AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ROAD TO SALVATION FERME SES PORTES APRES TROIS ANS D'AVENTURE ! N'oubliez pas de vous joindre à nous pour l'après-midi chatbox dimanche 18 novembre à partir de 13h ! svp et d'y laisser un commentaire de préférence.

Partagez | 
 

 02. Back on track [Logan & Nathaniel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nathaniel W. Redd

Pretty lies and ugly truth

Age du perso : 31
Logement : 17, Madison Street
Emploi : gérant du Teller & Redd's Garage
Nombre de messages : 430

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Aahron, Aidan & Kathleen
02. Back on track [Logan & Nathaniel] Vide
MessageSujet: 02. Back on track [Logan & Nathaniel]   02. Back on track [Logan & Nathaniel] Icon_minitimeMer 12 Mai 2010, 10:28

    Quiconque voyait Nathaniel déambuler dans les rues de Grayson aurait pensé qu’il vivait une de ces parfaites journées. Celles qui font mourir vos voisins de jalousies, les font jaser et lancer quelques rumeurs sournoises au sujet de votre mariage, de vos enfants ou de votre orientation sexuelle. Ces journées parfaites qui vous font réaliser à quel point votre vie est minable.
    Pourtant, malgré le sourire éclatant de bonne humeur qui étirait ses lèvres, Nathaniel était loin de vivre une journée parfaite. A vrai dire, chaque habitant de son village natal lui paraissait s’être mis d’accord pour pourrir sa journée et son électroménager avait lui aussi fini par s’y mettre. Ce qui était extrêmement rare par ici et ne laissait rien présager de bon…

    Le garagiste grimpa sur le trottoir en adressant un signe de la main à l’une de ses voisines, sans vraiment la voir, puis il continua sa progression en maintenant une allure de croisière. Il détestait donner l’impression d’être pressé, contrarié par quelque chose. Il était Nathaniel après tout. Nathaniel voyait toujours les choses venir, ne se laissait jamais surprendre par qui que ce soit ou quoi que ce soit, sa cafetière ne tombait jamais en rade non plus !
    Et pourtant, les Donnelly avait débarqué à Grayson sans qu’il puisse le prévoir, un crétin avait saboté leur maison et fichu une belle pagaille en ville, ce connard de shérif et son débile de grand copain le maire avaient organisés une réunion d’urgence à la vieille maison et il n’avait pas pu servir sa tasse de café à Lucy. La machine avait refusé de s’allumer. Il avait même essayé de la brancher mais ça n’avait rien changé.
    C’est à ce moment précis que sa chère et tendre épouse avait commencé à devenir vraiment insupportable. Insupportable au point qu’il avait hésité à l’étrangler avec le câble de la cafetière. Peut-être qu’il l’aurait fait si Declan n’avait pas appelé pour les prévenir de leur petit meeting improvisé. Il avait décidément le chic pour se manifester aux pires moments possibles.

    Il avait donc du se mettre en route pour aller chercher Logan, son autiste de cousin qui refusai de décrocher son téléphone. Et il le faisait en marchant calmement, prenant soin de sourire tandis qu’il se jouait la scène de la mort de Lucy en boucle. Curieusement, ça l’apaisait énormément.
    Mais pas assez pour qu’il ne frappe pas fermement sur le bois de la porte de son cousin une fois arrivé chez lui.

    « Logan ! Si tu n’ouvres pas cette porte immédiatement, je l’enfonce et te la fait bouffer entièrement ! » s’exclama-t-il en prenant bien sûr soin de vérifier que personne n’était dans les parages pour l’entendre

    Il patienta quelques instants mais bien évidemment, personne ne vint lui ouvrir. Pourtant, il savait qu’il était là. Où pourrait-il être autrement ? A coup sûr, il était en train de cuver quelque part chez lui, ce qui expliquerait qu’il ne se soit pas montré au garage depuis la veille…ou l’avant-veille, Nath n’était pas très sûr. Décidant que de toute façon, il s’en moquait royalement, il tambourina à nouveau à la porte.

    « J’sais que t’es là, sale rat ! Chaque seconde que je passe à t’attendre ici te vaudra un coup à partir de…maintenant ! »

    Il était cerné par des impotents, mon dieu…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Redd



Age du perso : 27
Logement : Madisson Street
Emploi : Comptable au garage
Nombre de messages : 1574

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Charlie, Casey, William
02. Back on track [Logan & Nathaniel] Vide
MessageSujet: Re: 02. Back on track [Logan & Nathaniel]   02. Back on track [Logan & Nathaniel] Icon_minitimeJeu 13 Mai 2010, 01:41

    Prostré sur son divan, Logan observait sa propre porte d’entrée de ses yeux sombres rendus ronds par l’angoisse. La bouche sèche, le cœur battant, les mains moites et la respiration courte, il était dans la plus complète incapacité d’enchaînée la moindre pensée logique, ou cohérente.
    L’enfer était à sa porte, que pouvait-on faire dans ses cas là ?
    Il savait que cette confrontation serait inévitable, il savait qu’à un moment donné, le face à face avec Nathaniel arriverait. Ca ne l’empêchait pas de se sentir coincé, foutu, voir mort.
    Il avait retardé l’échéance au maximum, et depuis son passage chez le shérif, il était à peine sortit de chez lui et n’avait pas répondu à son téléphone une seule fois.
    Le jeune homme s’était cloîtré dans son minuscule chez lui en essayant de refouler les pensées angoissantes et la certitude déprimante qu’il faudrait un jour en sortir, affronter le reste du monde, et surtout, l’abomination qui se trouvait tout juste derrière sa porte, heureusement fermée a clé.

    Sans voix, il continuait d’observer cette maudite porte, avec l’image perpétuelle d’une hache qui s’y abat avec violence pour en venir à bout. Ca lui rappelait vaguement un film qu’il avait vu il y a plus de dix ans, mais il était incapable d’avoir les idées assez claires pour se souvenir du contexte, ou même du titre.
    Il se sentait comme l’un de ces stupides renards, surpris dans leur tanière par le chasseur qui fait le pied de grue devant l’entrée, armé de son énorme fusil de chasse.

    Et la lumière fut… pauvre débile.

    C’était peut-être ça la solution. Les renards n’avaient pas l’avantage d’avoir une fenêtre dans leur salle de bain…
    Déglutissant avec difficulté, Logan tourna ses billes noires vers l’étroite porte qui menait jusqu'à la pièce d’eau, unique autre pièce de son logis minable.
    C’était ça la solution, s’enfuir par la fenêtre.
    Logan empêcha toutes ces affreuses idées sanglantes de venir le troubler dans sa décision. Oui c’était lâche, oui, il devrait bien un jour ou l’autre faire face à son cousin, oui, il reculait l’échéance, et ça n’était pas reculer pour mieux sauter pour autant. Pourtant il allait tenter le coup en priant de toutes ses forces pour que Nathaniel ne l’entende pas, pour qu’il n’arrive pas au moment crucial, pour qu’il ne s’aperçoive de rien et meurt dans la soirée d’une chute de cheval ou quelque chose comme ça.

    Tu devrais ouvrir la porte à cet enfoiré et l’étriper a coup de tesson de bouteille pour lui faire fermer sa grande gueule.

    De nouveaux coups et de nouvelles menaces fusèrent de derrière la cloison, le persuadant qu’il était incapable d’ouvrir cette porte, une bonne fois pour toute.

    Lopette !

    Se déplaçant donc enfin du sofa où il avait passé ses deux derniers jours à boire et à angoisser, le jeune homme prit le chemin de la salle de bain, ses jambes semblant peser des tonnes, ses souliers semblant être fait de plombs, et ses gestes rendu hésitants par trop d’alcool accumulé ces dernières 48 heures.
    Il prit garde de faire le moins de bruit possible tout de même, d’être aussi furtif que cet enfoiré de renard qui, pour le coup, lui avait tout de même été utile.
    Il pénétra dans la microscopique salle de bain, et entreprit d’ouvrir la fenêtre en silence. L’air frai lui fit du bien mine de rien, et le motiva à grimper sur les wc pour s’extirper de là.
    Une jambe, puis l’autre, et il était enfin dehors.

....................................
02. Back on track [Logan & Nathaniel] Krhn4
I don't believe in everything I've read
I don't believe in promises
I don't believe in compromising
My own beliefs inside my head
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel W. Redd

Pretty lies and ugly truth

Age du perso : 31
Logement : 17, Madison Street
Emploi : gérant du Teller & Redd's Garage
Nombre de messages : 430

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Aahron, Aidan & Kathleen
02. Back on track [Logan & Nathaniel] Vide
MessageSujet: Re: 02. Back on track [Logan & Nathaniel]   02. Back on track [Logan & Nathaniel] Icon_minitimeJeu 13 Mai 2010, 11:32

    Les lèvres pincées, les sourcils légèrement froncés, Nathaniel tendit l’oreille. Pourquoi fallait-il que Logan soit lui aussi contrariant ? Il était censé être son ami, sa bouée de sauvetage, son punching-ball. Mais il lui faisait faux bond lui aussi et ça allait forcément se payer, il n’avait pas d’autre choix que de sévir.
    Abandonnant l’idée de frapper une fois encore à la porte de son cousin, le grand brun laissa son regard perçant vagabonder du côté de la maison voisine, celle où vivaient son oncle et sa tante. Ils possédaient très certainement une clé de l’antre de leur rejeton… encore que s’il avait été Logan, Nath n’aurait pas permis une telle chose. Tiquant d’agacement, le garagiste abandonna l’idée de s’y rendre pour réclamer un double des clés. La dernière chose dont il avait besoin maintenant, c’était de croiser le visage Bauvin de ce bon vieux Patrick. Il devait supporter son cousin mais il n’allait pas s’imposer cette torture ; sa journée était assez mauvaise comme cela.

    La pensée que son cousin avait peut-être eu un problème et était possiblement mort dans ses excréments le traversa soudain et un frisson parcouru Nathaniel. Un frisson de plaisir, d’impatience. C’aurait été aussi terrible et pathétique que jouissif…
    Chassant ces pensées, le plus vieux des deux hommes soupira et se mit en tête de contourner la maison pour trouver une fenêtre ouverte ou au moins dépourvue de rideaux. Histoire de vérifier que son crétin de collègue ne gisait pas quelque part dans sa chiasse.

    Alors qu’il s’apprêtait à rejoindre la cour, il entendit des bruits. Une respiration haletante mais étouffée, des bruits de pas plutôt discrets mais pas imperceptibles. Les sourcils crispés par ce qui commençait à être de la colère, Nathaniel rejoignit la source des bruits d’un pas pressé. Si ses suppositions étaient justes, alors Logan allait bel et bien terminer sa vie dans une substance chaude et poisseuse aujourd’hui. Son propre sang. Il allait le saigner comme un porc et puis le noyer. Voilà ce qu’il méritait !
    Et comme il s’y était attendu, alors qu’il contournait le mur de la maisonnette, il aperçut Logan qui s’éloignait presque subtilement vers les bois qui entouraient Grayson. C’était tout simplement ahurissant… Ce petit con se faisait la malle sous son nez et espérait réellement s’en sortir indemne.
    Dans quel monde vivait-il ? Dans quel monde agissait-on de la sorte ?

    « Logan, mon chou, t’es un homme mort » lança simplement Nathaniel, les bras croisés sur sa poitrine, atterré

    Son cousin se figea à quelques mètres de là, lui tournant le dos. Une poignée de secondes s’écoulèrent avant que Nath ne reprenne la parole.

    « N’y pense même pas » articula-t-il avec une colère mal contenue « Si tu cours, Logan, je te rattraperais, tu le sais aussi bien que moi. Et ensuite…eh bien ton imagination n’est même pas assez développée pour percevoir ce que je te ferai subir ! Tu saisis ? » demanda-t-il en s’avançant de quelques pas « Alors tu vas gentiment faire demi-tour et venir prendre ta raclée, comme un homme »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Redd



Age du perso : 27
Logement : Madisson Street
Emploi : Comptable au garage
Nombre de messages : 1574

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Charlie, Casey, William
02. Back on track [Logan & Nathaniel] Vide
MessageSujet: Re: 02. Back on track [Logan & Nathaniel]   02. Back on track [Logan & Nathaniel] Icon_minitimeVen 14 Mai 2010, 00:40

    Logan continuait de tourner le dos à son cousin, encaissant la sueure glacée qui l'avait transpercé lorsque la voit de Nathaniel avait retenti. Pouvait-on imaginer pire scénario ?
    Nathaniel devait forcément avoir un truc pour, un secret qui lui permettait de sans cesse avoir une longueur d’avance sur le reste du monde. Surtout sur lui en fait.
    Comment avait-il fait pour savoir ? Était-il si prévisible ? Ou bien était-ce simplement son horrible karma de loser qui continuait de lui porter une guigne inimaginable ?
    Peu importait la réponse au fond car le résultat restait le même. Nathaniel l’avait prit sur le fait, et il n’y avait absolument aucun moyen de fuir.
    Il aurait tout de même pu essayer de courir, de le semer. Pourtant il ne pourrait pas l’éviter indéfiniment. C’était une certitude. Il faudrait bien qu’il lui fasse front à un moment donné ou a un autre. Pourquoi reculer l’échéance après tout ? Cette scène finirait tout de même par arriver, autant y mettre un terme le plus vite possible.

    Le cœur battant la chamade, faisant pulser ses tempes déjà douloureuses, Logan ferma les yeux.
    Dans une grande inspiration légèrement tremblante, il se retourna enfin pour faire face à son aîné qui le fusillait de ses petits yeux de fouine.
    Il aurait limite préféré rester de dos pour ne pas avoir à croiser ces yeux là.
    Il s’était joué la scène plusieurs fois dans sa tête durant ces deux derniers jours d’isolement, pourtant à aucun moment les films qu’ils s’étaient fait n’avaient ressemblés à ça. C’était pire encore, maintenant qu’ils y étaient bel et bien.

    Qu’est-ce qu’il devait faire maintenant ? Qu’est-ce qu’il devait dire ? Devait-il s’excuser ? Cela servait-il vraiment à quelque chose ? Le résultat n’allait pas changer, voir, serait pire encore. Avec Nathaniel il était difficile de prévoir ce qui allait arranger, ou bien aggraver son cas.

    Le jeune homme essayait de se donner du courage pour faire face et ne pas être plus lamentable encore. Il s’évertuait à tourner son esprit vers la pensée qu’il protégeait Kathleen en subissant tout ça. Pourtant, impossible d’effacer cette atroce impression de vide intense dans son estomac.

    Tentant tout de même le tout pour le tout, le jeune garagiste ouvrit à plusieurs reprises sa bouche sèche avant qu’un son n’en sorte enfin :

    « Je… faut pas que tu pète les plombs Nath » articula Logan « C’est… c’est pas ma faute c’était pas mon idée »

    Mais qu’est ce qu’il racontait ?

    On se le demande…

    Il ferma à nouveau les yeux, déglutissant avec peine.

    « Enfin si ! Si c’est mon idée… mais j’avais bu et… je te jure, je te promets Nath que je boirai plus jamais une seule goûte et… c’est pas la peine de… je sais que j’ai merdé alors c’est pas la peine de faire quelque chose de… de regrettable » continua Logan avec peine, incertain de ses propre paroles.

....................................
02. Back on track [Logan & Nathaniel] Krhn4
I don't believe in everything I've read
I don't believe in promises
I don't believe in compromising
My own beliefs inside my head
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel W. Redd

Pretty lies and ugly truth

Age du perso : 31
Logement : 17, Madison Street
Emploi : gérant du Teller & Redd's Garage
Nombre de messages : 430

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Aahron, Aidan & Kathleen
02. Back on track [Logan & Nathaniel] Vide
MessageSujet: Re: 02. Back on track [Logan & Nathaniel]   02. Back on track [Logan & Nathaniel] Icon_minitimeVen 14 Mai 2010, 01:56

    Comme souvent lorsqu’il parlait avec Logan, le garagiste avait l’impression d’avoir pénétré dans une autre dimension ; d’avoir franchi un portail. Cet échange était tout simplement surréaliste, cette scène de poursuite digne de la série culte anglaise « Mr Bean » dont il était peu fan...
    Pourtant, Nathaniel ne laissa rien paraitre de son doute et préféra continuer de toiser son cousin d’un air inquisiteur. D’une part parce que c’était plus amusant et d’autre part, parce qu’il ne voulait pas que Logan réalise qu’il ne savait absolument pas de quoi il parlait. Si c’était le cas, peut-être n’irait-il pas jusqu’au bout de son discours. Et ses quelques remarques précédentes avaient piqué sa trop grande curiosité.

    Ses bras toujours croisés sur sa poitrine, ses yeux plissés en deux fentes scrutatrices et menaçantes, Nathaniel se rapprocha encore de son cadet. Ce dernier eut un mouvement de recule mais ne parut pas oser s’éloigner davantage, certainement à cause de ses avertissements précédents s’il tentait de fuir. Il vit sa pomme d’Adam s’agiter nerveusement et les sourcils bruns du trentenaire se froncèrent lorsqu’il réalisa que le front de Logan était moite de sueur.
    De quoi avait-il peur exactement ?
    Non, ce n’était pas la bonne formulation. Nathaniel savait parfaitement que c’était lui qui l’intimidait. La véritable question était : pour quelles obscures raisons se chiait-il dessus ?
    Son cousin avait cessé d’avoir peur de lui il y a un bon moment de cela ; c’était d’ailleurs en grande partie pour cela qu’il appréciait autant sa compagnie. Parce qu’il pouvait se défouler sur lui sans avoir à le consoler par la suite comme il devait le faire avec Clyde. Parce qu’il se permettait de répliquer et de l’envoyer chier sans devenir hystérique et proférer un tas d’insultes ô combien blessantes comme pouvait le faire Lucy, sa tendre épouse modèle.
    Alors pourquoi est-ce qu’il s’excusait platement devant lui, avant même qu’il lui ait reproché quoi que ce soit ? Et il avait beau se creuser les méninges, il ne trouvait pas de raisons valables de le sermonner. Certes il n’était pas venu travailler depuis plusieurs jours, mais ça n’était pas la première fois et avant cela, Logan ne s’e était jamais excusé…
    Il y avait forcément autre chose. Mais quoi ? Quelque chose en rapport avec la boisson vraisemblablement.

    Jugeant qu’il était resté silencieux trop longtemps, Nathaniel finit par reprendre la parole d’un ton froid, calculateur, son regard chargé de menaces toujours plongé dans celui de son cousin.

    « Pas ton idée hein… » répéta-t-il à voix basse, agissant comme s’il savait parfaitement où Logan voulait en venir, ce qui n’était bien évidemment pas le cas « Tu veux savoir quelles idées me viennent en tête, là, tout de suite ? Je vais te donner un indice parce qu’un jour, je t’ai apprécié : ça inclut une certaine maison dans laquelle tu détesterais te retrouver enfermé… »

    C’était fourbe mais ça ferait assurément son petit effet. Sans se démonter, Nathaniel poursuivit.

    « Je veux l’entendre de ta bouche… Dis-le ! Explique-moi à quel point tu as merdé, Logan ! Explique-moi comment tu t’y es pris EXACTEMENT ! » ordonna-t-il en décroisant ses bras, son regard brillant et malsain plongé dans celui de Logan qui semblait vouloir disparaitre

    Dieu qu’il était doué à ce petit jeu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Redd



Age du perso : 27
Logement : Madisson Street
Emploi : Comptable au garage
Nombre de messages : 1574

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Charlie, Casey, William
02. Back on track [Logan & Nathaniel] Vide
MessageSujet: Re: 02. Back on track [Logan & Nathaniel]   02. Back on track [Logan & Nathaniel] Icon_minitimeVen 14 Mai 2010, 03:21

    Une maison dans la quelle il détesterait se faire enfermer ? Si c’était Nathaniel qui détenait la clé, n’importe quelle maison ressemblait à cette description. On ne savait jamais quelle idées perverse lui passaient par la tête et c’était ça qui était le plus flippant. L’incertitude et le questionnement.
    Que voulait-il exactement qu’il dise ? Que devait-il faire exactement ? Qu’est ce que Nathaniel attendait de lui ? Il détestait ne pas savoir quoi faire ni sur quel pieds danser. Quant à son cousin, il était certain qu’il jubilait en silence de le voir désarçonner de cette façon.
    Va ne lui apportait pas plus de réponses de le savoir. Ce qui restait le plus obsédant, c’était de savoir ce que comptait faire Nathaniel, quel serait la punition qu’il choisirait si jamais Logan ne répondait pas ce qu’il avait envie qu’il dise.

    Ouvrant de nouveau la bouche à plusieurs reprise, complètement perdu quant au chemin à prendre dans cette paniquant discussion, le jeune homme semblait chercher autour de lui quelque chose susceptible de l’aider.
    Il avait la tête vide.

    « Je… je… sais pas quoi te dire Nathaniel. C’est arrivé comme ça… je… j’imaginais pas que ça ferait tant d’histoire ! Je sais plus… je sais plus pourquoi j’ai fais ça. Je pensais que… j’avais bu et ça se reproduira plus jamais, tu peux en être sûr » promit-il en essayant de prendre un ton un rien convaincant, un peu moins coir.

    Il remarqua que le regard de son cousin se plissait plus encore à chaque mot qu’il prononçait cela dit. L’attitude de Nathaniel le troublait plus encore.

    « Qu’est ce que tu veux que je dise exactement ? » lança-t-il avec appréhension « De… de quelle maison tu parle ? Pourquoi tu m’enfermerais à clé dans… de quelle maison tu parle Nathaniel ? »

    Mais son cousin n’avait apparemment pas l’intention de lui donner le moindre indice et il pouvait voir au fond de ses yeux méchants qu’il s’amusait du spectacle. Il ne pouvait décemment pas lui raconter en détail comment et pourquoi il s’était introduit chez les Donnelly, la manière dont il avait endommagé le mobilier et gribouillé sur leur mur, vu qu’il ne l’avait pas fait !
    Kathleen ne lui avait fourni aucun détail sur la manière dont elle avait procédé, et il n’avait aucune envie d’aller la trouver pour lui demander des précisions.

    Tout ça était bien trop perturbant. En temps normal, sans toute cette histoire d’accusation, Logan aurait su très exactement a quel endroit faisait référence son parent. Et il avait raison, tout sauf passer la moindre minute dans cette baraque plus maudite que la mort elle-même.
    Pourtant des histoires de maisons en ce moment, il y en avait plus d’une, malheureusement…

    « Tu… tu parle de la maison des Donnelly ? » questionna-t-il une dernière fois, se recullant d’un pas au cas où l’annonciation de ce nom provoquerait la moindre réaction incontrôlée et violente chez Nathaniel.

....................................
02. Back on track [Logan & Nathaniel] Krhn4
I don't believe in everything I've read
I don't believe in promises
I don't believe in compromising
My own beliefs inside my head
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel W. Redd

Pretty lies and ugly truth

Age du perso : 31
Logement : 17, Madison Street
Emploi : gérant du Teller & Redd's Garage
Nombre de messages : 430

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Aahron, Aidan & Kathleen
02. Back on track [Logan & Nathaniel] Vide
MessageSujet: Re: 02. Back on track [Logan & Nathaniel]   02. Back on track [Logan & Nathaniel] Icon_minitimeVen 14 Mai 2010, 12:53

    « Pas… vraiment » répondit Nathaniel d’un ton incertain

    Il scruta le visage suintant de son cousin avec la plus grande attention, observant chacun des pores de sa peau sous un jour nouveau. Et ce qu’il voyait ne lui plaisait pas le moins du monde. Ce qu’il percevait dans le fond des grands yeux imbibés d’alcool de Logan faisait lentement naitre chez lui un sentiment de colère qui se manifesta d’abord par des picotements désagréables sur sa peau.
    Il ne se fit pas l’affront de se demander pourquoi son attardé d’interlocuteur avait choisi d’associer l’enfermement dont il parlait à la maison des Donnelly plutôt qu’à l’ancienne demeure de la famille Black. Son pire cauchemar habituellement. Nathaniel n’avait qu’à la citer pour voir le visage de son cadet se transformer pour trahir sa peur.
    Non, il n’avait pas eu besoin de s’interroger bien longtemps sur les raisons qui avaient poussé Logan à citer la maison des quatre Daltons fouteur de merde. Il avait comprit. Tout le charabia du grand crétin qui lui faisait face venait de prendre sens subitement. Les pièces du puzzle s’étaient assemblées et le sang de Nathaniel ne fit qu’un tour.

    Ne prenant pas vraiment le temps de réfléchir à ce qu’il allait faire, ni aux conséquences de son geste et aux représailles possibles, Nath leva son poings pour l’abattre durement sur le visage de Logan. Ce dernier vacilla sous l’impact et porta sa main à sa pommette, sans pour autant avoir l’air vraiment surpris.
    L’ainé des deux Redd, la respiration maintenant très légèrement haletante, fixa haineusement l’autre, pointant un index menaçant dans sa direction en essayant de ne pas prêter attention à la douleur qui avait électrisé son bras un instant.

    « Tu n’as pas pu être aussi stupide ! Tu n’as pas pu être aussi STUPIDE !! » vociféra-t-il avant de prendre une longue inspiration en se détournant

    Il fallait qu’il retrouve son calme. Il ne pouvait pas laisser Logan jouer avec ses nerfs et perdre ses moyens. Il était Nathaniel Wilmott Redd après tout, putain de merde ! Mais comment pourrait-il décemment rester maitre de ses émotions après une telle révélation ?
    Tourner le dos à un homme qu’il venait de cogner n’était certainement pas prudent, mais il savait que Logan ne le lui rendrait pas. Pas après ce qu’il venait de faire. Ce qu’il avait osé faire, ce sale rat ! Ce traitre infâme, ce débile mental !
    Furieux, Nathaniel revint vers lui.

    « Est-ce que tu as seulement idée d’à quel point j’aimerai te faire mal, Logan ? » articula-t-il froidement, son visage à quelques centimètre de celui de son cousin « Je n’ai même aucune foutue idée de la manière dont je pourrai te faire payer ça, tu m’entends ? Moi ! Aucune idée de la manière dont je veux m’y prendre pour te faire payer ! Je veux simplement que tu souffres et je n’ai aucune idée de la manière dont je vais m’y prendre ! Est-ce que tu réalises dans quelle position tu me mets ? Hm !? »

    Non, bien sûr que non, Logan ne réalisait jamais ce genre de choses. C’était un égoïste, un débile, un putain d’attardé congénital alcoolique et sans raffinement aucun ! Il faisait le malin, l’envoyait bouler quand il tentait de lui donner des conseils et puis le laissait réparer les pots cassés quand ses prédictions se révélaient finalement exactes. Il venait se trainer à ses pieds, la queue entre les jambes ou tentait de fuir comme le lâche ingrat qu’il était. Mais cette fois, il ne pourrait pas se défiler. Il allait falloir qu’il assume ses actions et qu’il paie.

    Lorsqu’il vit les lèvres de Logan s’écarter pour le laisser s’exprimer, il leva sa main devant son visage.

    « Non. Plus un mot » trancha Nathaniel « Tout ce que tu pourras dire sera retenu contre toi et utilisé pour te faire crever lentement mais sûrement sous mes mains. Tu as perdu le droit de donner ton avis sur quoi que ce soit ou de te défendre. Tu n’es plus défendable, cousin…, j’en ai fini avec toi. Et maintenant, tu vas me suivre sans faire d’histoire, en fermant ta grande gueule et en priant pour ton âme parce qu’on est attendu. Chez Lui. C’était d’ailleurs la raison de ma venue, gros malin… »

    Il marqua une pause avant de reprendre un ton plus bas.

    « Tu t’imagines peut-être que tu t’en sors bien, mais tu n’as pas idée de ce qui t’attends… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Redd



Age du perso : 27
Logement : Madisson Street
Emploi : Comptable au garage
Nombre de messages : 1574

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Charlie, Casey, William
02. Back on track [Logan & Nathaniel] Vide
MessageSujet: Re: 02. Back on track [Logan & Nathaniel]   02. Back on track [Logan & Nathaniel] Icon_minitimeSam 15 Mai 2010, 02:32

    Malgré les affirmations de Nathaniel, qui pourtant semblaient venir du plus profond de ses tripes, Logan n’était pas d’accord sur un point. Il pensait effectivement qu’il s’en sortait plutôt bien compte tenu des circonstances.
    Depuis 48 heures il imaginait son cousin défoncer la porte de chez lui avec rage et le matraquer à coup de clé à molette pendant de longues minutes, lui briser tous les os et la mâchoire. Il s’était vu baigner dans son sang et perdre toutes ses dents un nombre incalculable de fois. Pourtant il n’allait finalement écoper que d’un cocard.
    Bien entendu, il croyait son cousin lorsque celui-ci affirmait qu’ils n’en resteraient pas là et qu’il trouverait un moyen de lui faire payer. Mais il y avait de grandes chances pour qu’il n’y ait aucune clé à molette associée à sa vengeance. C’était une très bonne chose en soit.
    Il allait en baver, mais il n’allait pas souffrir. Au finale c’était ce qui lui importait le plus.

    La peur encore palpitante au fond de l’estomac, la tête en vrac et le coup qu’il continuait toujours d’encaisser, sans oublier une très certaine chute de tension, l’obligèrent à s’assoir sur le sol. Ou de se laisser tomber, question de point de vue. Il sentait les couleurs quitter son visage. Il n’en restait pas moins qu’il était désormais dans la merde. Il l’avait fait en connaissance de cause, mais savoir que c’était bel et bien arriver provoquait toujours un choc.

    Sans compter que ce que venait de lui dire Nathaniel empreignait enfin doucement son cerveau et qu’il réalisait désormais qu’au final, il s’était vendu tout seul comme un pauvre abruti.
    Ca n’était pas si grave que ça, au point où il en était, finalement. Ca prêtait presque à rire. Et si sa pommette de ne lui avait pas fait si mal, peut-être qu’il se serait autorisé à sourire. Discrètement bien sûr, pour que Nathaniel ne remarque rien.

    Surtout que sa prochaine destination, l’ancienne maison des Black, n’avait absolument rien de drôle. Que du contraire. Peut-être même que son cousin l’obligerait à y rentrer, ce que d’ordinaire, il se refusait à faire. C’était ainsi qu’il avait écopé du rôle de guetteur. Lors de leur rares mais si désagréables réunions, c’était toujours lui qui restait devant la porte pour repérer un quelconque gêneur et avertir les autres. Il était plutôt content de ce job et priait maintenant pour que Nath ne décide pas de changer les règles du jeu.
    A chaque jour suffisait sa peine, au sens propre.

    Le jeune homme ferma les yeux, prenant une grande inspiration pour essayer de se donner la force de se remettre debout. Il s’exécuta quelques secondes plus tard, refaisant enfin face à son cousin qui continuait de fulminer en silence, de le mitrailler de son regard mauvais.
    Il le dépassait d’une bonne tête, et pourtant le plus jeune des deux hommes se sentait plus bas que terre comparé à son aîné. C’était l’une des particularités de son cousin, et de son fameux regard mauvais. Un regard qui lui intimait aussi l’ordre de continuer à se taire.

    Ne se sentant de toute façon pas la force d’argumenter plus longtemps, il fit signe à son cousin qu’ils pouvaient avancer.
    Nathaniel continua de le fixer quelques secondes encore, puis se détourna de lui avec vivacité pour reprendre la route en sens inverse.
    Lançant un lourd soupir, se massant la joue, le jeune homme consentit enfin à le suivre.

....................................
02. Back on track [Logan & Nathaniel] Krhn4
I don't believe in everything I've read
I don't believe in promises
I don't believe in compromising
My own beliefs inside my head
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



02. Back on track [Logan & Nathaniel] Vide
MessageSujet: Re: 02. Back on track [Logan & Nathaniel]   02. Back on track [Logan & Nathaniel] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

02. Back on track [Logan & Nathaniel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Road to Salvation  :: GRAYSON :: MADISON STREET :: Redd's-
Sauter vers: