AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ROAD TO SALVATION FERME SES PORTES APRES TROIS ANS D'AVENTURE ! N'oubliez pas de vous joindre à nous pour l'après-midi chatbox dimanche 18 novembre à partir de 13h ! svp et d'y laisser un commentaire de préférence.

Partagez | 
 

 03.1. I'm sorry, so sorry, please accept my apology [Colleen & Logan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Logan Redd



Age du perso : 27
Logement : Madisson Street
Emploi : Comptable au garage
Nombre de messages : 1574

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Charlie, Casey, William
03.1. I'm sorry, so sorry, please accept my apology [Colleen & Logan] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: 03.1. I'm sorry, so sorry, please accept my apology [Colleen & Logan]   03.1. I'm sorry, so sorry, please accept my apology [Colleen & Logan] - Page 2 Icon_minitimeLun 19 Juil 2010, 03:06

    Ils avaient fini par s’écarter l’un de l’autre, puis par se rhabiller rapidement, juste assez pour être décent, Logan n’avait même pas prit la peine de remettre son tee-shirt. Une fois son jean remonté et reboutonné correctement, il s’était contenté de s’appuyer contre son unique table qu’ils venaient de mettre a rude épreuve. C’était du solide parce qu’ils n’y avaient pas été de main morte…
    Le jeune garagiste gardait le silence et restait immobile, les mains de part et d’autre de ses hanches, contre le bois de la table. Il observait son étrange invitée farfouiller dans réfrigérateur complètement vide. Elle n’était pas la seule à négliger ses courses, sauf que chez lui c’était plutôt chose courante. Son frigo ne servait qu’à stocker son alcool la plus part du temps, très rarement de la nourriture, et lorsqu’il y en avait ce n’était pas lui qui l’y avait placé, mais Lucy, ou plus souvent encore : sa mère.
    Lui ne se nourrissait que chez les autres, du moins, pour ce qui était des repas. Le reste du temps il survivait en grignotant le strict minimum.
    Et ça n’était pas dans le réfrigérateur que Colleen allait trouver son bonheur. Pourtant la rouquine avait déjà abandonné sa recherche pour revenir vers lui.

    Elle était joueuse et câline, comme une petite chatte qui venait se lover et se frotter sans vergogne. Logan ne savait pas vraiment comment réagir. Et il savait encore moins quoi lui répondre d’ailleurs.
    Pourtant, cela ne voulait pas dire qu’il se sentait mal à l’aise.
    Il restait lui-même bien entendu, et sa nature le voulait un peu mal à l’aise tout le temps, pourtant pour le moment, il était au meilleur de sa forme compte tenu des circonstances du moins.
    Aucunes pulsions morbides, pas de besoin d’alcool urgent, et pas non plus l’envie de fuir le monde pour se retrouver seul. Il pétait la forme… à sa manière, mais tout de même.
    Autant en profiter le temps que ça dur.

    Il ne la repoussa donc pas lorsqu’elle vint se coller à lui de la sorte. Il se contenta de continuer de l’observer, et de continuer de se taire.
    Il détailla son visage un peu mieux, plus qu’il ne l’avait jamais fait jusque là.
    Elle n’avait pas besoin d’être nue pour être jolie, chose certaine. C’était clairement un beau brin de fille. Et il avait toujours eut un faible pour les grandes brunes aux longs cheveux ondulés…
    Mais ce qui lui plaisait le plus chez elle, plus que sa jolie poitrine, sa peau douce et son beau visage, c’était la gentillesse dans son regard. Et l’insouciance aussi, et ce malgré ce qui se passait en ce moment avec ce brave adjoint.
    C’était plaisant qu’une paire d’yeux comme les siens se posent sur lui. Aucun reproche, aucune gêne, pas de lourdeur.

    Les lèvres fines du garçon s’étirèrent en un léger rictus. Elle parlait beaucoup, cette petite chatte.

    « Kellogg’s » répliqua-t-il donc « j’en ai plein, dans l’armoire juste là » expliqua Logan en désignant d’un très bref regard les armoires en question, situées dans son tout petit coin cuisine.

    Il ne se nourrissait pratiquement que de ça, en vérité. Surtout ces derniers temps.
    Il aurait pu le lui raconter, l’information ne servait à rien pour Colleen, mais elle-même lui fournissait quantité d’informations dont il se fichait. Ca s’appelait avoir une discussion d’ailleurs.
    Sauf qu’il n’était pas vraiment né avec le mode d’emploi. Ou plutôt, personne ne s’était chargé de le lui enseigner. Il n’avait aucun sens de la conversation, ni des relations sociales d’ailleurs, et ce fut donc sa seule réponse et sa seule réaction. Pour le reste, il se contentait de soutenir le regard de la jeune postière, ce qui, en soit, était déjà un bel effort, et une preuve de l’estime qu’il commençait à nourrir à son égard.

....................................
03.1. I'm sorry, so sorry, please accept my apology [Colleen & Logan] - Page 2 Krhn4
I don't believe in everything I've read
I don't believe in promises
I don't believe in compromising
My own beliefs inside my head
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colleen P. Jefferson



Age du perso : 26
Logement : East Jefferson Street
Emploi : Postière
Nombre de messages : 353

ABOUT YOU.
What's going on here ? : It's not my burden
Autres comptes: Allie Newton
03.1. I'm sorry, so sorry, please accept my apology [Colleen & Logan] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: 03.1. I'm sorry, so sorry, please accept my apology [Colleen & Logan]   03.1. I'm sorry, so sorry, please accept my apology [Colleen & Logan] - Page 2 Icon_minitimeMar 20 Juil 2010, 03:07

      « Des céréales hein ? Ca me va ! Sauf si c'est des trucs sans gouts, je suis pas vraiment fan. »

    Juste avant de se décoller de lui, la postière déposa ses lèvres sur les siennes de nouveau. Pourquoi ? Parce qu'en faisant ça, elle n'avait plus l'impression d'être seule, il lui donnait une fausse impression d'avoir quelqu'un dans sa vie, quelqu'un a qui elle pouvait parler. Logan était devenu une sorte de mix entre Charlie et Grif... à part qu'il ne parlait pas des masses. Mais chose qu'elle avait noté, il la fixait, il la regardait dans les yeux, et ça c'était un gros changement. Alors, afin de se sustenter, Colleen se détacha de ses lèvres dans un sourire pour fouiller dans les placards. Des céréales au chocolat, c'était juste parfait, manquait juste le lait...

      « Tu veux un bol toi aussi ou pas ? »

    Colleen se tourna pour fixer son interlocuteur qui ne répondit pas, s'obstinant à la fixer comme il le faisait déjà depuis quelques longues secondes.

      « Hum ok... Je prends ça pour un non. »

    Revenant face à lui le paquet à la main, Colleen commença à grignoter à même la boîte. Ca lui faisait un bien fou et soudainement son estomac ne la démangeait plus autant qu'avant, c'était donc ça la clé... la nourriture !

    Et Logan ne bougeant toujours pas, la demoiselle se laissa tomber dans son canapé dans un long soupir, c'était quand même nettement plus mou que la table, s'ils remettaient ça, il allait falloir voir ailleurs. Mon dieu ! Qu'est-ce qu'elle pensait ? Remettre ça ? Hors de question, il y avait Grifith et puis ils devaient se marier. Enfin non, rectification, ça c'était le passé et elle était libre comme l'air mais même ! Sauter dans les bras du premier venu pour passer ses pulsions c'était quand même assez mal, surtout quand on venait de quitter son fiancé deux semaines plus tôt. Bon dieu, elle pensait trop et cela allait lui foutre la migraine. Aussi leva-t-elle ses yeux sur le jeune Redd.

      « T'aurais pas une autre bouteille ou de l'herbe par hasard ? Parce que j'ai mon cerveau qui recommence à fonctionner et je ne suis pas spécialement à mon aise dans cet état. Ne pas penser c'est bien mieux que se triturer le cerveau à la recherche des erreurs qu'on a pu faire dans sa vie comme se taper l'ex de sa meilleure amie pour qu'il devienne votre fiancé. Tu vois... ce genre de truc en gros ! »

    Elle se força à sourire en direction de Logan et posa les yeux sur des feuilles qui trainaient, éparses à côté d'elle. C'était des dessins et ils étaient foutrement réussi, c'était juste superbe. Des paysages, des visages et tellement d'autres choses. Colleen en resta bouche bée et en saisit une entre ses doigts avant d'ouvrir sa bouche.

      « C'est... toi qui fait ça ? C'est juste superbe, tu es un artiste Logan ! Tu imagines pas à quel point tu es doué, j'aurai jamais cru que tu... puisses faire ça. Tu as jamais pensé à quitter Grayson pour intégrer une école parce que... t'as tellement de talent, ça saute aux yeux ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Redd



Age du perso : 27
Logement : Madisson Street
Emploi : Comptable au garage
Nombre de messages : 1574

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Charlie, Casey, William
03.1. I'm sorry, so sorry, please accept my apology [Colleen & Logan] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: 03.1. I'm sorry, so sorry, please accept my apology [Colleen & Logan]   03.1. I'm sorry, so sorry, please accept my apology [Colleen & Logan] - Page 2 Icon_minitimeMer 21 Juil 2010, 04:11

    A bien y réfléchir, c’était le premier vrai contacte qu’ils avaient tous les deux. Ils avaient eut toute une vie d’occasions pour faire connaissance, mais ils n’en avaient jamais profités. Pour quoi faire ? Ca n’était pas comme si ils avaient quoi que ce soit en commun. Quoi que… qu’est-ce qu’il en savait au fond, il ne connaissait absolument rien d’elle, seulement ce qu’elle avait raconté. Et au fond c’était déjà pas mal parce qu’elle parlait vraiment beaucoup. Ca n’était pas un mal, faire connaissance impliquait généralement un échange, ou en tout cas quelqu’un qui parle. Lui ça n’était pas son truc.
    Quel genre de personne faisait connaissance après s’être envoyé deux fois en l’air, et seulement après ?

    Et puis c’était trop étrange, trop anormal comme situation. Qu’est-ce qu’elle lui voulait exactement ? Est-ce qu’elle espérait quoi que ce soit ? Et si c’était le cas, alors qu’est-ce qu’elle attendait de lui ? Et pourquoi lui d’ailleurs ? Ca n’était pas comme si il était l’être le plus chaleureux et le plus réconfortant qui soit.
    N’empêche que pour l’instant ça lui allait. Il avait même envie de la dessiner.
    Et pendant ce temps elle continuait de causer et il ne l’écoutait que d’une oreille, ses propres pensées, habituellement ses seuls compagnes, s’accaparant tout le reste de son attention.

    Et d’ailleurs en parlant de dessin et d’attention, toute celle-ci venait d’être ramenée brusquement vers Colleen, qui découvrait à l’instant quelques dessins à lui qui trainaient là.
    Le tout faible sourire pensif qu’il avait arboré jusque là disparu, et un éclat de compréhension vint illuminer ses yeux sombres.
    Il trouvait sa compagnie incongrue et pas désagréable mais si elle commençait à fouiller et tripoteur ses affaire alors il allait falloir qu’il la foute dehors.
    Non, il n’allait pas faire ça, mais la pointe d’agacement qu’il avait ressentit lorsque les grands yeux clairs de la jeune femme s’étaient posés sur ses croquis lui avaient donné envie d’être à nouveau seul.

    Logan ne côtoyait pas beaucoup de monde, et personne du genre de Colleen. Elle avait l’air d’être du genre à tout commenter, à tout observer et à parler très fort. Quelqu’un d’ouvert. Personne ne s’intéressait à ses dessins d’habitude. Ni ses cousins, ni ses parents. Kathleen, un petit peu.
    Et sur le front de Colleen il était inscrit ‘je vais te poser mille questions gênantes’.
    Mal à l’aise, le jeune homme ne répliqua pas immédiatement au compliment. Il ne l’avait même pas vu comme ça d’ailleurs, tout ce qu’il voyait c’était qu’elle allait lui poser des questions, à coup sur.

    Cherchant un moyen de se sortir de là, il se redressa de la table contre la quelle il était toujours appuyé pour se diriger vers son coin cuisine. Il ouvrit une armoire pour en sortir une bouteille de rhum qu’il déboucha en prenant bien tout son temps. Il se saisit des deux verres qu’ils avaient déjà utilisés, renversés sur la table depuis leur passage mouvementé.
    Finalement, dans un très faible soupir qu’il poussait pour se donner du courage, il revint vers Colleen et rempli son verre avant de le lui tendre
    Il rempli ensuite le sien jusqu’au bord, et l’avala d’une traite sans même grimacer. Et tandis qu’il se reservait déjà, il se racla la gorge et se lança dans une réponse murement réfléchie :

    « Merci » articula-t-il de sa voix un peu rauque.

....................................
03.1. I'm sorry, so sorry, please accept my apology [Colleen & Logan] - Page 2 Krhn4
I don't believe in everything I've read
I don't believe in promises
I don't believe in compromising
My own beliefs inside my head
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colleen P. Jefferson



Age du perso : 26
Logement : East Jefferson Street
Emploi : Postière
Nombre de messages : 353

ABOUT YOU.
What's going on here ? : It's not my burden
Autres comptes: Allie Newton
03.1. I'm sorry, so sorry, please accept my apology [Colleen & Logan] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: 03.1. I'm sorry, so sorry, please accept my apology [Colleen & Logan]   03.1. I'm sorry, so sorry, please accept my apology [Colleen & Logan] - Page 2 Icon_minitimeSam 24 Juil 2010, 00:49

      « T'es tellement pas bavard... »

    Colleen affalée dans le sofa s'enquilla deux verres de rhum à la suite avant de rire tant elle ne s'était pas attendue à ce genre d'alcool si fort. Sa bouche, sa gorge, tout lui piquait et la réchauffait à la fois, c'est que la téquila qu'elle préférait était radicalement plus agréable en bouche.

      « Tu veux me tuer Logan Redd ? Tu aurais pu prévenir que tu me faisais boire ça, je suis tellement pas habituée que mon esprit quitte déjà mon corps... tu es un génie. »

    Étouffant son hilarité la demoiselle continua à parler.

      « C'est tout de même bizarre qu'on se soit jamais parlé, Charlie et moi on traînait aussi avec des plus grands, dont beaucoup de garçons mais jamais toi. T'étais à l'école d'ailleurs ? Je dis ça parce que t'étais... invisible. On aurait pu être des potes peut-être à cette époque tu vois. »

    Pendant qu'elle parlait, Logan n'arrêtait pas de boire en la fixant, est-ce qu'elle parlait trop ? Sérieusement ?

      « Enfin l'ecole c'était génial, j'étais pas super populaire non plus, et puis on faisait le clan de Grayson alors voilà, ça passait mieux. Et même qu'une fois... j'ai montré ma culotte au fils de Mrs Leehall derrière les buissons parce qu'il m'avait montré ce qu'il y avait sous son pantalon et du coup après j'ai montré... enfin tu vois quoi. »

    La postière descendit un verre de nouveau en riant.

      « T'es capable de te descendre la bouteille comme ça ? Je pense pas que quiconque puisse tenir une bouteille de rhum presque entièrement, c'est carrément fou. J'adore les paris, j'en ai toujours fait plein. Attention pas de l'argent, du genre faire quelque chose ou sinon se balader toute nue dans la rue, ce genre de truc crétin quoi. On le faisait beaucoup avec Charlie avant l'histoire. ».

    Reprise de souffle qui donna quelques secondes de répit au pauvre Logan qui semblait bien dépité.

      « Pourquoi t'as jamais quitté Grayson ? T'as l'air bien malheureux je trouve, tu devrais te trouver une copine ou partir d'ici et rentrer dans une école d'art parce que tes dessins sont splendides... d'ailleurs moi aussi j'aurai du partir... »

    Pourquoi était-elle resté ici d'ailleurs ? Une raison en particulier à part une flemme, Charlie et Grif ? Maintenant elle était libre de partir, de faire sa vie ailleurs, de voir du pays et d'être enfin en accord avec elle-même. Mais d'abord, il faudrait dépasser cette phase stupide de déprime et se reprendre en main... avec l'aide de Logan si possible parce que ses gestes faisaient beaucoup.

      « Bon alors, tu la descends cette bouteille ou tu peux pas ? Et je veux savoir ce que tu fais là parce que le garage... j'y crois pas trop. T'es pas ce genre de manuel ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Redd



Age du perso : 27
Logement : Madisson Street
Emploi : Comptable au garage
Nombre de messages : 1574

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Charlie, Casey, William
03.1. I'm sorry, so sorry, please accept my apology [Colleen & Logan] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: 03.1. I'm sorry, so sorry, please accept my apology [Colleen & Logan]   03.1. I'm sorry, so sorry, please accept my apology [Colleen & Logan] - Page 2 Icon_minitimeDim 25 Juil 2010, 03:57

    Le bon côté dans tous ça, c’était que Colleen avait débité en une fois à peu près toutes les choses gênantes possibles et imaginables. Une fois que cet horrible moment serait passé, il ne resterait aucun sujet de conversation gênant à aborder. Elle s’était donné à fond, on pouvait lui laissé ça.
    Logan en était presque, et seulement presque amusé. C’était assez ahurissant il fallait l’avouer. Tellement ahurissant que la couleuvre passait mieux que prévu.
    D’accord, elle avait mit le doigt sur à peu près les trois quart des angoisses de Logan sans reprendre son souffle, néanmoins, il se sentait moins mal qu’il ne l’aurait imaginé.
    Mal, mais pas trop mal.
    Après tout, rien n’allait à l’endroit avec cette fille. Ce qu’elle disait aurait parut déplacé à n’importe qui, mais elle semblait assumer à mort. Non, elle n’assumait pas, impossible d’assumer ce qu’on ne réalise même pas. Et il allait devoir s’y faire parce qu’apparemment, elle n’en n’avait jamais fini de causer.

    Oui, effectivement, à l’école il avait toujours fait en sorte d’être le plus invisible possible et n’avait jamais baissé son froc devant une nana derrière une fougère...
    Il recherchait plutôt la solitude et prenait soin de ne donner envie à personne de le côtoyer ou de venir vers lui. De toute façon personne n’en n’avait jamais eut envie, il était doué pour repousser les gens.
    Sauf Colleen… de toute évidence.
    Bref, quelques fois tout de même, certains l’avaient prit pour cible, mais jamais bien longtemps. Il fallait bien assurer la réputation familiale après tout. Nathaniel et lui s’en étaient chargé plusieurs fois.

    De toute façon, l’école n’avait été qu’un petit chapitre dans le trop long récit de la jeune postière déjà ivre. Elle avait enfoncé le clou : Partir de Grayson, une école, une copine, son air malheureux, et pire encore, le garage.
    Ce foutu garage où il n’allait plus depuis des lustres, qu’il haïssait mais qui lui manquait tout de même. Le garage de Nathaniel qui ne voulait plus le voir. Ce garage où, effectivement, il n’en foutait pas une, parce qu’elle avait raison, il n’était vraiment pas manuel.
    Comment pouvait-elle être à la fois si conne et si perspicace ?

    Le mélange était surprenant, et il était tellement déstabilisé qu’il en oubliait presque de transpirer le malaise et l’inconfort. Par contre son cœur lui, ne se gênait pas pour pulser un peu plus vite.
    Elle voulait qu’il parle, qu’il réponde où qu’il fasse quelque chose, sauf que malgré tout ce qu’elle avait dit, malgré tout ces sujets qui lui tenaient tellement à cœur, lui qui d’habitude n’en avait jamais rien à foutre de rien, malgré tout ça, il n’avait aucune idée de quoi répliquer…

    Logan baissa ses yeux sombres sur la bouteille de rhum ambré qu’il tenait toujours en main. Il avait la descente facile, mais il ne se sentait pas vraiment de la boire toute entière. Pourtant que faire d’autre ? Elle avait l’air d’y tenir et au moins il saurait quoi faire.
    Se sentant parfaitement idiot comme ça, debout devant elle, il prit la peine de venir s’assoir sur le divan lui aussi, en dessous de la mezzanine. Pas trop près, mais pas trop loin de Colleen.

    Après un soupir pour se mettre en condition, Logan porta la bouteille à ses lèvres et, après un instant d’hésitation et un bref coup d’œil lancé à Colleen qui suivait toute la scène avec attention, il se jeta à l’eau. Ou plutôt non, au rhum. Il fit durer le plus longtemps qu’il pu, et en ingurgitât un maximum. Mais le tout n’avait tout de même duré qu’une grosse poignée de seconde. La bouteille avait diminué de deux ou trois centimètres. Et c’était tout ce qu’il fournirait à sa spectatrice avide. Il n’avait aucune envie de se mettre à gerber devant elle, il avait déjà l’air assez con comme ça.

    Le souffle court et la gorge en feu, il ferma ses yeux étroitement avant de prendre une très grande inspiration. Il avait été raisonnable. C’était à son tour maintenant. Il lui tendit donc la bouteille avec un petit signe de tête.

    Une fois les mains libre il passa l’une d’elle sur son bouque et observa Colleen de biais.

    « Si t’aime le dessin, t’as cas pauser pour moi… enfin si tu veux. Si ça te branche. C’est pas obligé mais,… j’peux essayer de te dessiner » proposa-t-il en niant absolument tout ce qu’elle avait dit d’autre et en espérant que sa proposition détournerait son attention…

....................................
03.1. I'm sorry, so sorry, please accept my apology [Colleen & Logan] - Page 2 Krhn4
I don't believe in everything I've read
I don't believe in promises
I don't believe in compromising
My own beliefs inside my head
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colleen P. Jefferson



Age du perso : 26
Logement : East Jefferson Street
Emploi : Postière
Nombre de messages : 353

ABOUT YOU.
What's going on here ? : It's not my burden
Autres comptes: Allie Newton
03.1. I'm sorry, so sorry, please accept my apology [Colleen & Logan] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: 03.1. I'm sorry, so sorry, please accept my apology [Colleen & Logan]   03.1. I'm sorry, so sorry, please accept my apology [Colleen & Logan] - Page 2 Icon_minitimeDim 25 Juil 2010, 23:36

      « Pas mal... mais je m'attendais à mieux, t'es comme moi, j'ai comme l'impression que tu suis un gros entrainement à l'alcool... mais là, je suis déçue. »

    Alors elle attrapa la bouteille que Logan lui tendait et la porta à ses lèvres mais contrairement à lui, deux gorgées suffirent. Le rhum lui donnait l'impression que tous les microbes de son corps mourraient instantanément au contact du liquide. Et elle en devenait ainsi une vierge immaculée de tous microbes. Que c'était bon comme sensation, jusqu'au retour fatal de l'alcool qui montait à la tête. Là, elle se sentait plus comme une clocharde à moitié aveugle qui ne tenait plus debout. Enfin bon.

      « Bien sûr que j'aime tes dessins et je peux poser sans problèmes. »

    La demoiselle se décala vers Logan pour le coller un peu plus. C'est que l'alcool aidant, il était de plus en plus attirant et puis s'ils remettaient le couvert, ce serait rien du tout pas vrai ? Juste un échange de bons procédés.

      « Tu voudrais que je pose nue ? Pour moi c'est pas un problème, il faut juste que tu demandes, et que tu oses me le dire. Tu sais que la plupart du temps, quand je suis chez moi et bien je ne porte pas de vêtements. J'ai rarement froid et puis c'est plus pratique pour tout, enfin je trouve. »

    La bouteille fut rendue à son propriétaire dans un sourire comme pour l'encourager à boire de nouveau. D'ailleurs c'était le cas, Colleen voulait qu'il boive, peut-être que ça lui délirait la langue car il ne répondit à aucune de ses questions.

    Patience... cela finirait bien par venir.

      « Est-ce que tu veux que je m'en aille maintenant ? Parce que tu ne réponds à rien, j'ai l'air de t'embêter plus qu'autre chose. Va pas t'imaginer des trucs, nous deux c'est... sans conséquences tu vois ? Alors tu peux me parler, tu peux rire, tu peux me toucher mais si tu veux que je parte, dis le moi. Il en faut beaucoup pour me vexer et toi tu m'as pas bien l'air méchant. Juste un peu paumé. Alors dis moi Logan, je veux pas te déranger ou m'imposer. Enfin je pense. »

    Est-ce que ce qu'elle disait avait du sens ou pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Redd



Age du perso : 27
Logement : Madisson Street
Emploi : Comptable au garage
Nombre de messages : 1574

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Charlie, Casey, William
03.1. I'm sorry, so sorry, please accept my apology [Colleen & Logan] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: 03.1. I'm sorry, so sorry, please accept my apology [Colleen & Logan]   03.1. I'm sorry, so sorry, please accept my apology [Colleen & Logan] - Page 2 Icon_minitimeMar 27 Juil 2010, 01:34

    Bon Dieu cette fille était épuisante ! Il allait se retrouvé plus cassé et crevé après une discussion avec elle qu’après des heures de boulots sous le soleil.
    Pourquoi ne comprenait-elle pas qu’il avait du mal à suivre ?!
    Ca l’agaçait de passer pour un débile autiste. Ca n’était absolument pas ce qu’il était. Il avait juste du mal à entretenir une conversation. Et elle était son opposée dans ce domaine. Impossible de la faire taire. Pourtant même si il était agacé par son comportement, il n’avait absolument pas envie qu’elle s’en aille. Elle était si… gentille ! Gentille, franche, nature et spontanée. Même lui n’arrivait pas à lui en vouloir. Il n’y avait que Kathleen pour être aussi douce avec lui.
    Le contacte le déstabilisait mais en même temps, il préférait largement qu’elle reste avec lui.

    Même si en plus d’être un foutu moulin à parole, elle s’obstinait à aborder tous les sujets les plus épineux et les plus gênants possibles. Presque comme un fait exprès.
    Elle critiquait sa descente pour commencer. L’orgueil toute masculine de Logan avait été piquée à vif et il était resté bloqué là-dessus jusqu’à ce que Colleen enchaine avec un autre sujet terriblement troublant, mais plus agréable celui-là.
    La jeune postière lui proposait de poser nue. Carrément.
    Il était évident de dire qu’il n’avait encore jamais eut personne pour poser nu pour lui. D’ailleurs la seule qui avait jamais posé pour lui c’était Kathleen.

    Sauf que Kathleen n’en n’avait pas profité pour lui faire du rentre dedans à plein tube. Et en même temps elle lui faisait clairement comprendre qu’elle n’attendait rien de lui.
    De toute façon c’était hors de question pour lui. La sauter, bien entendu, la dessiner, volontiers, nue, encore plus volontiers, l’écouter, c’était rude mais ça allait, lui répondre, c’était compliqué mais il faisait avec, par contre, l’avoir pour petite amie…
    Déjà, il n’était pas vraiment le genre de type à avoir une petite amie régulière. Il n’avait jamais laissé de place dans sa vie pour ça. Son père le lui reprochait d’ailleurs. ‘A 27 j’étais marié moi mon garçon !!’. Il savait bien qu’un jour, son paternel ne lui laisserait plus le choix, mais en attendant, il était très bien comme ça. Tout seul.

    Mais bref, tout ça ne répondait en rien aux questions de Colleen. Il était agacé d’être aussi lent et aussi lamentable et de la faire attendre à chaque fois. C’était juste plus fort que lui.
    Passant une main nerveuse dans ses cheveux pou les ôter de ses yeux, il agrippa la bouteille. Il l’a porta ensuite à ses lèvres pour en boire une gorgée ou deux.

    « Tu peux rester » finit-il par répliquer « Ca me dérange pas que… que tu sois là, c’est juste que j’ai rien à dire la plus part du temps… mais tu peux rester. Si tu veux bien sûr »

    Il soupira une bonne fois, et remit une rasade de rhum sur tout ça. Le plus dur maintenant, c’était d’enchainer. Elle voulait bien poser pour lui. Et elle voulait bien poser toute nue. C’était une chance inouïe, il ne fallait pas qu’il laisse passer l’occasion. Mais comment le lui dire maintenant qu’ils avaient enchainé sur autre chose ?
    Avalant encore une gorgée ou deux, Logan se releva, biberonnant le contenu de sa bouteille, la mine concentrée. La tension le faisait toujours boire. Et comme elle le rendait nerveux et qu’en plus elle l’incitait à boire, il avait d’autant plus soif.
    Pourtant Dieu seul savait comme il avait déjà trop bu aujourd’hui. Il lui avait fallut une belle dose d’alcool dans le sang pour trouver le courage d’essayer de se trancher la gorge. Et sa partie de jambe en l’air l’avait complètement dégrisé. Pourtant il sentait son estomac accueillir l’alcool avec lassitude. Mais tant pis. Ca passerait, comme d’habitude. Ca passait toujours.
    Se rapprochant de la table de leurs ébats, Logan agrippa son paquet de cigarette à moitié vide pour en tirer une et l’allumer.
    Il revint ensuite vers le divan, reprenant sa place initiale aux côtés de Colleen.

    Recrachant lentement la fumée, il lança à celle-ci deux ou trois regards en biais. Il tendit le paquet vers la postière pour lui proposé une cigarette, avant d’avaler quelques nouvelles gorgées et de lui rendre la bouteille, le souffle rendu un peu court par ses sessions d’apnée alcoolisée.

    « Alors ? … qu’est-ce que tu veux faire ? »

    Oui, c’était lâche, mais Logan n’avait jamais rien signé l’obligeant à être courageux et franc. Il espérait que Colleen revienne sur le sujet du dessin, ou mieux encore : qu’elle se mettre directement toute nue sans qu’il n’ait rien à ajouter…
    Si seulement.

....................................
03.1. I'm sorry, so sorry, please accept my apology [Colleen & Logan] - Page 2 Krhn4
I don't believe in everything I've read
I don't believe in promises
I don't believe in compromising
My own beliefs inside my head
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colleen P. Jefferson



Age du perso : 26
Logement : East Jefferson Street
Emploi : Postière
Nombre de messages : 353

ABOUT YOU.
What's going on here ? : It's not my burden
Autres comptes: Allie Newton
03.1. I'm sorry, so sorry, please accept my apology [Colleen & Logan] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: 03.1. I'm sorry, so sorry, please accept my apology [Colleen & Logan]   03.1. I'm sorry, so sorry, please accept my apology [Colleen & Logan] - Page 2 Icon_minitimeDim 01 Aoû 2010, 00:14

      « Hum... »

    Colleen s'était relevée un grand sourire aux lèvres comme une petite fille dans un magasin de sucreries. C'est qu'il y avait du choix, tellement de choix... mais sa tête tournait tellement, c'était du grand n'importe quoi. Bien décidée à combattre ce problème, la jeune et jolie postière commença à marcher avec précaution dans son « appartement - garage ».

      « Tu peux me dessiner, on peut continuer de boire, on pourrait jouer à action ou vérité, on peut regarder la télévision, tu pourrais venir chez moi, je peux tenter une recette incroyable avec le peu d'ingrédients que tu as... Enfin j'en sais rien, on a trop de choix je te dis ! »

    Ils auraient pu faire tout ça et bien plus encore mais au lieu de ça Colleen n'avait que son idée égocentrique en tête, simplement vêtue de rien, il aurait pu la dessiner, et la montrer sous un air un peu plus sympathique que celui qu'elle devait arborer.

    Disons que son ego était un peu en chute libre ces derniers temps tout comme son amour propre. Ce qui avait donné son changement radical de comportement et une scène avec Logan assez mémorable, enfin bon, s'il pouvait la dessiner et qu'elle se trouve belle ou du moins pas si quelconque alors tout irait mieux au final. Du moins elle l'espérait.

      « Ecoute, vu que tu n'as pas l'air trop contre et pas trop bourré pour ça, je te donne mon autorisation pour me dessiner. »

    Disant cela, elle s'immobilisa et le fixa avant de laisser tomber sa robe sur le sol dans un sourire. Elle n'avait jamais vraiment été pudique alors avec un garçon qui l'avait sautée deux fois...c'était presque une situation normale. Après tout, on naissait tous nu, les vêtements ne servent qu'à nous tenir chaud si le besoin en est. Et là, température parfaite alors pourquoi s'accrocher à tant de superflu ?

      « Mais il faut que tu me guides, que tu me dises quoi faire parce que j'en ai pas la moindre idée, j'ai jamais posé pour personne, je dois pas être assez jolie ou inspirante ou je sais pas quoi. »

    Sans vraiment le quitter des yeux, elle sautilla sur un pied alors qu'elle se débarrassait (de nouveau) de sa petite culotte puis de ses chaussures sans la moindre gêne.

      « J'ai terriblement besoin de me sentir jolie ou du moins intéressante alors si tu pouvais avec tes doigts magiques arriver à faire quelque chose de pas trop affreux de moi... je sais pas... je te fais confiance. »

    Pas vraiment besoin d'en dire plus, Logan en quelques mots, rien de plus, lui dit quoi faire et à force, Colleen ne se rendit même plus compte qu'il observait ses moindres faits et gestes. Ils parlèrent (enfin surtout elle) pendant encore plusieurs heures, les dessins, elle avait totalement oublié tant elle parlait, mais ils finiraient bien par ressortir un jour. Et puis de toute manière, toujours toute nue, il avait déjà réussi sans coup, elle se sentait déjà plus vivante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



03.1. I'm sorry, so sorry, please accept my apology [Colleen & Logan] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: 03.1. I'm sorry, so sorry, please accept my apology [Colleen & Logan]   03.1. I'm sorry, so sorry, please accept my apology [Colleen & Logan] - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

03.1. I'm sorry, so sorry, please accept my apology [Colleen & Logan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Road to Salvation  :: GRAYSON :: MADISON STREET :: Redd's-
Sauter vers: