AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ROAD TO SALVATION FERME SES PORTES APRES TROIS ANS D'AVENTURE ! N'oubliez pas de vous joindre à nous pour l'après-midi chatbox dimanche 18 novembre à partir de 13h ! svp et d'y laisser un commentaire de préférence.

Partagez | 
 

 02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Logan Redd



Age du perso : 27
Logement : Madisson Street
Emploi : Comptable au garage
Nombre de messages : 1574

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Charlie, Casey, William
02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan] Vide
MessageSujet: 02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan]   02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan] Icon_minitimeMer 21 Avr 2010, 03:15

    Logan avait ouvert les yeux depuis une bonne minute déjà avant d’enfin comprendre où il se trouvait. Ses yeux humides et flous ne l’aidaient pas vraiment à faire le point sur les éléments du décor qui lui apparaissaient mais qui n’avaient aucuns sens. Il avait tout de même finit par comprendre qu’il était allongé sur le côté gauche, par terre, juste à côté de l’unique table de sa maison.
    Ca n’était pas vraiment une maison en réalité. Techniquement il vivait encore chez ses parents, mais depuis des années, il avait investis le garage, séparé du reste de la propriété. Il l’avait tellement bien investis que désormais, il ne ressemblait plus vraiment à un garage mais bien à une maison particulièrement petite.
    Rien de bien confortable, cela dit. Une petite salle de bain précaire avait été aménagée, séparée du reste par des plaques de plâtres et quelques planches en contreplaqué. Le reste tenait dans une seule et même pièce, l’espace ‘chambre’ installée en mezzanine au dessus du sofa élimé où il passait ses nuits plus volontiers encore.
    Le reste de l’espace qui n’était ni la petite salle de bain, ni la mezzanine, ni le microscopique coin cuisine, était encombré du maximum de bibliothèque qu’on pouvait y mettre.
    A l’intérieure : des livres, des manuels, des romans, des nouvelles, des dictionnaires en tout genre, plusieurs volumes de différentes encyclopédie, et des carnets de dessins, remplis et vides.
    Ni télévision, ni radio, ni journal, rien qui puisse le sortir de sa bulle et lui rappeler qu’il existait bel et bien un monde en dehors de Grayson mis à part sa lecture.

    Et puisqu’il n’y avait qu’une seule pièce en réalité, il n’était pas bien difficile de déterminer où il se trouvait. Sauf qu’il avait tellement bu. Depuis qu’il était sortit du commissariat, il n’avait fait que ça.
    Après l’horrible entretien avec Spelling, il était rentré chez lui en ligne droite, sans parler à personne ou ne serait-ce que croiser un regard. Il avait fermé a clé derrière lui et n’était plus sortit depuis.
    Il n’était pas près de le faire d’ailleurs.
    Vu qu’il était désormais dans la merde, mieux valait éviter.

    Il ne voulait croiser ni son père, ni sa mère, surtout pas Nathaniel, ou qui que ce soit portant le nom de Redd. Il ne voulait pas non plus croiser à nouveau le shérif, ni son adjoins. Encore moins l’un des frères Donnelly. Ils étaient sûrement déjà tous au courant à l’heure qu’il était.

    D’ailleurs, quelle heure était-il ? Depuis combien de temps était-il allongé là, inconscient ? Et d’ailleurs, comment s’était-il retrouvé là ?
    Bon, à cette question, la réponse était plutôt évidente. Les bouteilles vides qui garnissaient le décor déjà chiffonnés le prouvaient.
    N’empêche qu’il avait perdu toute notion du temps.

    Dans un effort surhumain, Logan se laissa choir sur le dos et put poser ses yeux sur la petite fenêtre a côté de la porte d’entrée. Il faisait nuit dehors. Ca n’était pas très précis mais c’était toujours un début.
    Et de toute façon, il s’en foutait pas mal au fond, ça n’allait pas vraiment influencer son programme.
    Il cherchait juste un moyen de revenir à la réalité, et de retrouver ses fonctions motrices en même temps que la mémoire.
    Il lui fallut toute de même dix autres bonnes minutes pour être enfin debout. Son estomac était en pleine crise de rébellion. Son foie aussi. Et son cerveau. A vrai dire, tout son corps semblait lui hurler un grand et tonitruant ‘STOP’.
    Il était trop mal pour ignorer le message. Trop mal pour s’acharner. Et trop dans la merde pour avoir la moindre motivation pour se faire.

    Ne me dis pas que je ne t’avais pas prévenu…

    Oui, il l’avait fait en connaissance de cause. Il avait choisi sa situation. D’un côté, il le regrettait amèrement, mais d’un autre pas. Il était juste désagréable de constater qu’il continuait de s’enfoncer, même après avoir touché le fond depuis des lustres. Et par choix en plus.

    Tournant toutes ces idées noirs, et les accompagnants d’autre pensées lugubres à souhait, le jeune homme se fraya un chemin vers la salle de bain, titubant et se battant contre lui-même pour garder un cap pourtant court, et simple.
    Il en prit même pas la peine de se déshabiller pour se glisser sous le jet d’eau qu’il venait d’allumer.
    Et il ne réalisa même pas si celui-ci était chaud ou froid, il était bien trop anesthésié pour ça.
    Il se sentait comme un vrai zombi. Comme dans ces films d’horreur qui n’effraient plus personne.

    Après une durée indéterminée, son esprit reprit ses droits sur son cerveau, et Logan se sentit très doucement reprendre pieds.
    Détrempé, déversant de l’eau un peu partout sur le sol, il s’extirpa de la cabine de douche pour venir s’accrocher au lavabo. Une main cramponnée au rebord, il utilisa sa manche détrempée pour venir essuyer la buée qui collait au miroir.
    Plissant ses yeux sombres, il scruta son image avec attention.

    « C’est toi ? » souffla-t-il, incapable de se reconnaitre.

    Non, c’est moi.

    Il lui fallut un petit temps pour s’arracher à ses contemplations, mais une fois cela fait, Logan ôta enfin les vêtements mouillés par la douche qui lui collaient à la peau. Il les laissa choir sur le sol pour enfiler un tee-shirt et un pantalon secs.
    Maintenant, son seul et unique but, c’était le divan.
    C’était d’ailleurs pour cette raison qu’il dormait plus souvent dans le divan que dans son lit. Pour atteindre ce dernier, situé sur la mezzanine, il y avait des marches à gravir. L’option du sofa était donc celle de la facilité lorsqu’on est plus capable de lever les pieds.

    Il s’y laissa donc tomber, savourant l’absence de lumière pour ses yeux épuisés qui ne lui renvoyaient qu’une image déformée du monde.
    Il aurait pu se passer dix minutes comme dix heures lorsqu’il sursauta si violemment qu’il s’en retrouva assis sans même comprendre comment.

    Logan dut post analysé la situation pour comprendre pourquoi son cœur battait la chamade.
    Quelqu’un venait de frapper à la porte. Quelques coups discrets. Et ce quelqu’un venait de recommencer.
    Une déferlante de questions assaillirent le garçon.
    Qui était-il ? Est-ce que c’était Patrick son père ? Est-ce que c’était Nathaniel qui venait se venger de l’affront ? Les Donnelly venu rendre la pareille ? Est-ce qu’il avait assez bu pour que les coups ne lui fassent plus mal ?

    Figé dans le sombre, sur son divan, il fallut que Logan rassemble tout son courage pour se relever.
    Même si la porte était verrouillée, il craignait de s’en approcher de trop près, tant il craignait ce qui se trouvait derrière. Pourtant rester dans le doute était tout aussi insupportable.
    Une fois devant la fenêtre, la gorge serrée par la tension, Logan jeta un œil au dehors avec le plus de précaution possible, écartant à peine de quelques millimètres le rideau qui obstruait le carreau.
    Il lui fallut quelques secondes pour analyser ce qu’il voyait, mais une fois qu’il eut compris qui se trouvait derrière la porte, ce fut de la paniquer pure et simple qui vint lui oppresser la poitrine et lui faire battre le cœur.

....................................
02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan] Krhn4
I don't believe in everything I've read
I don't believe in promises
I don't believe in compromising
My own beliefs inside my head
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathleen Wood

I want to feel the pain and the bitter taste of the blood on my lips, again...

Age du perso : 24
Logement : 14, Madison Street
Emploi : standardiste au bureau du shérif
Nombre de messages : 337

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I don't wanna know
Autres comptes: Aahron, Aidan & Nathaniel
02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan] Vide
MessageSujet: Re: 02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan]   02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan] Icon_minitimeMer 21 Avr 2010, 16:22

    Essuyant ses yeux secs une ultime fois devant la glace de l’entrée, les traits tirés par la fatigue et sa demi-heure intensive de larmes, Kathleen prit une longue inspiration. Fixer son reflet et soutenir son propre reflet était une épreuve qu’elle n’aurait jamais cru aussi terrible. Elle n’aimait pas particulièrement s’observer dans les miroirs, ses défauts lui sautant généralement en plein visage lorsqu’elle le faisait, mais il y avait tout de même eu ces quelques fois où elle s’était trouvée jolie. Une belle personne dans le corps d’un joli brin de fille comme disait parfois les amis de son père.
    Mais depuis ce qu’elle avait fait, Kathleen se savait monstrueuse. A l’intérieur comme à l’extérieur. Elle était une voisine déplorable, une amie sur laquelle on ne pouvait pas compter, une terroriste. Ni plus, ni moins.

    Mordant l’intérieur de sa bouche pour maitriser ses larmes, elle se mit en route sans plus de cérémonie. Elle n’avait pas le droit de faiblir. La jeune standardiste avait perdu ce droit en sectionnant le câble de la télévision de la maison d’East Jefferson Street quatre petits jours plus tôt. Et pour quoi au juste ? Qu’avait-elle gagné en faisant cela ? Absolument rien au contraire, elle allait tout perdre, elle avait déjà perdu beaucoup, à commencer par le peu d’amour propre qui lui restait encore. Et son amitié naissante avec Logan…
    Mais elle pouvait encore arranger cela. Au moins cela pour pouvoir se regarder dans une glace quelques minutes par jour et affronter son reflet. Il fallait qu’elle comprenne avant de passer à la suite de son plan et de rétablir l’ordre ; de rendre justice. De se rendre à la justice en l’occurrence…

    Se concentrant sur cette dernière pensée, la brune accéléra son allure et atteignit bientôt la porte de la maisonnette où vivait le garçon s’étant rendu responsable d’un crime qu’elle avait commis. Elle aurait dû se dénoncer tout de suite. Elle aurait dû se confesser à Declan le soir même, à la seconde où elle avait réalisé ce qu’elle venait de faire… Bien avant que Logan ne se présente au poste.
    La jeune femme avait failli le prendre de vitesse en le voyant débarquer mais elle avait été paralysée par la peur. Comme les Donnelly avaient dû l’être en pénétrant chez eux après la soirée de cinéma plein air.
    Elle n’avait pas eu peur des conséquences de son acte, elle avait simplement eu peur que Logan la dénonce, ignorant à ce moment qu’en réalité, il était là pour défendre son honneur. Kathleen avait eu peur que Grifith la regarde comme si elle était une criminelle…
    Sa vue s’était brouillée et elle avait pensé un instant qu’elle allait tourner de l’œil. D’ailleurs, son collègue l’avait remarqué et s’était inquiété de son état, la questionnant sur la pâleur soudaine de son teint. Il avait posé sur elle un regard soupçonneux. Un regard qui l’avait transpercée.
    Elle ne se souvenait plus quelle réponse elle avait formulée, mais ça avait eut l’effet escompté et l’adjoint du shérif s’était désintéressé de son insipide personne.
    Durant quelques secondes, elle s’était demandé si finalement, elle ne devrait pas assumer complètement son acte. Jouer les Bonnie et leur montrer à tous qu’elle n’était pas l’innocente et invisible petite Kathleen qu’il pensait tous connaitre… Mais la honte avait prit le dessus et cette idée l’avait désertée.

    Si la honte et la peur de décevoir son entourage l’avaient paralysée à ce moment, aujourd’hui, elle se servait de ces mêmes sentiments pour trouver la force de venir frapper à la porte de Logan.
    Kathleen ferma son poing et l’abattit doucement sur le bois de la porte d’entrée, le cœur battant, la respiration saccadée. La tête lui tournait et elle se sentait faible (ce qui n’était pas étonnant puisqu’elle s’était à peine nourrie et n’avait pas beaucoup dormi ces derniers temps) mais elle tiendrait bon. Il le fallait. Elle devait assumer ses actes et leurs conséquences désastreuses. Qui pour le moment, retombaient sur Logan… C’était tout bonnement inadmissible.

    Kathleen frappa à nouveau à la porte, y mettant un peu plus de cœur cette fois. Elle cru percevoir un mouvement du coin de l’œil, mais lorsqu’elle tourna la tête dans cette direction, elle ne vit rien. Et quelques secondes après, la porte se déverrouillait. Visiblement, Logan était un homme prudent… voire inquiet, si elle se fiait au nombre de claquements mécanique qu’elle avait pu capter de l’autre côté du bois. Son cœur se pinça lorsqu’elle imagina qu’il se barricadait de la sorte par sa faute. Pour le moment, Declan n’avait pas fait d’annonce officielle mais lorsque le restant du village saurait (ou penserait savoir) qu’il était responsable du saccage de la maison, quelques verrous ne seraient pas de trop pour le préserver.
    Mais Kathleen comptait intervenir avant qu’ils en arrivent là.

    La porte s’entrebâilla alors et le visage devenu familier de Logan lui apparu. Il avait de petits yeux fatigués et rougis, les traits au moins aussi tirés que les siens et…sentait l’alcool. Tout était sa faute. Elle avait agi de manière déraisonnable, stupide et c’était lui qui payait les pots cassés.
    Cette vision lui redonnant encore un peu de courage, Kathleen soutint son regard et prit la parole d’un ton qu’elle aurait cela dit voulu plus assurer.


    « Logan… il faut qu’on parle de ce que tu as fais. Ou plutôt de ce que j’ai fais et…et que tu as dis avoir fait » bafouilla-t-elle lamentablement avant de prendre une grande inspiration « Je peux entrer ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Redd



Age du perso : 27
Logement : Madisson Street
Emploi : Comptable au garage
Nombre de messages : 1574

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Charlie, Casey, William
02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan] Vide
MessageSujet: Re: 02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan]   02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan] Icon_minitimeMer 21 Avr 2010, 21:19

    Il était incroyable qu’il ait oublié de penser à cette situation. Et pourtant, ça avait été le cas. Pas une seule fois depuis la veille au soir Logan n’avait envisagé que la première personne à venir lui demander des comptes, ce soit Kathleen en personne.
    Il avait pensé à tout le village, pour différentes raisons… sauf à elle. C’était complètement débile parce qu’elle était et de loin, la plus impliquée dans cette affaire !
    Pourtant depuis qu’il avait prit la décision de s’accuser, pas une seule fois il ne lui était venu à l’esprit que Kathleen aurait une opinion à ce sujet.
    C’était absolument honteux d’ailleurs et il ignorait comme ça avait pu arriver. Il s’était tellement focalisé sur comment la protéger au maximum, sur comment faire pour lui éviter tout problème, qu’il en avait oublié de penser à comment elle allait vivre la chose.
    Du coup, il n’avait pas préparé d’argumentation pour expliqué son geste, il ne savait absolument pas quoi dire, ni comment réagir. Était-elle déçue, ou en colère ? Reconnaissante ?
    Son état n’arrangeait pas la logique de ses réflexions rendues vagues par l’alcool ingurgité.

    Et malgré toutes ces interrogations intérieures, il n’avait pas pu faire autrement que de la laisser entrer à l’intérieur de son logis. C’était toujours pareil lorsqu’il posait ses yeux sur son visage. Il était complètement hypnotisé et ne pouvait jamais rien lui refuser.
    Et pourtant, Dieu seul savait qu’il n’avait pas envie de la voir maintenant.
    Au fond, bien sur que si, il avait toujours envie de la voir, trop même. Mais pas dans cet état, c’était lui-même qu’il n’avait pas envie qu’elle voit ! Et son intérieur n’était pas plus clean que lui. Sombre, dérangé et dérangeant.
    C’était la première fois que Kathleen rentrait chez lui, et le tout ressemblait à une décharge. Pouvait-on se ridiculiser plus encore ? Au point où il en était, autant ne plus y penser et ne même pas prendre la peine de débarrasser une chaise pour qu’elle y prenne place, ou d’enlever les cadavres de bouteilles de sur la table central.

    Une fois à l’intérieur, il referma la porte, glissa la chaine dans son encoche, puis l’observa sans desserrer les dents.
    Maintenant qu’elle était là, il daigna presser sur l’interrupteur et allumer la lumière électrique. L’ampoule n’était pas très forte, et l’ambiance calfeutrée et chaude la rendait plus belle encore.
    Logan avait du mal à réaliser qu’ils étaient seuls, ensemble et chez lui. Et il aurait pu en être fier si la situation n’avait pas été aussi merdique.
    Surtout que Kathleen n’avait pas l’air d’une forme resplendissante. Elle avait l’air inquiet, et elle était pâle et légèrement cernée.
    Il s’en sentit responsable. Que pouvait-il faire de plus pour la déchargé de la culpabilité qui la rongeait ? Il détestait se sentir impuissant face à elle.
    Et surtout, il détestait l’idée d’avoir lui-même amplifié ce sentiment de culpabilité qu’elle portait.
    Il craignait qu’elle ne lui en veuille, et cette simple idée lui faisait plus peur encore qu’une éventuelle revanche de Nathaniel.

    « … Tu es en colère ? » finit-il par demander, le souffle un peu court et la voix basse et rauque.

....................................
02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan] Krhn4
I don't believe in everything I've read
I don't believe in promises
I don't believe in compromising
My own beliefs inside my head
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathleen Wood

I want to feel the pain and the bitter taste of the blood on my lips, again...

Age du perso : 24
Logement : 14, Madison Street
Emploi : standardiste au bureau du shérif
Nombre de messages : 337

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I don't wanna know
Autres comptes: Aahron, Aidan & Nathaniel
02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan] Vide
MessageSujet: Re: 02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan]   02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan] Icon_minitimeMer 21 Avr 2010, 22:36

    « En col… » commença-t-elle avant de pousser un long soupir

    Elle se laissa tomber sur le sofa du jeune homme, avant de se redresser immédiatement en sentant quelque chose de mouiller sur son pantalon d’un blanc cassé qui était toujours plus pur que son âme. La jeune femme passa sa main sur le tissu maintenant humide avant de tourner un instant la tête vers le canapé pour y remarquer une bière, renversée… Charmant.
    Mais la standardiste n’en voulu pas plus d’une fraction de seconde au propriétaire de la boisson, au contraire. Son cœur se serra à nouveau et le souffle lui manqua un instant à la pensée qu’il avait bu à cause d’elle. Elle trouvait regrettable que Logan « gâche » son potentiel de cette manière et savoir qu’il s’était soulé à cause d’elle lui fendait tout simplement le cœur.
    Et dire qu’il pensait qu’elle était en colère contre lui. Comment pouvait-il s’imaginer une telle chose ne serait-ce qu’une seconde !

    Kathleen s’accorda un instant pour réfléchir à ce qu’elle éprouvait présentement, mettant de côté ses états d’âme. Elle s’était assez apitoyée sur son sort pour une vie entière ses dernières heures. Et Logan attendait une réponse, il la méritait bien.
    Elle savait qu’elle n’était pas en colère contre lui, ou peut-être un peu en fin de compte. Elle lui en voulait de s’être accusé à sa place et de la faire sentir si coupable à présent. Mais d’un autre côté, elle avait surtout beaucoup de peine pour lui. Pas vraiment de la pitié, c’était autre chose encore, un sentiment indescriptible. Elle était partagée entre l’envie de le secouer pour lui faire recouvrir la raison, et celle de le couver, de le prendre dans ses bras comme une mère serrait son enfant maladroit contre elle…
    Pourquoi avait-il fait ça ? Pourquoi tous ses risques ? Ils se connaissaient à peine !


    « Je suis juste… confuse » reprit-elle finalement sans oser soutenir son regard rendu vitreux par l’alcool « Quand je t’ai confié ce…ce que j’avais fais cette nuit-là, je ne pensais pas… Je ne te l’ai pas dit pour ça ! » s’exclama-t-elle avec frustration, ses poings serrées tandis qu’elle essayait de contrôler son émotion

    Elle n’allait pas en plus craquer devant lui et essayer de s’attirer sa sympathie, ce serait un comble ! Il fallait qu’elle soit forte. Au moins une fois dans sa vie, bon dieu !

    « Je n’ai jamais songé que tu pourrais faire une telle chose, Logan. Je trouve ça…je trouve ça stupide ! Et…et tellement… stupide ! » ragea-t-elle encore, en trouvant enfin le courage de plonger son regard dans le sien « C’est la chose la plus gentille qu’on ait jamais faite pour moi Logan mais c’est AUSSI très stupide, j’espère que tu t’en rends compte ! Je ne veux pas que tu paies à ma place ! C’est moi qui ai fait ça, tu comprends ? C’est MOI qui suis responsable ! Je ne peux pas…je ne peux pas te laisser faire ! …Pourquoi est-ce que tu as fais ça Logan ? »

    Sa voix se brisa sur ses derniers mots et ses muscles se détendirent enfin. Elle laissa les larmes qui perlaient à ses yeux s’écouler tandis qu’elle se laissait tomber à nouveau sur le sofa, se moquant bien maintenant de salir son pantalon. Reniflant discrètement, son visage enfoui dans ses mains, elle reprit à vois basse, plus pour elle-même qu’autre chose.

    « Comment ai-je pu être aussi idiote ? Je ne voulais causer de tort à personne… enfin pas réellement » chuchota-t-elle d’une voix enrouée « Ils étaient censés partir, ils étaient censé prendre peur et rentrer chez eux, faire leur deuil et nous laisser tranquille. Je te jure que je ne pensais pas que les choses se passeraient comme ça, Logan » ajouta Kathleen en relevant ses yeux humide vers lui « Je ne suis pas en colère, je suis désolée Logan, vraiment, vraiment, vraiment, vraiment, désolée »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Redd



Age du perso : 27
Logement : Madisson Street
Emploi : Comptable au garage
Nombre de messages : 1574

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Charlie, Casey, William
02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan] Vide
MessageSujet: Re: 02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan]   02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan] Icon_minitimeJeu 22 Avr 2010, 02:11

    Logan se surprenait à découvrir les limites du mal être le plus excessif. Il s’était sentit mal de la trouver devant sa porte, puis de la faire entrer chez lui dans cet état.
    Puis ça avait été pire encore lorsqu’elle s’était assise dans le divan et, accessoirement, dans un fond de bière qui avait finit sur le divan lui aussi.
    Pourtant, et même s’il avait pensé toucher le fond à ce moment-là, ça avait été pire encore lorsque Kathleen s’était mise à pleurer.
    Elle le trouvait stupide, gentil mais stupide, elle l’avait même répété plusieurs fois. Elle le trouvait stupide, assise dans de la bière renversée dans son divan, et elle était en larme, et lui était saoul.
    Il n’y avait pas pire situation que celle-là. Il aurait du la voir venir, pourtant c’était la seule qu’il n’avait pas projeté. Il s’en félicitait presque, tout au fond. C’était trop horrible pour être projeté ou même prévu. C’était pire que tout.

    Il se raccrochait pourtant à l’idée que personne d’autre ne s’était jamais accusé pour elle. Elle avait dit trouver cela gentil. La plus gentille chose qu’on avait faite pour elle. Si c’était vraiment le cas alors pourquoi agissait-elle comme si il avait merdé ? Elle lui assurait être sincèrement désolée, mais elle pleurait à cause de lui.
    Et de toute façon, c’était impossible de penser et d’enchainer la moindre idée cohérente dans sa condition. La panique de cette confrontation lui engourdissait encore plus le cerveau.
    Les idées et les répliques possibles surgissaient dans sa tête mais disparaissaient bien avant qu’il ait pu mettre la main dessus. Il était perdu et n’avait aucun exemple précédent pour prendre appuis et pour baser ses réactions.
    Quant à l’improvisation, c’était hors de question, tout ce qu’il arriverait à faire, c’était plonger ses deux mains dans ses cheveux sombres et de fermer les yeux en espérant que tout autour de lui ne disparaisse comme par magie. Il aurait eu l’air d’un fou dangereux.
    Avoir l’air d’un paumé alcoolique était déjà bien assez gênant comme ça.
    Alors à la place, il décida de la rejoindre et de prendre place lui aussi dans le sofa tâché.

    « C’est… hum. C’est pas grave Kathleen » baragouina-t-il, posant discrètement ses yeux sur la bouteille de bière qui se trouvait dans le dos de la jeune femme.

    Il tendit la main pour la récupérer mais se ravisa lorsque la jeune réceptionniste tourna ses yeux d’amandes vers lui.

    « T’as pas besoin… d’être désolée… enfin, si, non ! C’est juste que… je… je veux dire… moi ça va »

    Lorsqu’elle détourna son visage pour en essuyer les larmes, il en profita pour se saisir de la bouteille en verre transparente, pour la poser au pied du divan, loin du regard humide de Kathleen.

    « Je… je m’excuse, j’ai pas pensé que… j’aurai du… j’aurai t’en parler, non ? Mais tu m’aurais dis non alors… je l’ai pas fais »

    Ses mouvements aussi hésitants que ses paroles, il se leva et se saisit d’un essuie de vaisselle. Il revint vers elle et lui fit signe de se décaler. Elle s’exécuta, et il disposa le tissu sur la tâche de bière.
    Et oui, quel drôle de vie ! Qui aurait pu prévoir il y a de cela à peine deux ou trois semaines qu’ils en arriveraient là ce soir ?
    Lui qui posait un essuie sur une tâche de bière pour éviter que Kathleen, au comble de désespoir, ne se vautre dedans ?
    Ce recule soudain eut un effet bénéfique sur son usage pourtant limité de la parole.

    « … c’est ridicule » réalisa-t-il, observant toujours quelques gouttelettes de bière étalées sur son divan.

    Fort de cette pensée, les épaules voutées et les bras ballants, il reprit place sur le sofa, se souciant peu du la bière ou de quoi que ce soit d’autre. De toute façon pourquoi s’en préoccuper ? Ils avaient touchés le fond. Tous les deux. C’était plutôt drôle au fond. Il se dit que peut-être, il allait se mettre à rire, mais rien ne vint. Ca n’était pas très drôle en fait.
    Ses yeux noirs toujours perdus dans le vague, il laissa un court silence s’égrainer avant de reprendre.

    « J’regrette pas Kathleen. Et si fallait le refaire demain, … enfin tu vois l’topo » Il plaça son index et son pouce sur l’arrête de son nez, fermant les yeux avec fatigue « Rentre chez toi… oublie ça »

....................................
02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan] Krhn4
I don't believe in everything I've read
I don't believe in promises
I don't believe in compromising
My own beliefs inside my head
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathleen Wood

I want to feel the pain and the bitter taste of the blood on my lips, again...

Age du perso : 24
Logement : 14, Madison Street
Emploi : standardiste au bureau du shérif
Nombre de messages : 337

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I don't wanna know
Autres comptes: Aahron, Aidan & Nathaniel
02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan] Vide
MessageSujet: Re: 02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan]   02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan] Icon_minitimeJeu 22 Avr 2010, 17:03

    Kathleen renifla discrètement, essuyant ses yeux mouillés du bout de ses doigts fin en écoutant Logan s’exprimer sur le sujet de sa venue. Le son de sa voix la réconfortait étrangement. Elle était basse, un peu discordante. La voix d’un homme soul qui peine à trouver ses mots. Mais elle n’en restait pas moins apaisante. Il parlait toujours d’un ton monocorde, sans faire porter un mot plus haut que l’autre. C’était sans surprise et la jeune femme n’avait jamais aimée les surprises…
    Pourtant, le comptable était un mystère pour elle. La preuve en était qu’elle ne s’était pas attendue une seconde à ce qu’il s’accuse à sa place de son crime. Sa voix en revanche, était constante.

    La brune détourna un instant son regard, ne cherchant pas particulièrement à fuir celui du garçon assis à ses côtés sur le sofa. Elle fixa le vide quelques secondes, mordillant nerveusement sa lèvre inférieur dans ses raisonnements.
    Puis, finalement, elle replonge son regard un peu perdu dans celui de Logan.


    « Quand je sortirai d’ici, ce ne sera pas pour rentrer chez moi, Logan Redd » lâcha-t-elle d’une voix encore tremblante mais d’un ton catégorique « J’irai directement trouver notre shérif pour lui raconter la vérité »

    Le brun ouvrit la bouche, certainement pour la dissuader d’agir ainsi, mais elle ne lui laissa pas le temps de se manifester. Sa décision était prise et il n’y avait rien qu’il puisse dire ou faire pour la faire changer d’opinion. Elle aurait dû le faire dès le départ et avait bêtement laissé les choses empirer ; laissé son voisin et ami s’accuser à sa place. C’était inadmissible. Elle ne pourrait pas supporter d’entendre le restant de sa communauté critiquer les agissements de Logan, remettre en question son intégrité. Pas après ce qu’il avait fait pour elle.

    « Il n’y a rien que tu puisses dire qui me fera revenir sur ma décision. J’AI commis ce crime et JE dois en assumer les conséquences » reprit-elle avant de se remettre debout, poursuivant d’un ton emporté « Te laisser faire reviendrait à renier tout ce en quoi je crois ! Je ne pourrais plus me regarder dans une glace, je ne pourrais plus te regarder dans les yeux ! J’ai…j’ai besoin de pouvoir te regarder en face, Logan ! Tu comprends ce que j’essai de te dire ? » reprit Kathleen d’un ton plus doux, se rapprochant du jeune homme avant de s’accroupir devant lui, posant une main sur son genou sans vraiment y penser « Tu es… tu as été là pour moi, tu m’as écouté pleurnicher sans jamais te plaindre tu…tu m’as accordé du temps et… Personne n’avait jamais fait attention à moi de cette manière avant. En l’espace de quelque jours, tu es devenu… un de mes plus proches amis, peut-être même le seul sur lequel je puisse réellement compter » murmura-t-elle en sentant l’émotion la submerger à nouveau

    Elle serra les dents et ferma les yeux une seconde pour se recentrer avant de reprendre.

    « Je n’oublierai jamais, jamais, ce que tu as fais pour moi, tu entends ? Mais je ne peux pas te laisser faire ça, Logan. Parce que je ne veux pas te perdre et que cet odieux mensonge se dressera toujours entre nous. C’est la seule solution » trancha-t-elle en se redressant, convaincue par ses propres paroles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Redd



Age du perso : 27
Logement : Madisson Street
Emploi : Comptable au garage
Nombre de messages : 1574

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Charlie, Casey, William
02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan] Vide
MessageSujet: Re: 02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan]   02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan] Icon_minitimeVen 23 Avr 2010, 02:20

    Logan avait l’impression d’être plongé dans un rêve. Sa vision troublée par l’alcool n’arrangeait en rien cet aspect irréel. Il avait l’impression d’être dans un film.
    Cette situation était trop inattendue pour qu’il arrive à l’assimiler dans son état. Il avait entendu chaque mot et en comprenait le sens, pourtant il continuait à avoir du mal à saisir ce qui était entrain de se passer.
    Pire, il avait l’impression que ce n’était pas vraiment Kathleen qui se tenait devant lui.
    Surtout à cause de ce qu’elle lui disait.

    C’était tellement parfait, tellement incroyable, tellement mieux encore que tout ce a quoi il avait pensé avoir un jour droit, qu’arriver à croire qu’elle venait bel et bien de lui dire toutes ces choses relevait du défis.

    Il était resté sans voix durant tout son monologue. Il avait bien essayé au début, de réagir à ce que la jeune femme venait d’affirmer. Il n’avait pas projeté non plus qu’elle se mette en tête d’aller démentir au près du Shérif. Et il n’avait pas envie qu’elle le fasse, tout ça avait déjà fait bien trop de vagues, et le mieux était de laisser se tasser les choses le plus longtemps possible, et de garder profile bas. Si elle allait faire scandale au près du shérif, ils n’avaient pas finit d’en entendre parler. Logan avait déjà donné tout ce qu’il avait, il voulait simplement se cacher à présent, rien d’autre.
    Et il n’avait de toute façon pas la force ni les moyens d’essayer de l’en dissuader bien longtemps, il allait juste devoir subir, et attendre que la tempête passe. Une chance : c’était sa spécialité.

    Pourtant ce n’était pas son défaitisme qui l’avait laissé sans voix tandis que Kathleen parlait. Mais bien le contenu de ses paroles. En quelques fractions de seconde il avait tout oublié du reste du monde, de leurs problèmes, des conséquences. Il n’y avait plus que ses deux prunelles d’un brun mordoré. Sa peau si diaphane. Sa bouche d’un rose pure.

    Il s’était même très certainement arrêté de respirer. Il n’y prêtait pas vraiment attention. Tout ce qu’il arrivait à formuler dans son esprit, c’était les mots « à en mourir ».
    Il n’en trouvait pas d’autre, et il n’arrivait pas à chercher. A en mourir, c’était comme ça qu’il l’aimait.
    C’était si fort qu’il avait l’impression que ça lui collait à la peau, que chaque centimètre carré de son corps se faisait transparent, laissant percer les lames qu’il ressentait à l’intérieur. C’en était presque douloureux. Non, pas presque, ça l’était.
    Comment pouvait-elle ne rien voir ? Il avait l’impression de le hurler alors même qu’il ne pouvait plus prononcer un mot.

    Et il dut se faire violence d’ailleurs, afin de recouvrer l’usage de sa langue. Baissant les yeux, s’arrachant douloureusement à la contemplation du visage de Kathleen, Logan, ferma quelques instants les yeux pour essayer de maitriser son cœur qui semblait vouloir exploser. Ses longues mèches d’un noir de jet cachant à moitié son visage, il poussa un discret soupir pourtant tremblant, tout emprunt de la tension qu’il essayait de retenir.

    Il fallait qu’il se concentre sur le sujet, il ne pouvait pas se permettre de perdre les pédales.
    Quoi qu’il en fût, la situation n’était pas aussi simple que semblait le croire la réceptionniste.

    « Kathleen… j’pense pas que ça change grand-chose que tu ailles en parler à Declan… c’est moi, c’est fait. C’est juste que… je veux dire… les gens veulent pas… ils veulent pas le coupable, ils veulent un coupable… de préférence un Redd. C’est mieux comme ça,… c’est ce que tout le monde veux entendre. D’accord ? … Jamais je t’en voudrai pour ça en tout cas… tu sais ? Je… je l’ai fais pour toi… pour que t’ais pas de problème. On… on a cas dire que… c’est un cadeau d’anniversaire en avance et… et que je t’offrirai rien le jour même… »

    Oui, c’était un très d’humour, même si lui-même n’avait pas esquissé l’ombre d’un sourire et qu’il n’ avait pas mit la forme du tout. On pouvait toujours tenter…

....................................
02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan] Krhn4
I don't believe in everything I've read
I don't believe in promises
I don't believe in compromising
My own beliefs inside my head
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathleen Wood

I want to feel the pain and the bitter taste of the blood on my lips, again...

Age du perso : 24
Logement : 14, Madison Street
Emploi : standardiste au bureau du shérif
Nombre de messages : 337

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I don't wanna know
Autres comptes: Aahron, Aidan & Nathaniel
02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan] Vide
MessageSujet: Re: 02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan]   02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan] Icon_minitimeVen 23 Avr 2010, 09:18

    La réponse de son interlocuteur déstabilisa quelque peu Kathleen et il lui fallut un long moment pour saisir le trait d’humour dans les propos de Logan. Sans doute parce que toute cette histoire ne l’amusait en rien. Cela dit, elle doutait que le jeune homme trouve cela amusant également, il avait sans doute simplement voulu dédramatiser un peu la situation qui avait pris, il est vrai, un tournant dramatique digne des films à l’eau de rose que sa mère regardait. Et que Kath appréciaient beaucoup, cela va sans dire.

    Elle s’accorda une petite pause pour réfléchir à ce qu’il venait de dire.
    Ses voisins ne voulaient pas le coupable mais un coupable… Comme c’était juste. De par son travail, la brune avait eu l’occasion de s’en apercevoir à de nombreuses reprises par le passé ; que ce soit pour une histoire de chat volé ou de mur badigeonné d’œuf. Et chaque fois que les gens se présentaient, ils accusaient tour à tour les Redd, mentionnant de plus en plus souvent le fils du maire cela dit. Charlie Doyle aussi avait été visée quelque fois, cela dit, rarement les jours où Grifith était dans les parages...
    C’étaient toujours les mêmes noms qui revenaient et pourtant, il s’avérait chaque fois qu’ils n’étaient en rien mêlés à ces histoires. Et même lorsque Declan résolvait leurs problèmes et leur fournissait le nom du véritable coupable (ce qui arrivait relativement rarement, le shérif préférant souvent rester prudent pour ne pas voir les querelles de voisinages empirer), ses voisins ne semblaient pas satisfaits. Il lui jetait ce regard en biais plein de reproche que Kathleen avait toujours refusé d’identifier. Mais elle comprenait aujourd’hui.
    « Pourquoi n’avez-vous pas saisi cette occasion en or de les foutre dehors, shérif Spelling ? » disaient-ils.

    La jeune femme poussa un soupir las avant de tourner le dos à Logan, les bras croisés sur ses épaules qu’elle frictionnait doucement comme pour se réchauffer.


    « J’ai fait ça pour éviter qu’un Redd ne le fasse, justement… Pour éviter que Nathaniel ne fasse quoi que ce soit qui puisse causer du tort aux Donnelly. Je ne voulais pas que le nom des Redd soit salis une fois encore parce que, chaque fois, tu es compté dans le lot et que tu ne le mérite pas » expliqua-t-elle, amère « Tu m’as clairement fait comprendre qu’il ne reculerait devant rien pour les faire partir pendant la séance, que nous n’avions rien à craindre de ton cousin mais qu’eux, oui. Et je ne suis pas complètement abrutie, Logan Redd ! » s’exclama soudain la standardiste en faisant volte face, son regard devenu accusateur l’espace d’une seconde « Je sais bien qu’il se passe des choses en ville ! Des choses auxquels une part de la population est mêlée ! C’est moi qui suis chargée de transmettre les appels radio de Declan jusqu’à Gower ou chez le maire ! » poursuivit-elle, un ton plus, les mâchoires pourtant crispées par la frustration, la colère « Je sais…je sais qu’il ne m’a pas choisie parce que je suis qualifiée pour ce job, au contraire. Je suis maladroite, terriblement maladroite ! Qand il veut joindre Alicia à la ferme, il se retrouve obligé de faire la conversation à Monsieur Hoover qui a bidouillée une radio amateur et lui parle d’une guerre à laquelle il n’a même pas participé ! Je renverse son café sur ses genoux au moins une fois par mois, je…je suis nulle dans ce que je fais ! Il m’a choisi uniquement parce que je suis discrète, parce qu’il pense que je n’hausserai jamais le ton pour le contredire ou n’oserait pas poser de questions ! Parce que j’ai trop de respect pour lui et pour… Grifith… » laissa-t-elle échapper d’un voix bien moins assurée maintenant « Il m’a choisi parce que jamais je n’oserai faire quoi que ce soit contre eux, contre la ville... Il se sert de moi, de mon caractère docile. Mais je ne suis pas qu’une poupée inanimée qui passe des coups de fil ou nettoie son bureau ! Et je…je voulais le prouver ! » ajouta Kathleen avec un certain défi, le regard brillant « Je voulais me prouver à moi-même que je pouvais faire quelque chose de bien ! Prendre un risque pour cela et être du côté des étrangers pour une fois ! Pour…pour ne pas avoir à passer un nouvel appel vers Gower… »

    Cette petite tirade l’avait éreintée. Elle retenait tout cela depuis des années, n’ayant jamais trouvé une oreille pour l’écouter avant cet après-midi. Elle n’avait aucun véritable ami, personne qui puisse la comprendre. Oh bien sûr, elle avait tenté une fois ou deux d’en parler avec ses parents, mais ils l’avaient remise à sa place immédiatement et lui avait fait comprendre qu’elle devait filer doux, ne pas faire de vague ou faire parler d’elle. Son père avait même ajouté que si elle continuait comme ça, alors peut-être pourrait-il un jour faire partie du cercle.
    Quel cercle ?
    Pas de vague, ma fille, reste à ta place.
    Kathleen ne voulait faire parti d’aucun cercle, elle voulait simplement des réponses ou du moins, qu’on lui laisse la chance de poser ses questions. Et en plus de tout ce qu’il avait déjà fait pour elle, Logan venait de la lui offrir…


    « Oh, Logan, pourquoi a-t-il fallu que tu fasses ça ? » gémit-elle soudain, revenant près de lui d’un air affecté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Redd



Age du perso : 27
Logement : Madisson Street
Emploi : Comptable au garage
Nombre de messages : 1574

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Charlie, Casey, William
02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan] Vide
MessageSujet: Re: 02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan]   02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan] Icon_minitimeVen 23 Avr 2010, 15:25

    Pourquoi, pourquoi, pourquoi. Est-ce que ça n’était pas tellement évident ? Il avait l’impression que la réponse était gravée en lettre de feu sur son front et pourtant la jeune femme s’évertuait à lui demander pourquoi.
    Si elle continuait comme ça, il allait finir par lui répondre, et il doutait qu’elle apprécie la chose.
    La situation était déjà bien trop horrible, et ils étaient déjà bien trop à fleure de pot pour que de nouvelles grandes révélations déchirantes ne surgissent entre eux.

    Tout ça était tellement compliqué.
    Il en pensait mille choses et son esprit allait dans tous les sens. Tellement que la tête lui en tournait, lourde de trop de réalités croisées, d’ignorance et de mensonges, de non-dits, de doutes, et de regrets.
    Logan avait l’impression de déborder, il ne savait plus de quel côté aborder le problème, il ne savait plus comment le prendre.

    Croisant lentement ses bras sur ses genoux, il vint enfuir sa tête hirsute dans l’alcôve sombre et calme qu’ils lui offraient. Et même si il avait les yeux fermés et qu’il essayait tant bien que mal de se débattre à l’intérieur de lui-même, une quantité d’image lui sautait au visage.
    Les Donnelly, leurs parents, les siens, son cousin, le shérif, la voiture accidentée au fond du ravin qui surplombait la rivière, et d’autres encore, plus vieux, qu’il s’était juré de garder enterré dans un coin de sa tête…
    Et au milieu de tout ça, de tout cet océan nauséabond, il y avait toujours eu Kathleen. Le phare dans la tempête. Elle l’ignorait, et il se garderait bien de le lui révéler, mais sans elle pour le garder à flot, il serait déjà mort depuis longtemps. Ca n’était pas faute d’avoir essayé.

    Alors rien que pour ce rôle qu’elle avait toujours joué dans sa vie et ce, sans le savoir, elle méritait bien quelques explications un peu plus conséquente sur les raisons de son acte. Même si les lui fournir lui écorchait la bouche.

    « C’est ma faute » dit-il, la tête toujours enfuie dans ses bras « J’aurai jamais du te raconter tout ça ce soir-là… j’t’ai mis des idées en tête et maintenant… » pas besoin de préciser où ils en étaient, tous deux en avait bien conscience.

    « Je… » il poussa un très lourd soupir, puis redressa enfin lentement sa tête pour poser ses yeux sombres sur la jeune femme qui lui faisait face « T’as raison. T’es pas… t’es pas idiote Kathleen et… c’est vrai que… y’a des trucs que tu sais pas » dit-il, prouvant ainsi que lui-même était au courant.
    « Des trucs… très compliqués et… dangereux »

    Sa tête pesant trop lourd pour son corps éreinté, le comptable fit reposer son front au creux de sa main, ses doigts plongeant dans ses cheveux encore humides.

    « C’est pour ça que tu peux pas… faut pas que les gens sache que c’est toi parce que y’a d’autres… implications… tu… tu comprends ? C’est compliqué déjà mais… en fait ça l’est plus encore. Et je veux pas que tu sache où que tu sois mêlée à ça. »

    Connaissant Kathleen, il l’imaginait mal être capable d’entendre la vérité. Et il ne voulait pas que cette vérité vienne entacher la jeune femme, l’assombrir, la peser. Elle était déjà bien assez tourmentée par son geste. Tout entendre aurait eut un effet désastreux sur elle et il ne voulait surtout pas être celui qui brise sa si séduisante naïveté. Pas alors que c’était ce qui lui plaisait le plus chez elle. Kathleen était quelqu’un de profondément gentil, et de doux. Savoir une telle chose ne vous laissait jamais intacte et il ne voulait pas que les qualités de Kathleen ne s’estompent à cause de la laideur intérieure de ses voisins. Et de la sienne.
    Il avait donné trop de détails à la jeune femme lors de la séance de cinéma plein air, et il le regrettait amèrement. Il avait mit en route une machine qu’il doutait pouvoir arrêter maintenant.
    Car il savait aussi que c’était impossible. Désormais, elle avait mit un pied dedans, et elle allait vouloir en savoir plus…

    « Ce qui se passe avec les Donnelly… c’est pas ce que tout le monde pense. C’est… et moi je sais. Ok ? Alors… comme c’est moi qui l’ait ouvert comme… un crétin » cracha-t-il avec hargne « et que toi tu sais pas vraiment où tu t’engage et que moi je le sais, j’ai… j’ai pensé que c’était à moi de le faire. Moi je sais à quoi je m’expose. J’pouvais pas te laisser faire. Et si… si t’étais à ma place tu serais d’accord. J’te devais bien ça. Tu me fais confiance ? Juste… laisse aller et fais moi confiance. Faut plus faire de vague maintenant, faut plus rien dire à personne, faut laisser se tasser et se taire… c’est comme ça ici » ajouta-t-il, le souffle court, et la gorge serrée par l’angoisse.

....................................
02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan] Krhn4
I don't believe in everything I've read
I don't believe in promises
I don't believe in compromising
My own beliefs inside my head
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathleen Wood

I want to feel the pain and the bitter taste of the blood on my lips, again...

Age du perso : 24
Logement : 14, Madison Street
Emploi : standardiste au bureau du shérif
Nombre de messages : 337

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I don't wanna know
Autres comptes: Aahron, Aidan & Nathaniel
02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan] Vide
MessageSujet: Re: 02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan]   02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan] Icon_minitimeVen 23 Avr 2010, 18:25

    Combien Kathleen aurait aimé être une abrutie, une paranoïaque stupide et naïve. Mais Logan venant de faire exploser les dernières barrières qu’elle avait érigé entre elle et cette réalité qu’elle refusait d’accepter. Grayson et son grand secret… Il y’en avait bel et bien un et la standardiste aurait préféré l’ignorer encore un peu, continuer à vivre avec ses œillères sans faire de vague, en restant à sa place.
    Du moins c’était ce qu’elle avait cru durant toutes ces années de doute.
    Aujourd’hui, Kathleen n’était plus certaine de rien. Voulait-elle finalement savoir ou non ? Voulait-elle des réponses, était-elle prête à les entendre ? Pas la moindre idée, pas même une piste. Son cerveau restait bloqué, ses pensées en suspension.
    La brune se laissa tomber sur le sofa, soulageant ainsi ses jambes qui peinaient à la soutenir depuis quelques secondes maintenant. Les yeux écarquillés, sous le choc, elle fixa un point sur le sol sans vraiment le voir.

    Elle resta un long moment ainsi, simplement prostré aux côtés de Logan qui dessoulait lentement mais sûrement. La jeune femme encaissa ce trop plein d’informations qui n’ne était pas vraiment un puisqu’au fond, elle l’avait toujours su. Comment aurait-elle pu ignorer ce qui se tramait sous son nez depuis sa naissance ? Depuis combien de temps avant cela encore ?
    Et Logan… tous ses secrets, ces terribles secrets à n’en pas douter, ils semblaient le hanter. Peser sur sa conscience… Jusqu’à quelle mesure pesaient-ils sur sa vie ? Buvait-il à cause du poids sur ses épaules ?
    Et son cousin ? Nathaniel était-il comme ça à cause de ce fameux secret ?
    Les questions refusaient de prendre forme dans son esprit et de passer ses lèvres à présent tremblantes.


    « Je…je comprends » finit-elle par murmurer d’une voix éteinte

    Elle n’adressait pas réellement ce commentaire à Logan et ne répondait à aucune question. C’était un simple constat qui méritait cela dit d’être exprimé à voix haute. Une nouvelle minute de silence vint ponctuer sa remarque, qu’aucun d’eux ne chercha à rompre. Ils s’étaient tout dis en somme, même si chacun des sujets qu’ils avaient abordés n’avaient été que survolé.
    Mieux valait certainement ne pas les approfondir de toute manière, pour lui comme pour elle.
    Finalement, dans des gestes mécaniques, perdant un peu de sa grâce habituelle, Kathleen se remis sur ses jambes. Elle se tourna de la même manière vers Logan qui baissa les yeux un instant avant de les reposer sur elle.
    Ils se fixèrent alors dans le plus grand silence pendant un moment.


    « Je…je ferai sans doute mieux d’y aller » chuchota Kathleen, incapable de faire porter davantage sa voix

    Après un instant, Logan se redressa à son tour, prévoyant certainement de la raccompagner jusqu’à sa porte. Et comme si elle n’avait attendu que ça (et pourtant Dieu savait que ce n’était pas le cas et rien de tout ça n’était prémédité), Kathleen s’avança d’un pas. Un seul et unique pas qui lui permit d’être plus proche du garçon qu’elle ne l’avait jamais été de l’entièreté de son existence.
    Sans y penser, elle colla ses lèvres aux sienne dans un baiser. Rien de très passionné ou de fougueux. Elle avait simplement approchées ses lèvres de celle de Logan jusqu’à sentir son souffle chaud sur son visage. Ce contact n’eut rien de désagréable, si ce n’était l’odeur de tabac froid qui l’accompagna.

    Et une poignée de seconde plus tard, Kathleen avait retrouvé sa position initiale, ses grands yeux bruns maintenant semblables à des soucoupes braqués sur Logan, comme s’il était responsable de tout ça… Et en un sens c’était vrai. C’était sa gentillesse et la noblesse de son acte qui l’avait faite craquer de cette manière…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Redd



Age du perso : 27
Logement : Madisson Street
Emploi : Comptable au garage
Nombre de messages : 1574

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I can keep a secret
Autres comptes: Charlie, Casey, William
02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan] Vide
MessageSujet: Re: 02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan]   02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan] Icon_minitimeVen 23 Avr 2010, 22:42

    Mettre des mots sur ce que ressentait Logan à ce moment aurait été bien impossible pour lui. Seul un écrivain ou un poète aurait pu tenter de se prêter au jeu. En attendant, lui nageait dans le plus épais des nuages. Un nuage opaque et bien difficile à décrire, encore une fois.
    Ca n’était ni du bonheur, ni de la tristesse, ni de la peur, c’était juste un choc. Un choc qui le laissait pantelant, haletant alors même que sa respiration restait bloquée, empêchant l’air de pénétrer ses poumons rendus brûlant par le rythme effréné de son cœur. Chaque fois que celui-ci pompait, c’était une nouvelle pointe lancinante à l’intérieur de sa poitrine, qui remontait jusque dans sa gorge serrée, qui vibrait jusque dans ses doigts.
    Les retombées physique de ce qu’il ressentait si fort qu’il n’arrivait plus à le comprendre, à l’appréhender.

    Lorsqu’elle avait posée ses lèvres parfaites sur les siennes, le jeune homme s’était sentit comme transpercé de part en part. Du bas de sa colonne, une impulsion violente était remontée le long de son échine, nouant douloureusement son estomac au passage. L’onde avait terminé sa course à l’intérieur de sa tête, lui brouillant la vue.
    Durant quelques étranges secondes, une multitude de petits vers brillants étaient venus danser devant ses yeux grands ouverts.

    Et Logan avait été incapable de se poser la moindre question. Pas de pourquoi, de comment, juste l’impression d’être prisonnier d’un sentiment si fort qu’il en étouffait presque.
    Dans un hoquet douloureux, l’air reprit ses droits dans ses poumons, le laissant chancelant.

    Ca n’avait duré que quelques secondes à peine, pourtant Logan n’avait jamais rien connu de tel auparavant. N’avait jamais rien ressentit d’aussi étrange. A la fois douloureux et merveilleux.
    « A en mourir » c’était vraiment tout ce qu’il trouvait à en dire.

    Que devait-il faire maintenant ?
    Il savait de quoi il avait envie. Il aurait voulu avoir le courage de l’embrasser à nouveau, de caresser sa joue, de plonger ses mains dans ses cheveux soyeux, il aurait voulu frôler la peau de sa nuque du bout de ses lèvres et respirer son odeur jusqu’à la folie.
    Mais il n’en fit rien. Il n’en avait pas la force, pas le cran, et surtout pas le droit. Il avait beau être aveuglé par cette poignante passion qui semblait déborder de lui, il n’en était pas moins conscient de ce qui était entrain de se passer.
    Le message était clair au fond des yeux de Kathleen. L’embrasser n’avait pas été réellement dans ses plans et elle le regrettait un peu.

    Pourtant, s’il savait ne pas avoir le droit d’aller plus loin, il avait tout de même l’intention de profiter de cette proximité encore un peu. Prolonger le moment autant qu’il le pouvait, et qu’il pouvait se le permettre.
    Avant qu’il n’ait lui-même réalisé, il avait posé son front sur l’épaule de la jeune femme, se rapprochant d’elle à nouveau pour ensuite venir poser une main au dessus de ses hanches.

    Le contacte était mieux encore que tout ce qu’il avait déjà pu imaginer. C’était semblable au bonheur qu’on éprouve après avoir marché plusieurs kilomètres, chaussé de baskets trop petites, pour ensuite les enlever et les plonger dans de l’eau fraiche.
    Un soulagement au-delà des mots. Et Logan ne pouvait pas s’empêcher de mentalement se comparer à une sangsue. Il avait l’impression d’absorber toute la chaleur et la douceur qui se dégageait de la jeune femme.

    Et Dieu comme elle sentait bon…

    Il aurait voulu pouvoir rester l’éternité dans cette position. Pourtant il savait que d’ici peu, Kathleen romprait sans doute le contacte pour partir.
    Il ne voulait pas que ça arrive, et pourtant il lui tardait d’être seul pour pouvoir rejouer cette scène un bon milliard de fois.

....................................
02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan] Krhn4
I don't believe in everything I've read
I don't believe in promises
I don't believe in compromising
My own beliefs inside my head
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathleen Wood

I want to feel the pain and the bitter taste of the blood on my lips, again...

Age du perso : 24
Logement : 14, Madison Street
Emploi : standardiste au bureau du shérif
Nombre de messages : 337

ABOUT YOU.
What's going on here ? : I don't wanna know
Autres comptes: Aahron, Aidan & Nathaniel
02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan] Vide
MessageSujet: Re: 02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan]   02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan] Icon_minitimeSam 24 Avr 2010, 11:06

    N’osant plus respirer et encore moins remuer, Kathleen laissa Logan entrer dans son périmètre personnel comme elle l’avait fait avec lui quelques temps plus tôt. Elle voulu protester mais ne trouva pas les mots pour le faire et n’eut pas la force de le repousser. Elle était encore sous le choc de son propre geste… Un geste déplacé qu’elle n’allait pas jusqu’à regretter puisque la jeune femme n’en réalisait pas la portée, mais qui l’avait indéniablement secouée.
    Elle avait embrassé Logan Redd. Le garçon qui vivait dans sa rue depuis son enfance et avec qui elle n’avait jamais joué ; celui qu’elle croisait de temps en temps sans jamais prendre le temps de regarder vraiment. Elle avait sympathisé avec lui ces derniers temps et tout lui avait paru facile. Ça lui donnait presque le vertige… Tout avait été si vite et tout était tellement évident entre eux. Elle qui était habituellement si renfermée s’était surprise à alimenter la conversation, à avoir parfois envie de la prolonger. Et Logan aussi avait quelque peu changé ou du moins, avait effacé les aprioris qu’elle pouvait avoir à son sujet.
    Mais pourquoi l’embrasser ?

    Kath n’était pas amoureuse ou quoi que ce soit de ce genre, non, elle ne ressentait pas ce genre de sentiments pour lui. Il n’était qu’un ami. Un très bon ami qui venait de s’accuser à sa place pour un crime odieux qu’elle avait commis. Et il l’avait fait pour la protéger elle ; l’insipide petite Kathleen à qui on piquait les jouets dans le parc quand elle était enfant sans qu’elle réagisse autrement qu’en pleurnichant, qui fermait les yeux et se détournait dès qu’elle rencontrait un obstacle pour ne pas avoir à le franchir. Il avait pris des risques pour cette fille-là.
    Alors assurément, c’était un baiser de remerciement.

    Forte de cette pensée, Kathleen se détendit un peu. Elle n’en était pas encore à profiter de l’étreinte du garçon ou à la lui rendre, mais il y avait du progrès maintenant qu’elle avait compris. Elle s’était juste laissée emporter par l’émotion du moment et ce baiser ne voulait absolument rien dire, c’était simplement une manière de lui prouver sa gratitude et il n’y avait rien de sexuel là-dedans !
    D’ailleurs, Logan l’avait très bien compris lui aussi, puisqu’il n’avait pas tenté de l’embrasser en retour comme l’aurait fait un amant, mais il s’était contenté de l’enlacer. C’est ce que font les amis, pas vrai ? Ils s’enlacent, se remercient en s’offrant des baisers et ça ne va pas plus loin.
    Donc tout était clair ?
    Sauf que Kathleen n’en était pas encore complètement convaincue…


    « Logan… » murmura-t-elle en apposant ses deux mains sur le torse du garçon pour s’écarter de lui

    Le jeune homme s’écarta alors et Kath fut quelque peu déçu de ne pas réussir à lire l’expression de son visage pour l’interpréter. Que pensait-il de tout ça de son côté ? Peut-être qu’il pourrait l’aider à y voir plus clair, la rassurerait-il une fois encore… Mais elle l’avait déjà assez ennuyé comme cela.
    Il était temps qu’elle parte… qu’elle fuit aurait sans doute été un terme plus approprié.


    « Je vais y aller à présent » ajouta-t-elle à voix basse « Je…je suis désolée pour tout ça, tu n’auras jamais dû te retrouver mêlé à ça »

    Kathleen dut se faire violence pour ne pas céder à sa main qui désirait rejoindre le visage de Logan pour le caresser un instant. C’n’était pas le genre de chose que faisaient les amis entre eux ça, si ? Il faudrait qu’elle se renseigne sur le sujet mais en attendant : plus de contact.

    « À bientôt j’espère » ajouta la brune très vite, avant de se détourner

    D’un pas encore un peu raide, elle se dirigea prestement vers la sortie, abandonnant son ami derrière elle. Au moins, cet épisode lui permettrait de ne pas trop réfléchir à ce qui allait suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan] Vide
MessageSujet: Re: 02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan]   02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

02. Once upon a time there was a princess and a wino... [Kathleen & Logan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Road to Salvation  :: GRAYSON :: MADISON STREET :: Redd's-
Sauter vers: