joues rouges de colère, le regard brillant et accusateur. En réalité, il trouvait assez comique de la voir se démener ainsi et faire barrière de son corps. Elle habituellement si docile aux yeux de ses voisins, que penseraient-ils en la voyant ainsi…

    « Nathaniel Wilmott Redd, tant que tu ne m’auras pas dit ce que tu manigances, tu ne passeras pas la porte de cette maison ! » articula-t-elle avec une hargne qu’il était le seul à lui connaitre
    « Qu’est-ce que tu vas faire exactement pour m’en empêcher, ma douce ? » la moqua l’intéressé en se penchant vers elle sournoisement

    La main crochue de la rousse s’abattit froidement sur sa joue. Nathaniel l’encaissa sans broncher et un silence chargé de tension tomba dans sur la demeure avec presque autant de violence que le coup. Avec une lenteur contrôlée, le garagiste refit face à son époux, caressant l’intérieur de sa joue meurtrie de sa langue quelques secondes.

    « Outch… » murmura-t-il simplement
    « J’en ai plus qu’assez de tes secrets. Tu dois me dire ce que tu fais ! » exigea Lucy, un peu moins à l’aise que précédemment après son geste audacieux
    « Et en quel honneur ? »
    « Je suis ta femme ! »
    « Tu n’es qu’une idiote, une trainée qui a le malheur d’être née frigide et ne sait pas quoi faire de sa carcasse décharnée. Tu n’es pas ma femme » lui sourit Nathaniel avec tout le fiel dont il était capable
    « Je préfère être une salope qu’un… »

    Mais avant qu’elle ait pu terminer sa phrase, Nath se saisit de son poignée et tira sans douceur dessus, l’envoyer valser dans le meuble de l’entrée qu’elle percuta dans un couinement. Sans perdre une seconde, le trentenaire referma sa main sur la poignée pour la faire tourner et quitter le domicile conjugal. Mais c’était sans compter sur la furie qu’il avait eu le malheur d’épouser. Elle se jeta sur lui comme une lionne et, grimpée sur son dos, referma ses mâchoires sur le lobe de son oreille. Nathaniel poussa un grognement de rage et de douleur mêlée et, sans vraiment réfléchir, il agrippa les cheveux de sa femme pour les tirer sans ménagement, l’obligeant à lâcher prise. Il la fit ensuite basculer de son perchoir et elle s’effondra lamentablement sur le parquet de leur entrée dans un petit cri surpris.
    Irrité au plus haut point par son attitude grotesque, Nathaniel fit volte face pour plonger son regard dément dans le sien.

    « Recommence ça, vieille connasse, et je te jure que ce sera ton dernier acte de folie… »

    Lucy fit mine de soutenir son regard, mais elle capitula très vite. Elle savait de quoi il était capable tout comme elle savait qu’il n’en resterait pas là… Dignement, elle tira sur le col de son chemisier, restant à terre.
    Après un dernier regard méprisant dans sa direction, il ouvrit la porte et sortit.

    Comme s’il n’avait pas assez de choses à gérer, il fallait que cette poufiasse vienne lui casser les burnes et jouer les hystériques ! N’était-elle pas censée le soutenir dans ses projets ? Non, il fallait qu’elle lui mette chaque fois des bâtons dans les roues !
    Essayant d’évacuer sa frustration, Nath accéléra le pas, se dirigeant vers les bois entourant le village et plus précisément, vers la portion qui encadrait la propriété des Ferguson. Joshua lui avait donné rendez-vous là-bas et quelque chose disait au garagiste que ce ne serait pas une partie de plaisir… Joshua lui en voulait, il l’avait comprit au son de sa voix et ne pouvait pas vraiment l’en blâmer. Mais d’un autre côté, on avait rien sans rien et leur mission n’était pas sans risques, Nathaniel l’avait prévenu.

    Après une bonne demi-heure de marche intensive, le garagiste aperçu enfin la silhouette du garçon au milieu des bois, à l’abri des regards. Il avait eu le temps de se détendre durant le trajet et allait apparaitre parfaitement serein à Joshua. Ce qui ne serait probablement pas pour lui plaire non plus. Et alors quoi ?

    « Joshua ! C’est un plaisir de te retrouver sain et sauf » le salua-t-il malicieusement « Comment se porte tes deux poumons ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Joshua F

Invité

03.2. And where the offense is, let the great axe fall. [Joshua & Nathaniel] Vide
MessageSujet: Re: 03.2. And where the offense is, let the great axe fall. [Joshua & Nathaniel]   03.2. And where the offense is, let the great axe fall. [Joshua & Nathaniel] Icon_minitimeMer 05 Jan 2011, 20:29

Joshua Ferguson


Grrr...
Les poings serrés, Joshua devait véritablement se retenir de ne pas se ruer sur Nathaniel histoire de lui démolir le portrait. Non, il ne le ferait pas. Il en avait très envie, mais il ne le ferait pas. Ce n’était pas son genre. Et ça aurait été idiot, par dessus le marché. Ce n’était pourtant pas faute d’avoir envisagé à peu près toutes les manières de lui faire le plus de mal possible... Si au moins il avait eu un rongeur quelconque pour canaliser sa rage... mais si son père se montrerait sans doute un peu plus agréable avec lui ces prochains temps, il ne fallait pas trop en demander pour autant. Plus de hamsters. Il n’avait pu que cogiter, et durant le temps qu’il passa à l’hôpital, toute son attention était focalisée sur la façon la plus cruelle et la plus douloureuse qu’il pourrait trouver histoire de se venger... Evidemment, la plupart de ses idées immédiates n’étaient pas du tout réalisables (somme toute, il ne pouvait quand même pas se permettre de tuer Nathaniel, d’autant plus que, étant donné le peu d’expérience qu’il avait en la matière - pour ne pas dire aucune- il ne serait même pas arrivé jusqu’au bout de ce qu’il souhaitait).... et les idées moins immédiates ne l’étaient pas tant que ça non plus (le torturer, c’était tentant, mais comment on faisait ça en étant au moins un peu discret?). Joshua n’avait jamais ressenti autant de haine auparavant. Il était assez désagréable d’être à la place du pigeon, plus encore quand on se vantait d’être celui qui pigeonnait tout le monde...

Il avait toute une panoplie d'insultes en tête, ça aussi, il y avait réfléchi, mais maintenant qu'il l'avait en face de lui, il réalisait bien que le traiter de "connard" ou n'importe quel autre nom d'oiseau ne suffirait certainement pas à calmer sa rancoeur. Et puis il n'insultait jamais les gens. Enfin... pas trop directement. C'était manquer de subtilité, selon lui.
..Mais ça n'enlevait rien au fait que Nathaniel était vraiment le plus parfait des connards (il le battait à plat de couture, sur ce coup là).

Oui, s’il était allé au bout de ses envies, Joshua aurait certainement sauté à la gorge de Nathaniel, lui aurait crevé les yeux, tailladé le visage... peu importe, n’importe quoi du moment qu’il ne vienne pas le narguer avec son putain de sourire innocent. S’il avait pu... mais il n’en ferait rien. Et ça l’agaçait autant que le reste. Beaucoup de gens auraient certainement voulu qu’il crève, mais pour autant, personne n’irait lui planter un poignard en plein coeur. Nathaniel était plus ou moins intouchable. Pour Joshua en tous cas. Et face à lui, il ne faisait malheureusement pas le poids (même si ça le tuait de l’admettre)... la preuve, il s’était fait avoir. Et si ce qui lui était arrivé s’était produit pour n’importe qui d’autre, il aurait été le premier à le féliciter...

« Ils vont bien tous les deux. Pas grâce à toi évidemment, mais merci de t’en soucier. » grinça-t-il les poings toujours serrés.

Si au moins il avait eu l’air de se sentir coupable....
...Mais qu’est-ce qu’il racontait? S’il avait éprouvé une once de culpabilité un seul jour de sa vie, Joshua n’aurait pas voulu avoir quoi que ce soit à voir avec lui. Il se faisait avoir sur tous les tableaux. Génial.
Qu’est-ce que Joshua attendait de Nathaniel, alors, s’il évitait de lui arracher les yeux et n’espérait pas d’excuses de sa part? Aucune idée. Il aurait juste aimé ne pas perdre complètement l’avantage (c’était plus ou moins peine perdue).

« Tu m’as loupé de peu, c’est dommage. » Il marqua une pause. « Qu’est-ce que t’avais en tête exactement? »

Hum.. au final, il aurait préféré effacer la dernière question, mais si des excuses auraient sûrement dégradé l’image de Nathaniel à ses yeux (mais en même temps, à ce moment précis, l’image n’était pas bien glorieuse), il aurait au moins apprécié qu’il y ait une justification plausible à ce qui s’était passé. Juste pour qu’il se sente moins con de lui avoir fait confiance. Enfin... il savait déjà que quelle que soit sa réponse, ça ne justifierait rien du tout. Comme si quelque chose pouvait vraiment justifier qu’on manque de le tuer nan mais oh!
03.2. And where the offense is, let the great axe fall. [Joshua & Nathaniel] Oj41at
© Joseph Gordon-Levitt
PV interprété par LAPIN MALIN

INFORMATIONS
19 ans
Fils de William & Alicia, jumeau de Casey Ferguson
Chômeur

Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel W. Redd

Pretty lies and ugly truth

Age du perso : 31
Logement : 17, Madison Street
Emploi : gérant du Teller & Redd's Garage
Nombre de messages : 430

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Aahron, Aidan & Kathleen
03.2. And where the offense is, let the great axe fall. [Joshua & Nathaniel] Vide
MessageSujet: Re: 03.2. And where the offense is, let the great axe fall. [Joshua & Nathaniel]   03.2. And where the offense is, let the great axe fall. [Joshua & Nathaniel] Icon_minitimeJeu 06 Jan 2011, 12:52

    Nathaniel haussa simplement les épaules à la première remarque de son interlocuteur. Arborant toujours un petit sourire détendu, il joua les modestes. Il avait conscience que prendre toute cette affaire à la légère devant Joshua qui avait failli perdre la vie n’était pas la réaction appropriée mais qu’est-ce que ça pouvait bien faire au juste ? Quelles conséquences avait-il dû assumer jusque là ? Aucune. Personne ne le soupçonnait. A part peut-être cet imbécile de William… Cet imbécile de William qui avait été l’élément déclencheur de ce minuscule petit dérapage.
    Le plan initial était simplement de fiche la pagaille et de s’arranger pour que les soupçons se portent sur le petit dernier de la fratrie Donnelly. Et accessoirement, de rabattre le caquet de l’ami Willy le bègue qui commençait clairement à s’attacher à ce petit cabot à l’air ahuri. Il voulait que la confiance que le maire avait placée dans son nouvel employé de ferme soit réduite à néant. Il voulait le blesser et effriter sa belle assurance, le remettre à sa place comme cet enfoiré de cul serré avait tenté de le faire avec lui lors de la dernière réunion.

    Tout révéler à Joshua pour se venger ne lui suffisait pas. La première étape de son plan qui prenait forme. Il voulait que l’attaque vienne de l’adolescent. Il voulait que William souffre et le connaissant, rien ne blesserait plus ce grand merdeux de maire que de voir son fils basculer dans le côté soi-disant obscure de la force. Rien ne l’atteindrait plus que de le voir devenir comme son plus grand ennemi… Nathaniel. Ce dernier espérait d’ailleurs secrètement que cette découverte le terrasse purement et simplement.

    Mais il s’était un peu laissé emporter et à présent, c’était la confiance que Joshua avait en lui qui en avait pâti. Mais Nath ne s’en faisait pas trop, tout simplement parce qu’à sa place, l’adolescent aurait fait la même chose que lui. Peut-être même aurait-il fait pire… Ah la fougue de la jeunesse…
    C’était exactement ce qu’il attendait de Joshua au fond. Qu’il exprime tout son potentiel, se laisse aller et révèle sa véritable nature. Une nature meurtrière, comme la sienne, le garagiste pouvait le sentir.
    Et quoi de mieux pour le faire sortir de ses gonds que de le mettre en danger et d’avoir l’air de s’en foutre royalement ?

    Nathaniel tiqua lorsque le silence retomba sur les bois où ils s’étaient donné rendez-vous. Il fit mine de chasser un insecte imaginaire de la main, balayant ainsi la remarque du garçon.

    « N’en fait pas tout un drame ! Tu vas bien il me semble ! Tout le monde va bien ! » s’agaça-t-il « Si tu m’avais prévenu que tu n’étais pas foutu d’ouvrir une porte, rien de tout cela ne serait arrivé mon garçon ! »

    Il fusilla Joshua de son regard dément quelques instants, puis se remit à sourire.

    « Et puis tu es une célébrité à présent, profite de ta nouvelle notoriété au lieu de venir me casser les couilles… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Joshua F

Invité

03.2. And where the offense is, let the great axe fall. [Joshua & Nathaniel] Vide
MessageSujet: Re: 03.2. And where the offense is, let the great axe fall. [Joshua & Nathaniel]   03.2. And where the offense is, let the great axe fall. [Joshua & Nathaniel] Icon_minitimeMer 12 Jan 2011, 13:16

Joshua Ferguson


Mais bien sûr, qu’il était bête, pourquoi est-ce qu’il en faisait tout un plat? Il avait juste failli mourir par sa faute, il n’y avait vraiment pas de quoi en faire toute une maladie! Pourquoi n’avait-il pas songé une seule seconde à ouvrir la porte? Ce qu’il pouvait être bête..
Il se foutait de sa gueule. Dans les grandes largeurs. Comme s’il n’y était pour rien. Si cette porte avait refusé de s’ouvrir, Joshua était évidemment convaincu que Nathaniel n’y était pas pour rien. Qui d’autre, en même temps? Il avait déclenché le feu, il avait failli le tuer. Et pas par accident. Il y avait certainement réfléchi à l’avance. Pourquoi, ça... Peut-être pour se débarrasser de la seule personne capable de le dénoncer? C’était ridicule. Joshua ne dénoncerait jamais Nathaniel, même maintenant. Il avait trop à y perdre lui-même. Quelque chose dans le raisonnement de son interlocuteur le dépassait complètement. Mais au fond, il n’avait peut-être pas eu de plan particulier en tête. Peut-être qu’il avait voulu faire ça juste pour s’amuser, pour satisfaire un de ses quelconques trips de dégénéré mental (oui, c’est lui qui osait qualifier quelqu’un d’autre de dégénéré mental...).

Non mais quel connard! Joshua commençait à penser qu’il perdait beaucoup trop de temps à modérer son langage avec Nathaniel, quand on voyait la délicatesse avec laquelle il lui répondait, mais peu importe, montrer un peu trop son énervement (qu’il avait beaucoup de mal à dissimuler, cela dit), il aurait considéré cela comme un signe de faiblesse. Il réfléchissait sans doute trop. Il aurait peut-être dû se contenter de lui sauter à la gorge, de lui cracher toute sa rage à la figure et de s’en aller une fois satisfait, mais il aimait se donner l’impression d’avoir ne serait-ce qu’un minimum de contenance. Il l’aurait complètement perdu s’il avait laissé toute sa colère exploser. Donc il bouillonnait, bouillonnait...

« Je compte bien en profiter. »

C’était le seul avantage qu’il trouvait à cette situation. C’est vrai qu’au moins, maintenant, on lui foutait la paix... ou on était aux petits soins avec lui. Personne, en tous ca, n’irait plus lui poser de problèmes avant un moment. On ne s’attaquait pas aux miraculés, on se montrait compatissant avec eux, et on se sentait soudain proche d’eux pour une raison tout à fait inconnue. Réchappé d’un incendie, on ne pouvait plus le qualifier de « type tordu qui s’amuse à disséquer des hamsters » sans passer pour quelqu’un d’insensible. C’était plutôt une bonne chose. Sans compter que ça le disculpait totalement de toute cette affaire. Personne ne l’imaginait assez tordu pour se mettre le feu lui-même. Et en effet, il ne l’était pas. Pas à ce point.

« Je voulais seulement te signifier que je met évidemment fin à notre collaboration. » misère... c’est qu’on aurait presque pu croire qu’il avait une conversation professionnelle avec le type qui avait failli le tuer. Ne pensez pas le contraire, Joshua aurait bien aimé l’envoyer balader, sa diplomatie à deux balles... mais s’engager sur un terrain plus... violent n’aurait pas été sans risques pour lui, il aurait sans doute perdu l’avantage qu’il ne possédait déjà pas vraiment. « C’est tout ».

Cette décision, qui semblait assez évidente, compte tenu des circonstances, Joshua ne l’avait pas prise de gaieté de cœur, en vérité. La vérité, c’était que Nathaniel était la seule personne auprès de laquelle il avait pu être totalement lui-même... il n’aurait pas dû, il s’en rendait bien compte, mais sa petite vie profondément lassante avait été rendue bien plus amusante ces derniers temps, et il n’y était pas pour rien. Retourner à son état de larve paresseuse, et se dire qu’il y était retourné de son plein grès, n’était pas une perspective qui lui plaisait beaucoup.
03.2. And where the offense is, let the great axe fall. [Joshua & Nathaniel] Oj41at
© Joseph Gordon-Levitt
PV interprété par LAPIN MALIN

INFORMATIONS
19 ans
Fils de William & Alicia, jumeau de Casey Ferguson
Chômeur

Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel W. Redd

Pretty lies and ugly truth

Age du perso : 31
Logement : 17, Madison Street
Emploi : gérant du Teller & Redd's Garage
Nombre de messages : 430

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Aahron, Aidan & Kathleen
03.2. And where the offense is, let the great axe fall. [Joshua & Nathaniel] Vide
MessageSujet: Re: 03.2. And where the offense is, let the great axe fall. [Joshua & Nathaniel]   03.2. And where the offense is, let the great axe fall. [Joshua & Nathaniel] Icon_minitimeMer 12 Jan 2011, 14:08

  • Un sourire amusé se dessina sur les lèvres de Nathaniel lorsque Joshua lui signifia le plus naturellement du monde qu’il mettait fin à leur collaboration. C’était à se faire dessus, sincèrement. Et en même temps, c’était touchant. Vraiment, vraiment très touchant…

    « Tu es adorable, Josh » commenta le garagiste avant de laisser échapper un petit soupir patient « Tu penses réellement pouvoir prendre ce genre de décision ? Tu crois que le choix de travailler ou non avec moi t’appartient ? Sincèrement ? »

    Le trentenaire plongea ses deux billes brillantes de démence dans le regard de l’adolescent. Un sourcil haussé dans une expression entendue, il laissa un pesant silence s’installer, chargé de menaces et de sous entendus.
    Joshua n’avait pas réellement saisi l’importance de leur tâche. Il n’avait d’ailleurs pas saisi grand chose s’il pensait pouvoir se rétracter à présent. Mais Nathaniel savait se montrer clément quand la situation l’exigeait et il affectionnait le garçon. C’était pour cette raison qu’il ne s’était pas contenté d’enfoncer son poing dans sa gorge et qu’il préféra reprendre la parole.

    « Je t’ai expliqué ce qui se passait ici… Et tu penses que tu vas pouvoir reprendre le cours de ta minable petite vie comme avant en sachant tout cela ? Que tu le veuilles ou non, tu es lié à moi à présent. Tu es lié à cette ville et tu as des comptes à rendre. C’est comme… Vois ça comme un gang ! Tu penses qu’on s’en détache aussi facilement que ça ? » le questionna-t-il d’un air moqueur « Bien sûr que non ! On quitte le gang les pieds devant ou pas du tout mon garçon ! Tu n’regardes donc jamais la télé ? Tu sais, à partir de maintenant, ce sera ton unique échappatoire. Si tu avais pour projet d’écouler des jours heureux sous le soleil Californien, tu peux oublier. Tu sais comment terminent ceux qui se mettent en tête de fuir ? » le questionna Nathaniel avant de chasser sa remarque d’un geste négligé de la main « Enfin, ceci est une autre histoire et de toute façon, je suis certain que tu as de l’imagination et que tu vois où je veux en venir ! »

    Il laissa un ange passer puis reprit la parole.

    « Tu ne mets pas fin à notre collaboration, petit. Et tu sais pourquoi, en plus des raisons que j'ai déjà évoquées ? Parce qu’au fond, j’ai mis un peu de piquant dans ta morne existence et que tu ne serai pas capable de t’en passer… Il y a un prix à payer pour ça et tu l’as découvert. Je n’ai pas à m’excuser pour ce qui s’est passé. Tu savais qu’il y avait un risque que les choses dégénèrent… »

    Malgré lui, Nathaniel sentit une boule se former au fond de son estomac et, lorsqu’il reprit la parole, il le fit un ton plus bas, sans vraiment en avoir conscience.

    « Je n’ai pas fermée cette porte Joshua… Je pense que c’était un test. Je pense qu’Il t’a mis à l’épreuve… Et si tu es encore là, je ne pense pas que ce soit parce que ton père et cet attardé de Donnelly sont intervenus. Je pense que c’est parce qu’Il l’a décidé ainsi… Tu devrais être reconnaissant envers lui et envers moi, qui suis son plus fidèle serviteur et son messager… » conclut-il dans un sourire carnassier « Alors, qu'est-ce que tu vas faire Ferguson ? Allez tout raconter à papa ? Si tu l'faisais, il faudrait lui avouer que tu es au courant, il faudrait lui avouer ce que tu préparais avec moi... Est-ce que tu es prêt à prendre le risque de te soulever contre nous ? Tu crois que tu es prêt à affronter un second incendie, Josh...? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Joshua F

Invité

03.2. And where the offense is, let the great axe fall. [Joshua & Nathaniel] Vide
MessageSujet: Re: 03.2. And where the offense is, let the great axe fall. [Joshua & Nathaniel]   03.2. And where the offense is, let the great axe fall. [Joshua & Nathaniel] Icon_minitimeMer 19 Jan 2011, 16:47

Joshua Ferguson


Humpf. Josh détestait qu'on lui cause comme à un gamin. Oui, comme Nathaniel était en train de le faire. Même quand il était un gamin, il ne voulait pas qu'on lui parle comme ça, alors aujourd'hui, pensez-vous. Mais là où résidait une fois de plus tout l'agacement de Joshua, c'est qu'à nouveau, Nathaniel n'avait pas tord, il le savait bien. Il ne s'était évidemment pas attendu à ce que son interlocuteur lui sorte que tout allait bien, qu'il pouvait retourner à ses petites affaires et faire comme si de rien n'était... c'était trop simple... et ce n'était pas tout à fait ce que Joshua voulait. D'ailleurs, que voulait-il vraiment? Ne plus jamais se faire avoir par Nathaniel. Oui voilà, c'était tout ce qu'il souhaitait. Tout abandonner, non... Abandonner tout contact avec Nathaniel, oui. Mais il se faisait des illusions et son interlocuteur ne faisait que le lui confirmer... Le "gang", comme il le disait si bien, il ne voulait pas le quitter. Il avait attendu, n'avait, en vérité, fait que ça des dernières années qu'il avait passé à Grayson, attendre le moment où on l'y intégrerait. Plutôt que son père, c'était Nathaniel qui le lui avait permis... et jusqu'à récemment, il n'aurait jamais pensé qu'il regrettait que ce ne soit pas son géniteur qui lui ait parlé de tout ça... Quoi que... Difficile de savoir ce qui aurait été le pire. Ce "gang", il voulait y rester, il avait appris la vérité, et c'était allé au-delà de ses attentes. Mais il ne voulait pas crever, certainement pas, et ce n'était apparemment pas en faisant confiance à l'homme qu'il avait en face de lui qu'il allait préserver sa peau. Il n'avait sans doute pas le choix, oui, mais qui ne tente rien n'a rien...

« C'est trop simple. »

Joshua ne se laisserait pas avoir, pas cette fois en tous cas. Il ne croyait pas à toute cette histoire de portes. Oui c'était trop simple. Partant du principe que Joshua ne pourrait pas s'assurer que c'était LUI qui avait fait tout ça, IL pouvait être l'excuse à à peu près tout et n'importe quoi. Non, Joshua n'allait pas le croire. Et même si c'était vrai, il avait accumulé trop de rancune à l'égard de Nathaniel pour qu'aucune de ses paroles puissent mettre fin au sentiment d'hostilité dont il était envahi.

« Ce n'est pas Lui qui a fait partir le feu de la cabine de projection, que je sache. »

ça ne résolvait pas la question, bien sûr, il y avait beaucoup de vrai dans ce que lui disait Nathaniel. Il était bloqué. C'est vrai, il n'en sortirait sans doute pas aussi facilement.... Et il était plus vrai encore qu'il ne pouvait certainement pas passer par le biais de son père pour s'extirper de là. Alors quoi faire? Décider de ne plus se faire avoir, c'était une chose, y parvenir en était une autre. Choisir de rester comportait ses risques, et choisir de partir, c'est vrai, en comportait sans doute plus encore. Sans compter qu'en définitive, ça lui manquerait, c'était certain.

« Je n'ai pas l'intention de me soulever contre lui." Il marqua une pause. "Je ne te fais plus confiance, c'est tout. »
03.2. And where the offense is, let the great axe fall. [Joshua & Nathaniel] Oj41at
© Joseph Gordon-Levitt
PV interprété par LAPIN MALIN

INFORMATIONS
19 ans
Fils de William & Alicia, jumeau de Casey Ferguson
Chômeur

Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel W. Redd

Pretty lies and ugly truth

Age du perso : 31
Logement : 17, Madison Street
Emploi : gérant du Teller & Redd's Garage
Nombre de messages : 430

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Aahron, Aidan & Kathleen
03.2. And where the offense is, let the great axe fall. [Joshua & Nathaniel] Vide
MessageSujet: Re: 03.2. And where the offense is, let the great axe fall. [Joshua & Nathaniel]   03.2. And where the offense is, let the great axe fall. [Joshua & Nathaniel] Icon_minitimeMer 19 Jan 2011, 18:27

    « Qui a parlé de confiance de toute manière ? » riposta simplement l’ainé des deux hommes d’un to agacé « Tu penses que je t’ai confié tout ça et que j’ai décidé de travailler avec toi parce que…tu m’inspirais confiance ? Laisse-moi rire mon garçon »

    Cette conversation commençait à prodigieusement l’agacer. Que Joshua soit en colère c’était une chose, mais qu’il vienne pleurnicher en était une autre. Il avait l’impression désagréable de tourner en rond et se laissait… ce petit était aussi borné et avait les idées aussi arrêtées que son père.

    « Tu penses que je place la moindre confiance dans les mains de ce bon vieux Declan ou de ton cher paternel ? Bon dieu ! Je ne fais même pas confiance à ma propre épouse ! » ricana Nathaniel « Ici, on ne choisit pas nos alliés, le groupe a été formé il y a des générations de ça et que tu le veuilles ou non, confiance ou pas, tu travailleras avec moi. Parce qu’il est hors de question que je te laisse me tourner le dos avec ce que tu sais… Alors sors-toi les doigts du cul, fais-toi pousser une paire de couilles et arrêter de jouer les enfants gâtés ! »

    Il ponctua sa remarque d’un regard assassin qui, il l’espérait, conclurait aussi cet échange. Ils s’étaient tous passé le mot pour le faire chier aujourd’hui ou bien !? D’abord Lucy qui lui faisait une scène pour qu’il lui parle de son plan et qu’il lui fasse confiance, Joshua qui pleurnichait parce qu’il avait trahi la sienne… Il était décidément entouré d’incapable.

    « Tu vois, à défaut de te faire confiance, j’avais placé de grands espoirs en toi. Je te pensais différent de ton père. Je pensais voir en toi un joueur, je pensais que tu étais prêts mais j’ai eu tort. Tu ne connais pas encore les règles du jeu mais il n’est pas trop tard pour les apprendre. Tant que tu respires, alors il est encore temps on garçon ! » s’exclama-t-il en essayant de ravaler sa rancœur « Si tu veut apprendre à jouer comme un lâche, tourne-toi vers ton père, si tu veux apprendre à jouer comme un homme… ma porte t’es encore ouverte. Mais si tu t’avisais de me la claquer au visage une fois encore, Joshua… alors je la verrouillerai et je jetterai la clé dans la rivière où j’ai fait plonger la voiture des Donnelly… »

    La menace était sous jacente mais Joshua était assez intelligent pour la percevoir. Il n’y aurait plus de seconde chance. Si sa prochaine remarque était dans la même lignée que les précédentes, alors ils en resteraient là. Et pour Nathaniel, en rester là signifiait placer Joshua (à contre cœur, il fallait bien l’avouer) dans la liste des gens qui se dressaient sur son chemin. Sur celui de l’homme…

    « Je te conseille de tourner sept fois ta langue d’adolescent révolté dans ta bouche et de peser soigneusement tes prochaines paroles, Ferguson… Je ne suis pas n'importe qui... Et tu le sais pertinemment. C'est pour ça que tu as accepté de m'écouter et que tu m'écoutes encore en ce moment »


    Joshua ne sembla rien trouver à redire à cela. Il se contenta de fixer son ainé avec ressentiment. Nathaniel se demanda ce qui l'agaçait le plus dans cette affaire... Se faire remonter les bretelles, réaliser que le garagiste avait raison dans ses propos ou qu'il lui parle avec ce ton condescendant.
    Après cela, la conversation tourna rapidement court. Joshua avait compris la leçon, Nath s'en était assuré et à présent, il savait qu'il n'avait plus le choix.
    L'adolescent devait suivre le mouvement, comme eux tous à présent. Il n'était qu'un pion sur l'échiquier. Un de plus.
    Et le joueur n'hésitait pas à les sacrifier quand le besoin s'en faisait sentir, pour le bien de tous. Parce qu'il avait une vision plus large des choses et savait comment gagner cette partie... Il avait déjà tout prévu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



03.2. And where the offense is, let the great axe fall. [Joshua & Nathaniel] Vide
MessageSujet: Re: 03.2. And where the offense is, let the great axe fall. [Joshua & Nathaniel]   03.2. And where the offense is, let the great axe fall. [Joshua & Nathaniel] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

03.2. And where the offense is, let the great axe fall. [Joshua & Nathaniel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Road to Salvation  :: GRAYSON :: WASHINGTON STREET :: bois-
Sauter vers: